Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2011 - GP de Turquie

 
Istanbul.jpg

 

Les essais qualificatifs :

  •  1ere partie :

C’est sous le soleil turc que commence la séance de qualifications à Istanbul. La température de l’air est de 18°C, celle de la piste est à 36°C tandis que l’humidité est à 30%.

Dès que les feux passent au vert, Kobayashi entre en piste devant la HRT de Liuzzi et la Marussia Virgin Racing de d’Ambrosio. L’Italien est le premier pilote a réalisé un tour chronométré lors de cette séance qualificative. Il boucle le circuit d’Istanbul en 1:32.524 alors que Kobayashi est à l’arrêt dans l’entrée de la voie des stands. Les commissaires de piste poussent sa monoplace pour la ramener auprès du stand Sauber.

Paul di Resta augmente la cadence et fixe le meilleur temps en 1:29.420, mais cela reste très loin du temps réalisé par Vettel ce matin lors de la dernière séance d’essais libres. Le champion du monde ne tarde d’ailleurs pas à s’emparer de la première place : 1:26.039 pour le jeune Allemand ! Après 10 minutes dans cette première partie des qualifications, il devance son équipier Webber, Rosberg, Buemi, Alonso, Schumacher, Alguersuari et Barrichello qui complète le Top 8.

Quelques instants plus tard, les McLaren Mercedes accélèrent le rythme et s’octroient les troisième et quatrième places derrière les Red Bull Racing. L’an dernier, on avait déjà pu assister à un duel Red Bull – McLaren. Il avait tourné à l’avantage des Britanniques après l’accrochage entre Vettel et Webber.

Comme en Chine, les pilotes Lotus Renault GP prennent le risque de sortir en fin de séance mais cette fois, cela se passe sans aucun problème. Petrov se hisse à la sixième place alors qu’Heidfeld n’est que 12ème. De son côté, Kobayashi ne sortira plus et se qualifie donc à la dernière place. Même s’il n’a pas réalisé de temps lors de cette séance, il pourra participer à la course car il a été assez rapide lors des essais libres. Dans les derniers instants de la séance, Massa s’empare de la première place en réalisant un tour en 1:27.013, en pneus tendres.

Le Brésilien ne sera pas battu. Il devance Vettel et Webber. Les éliminés de cette séance sont Kovalainen, Trulli, d’Ambrosio, Liuzzi, Glock, Karthikeyan et Kobayashi.

  •  2ème partie :

La deuxième partie de cette quatrième séance de qualifications débute avec l’entrée en piste de Schumacher. Le pilote allemand semble bien en forme depuis le début du week-end. Il pourrait donc faire sa première apparition de la saison en Q3. Il est rapidement rejoint par son équipier Rosberg. Le septuple champion du monde signe logiquement le premier temps de référence en 1:27.458. Il est cependant rapidement battu par Webber puis par Vettel. Le pilote Red Bull Racing réalise le meilleur tour du week-end en 1:25.610.

Après un premier relais seulement, Vettel est en tête de cette séance devant Hamilton et Webber. Suivent Alonso, Button, Massa, Rosberg, Pérez, Buemi et Barrichello pour le Top 10.

Dans les derniers instants de la séance, alors qu’il était hors du Top 10, Petrov hisse sa R30 en sixième position, juste devant Massa. Les pilotes sont maintenant chaussés de pneus tendres afin d’améliorer une dernière fois leur chrono pour tenter d’entrer en Q3. Au volant d’une MGP W02 revigorée, Rosberg se place au deuxième rang à deux dixièmes de Vettel. De son côté, Heidfeld place sa monoplace en dixième position, ce qui permet à Lotus Renault GP d’avoir ses deux voitures en Q3 pour la première fois de la saison.

Les éliminés de la Q2 sont Barrichello, Sutil, Di Resta, Maldonado, Pérez, Buemi et Alguersuari.

  •  3ème partie :

Petrov est le premier à poser ses roues sur le circuit turc pour cette dernière partie des qualifications. Il est rapidement suivi par Alonso et Button. Le Russe réalise la pole provisoire en 1:26.411 mais il est rapidement battu par Button et Alonso. Quelques secondes plus tard, Webber met cependant tout le monde d’accord avec un temps réalisé en 1:25.454, tout du moins avant le passage sur la ligne d’arrivée de son équipier !

L’accident dont il a été victime vendredi matin ne l’a strictement pas perturbé. Vettel réalise le pole provisoire et le meilleur temps du week-end en 1:25.049. Il devance Webber et Hamilton. Suivent Alonso, Button, et Petrov. Massa, Schumacher, Rosberg et Heidfeld n’ont pas encore réalisé de tour en Q3.

A trois minutes de la fin, tous les pilotes sont piste pour une dernière tentative. Tous sauf les pilotes Red Bull Racing qui ne quittent pas leur garage. Un choix payant pour Vettel et Webber puisque personne ne parvient à les battre. Le champion du monde en titre réalise donc sa quatrième pole position de la saison, la cinquième de suite. Il devance Webber et Rosberg, qui confirme le bond en avant de Mercedes GP. Le Top 10 est complété par Hamilton, Alonso, Button, Petrov, Schumacher, Heidfeld et Massa.

  • Résultat des qualifications :
Pos Pilotes Ecuries Phase 1 Phase 2 Phase 3 Tours
01 S. Vettel RBR 1:27.039 1:25.610 1:25.049 12
02 M. Webber RBR 1:27.090 1:26.075 1:25.454 10
03 N. Rosberg Mercedes 1:27.514 1:25.801 1:25.574 15
04 L. Hamilton McLaren 1:27.091 1:26.066 1:25.595 13
05 F. Alonso Ferrari 1:27.349 1:26.152 1:25.851 16
06 J. Button McLaren 1:27.374 1:26.485 1:25.982 14
07 V. Petrov Renault 1:27.475 1:26.654 1:26.296 15
08 M. Schumacher Mercedes 1:27.697 1:26.121 1:26.646 13
09 N. Heidfeld Renault 1:27.901 1:26.740 1:26.659 13
10 F. Massa Ferrari 1:27.013 1:26.395   16
11 R. Barrichello Williams 1:28.246 1:26.764   10
12 A. Sutil Force India 1:27.392 1:27.027   14
13 P. di Resta Force India 1:27.625 1:27.145   11
14 P. Maldonado Williams 1:27.396 1:27.236   14
15 S. Perez Sauber 1:27.778 1:27.244   11
16 S. Buemi Toro Rosso 1:27.620 1:27.255   9
17 J. Alguersuari Toro Rosso 1:28.055 1:27.572   7
18 H. Kovalainen Lotus 1:28.780     8
19 J. Trulli Lotus 1:29.673     8
20 J. d’Ambrosio Virgin 1:30.445     8
21 V. Liuzzi HRT 1:30.692     7
22 T. Glock Virgin 1:30.813     8
23 N. Karthikeyan HRT 1:31.564     8
0 K. Kobayashi Sauber No time     2
  • Grille de départ :
S. Vettel  pour_grille_de_depart.GIF  
1'25"049 M. Webber
  1'25"454
N. Rosberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'25"574 L. Hamilton
  1'25"575
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'25"851 J. Button
  1'25"982
V. Petrov pour_grille_de_depart.GIF  
1'26"296 M. Schumacher
  1'26"646
N. Heidfeld pour_grille_de_depart.GIF  
1'26"659 F. Massa
  1'26"395
R. Barrichello pour_grille_de_depart.GIF  
1'26"764 A. Sutil
  1'27"027
P. Di Resta pour_grille_de_depart.GIF  

1'27"145

P. Maldonado
  1'27"236
S. Perez pour_grille_de_depart.GIF  
1'27"244 S. Buemi
  1'27"255
J. Alguersuari pour_grille_de_depart.GIF  
1'27"572 H. Kovalainen
 

1'28"780

J. Trulli pour_grille_de_depart.GIF  
1'29"673 V. Liuzzi
 

1'30"692

T. Glock** pour_grille_de_depart.GIF  
1'30"813 N. Karthikeyan
 

1'31"564

J. d'Ambrossio* pour_grille_de_depart.GIF  
1'30"445 K. Kobayashi***
 

pas de temps

* J. d'Ambrossio est déclassé de 5 places pour non respect des drapeaux jaunes durant les essais libres.
** T. Glock n'a pas pris le départ suite à un problème de vitesse.
*** K. Kobayashi fut autorisé à prendre le départ même s'il n'a pas réaliser de temps lors des qualifications.

La course :

Le Grand Prix de Turquie, quatrième manche de la saison, va débuter sous un temps ensoleillé. A l’extinction des feux rouges, Rosberg prend un excellent envol et passe Webber dès le départ pour le gain de la deuxième place. Aucun accrochage n’est à signaler dans le premier tour. Au premier passage sur la ligne, Vettel mène devant Rosberg, Webber, Alonso, Button, Hamilton, Schumacher, Petrov, Heidfeld et Massa qui complète le Top 10. Pérez rentre aux stands au ralenti, le museau avant endommagé.

Très mauvaise affaire pour Schumacher dans le second tour. Le pilote allemand s’accroche avec Petrov en voulant défendre sa position. Il est contraint de rentrer aux stands pour changer son aileron avant. Dans les premières places, les pilotes McLaren Mercedes sont au coude à coude, Button devançant toujours Hamilton en cinquième position.

Après cinq tours, Vettel fait le trou en tête de la course. Le champion du monde possède quatre secondes d’avance sur Webber, qui vient de dépasser Rosberg en utilisant l’aileron arrière ajustable. Rosberg a maintenant Alonso dans ses échappements. Les pilotes McLaren Mercedes sont un peu plus en retrait, à deux secondes de la Ferrari. Hamilton vient d’ailleurs à bout de Button et passe cinquième.

Les dépassements continuent à l’avant du peloton au septième tour. Button reprend l’avantage sur Hamilton alors que Rosberg perd une place en faveur d’Alonso. Le pilote Mercedes GP pointe maintenant au quatrième rang. A l’arrière, son équipier entame sa remontée. Schumacher est actuellement 19ème.

Petrov est le premier à rentrer aux stands au 8ème tour. Il est imité par Massa et Hamilton (au 9ème), Webber, Alonso, Rosberg et Heidfeld (10ème), Vettel (11ème) et Button (13ème). Après cette première salve d’arrêts aux stands, Vettel mène devant Webber pour trois secondes d’avance. Alonso est repoussé à cinq secondes. Le Top 10 est complété par Hamilton, Rosberg, Massa, Button, Petrov, Heidfeld et Buemi.

Le podium semble déjà joué après seulement 17 tours de course. Alonso, qui n’est qu’à six secondes de Vettel, possède plus de dix secondes d’avance sur la quatrième place d’Hamilton. Le Britannique ne vit lui pas un Grand Prix facile, mis sous pression par Rosberg, Massa et Button. A l’arrière, Schumacher est englué dans le peloton au 16ème rang.

Petrov effectue son second arrêt au 19ème tour. Le pilote russe est sur une stratégie à trois ou quatre stops, tout comme Hamilton qui rentre au 20ème tour. Webber en fait de même au 21ème, Rosberg et Heidfeld au 22ème, Alonso et Massa au 23ème, Vettel au 25ème et Button au 26ème tour. Le Britannique est sur une stratégie à trois arrêts.

Au 27ème tour, Vettel continue de faire le trou pour remporter sa troisième course de la saison. Il possède huit secondes d’avance sur Webber et Alonso, qui ne sont plus séparés que par six dixièmes ! Beaucoup plus loin, Hamilton pointe au quatrième rang, à 26 secondes de la première place. Le Britannique a lui même dix secondes d’avance sur Petrov, Massa, Button, Rosberg et Heidfeld. Ces cinq pilotes sont séparés par seulement trois secondes. Le Top 10 est complété par Schumacher.

Alonso se paye la Red Bull Racing de Webber au 29ème tour. Il tourne dans les mêmes temps que Vettel, toujours solide leader avec neuf secondes d’avance sur l’Espagnol. A l’arrière, la bataille pour la cinquième place fait rage entre Petrov, Massa, Button, Rosberg et Heidfeld, ce qui promet une fin de course animée !

Rien ne va plus pour Rosberg. Le pilote allemand ne cesse de chuter dans le peloton, alors qu’il s’élançait de la troisième place. Il opère un troisième changement de pneus au 33ème tour, imité par Hamilton, Petrov et Massa au 34ème. Tout comme Button lors de l’arrêt précédent, l’arrêt ne se passe pas comme prévu pour Hamilton. Si on équipier n’avait perdu que deux secondes, lui vient de perdre une dizaine de secondes ! Webber rentre au 35ème tour, Alonso au 36ème et Button au 39ème et Vettel au 40ème.

Le classement est bouleversé après cette troisième salve d’arrêts aux stands ! Vettel est toujours un solide leader avec sept secondes d’avance. Webber est à trois secondes de la Ferrari. Derrière, l’écart est plus que conséquent, Hamilton accusant 42 secondes de retard ! Rosberg est cinquième devant Button, Petrov, Heidfeld, Massa et Schumacher.

La hiérarchie, en particulier les six dernières places du Top 10, devrait encore être bouleversée d’ici le drapeau à damiers. Rosberg effectue son quatrième et dernier arrêt au 44ème tour, imité par Webber le passage suivant. Dans l’intervalle, c’est l’abandon pour di Resta. Il était 14ème. Afin de ne pas perdre sa deuxième place au profit de Webber qui aligne les chronos, Alonso rentre au 46ème tour. Hamilton, Heidfeld et Massa en font de même le passage suivant et le leader Vettel au 47ème tour.

Ayant opté pour une stratégie à trois arrêts, Button commence à perdre du temps en piste. Il est contraint de céder sa quatrième place à Hamilton et il a maintenant Rosberg dans ses rétroviseurs. A l’avant, Alonso et Webber se livrent une passe d’armes sans merci pour le gain de la deuxième place à huit tours de la fin. Webber prend l’avantage au 51ème tour et conserve sa deuxième place jusqu’à l’arrivée.

Au drapeau à damiers, Vettel remporte son troisième succès de la saison devant son équipier Webber, qui assure le doublé pour Red Bull Racing. Alonso permet à Ferrari de décrocher son premier podium de l’année. Hamilton, Rosberg, Button, Heidfeld, Petrov, Buemi et Kobayashi complètent le Top 10.

  • Meilleur tour : M. Webber : 1'29"703
  • Le classement du GP :
1er
S. Vettel
2ème
M. Webber
3ème
F. Alonso
4ème
L. Hamilton
5ème
N. Rosberg
6ème
J. Button
7ème
N. Heidfeld
8ème
V. Petrov
9ème
S. Buemi
10ème
K. Kobayashi
11ème
F. Massa
12ème
M. Schumacher
13ème
A. Sutil
14ème
S. Perez
15ème
R. Barrichello
16ème
J. Alguersuari
17ème
P. Maldonado
18ème
J. Trulli
19ème
H. Kovalainen
20ème
J. d'Ambrosio
21ème
N. Karthikeyan
22ème
V. Liuzzi



Source : ToileF1.com


Date de création : 10/05/2013 - 16:55
Dernière modification : 02/02/2014 - 17:41
Catégorie : Saison 2011
Page lue 1558 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 9
^ Haut ^