Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2020 - GP de Bahrein

 

 

Les essais qualificatifs :

C’est dans la nuit de Sakhir que se dispute la séance qualificative du Grand Prix de Bahreïn, alors que le crépuscule touche à son terme et que les pilotes vont prendre part aux essais déterminant la grille de départ de la course.
 
Aucune pénalité n’est à déplorer avant cette qualification, malgré le travail effectué tardivement sur la Red Bull d’Alex Albon, qui s’est lourdement accidenté en essais libres 2 ce vendredi.
 
Les limites de la piste ont été annulées au virage 4, compte tenu du gain faible, sinon nul, apporté par un élargissement de trajectoire à cet endroit du circuit, qui débouche sur le circuit externe qui sera utilisé la semaine prochaine.
  •  1ere partie :
George Russell a été le premier à s’élancer pour un tour rapide, mais le Britannique est directement rentré aux stands. C’est Max Verstappen, meilleur temps des essais libres 3 ce matin, qui a été le premier à faire un chrono.
 
Avec un chrono de 1’28"885, le Néerlandais s’est positionné à une demi-seconde de sa référence du matin, accomplie de jour. Huit des 18 minutes de cette Q1 étaient déjà passées, et le pilote Red Bull était le seul à avoir établi un chrono.
 
Lewis Hamilton a signé le meilleur temps en 1’28"343, tandis que derrière Verstappen, les Alfa Romeo, les Williams et les Haas signaient des chronos à une et deux secondes de Hamilton.
 
Valtteri Bottas s’est ensuite intercalé entre Hamilton et Verstappen, et Pierre Gasly a pris la quatrième place à 6 dixièmes de Hamilton, et à seulement un dixième de Verstappen. Carlos Sainz s’est placé cinquième devant Sergio Pérez, Esteban Ocon et Alex Albon.
 
Charles Leclerc, en difficulté depuis le début du week-end, a signé seulement le 15e temps lors de sa première tentative, à plus de trois dixièmes de Sebastian Vettel, dixième.
 
Comme beaucoup d’autres, le Monégasque a été gêné par le trafic pendant son tour de mise en température des pneus. De nouveau, on peut se poser la question des huit minutes sans personne en piste en début de séance, mais aussi s’inquiéter pour la Q1 du GP de Sakhir la semaine prochaine, sur un circuit bien plus court.
 
Vettel est ressorti presque tout de suite, et les Mercedes sont finalement ressorties malgré leur avance, certainement pour mesurer la dégradation et la performance des pneumatiques tendres sur un deuxième tour rapide consécutif.
 
Russell est ensuite remonté au huitième temps, Vettel en sixième place, et Magnussen n’a signé que le 17e temps. Romain Grosjean n’a pas non plus amélioré, et Leclerc est remonté, lui, à la sixième place.
 
Giovinazzi a amélioré, comme Räikkönen, et Stroll a pris le deuxième temps ! Albon a pris le troisième temps, Ricciardo est remonté au huitième rang, et Norris a coupé son effort, 15e en qualifications et qualifié pour la Q2, comme Russell !
 
Les éliminés sont Giovinazzi, Räikkönen, Magnussen, Grosjean et Latifi.
  •  2ème partie : 
Comme en Q1, les pilotes ne prennent pas la piste immédiatement, malgré le risque de se retrouver dans le trafic. Il est pourtant probable d’entendre des plaintes au sujet de tours de préparation manqués dans les prochaines minutes !
 
Après plus de trois minutes, les pilotes sont sortis et à l’exception des pilotes AlphaTauri. Mais avant que des pilotes ne puissent faire un tour, Carlos Sainz a été victime d’un problème en bout de ligne droite et a immobilisé sa voiture en bout de ligne droite.
 
Le drapeau rouge est brandi pour évacuer la McLaren, et à neuf minutes de cette fin de Q2, aucun pilote n’a effectué de tour chronométré.
 
A la relance de cette Q2, tous les pilotes ne sont pas partis en piste directement, mais les choix de pneumatiques sont restés les mêmes pour de nombreux pilotes. Les AlphaTauri ont en revanche chaussé des gommes médiums.
 
Verstappen s’est immédiatement porté en tête avec un 1’28"025, très positif avec les pneus médiums. Albon s’est positionné à sept dixièmes, et Norris à huit dixièmes de la référence du Néerlandais, tous deux en pneus tendres.
 
Pérez s’est positionné 17 millièmes derrière la McLaren, alors que les pilotes Mercedes étaient en train de faire leur premier tour de Q2. Hamilton a battu le record du circuit en 1’27"586 !
 
Bottas s’est positionné troisième à 477 millièmes de Hamilton, et à 38 millièmes d seconde de Verstappen. A 4 minutes de cette fin de Q2, neuf pilotes n’avaient pas encore signé de temps !
 
Ocon a ensuite signé le septième temps, le dernier des chronos effectués. Ricciardo a pris la quatrième place, et les AlphaTauri de Kvyat et Gasly se sont juste positionnés dans le top 10.
 
Les deux Ferrari et Stroll se sont ratés, et Russell n’a pas fait de miracles ! Les éliminés sont Vettel, Leclerc, Stroll, Russell et Sainz, qui n’a pas pu défendre sa position après son problème mécanique.
  •  3ème partie :
Lando Norris s’est élancé le premier pour cette Q3, en tant que seul représentant de McLaren dans le top 10 de la séance. Le Britannique a signé un temps de 1’29"029, mais il a rapidement été battu par Esteban Ocon et Alex Albon.
 
Lewis Hamilton a ensuite pris le meilleur temps en 1’27"677, avec des temps similaires à ceux effectués en pneus médiums en Q2. Verstappen s’est placé à moins de deux dixièmes en deuxième place, et il a devancé Bottas de 98 millièmes après cette première tentative.
 
Derrière, Pérez s’est positionné quatrième provisoirement, et dernier pilote à moins d’une seconde de Hamilton. Gasly a pris la cinquième position grâce à son premier tour chrono de cette Q3, juste devant Ocon, tandis que Kvyat et Ricciardo ont raté cette première tentative et ont signé les neuvième et dixième chronos.
 
Hamilton a encore accéléré dès son deuxième tour et a de nouveau battu le record du circuit de Sakhir avec un 1’27"264 ! Bottas a amélioré en 1’27"553 et Verstappen en 1’27"678, mais les deux hommes étaient très loin du septuple champion du monde !
 
Albon a progressé et a pris la quatrième position devant Ricciardo, et Ocon a amélioré avec le sixième temps, alors que Pérez a finalement devancé les deux monoplaces au losange.
 
Hamilton et Bottas monopolisent donc la première ligne devant Verstappen et Albon. Seul défenseur de Racing Point en Q3, Pérez se place cinquième devant les Renault de Ricciardo et Ocon.
 
Pierre Gasly accompagnera Esteban Ocon en quatrième ligne, et les deux hommes devanceront Norris et Kvyat, qui complètent ce top 10 et seront donc devant les Ferrari.
  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Lewis Hamilton Mercedes W11 1:28.343 1:27.586 1:27.264
2 Valtteri Bottas Mercedes W11 1:28.767 1:28.063 1:27.553
3 Max Verstappen Red Bull Honda RB16 1:28.885 1:28.025 1:27.678
4 Alex Albon Red Bull Honda RB16 1:28.732 1:28.749 1:28.274
5 Sergio Perez Racing Point Mercedes RP20 1:29.178 1:28.894 1:28.322
6 Daniel Ricciardo Renault RS20 1:29.005 1:28.648 1:28.417
7 Esteban Ocon Renault RS20 1:29.203 1:28.937 1:28.419
8 Pierre Gasly AlphaTauri Honda AT01 1:28.971 1:29.008 1:28.448
9 Lando Norris McLaren Renault MCL35 1:29.464 1:28.877 1:28.542
10 Daniil Kvyat AlphaTauri Honda AT01 1:29.158 1:28.944 1:29.618
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Sebastian Vettel Ferrari SF1000 1:29.142 1:29.149  
12 Charles Leclerc Ferrari SF1000 1:29.137 1:29.165  
13 Lance Stroll Racing Point Mercedes RP20 1:28.679 1:29.557  
14 George Russell Williams Mercedes FW43 1:29.294 1:31.218  
15 Carlos Sainz McLaren Renault MCL35 1:28.975 - :—.---  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Ferrari C39 1:29.491    
17 Kimi Raikkonen Alfa Romeo Ferrari C39 1:29.810    
18 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-20 1:30.111    
19 Romain Grosjean Haas Ferrari VF-20 1:30.138    
20 Nicholas Latifi Williams Mercedes FW43 1:30.182    
  • Grille de départ : 
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'27"264 V. Bottas
  1'27"553
M. Verstappen pour_grille_de_depart.GIF  
1'27"678 A. Albon
  1'28"274
S. Perez pour_grille_de_depart.GIF  
1'28"322 D. Ricciardo
  1'28"417
E. Ocon pour_grille_de_depart.GIF  
1'28"419 P. Gasly
  1'28"448
L. Norris pour_grille_de_depart.GIF  
1'28"542 D. Kvyat
  1'29"618
S. Vettel pour_grille_de_depart.GIF  
1'29"149 C. Leclerc
  1'29"165
L. Stroll pour_grille_de_depart.GIF  
1'29"557 G. Russell
  1'31"218
C. Sainz pour_grille_de_depart.GIF  
pas de temps A. Giovinazzi
  1'29"491
K. Raikkonen pour_grille_de_depart.GIF  
1'29"810 K. Magnussen
  1'30"111
R. Grosjean pour_grille_de_depart.GIF  
1'30"138 N. Latifi
  1'30"182

La course :

Le Grand Prix de Bahreïn est la 15e et antépénultième manche de la saison de Formule 1 2020, et la première disputée de nuit. Elle sera enchaînée par une autre course sur le même complexe, mais sur un tracé bien plus court et plus rapide la semaine prochaine.
 
Les trois dernières courses de la saison se dérouleront de nuit, mais les conditions de Bahreïn, et l’abrasive piste désertique, n’empêcheront pas une forte dégradation des pneumatiques pour toutes les équipes.
 
C’est Lewis Hamilton qui a fait la pole position, devant Valtteri Bottas et les deux Red Bull de Max Verstappen et Alex Albon. Sergio Pérez et Daniel Ricciardo représentent la lutte pour la troisième place du championnat et se partagent la troisième ligne.
 
La quatrième ligne est entièrement française avec Esteban Ocon et Pierre Gasly, tandis que Lando Norris et Daniil Kvyat complètent le top 10. Les Ferrari sont en sixième ligne, Lance Stroll est 13e et Carlos Sainz, sur l’autre McLaren, est 15e après un problème de freins en Q2. Romain Grosjean s’élance 19e.
 
La stratégie pneumatique devrait majoritairement se jouer en deux arrêts, compte tenu de la forte dégradation, mais certains pilotes économes pourraient viser un seul arrêt, tandis qu’une stratégie à trois arrêts n’est pas à exclure selon les incidents de course.
 
15h09 : Tous les pilotes s’élanceront en pneus médiums, à l’exception de Leclerc, Grosjean et Latifi, qui ont chaussé les pneus durs, et Sainz, qui tentera le pari des gommes tendres.
 
Départ : Excellent départ de Hamilton et de Verstappen qui prennent la tête de la course devant Pérez !
 
Tour 1 : Enorme accident derrière ! La Haas F1 de Romain Grosjean est allée percuter le mur et s’est embrasée. Le drapeau rouge est sorti.
 
Romain Grosjean est dans la voiture médicale et semble aller bien, bien qu’un peu choqué. Il reste à savoir si tous les commissaires vont bien.
 
15h21 : Le départ sera redonné quand l’épave sera sortie du lieu de l’accident, quand les réparations seront effectuées, mais surtout quand on sera sûrs que les commissaires vont bien.
 
Les images montrent que la Haas a été coupée en deux !
 
15h24 : Les images arrivant de l’accident sont tout bonnement terrifiantes. La cellule de survie de la voiture s’est encastrée dans le rail, et l’arrière de la monoplace est restée de l’autre côté. Le Halo a tout simplement coupé le rail et a permis à Grosjean de ne pas être blessé, sinon pire. Ce n’est pas faire du sensationnalisme que de dire qu’un miracle s’est produit.
 
15h30 : Romain Grosjean aurait subi quelques brûlures, mais de telles blessures ne seraient vraiment rien, compte tenu de la violence du choc et du fait que la monoplace est tout bonnement passée au travers de la glissière. C’est bien la voiture qui a pris feu, puisque le réservoir a été arraché lorsque la voiture a été coupée en deux.
 
15h32 : La direction de course a scié une partie du rail pour sortir le reste de la monoplace de l’endroit où elle était encastrée. Les travaux vont bon train pour réparer la glissière.
 
15h35 : Il faudra plusieurs dizaines de minutes pour que la course reprenne, ce qui laissera le temps de remettre le circuit en état. Nous espérons avoir davantage de nouvelles de Romain Grosjean d’ici-là.
 
15h44 : Haas F1 confirme que Romain Grosjean a des brûlures mineures aux chevilles et aux mains, et qu’il va être emmené à l’hôpital avec de possibles fractures aux côtes.
 
15h47 : Günther Steiner, le directeur de Haas F1, s’exprime au micro de Canal+ : "Il a des brûlures mineures, mais il est conscient mais il va bien. Il va être envoyé à l’hôpital pour des contrôles. Quand on voit des choses comme ça, on se dit qu’on a été chanceux. On ne veut pas savoir comment ou pourquoi, on veut juste qu’il soit sorti de la voiture et qu’il aille bien."
 
15h50 : Il reste au moins 20 minutes d’attente pour que la course reprenne, dans un état d’esprit qui sera forcément particulier. Nous rappelons une nouvelle fois que Romain Grosjean est indemne et hors de danger. Vous pouvez retrouver les photos et les vidéos de l’accident.
 
15h58 : Lewis Hamilton s’est exprimé à son tour après l’accident de Romain Grosjean : "Je suis tellement heureux que Romain aille bien. Wow... le risque que nous prenons n’est pas une blague, pour ceux d’entre vous qui oubliez que nous risquons notre vie pour ce sport, et pour ce que nous aimons faire. Je suis reconnaissant envers la FIA pour les progrès effectués pour que Romain puisse s’en sortir sans blessure."
 
16h07 : La piste est toujours en train d’être réparée. George Russell s’est exprimée sur Twitter : "Un soulagement énorme de voir que Romain va bien. Bravo à toutes les équipes, la FIA et la F1 pour toutes les mesures de sécurité que nous avons dans notre sport aujourd’hui."
 
16h13 : Le choc est intense dans tout le paddock, et c’est l’équipe Mercedes F1 qui a également commenté l’accident : "Nous sommes heureux que Romain aille bien après l’accident d’aujourd’hui. C’est un moment dans lequel reconnaître les progrès que la FIA a fait pour rendre notre sport toujours plus sûr, et dans lequel saluer le courage des commissaires et de l’équipe médicale."
 
16h23 : L’annonce du départ est donnée ! La course reprendra à 18h35 heure locale, 16h35 en heure française !
 
16h30 : Les données de l’accident montrent que Romain Grosjean a encaissé 53 G lors de l’accident. Un chiffre qui nous met encore plus devant l’évidence de l’issue heureuse de ce crash.
 
16h33 : La course va donc être relancée avec une procédure de départ arrêtée. Le classement sur la grille sera celui du premier tour, avec Lewis Hamilton devant Max Verstappen et Sergio Pérez. Valtteri Bottas sera quatrième devant Alex Albon, Daniel Ricciardo, Pierre Gasly, Esteban Ocon, Lando Norris et Charles Leclerc.
 
16h35 : Gasly et Vettel ont chaussé des pneus durs, peut-être pour tenter un arrêt.
 
Départ : Daniel Ricciardo rate son envol, et Hamilton garde la tête devant Verstappen et Pérez ! Bottas est quatrième devant Albon et Norris
 
Tour 3 : Un accrochage a eu lieu, Lance Stroll est sur le toit mais va bien ! Il rassure immédiatement à la radio. La voiture de sécurité est déployée.
 
Tour 6 : Hamilton sera en tête à la relance, devant Verstappen, Pérez, Albon, Norris, ocon, Leclerc, Ricciardo, Gasly et Sainz.
 
Tour 8 : Bottas a bien eu une crevaison, ce qui a forcé son passage aux stands, tandis que Magnussen y est repassé aussi après un contact.
 
La course va être relancée !
 
Tour 9 : C’est reparti ! Hamilton conserve la tête de la course devant Verstappen et Pérez. Aucun dépassement n’a lieu dans les premières places, Leclerc tente une attaque limite comme sur Vettel au départ précédent, et Ocon repasse.
 
Tour 10 : Comme prévu, Hamilton et Verstappen s’envolent ! Pérez est à 3 secondes du leader. Bottas est toujours 16e, en lutte dans le peloton avec Vettel !
 
Tour 11 : Les commissaires annoncent qu’ils vont enquêter sur l’accident entre Kvyat et Stroll. Une pénalité pourrait être infligée au Russe.
 
Tour 12 : Leclerc tente de bloquer Sainz et se fait quand même passer par l’Espagnol. Quelques virages plus tard, Ricciardo passe aussi. Attaqué par Gasly, le pilote Ferrari continue à zig-zagger. Vettel est dernier et se plaint d’une voiture inconduisible.
 
Tour 13 : Gasly passe Leclerc, le Monégasque tente de passer le Français mais ça ne passe pas ! Kvyat prend dix secondes de pénalité pour avoir harponné Stroll.
 
Tour 14 : Hamilton a 2"4 d’avance sur Verstappen et 7" sur Pérez. Albon pointe à deux secondes du Mexicain et devance Norris de 4"6, les écarts se sont créés en tête sur les pilotes en gommes médiums. Ocon est sixième devant Sainz qui est en médiums. Gasly, en pneus durs, est neuvième.
 
Tour 16 : L’aileron avant de Räikkönen est cassé mais tient à sa monoplace, bien qu’il frotte par terre en ligne droite. Il faut espérer qu’il ne se décrochera pas.
 
Tour 17 : Ricciardo passe au stand et ressort 17e. Un tour plus tard, Ocon passe aux stands, comme Kvyat, mais le Russe purge sa pénalité et passe près de 40 secondes dans les stands.
 
Tour 19 : Norris rentre à son tour, comme Räikkönen, qui change son aileron avant et repart dernier.
 
Tour 20 : Hamilton passe aux stands ! Le leader se plaignait de pneus surchauffant et change de gommes. Il ressort troisième. Albon s’arrête également et ressort septième derrière Leclerc ? Les deux hommes sont en gommes médiums.
 
Tour 21 : Verstappen et Pérez s’arrêtent aux stands ! Hamilton reprend la tête de la course, mais Verstappen, contrairement à Hamilton, repart en pneus durs. Pérez repart en pneus durs lui aussi, en cinquième place. Sainz et Gasly sont troisième et quatrième en pneus tendres et durs respectivement, mais ne se sont pas encore arrêtés.
 
Tour 22 : Le tour de sortie de Verstappen a été excellent, avec 1"4 reprise à Hamilton. Sainz est passé aux stands et ressort hors du top 10. Bottas est remonté en septième place mais est dans une stratégie totalement décalée.
 
Tour 23 : Verstappen signe le meilleur tour en course et prend 1"1 à Hamilton, revenant à 4"7 du leader. Le Néerlandais prévient son équipe qu’il veut tout donner : "Nous n’avons rien à perdre, alors on tente le tout pour le tout". Derrière, Pérez se défait de Gasly
 
Tour 24 : Leclerc entre à son tour aux stands et ressort 12e après avoir chaussé les pneus durs. La réalité des performances des Ferrari est dure. Mercedes veut prolonger le relais de Bottas, après 19 tours en pneus durs, malgré un rythme très loin de celui des hommes de tête.
 
17h19 : Jean Todt, le Président de la FIA, a également réagi à l’énorme accident de Romain Grosjean : "Je suis tellement soulagé que Romain Grosjean aille bien. Merci au docteur Ian Roberts et aux équipes de la FIA pour leur intervention courageuse et efficace. Nous avons toujours mis la sécurité au sommet de nos priorités et nous continuerons de le faire."
 
Tour 26 : Pierre Gasly s’arrête enfin aux stands, tout comme Valtteri Bottas ! Le Français ressort neuvième en gommes dures, le Finlandais est 14e avec des pneus médiums.
 
Tour 28 : Hamilton est en tête devant Verstappen avec 4"5 d’avance, l’écart s’étant stabilisé depuis les bons premiers tours du Néerlandais. Pérez est à 21 secondes de Hamilton, et possède 3"6 d’avance sur Albon.
 
Tour 30 : Ricciardo ne comprend pas pourquoi Renault F1 laisse ses pilotes se battre, et Ocon le laisse finalement passer, alors que son rythme est supérieur à celui de son équipier.
 
17h32 : Le conducteur de la voiture médicale, Alan van der Merwe, raconte son arrivée sur les lieux de l’accident de Romain Grosjean : "C’était une grosse surprise. Je n’avais jamais vu autant de feu en 12 ans. Romain est sorti de la voiture par ses propres moyens, ce qui est plutôt incroyable après un accident de ce genre. Tous les systèmes ont fonctionné comme prévu, tout a marché main dans la main, le Halo, les barrières, le harnais. Tout a fonctionné. Sans un seul de ces éléments fonctionnels, l’issue aurait pu être très différente."
 
Tour 33 : Leclerc se fait dépasser par Bottas et sort de la zone des points.
 
Tour 34 : La gomme dure de Verstappen semble perdre en rythme, et le Néerlandais perd environ six dixièmes par tour face à Hamilton. Pérez est toujours troisième
 
Tour 35 : Verstappen rentre aux stands, comme Kvyat ! Le pilote Red Bull ressort quand même en pneus durs, un choix très étonnant, après un arrêt raté de 5 secondes.
 
Tour 36 : Hamilton se cale sur la stratégie de Verstappen et chausse des pneus durs à son tour ! Les deux hommes devraient tenter une fin de course sans repasser par les stands. Verstappen accélère à son tour et revient à 4 secondes de Hamilton.
 
Tour 37 : Pérez rentre à son tour ! Verstappen signe le meilleur tour en course et revient à 3"6 de Hamilton pendant que le Britannique chauffe ses gommes. Il peut s’agacer d’un arrêt raté par Red Bull. Pérez repart cinquième en pneus durs, juste derrière les McLaren.
 
Tour 38 : Chez Renault, Ocon a été rappelé aux stands avant Ricciardo, qui était pourtant devant lui, et a fait l’undercut à son équipier. Mais ce dernier est tout de même plus rapide. L’écart en tête se stabilise à 3"5 entre Hamilton et Verstappen.
 
Tour 39 : Les deux pilotes Renault sont en lutte et se ralentissent. Norris passe par les stands à son tour et laisse Pérez en troisième place.
 
17h42 : La FIA a publié un petit communiqué au sujet de Romain Grosjean, expliquant que le pilote est resté conscient non seulement pendant l’accident, lui permettant de s’extraire par ses propres moyens comme on a pu le voir, mais aussi après, jusqu’à son transfert à l’hôpital.
 
Tour 40 : Sainz s’arrête et ressort derrière Leclerc, septième. Néanmoins, le pilote Ferrari perd environ 2 secondes sur Norris à chaque tour, et se fait passer immédiatement par l’Espagnol.
 
Tour 41 : Un tour après l’arrêt de Vettel, c’est Leclerc qui s’arrête aux stands. Hamilton est en tête avec 3"2 d’avance sur Verstappen. Pérez est troisième à 25 secondes du Néerlandais et devance Albon de 3 secondes. Pierre Gasly est cinquième mais devrait encore s’arrêter, car son rythme est lointain de celui des pilotes s’étant arrêtés. Il devance les deux McLaren et les deux Renault, ainsi que Bottas.
 
Tour 45 : Hamilton porte son avance à 4 secondes sur Verstappen, tandis que Pérez a la même avance sur Albon.
 
Tour 46 : Le rythme de Verstappen s’effondre, tout comme celui de Hamilton, mais le Britannique creuse encore l’écart et le porte à près de 5 secondes. Pérez est actuellement le deuxième pilote le plus rapide en piste et pointe à 25 secondes de Verstappen, qui rentre aux stands !
 
Tour 47 : Le Néerlandais ressort en pneus médiums à 27 secondes de Hamilton, et 3"7 devant Pérez. Il creuse immédiatement l’écart sur le pilote Racing Point.
 
Tour 49 : Verstappen reprend désormais 2" par tour à Pérez, tandis que derrière, Sainz remonte très rapidement sur Gasly. Avec 1"3 de mieux par tour, l’Espagnol est à 1"8 de l’AlphaTauri.
 
Tour 50 : Troisième, Pérez s’assure que son équipe reste éveillée avec un message amusé : "Tout va bien ? Réveillez-vous !" Et son ingénieur de répondre : "Oui Checo, on est là !"
 
Tour 51 : Sainz dépasse Gasly et remonte en sixième place. Le Français va bientôt être sous la menace de Daniel Ricciardo.
 
Tour 53 : Hamilton assure en tête, tandis que Verstappen attaque après avoir signé le meilleur tour. Le Néerlandais s’assure la deuxième place. Pérez possède 3"7 d’avance sur Albon. Norris est toujours cinquième devant Sainz, Gasly et Ricciardo. L’Australien est à 1"5 !
 
18h04 : Le pilote du jour va être Romain Grosjean ! La communauté envoie un joli hommage et message de soutien au Français, à l’hôpital après son terrible accident du départ. Nous rappelons qu’il va bien après un choc effroyable.
 
Tour 54 : Le moteur de Pérez est en train de rendre l’âme ! La fumée sort de la voiture du Mexicain, qui avait tout fait parfaitement... Albon remonte dixième par dixième sur la Racing Point, qui fume de plus en plus. Et la RP20 prend feu ! Le Mexicain range sa voiture alors qu’il occupait une place sur le podium. Quelle désillusion ! Un commissaire a traversé la piste pour venir éteindre la Racing Point, devant les monoplaces...
 
Tour 55 : La voiture de sécurité est déployée ! La course devrait donc finir sous safety car, et la troisième place du championnat constructeurs est relancée ! Hamilton va certainement s’imposer devant Verstappen et Albon, tandis que Norris et Sainz vont faire terminer McLaren aux quatrième et cinquième places.
 
Dernier tour : Il est entamé sous drapeau jaune, et la course va se finir comme ça ! Bottas est victime d’une crevaison et peut être heureux de finir la course au ralenti.
 
Arrivée : Hamilton remporte sa 96e victoire en Grand Prix, devant Verstappen et Albon ! Il s’agit du premier double podium de Red Bull depuis trois ans ! Norris et Sainz inscrivent 22 points au championnat grâce à l’abandon de Pérez, avec Norris et Sainz. Gasly sauve une excellente sixième place devant Ricciardo, Bottas, Ocon et Leclerc, qui inscrit le dernier point.
 
Kvyat est 11e devant Russell et Vettel, puis Latifi, les Alfa Romeo de Räikkönen et Giovinazzi, et Magnussen.
 
Une nouvelle fois, on ne peut qu’être soulagés pour Romain Grosjean, dont nous ne manquerons pas de vous donner des nouvelles détaillées quand son entourage communiquera sur les blessures exactes du Français.
  • Meilleur tour : M. Verstappen : 1'32"014
  • Le classement du GP : 
1er
L. Hamilton
2ème
M. Verstappen
3ème
A. Albon
4ème
L. Norris
5ème
C. Sainz
6ème
P. Gasly
7ème
D. Ricciardo
8ème
V. Bottas
9ème
E. Ocon
10ème
C. Leclerc
11ème
D. Kvyat
12ème
G. Russell
13ème
S. Vettel
14ème
N. Latifi
15ème
K. Raikkonen
16ème
A. Giovinazzi
17ème
K. Magnussen

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 24/11/2020 - 21:06
Dernière modification : 29/11/2020 - 20:44
Catégorie : Saison 2020
Page lue 339 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 13
^ Haut ^