Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2012 - GP d'Australie

 
melbourne.jpg

 

Les essais qualificatifs :

La température ambiante est de 19° et celle de la piste est de 28 au moment de donner le départ de la séance qualificative du Grand Prix d’Australie, première manche du championnat 2012.

A noter que le dispositif aérodynamique de Mercedes fait beaucoup parler de lui dans le paddock et il se dit que Lotus pourrait déposer une plainte dès la fin de cette séance qualificative bien que la FIA ait jugé que ce dispositif est légal.

  •  1ere partie :

Les pilotes s’élancent en piste les uns après les autres. C’est Timo Glock qui signe le premier chrono en 1’32"997, mais celui-ci est aussitôt battu par Pic (1’32"349) et ensuite par Maldonado (1’28"370), Senna (1’28"223), Vettel (1’27"369), Kobayashi (1’27"048), Button (1’26"986), Hamilton (1’26"800), Rosberg (1’26"763), Perez (1’26"596) Vergne (1’26"493), Kobayashi (1’26"182).

A noter que les pilotes du haut du classement ont chaussé des pneus tendres.

Les sept pilotes éliminés sont : Pedro de la Rosa, Narain Karthikeyan, Charles Pic, Timo Glock, Vitaly Petrov, Heikki Kovalainen et Raikkonen. Première grosse déception pour le champion finlandais et pour son équipe Lotus.

Les deux HRT sont hors des 107% et devront compter sur un éventuel repêchage de la part des commissaires de la FIA.

  •  2ème partie :

Ils ne sont plus que 17 au départ de cette deuxième phase de la qualification et ils ne seront plus que dix d’ici quinze minutes à avoir le droit de participer à la phase finale, celle qui décidera des dix premières places de la grille de départ.

Les pilotes se relancent en piste. Désormais, les équipes devront vraiment dévoiler leurs cartes, car les pneus tendres seront obligatoires pour tous afin d’éviter une mauvaise surprise.

C’est Paul di Resta qui signe le premier chrono en 1’27"304, mais celui-ci est ensuite battu par Ricciardo (1’26"624), Vettel (1’25"982) et Hamilton (1’25"626).

Pendant ce temps, Fernando Alonso a planté sa Ferrari dans le gravier. Au moment de sortir (roues dans l’herbe au freinage), il occupait la 4e place. La direction de course interrompt la séance pour enlever la Ferrari du gravier. Le champion espagnol avait demandé aux commissaires de pousser sa voiture pour pouvoir se sortir de cette situation, mais ces derniers ont refusé, ce qui a mis Alonso de fort méchante humeur, et c’est peu de le dire...

La séance est relancée quelques minutes plus tard et il reste 8 minutes et 22 secondes avant le drapeau à damier.

Les pilotes se relancent en piste. Rosberg prend immédiatement la tête du classement en 1’25"469. Ce chrono, personne ne le battra, d’autant plus que Button, Hamilton et Vettel ne sont pas remontés en piste.

Les sept pilotes éliminés sont : Perez, Massa, Di Resta, Senna, Kobayashi, Alonso et Vergne

  •  3ème partie :

Les dix rescapés se relancent immédiatement en piste. C’est Rosberg qui s’installe le premier en tête du classement en 1’25"847, mais Hamilton réplique aussitôt en 1’24"922. C’est énorme et c’est d’ailleurs la pole position !

Jenson Button vient se placer au côté de son équipier sur la première ligne, ce qui démontre que c’est bel et bien McLaren qui est l’équipe à battre en ce début de saison ou du moins ici à Melbourne.

Grosse déception en revanche pour l’équipe Red Bull dont tout le monde disait qu’elle allait tourner autour de tout le monde, comme les deux saisons précédentes. Ce sera finalement plus difficile que prévu pour elle...

Hamilton devance finalement Button, Grosjean, Schumacher, Webber, Vettel, Rosberg, Maldonado, Hulkenberg et Ricciardo 

  • Résultat des qualifications :
Pos Pilotes Ecuries Phase 1 Phase 2 Phase 3 Tours
1 L. Hamilton McLaren 1:26.800 1:25.626 1:24.922 14
2 J. Button McLaren 1:26.832 1:25.663 1:25.074 15
3 R. Grosjean Lotus 1:26.498 1:25.845 1:25.302 21
4 M. Schumacher Mercedes 1:26.586 1:25.571 1:25.336 18
5 M. Webber Red Bull Racing 1:27.117 1:26.297 1:25.651 17
6 S. Vettel Red Bull Racing 1:26.773 1:25.982 1:25.668 18
7 N. Rosberg Mercedes 1:26.763 1:25.469 1:25.686 16
8 P. Maldonado Williams 1:26.803 1:26.206 1:25.908 20
9 N. Hulkenberg Force India 1:27.464 1:26.314 1:26.451 18
10 D. Ricciardo Toro Rosso 1:27.024 1:26.319   16
11 J. Vergne Toro Rosso 1:26.493 1:26.429   12
12 F. Alonso Ferrari 1:26.688 1:26.494   12
13 K. Kobayashi Sauber 1:26.182 1:26.590   12
14 B. Senna Williams 1:27.004 1:26.663   16
15 P. di Resta Force India 1:27.469 1:27.086   16
16 F. Massa Ferrari 1:27.633 1:27.497   16
17 S. Perez Sauber 1:26.596     11
18 K. Räikkönen Lotus 1:27.758     9
19 H. Kovalainen Caterham 1:28.679     7
20 V. Petrov Caterham 1:29.018     8
21 T. Glock Marussia 1:30.923     10
22 C. Pic Marussia 1:31.670     9
DNQ P. de la Rosa HRT 1:33.495     6
DNQ N. Karthikeyan HRT 1:33.643     6
  • Grille de départ :
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'24"932 J. Button
  1'25"074
R. Grosjean pour_grille_de_depart.GIF  
1'25"302 M. Schumacher
  1'25"336
M. Webber pour_grille_de_depart.GIF  
1'25"651 S. Vettel
  1'25"668
N. Rosberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'25"686 P. Maldonado
  1'25"908
N. Hulkenberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'26"451 D. Ricciardo
  pas de temps
J.E. Vergne pour_grille_de_depart.GIF  
1'26"429 F. Alonso
  1'26"494
K. Kobayashi pour_grille_de_depart.GIF  

1'26"590

B. Senna
  1'26"663
P. di Resta pour_grille_de_depart.GIF  
1'27"086 F. Massa
  1'27"497
K. Raikkonen pour_grille_de_depart.GIF  
1'27"758 H. Kovalainen
 

1'28"678

V. Petrov pour_grille_de_depart.GIF  
1'29"018 T. Glock
 

1'30"923

C. Pic pour_grille_de_depart.GIF  
1'31"670 S. Perez**
 

pas de temps

P. de la Rosa* pour_grille_de_depart.GIF  
DSQ N. Karthikeyan*
 

 


* P. de la Rosa et N. Karthikeyan ne seront pas au départ de la course, leurs temps aux qualifications étant supérieur à la règle des 107%.

** S. Perez est déclassé de 5 places suite à un changement de boite de vitesses.

La course :

Il fait beau et chaud sur Melbourne au moment de donner le départ du Grand Prix d’Australie, première manche du championnat 2012. La température ambiante est de 22° et celle de la piste est de 28.

A l’extinction des feux, Button prend un excellent départ et s’engouffre dans le premier virage en tête. Il devance Lewis Hamilton et Michael Schumacher.

Le classement à la fin du premier tour ; Button, Hamilton, Schumacher, Rosberg, Vettel, Grosjean, Maldonado, Alonso, Webber, Massa, Kobayashi, Perez, Raikkonen, Glock, Di Resta, Vergne, etc.

La course de Grosjean s’arrête malheureusement dans le deuxième tour après un accrochage avec Maldonado. Hulkenberg est lui aussi déjà hors course après avoir accroché un concurrent au départ.

En tête de la course, Button prend immédiatement le large. Au 6e passage, il compte déjà 3"3 d’avance sur Hamilton, 8"9 sur Schumacher, 11"5 sur Vettel, 13"1 sur Rosberg, 13"4 sur Alonso, 14"1 sur Webber, 18"5 sur Massa, 18"9 sur Maldonado et 20"4 sur Perez.

Ce début de course est assez déroutant, car les McLaren semblent sur une autre planète, comme les Red Bull l’année passée, alors que Fernando Alonso suit Nico Rosberg avec une grande facilité, ce qui n’était pas vraiment attendu avant le départ de cette course.

Au 9e tour, Sebastian Vettel est à l’attaque de Michael Schumacher, mais le septuple champion du monde n’est pas un pilote que l’on dépasse facilement. Vettel dépassera finalement Schumacher dans le 10e tour, à la faveur d’une panne mécanique (boîte) sur la Mercedes (Schumacher rentre ensuite au ralenti dans son stand pour abandonner). Pendant ce temps, Felipe Massa communique à son équipe que ses pneus arrière sont déjà morts.

Massa est le premier à changer ses pneus au 11e tour. Rosberg l’imite au 12e passage, Alonso, Kobayashi, Di Resta au 13e, Webber, Kovalainen au 14e, Button, Vettel, Maldonado au 16e, Hamilton, Petrov au 17e, Raikkonen, Vergne au 19e, Glock au 20e, Pic au 21e, Ricciardo au 22e, Perez au 24e.

Le top 10 au 24e passage : Button, Hamilton à 10"9, Vettel à 12"5, Alonso à 17"2, Rosberg à 19"4, Webber à 19"8, Maldonado à 24"7, Massa à 33"1, Kobayashi à 33"3 et Raikkonen à 33"9.

A la mi-course, c’est Lewis Hamilton qui est le plus rapide en piste, mais il faut dire qu’il a senti la menace Vettel derrière lui. Quant à Raikkonen, il affiche une belle forme en course en prenant l’avantage sur Kobayashi et Massa. Le champion finlandais est à la 8e place au 28e passage.

Massa rentre pour changer ses pneus au 28e tour, Senna au 30e, Rosberg au 31e, Di Resta au 33e, Alonso au 34e, Kovalainen au 35e, Button, Hamilton, Kobayashi au 36e... mais Petrov immobilise sa Caterham dans la ligne droite des stands ! La voiture de sécurité monte en piste !

Vettel, Webber, Maldonado, Raikkonen, Pic, Vergne, Glock, Massa rentrent pour changer leurs pneus au 37e passage alors que la voiture de sécurité est en piste. Vettel a profité de ce petit cafouillage pour prendre la deuxième place à Hamilton.

Le classement au 38e passage derrière la voiture de sécurité : Button, Vettel, Hamilton, Webber, Alonso, Maldonado, Perez, Rosberg, Raikkonen, Kobayashi, Di Resta, Vergne, Massa, Senna, Ricciardo, Kovalainen, Glock et Pic. Les pilotes qui sont à un tour peuvent dépasser la voiture de sécurité, mais alors que les zigzags sont interdits durant cette phase délicate pour les pilotes qui remontent dans le peloton, personne ne semble le savoir...

La course est relancée au 41e passage. Button conserve l’avantage devant Vettel, Hamilton, Webber, Alonso et Maldonado. Un peu plus loin, Kobayashi a pris la 9e place de Raikkonen.

Jenson Button s’assure immédiatement un avantage de plus de deux secondes sur Vettel et de 3"4, deux tours après la relance de la course.

Massa et Senna rentrent au 48e passage. Le premier pour abandonner (direction) et le deuxième pour changer ses pneus.

Au 50e passage, Jenson Button mène toujours la course avec 3"5 secondes d’avance sur Vettel et 4"4 sur Hamilton. A la cinquième place, Alonso a fort à faire pour maintenir la Williams de Maldonado derrière lui. A la quatrième place, Mark Webber revient peu à peu sur Hamilton...

Dans le dernier tour, Maldonado sort et touche violemment le mur. C’est bien sûr l’abandon pour lui. Quelque seconde plus tard, c’est Rosberg qui est au ralenti en piste (après un contact avec Perez ?)

Jenson Button remporte finalement la victoire aujourd’hui à Melbourne. Sa McLaren est très compétitive, mais c’est surtout lui qui a dominé cette course. En terminant à la deuxième place, Sebastian Vettel a prouvé qu’il ne fallait pas l’enterrer trop vite. Lewis Hamilton complète le podium.

Suivent pour les points : Webber, Alonso, Kobayashi, Raikkonen, Perez, Ricciardo et Di Resta.

  • Meilleur tour : J. Button : 1"29'187
  • Le classement du GP :
1er
J. Button
2ème
S. Vettel
3ème
L. Hamilton
4ème
M. Webber
5ème
F. Alonso
6ème
K. Kobayashi
7ème
K. Raikkonen
8ème
S. Perez
9ème
D. Ricciardo
10ème
P. di Resta
11ème
J.E. Vergne
12ème
N. Rosberg
13ème
P. Maldonado
14ème
T. Glock
15ème
C. Pic

 

Source : Nextgen-auto.com


Date de création : 10/05/2013 - 13:49
Dernière modification : 02/02/2014 - 17:35
Catégorie : Saison 2012
Page lue 1398 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 641

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 5
^ Haut ^