Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2010 - GP de Singapour

 

Les essais qualificatifs :

  •  1ere partie :

La première séance d’essais libres du Grand Prix de Singapour débute dans des conditions estivales, alors que la nuit est pourtant déjà tombée depuis longtemps sur le circuit de Marina Bay. La température de l’air est de 27°C, celle de la piste de 29°C, avec un taux d’humidité à 80% et une force du vent à 2,9 m/s.

Dès l’ouverture de la séance, la majorité des pilotes prend la piste. Lewis Hamilton se hisse ainsi rapidement en tête de la session avec un chrono en 1:48.454. Le pilote britannique est cependant vite délogé par Michael Schumacher, Sebastian Vettel et Jenson Button.

Fernando Alonso met toutefois tout le monde d’accord en claquant un impressionnant 1:47.623, mais cela ne suffit pas pour endiguer la fougue de Sebastian Vettel, qui abaisse la marque pour trois dixièmes de mieux. L’Allemand, qui a dominé les deux dernières séances d’essais libres, s’affiche comme le grand favori des qualifications nocturnes à Singapour.

Le premier rebondissement de la séance intervient à la mi-session. Le drapeau rouge est déployé pour permettre d’évacuer la voiture de Felipe Massa arrêtée sur la piste. Le Brésilien rapporte à son équipe avoir été victime d’un problème moteur. L’information reste à être confirmée par Ferrari après la fin des qualifications.

La séance reprend à 22h15 locales pour un peu plus de dix minutes d’essais qualificatifs. Fernando Alonso en profite pour hausser le rythme en 1:46.541 et ainsi repousser Sebastian Vettel à quatre dixièmes. Le pilote espagnol termine en tête de la Q1. Les éliminés sont Timo Glock, Heikki Kovalainen, Lucas di Grassi, Jarno Trulli, Christian Klien, Bruno Senna et Felipe Massa.

  •  2ème partie :

La deuxième partie des qualifications débute sur les chapeaux de roue. Fernando Alonso se plaint à son tour d’un problème moteur à son équipe, qui lui demande d’ailleurs de rentrer aux stands pour regarder au problème. Quelques instants plus tard, le drapeau jaune est déployé après que Vitaly Petrov ait tapé le mur. C’est l’abandon pour le pilote russe, qui n’avait pourtant pas le droit à l’erreur ce week-end à Singapour.

En tête de la séance, Lewis Hamilton mène les débats en 1:46.042 devant Sebastian Vettel, à nouveau deuxième. Nico Rosberg réalise une bonne performance au volant de sa Mercedes GP, quatrième de la session, alors que son équipier Michael Schumacher est bon dernier à cinq minutes de la fin.

Le septuple champion du monde attend les derniers instants de la séance avant de reprendre la piste pour tenter de se qualifier. Pendant ce temps, Fernando Alonso reprend la piste, communiquant à son équipe que sa voiture est à présent correcte. Le pilote espagnol s’élance dans son tour rapide et réalise d’emblée le meilleur temps en 1:45.809. Réplique immédiate de Sebastian Vettel en 1:45.561 ! Le duel est lancé entre les deux hommes !

La situation n’évolue plus en tête de la séance. Les éliminés sont Jaime Alguersuari, Nico Hülkenberg, Vitaly Petrov, Sébastien Buemi, Nick Heidfeld, Adrian Sutil et Vitantonio Liuzzi.

  •  3ème partie :

La majorité des pilotes prend directement la piste à l’ouverture de la séance. Seuls Robert Kubica et Kamui Kobayashi décident de rester aux stands et de ne faire qu’un relais pour décrocher la meilleure position sur la grille de départ de demain.

Lewis Hamilton réalise l’un des premiers temps de référence en 1:45.571, mais il est délogé de la pole position provisoire pour deux dixièmes de mieux par Fernando Alonso en 1:45.390. Grosse contre-performance de Sebastian Vettel en revanche, seulement septième, à plus de deux secondes de la Ferrari.

Tout le monde rentre aux stands pour chausser un second train de pneus. Quatre des cinq candidats au titre occupent actuellement les quatre premières places des qualifications. Seul Sebastian Vettel est septième. Le pilote allemand se rattrape et échoue à seulement 67 millièmes de Fernando Alonso qui décroche sa seconde pole position de la saison.

Lewis Hamilton, Jenson Button, Mark Webber, Rubens Barrichello, Nico Rosberg, Robert Kubica, Michael Schumacher et Kamui Kobayashi complètent le Top 10.

  • Résultat des qualifications :
Pos Pilotes Ecuries Phase 1 Phase 2 Phase 3 Tours
01 F. Alonso Ferrari 1:46.541 1:45.809 1:45.390 21
02 S. Vettel RBR 1:46.960 1:45.561 1:45.457 17
03 L. Hamilton McLaren 1:48.296 1:46.042 1:45.571 18
04 J. Button McLaren 1:48.032 1:46.490 1:45.944 18
05 M. Webber RBR 1:47.088 1:45.908 1:45.977 19
06 R. Barrichello Williams 1:48.183 1:47.019 1:46.236 22
07 N. Rosberg Mercedes GP 1:48.554 1:46.783 1:46.443 18
08 R. Kubica Renault 1:47.657 1:46.949 1:46.593 15
09 M. Schumacher Mercedes GP 1:48.425 1:47.160 1:46.702 17
10 K. Kobayashi BMW Sauber 1:48.908 1:47.599 1:47.884 18
11 J. Alguersuari Toro Rosso 1:48.127 1:47.666   16
12 N. Hulkenberg Williams 1:47.984 1:47.674   13
13 V. Petrov Renault 1:48.906 1:48.165   13
14 S. Buemi Toro Rosso 1:49.063 1:48.502   16
15 N. Heidfeld BMW Sauber 1:48.696 1:48.557   16
16 A. Sutil Force India 1:48.496 1:48.899   14
17 V. Liuzzi Force India 1:48.988 1:48.961   11
18 T. Glock Virgin 1:50.721     9
19 H. Kovalainen Lotus 1:50.915     9
20 L. di Grassi Virgin 1:51.107     9
21 J. Trulli Lotus 1:51.641     10
22 C. Klien HRT 1:52.946     7
23 B. Senna HRT 1:54.174     9
24 F. Massa Ferrari No time     2
  • Grille de départ :
F. Alonso  pour_grille_de_depart.GIF  
1'45"390 S. Vettel
  1'45"457
L. Hamilton pour_grille_de_depart.GIF  
1'45"571 J. Button
  1'45"944
M. Webber pour_grille_de_depart.GIF  
1'45"977 R. Barrichello
  1'46"236
N. Rosberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'46"443 R. Kubica
  1'46"593
M. Schumacher pour_grille_de_depart.GIF  
1'46"702 K. Kobayashi
  1'47"884
J. Alguersuari pour_grille_de_depart.GIF  
1'47"666 N. Hulkenberg
  1'47"674
V. Petrov pour_grille_de_depart.GIF  
1'48"165 S. Buemi
  1'48"502
N. Heidfeld pour_grille_de_depart.GIF  
1'48"557 A. Sutil
  1'48"899
V. Liuzzi pour_grille_de_depart.GIF  
1'48"961 T. Glock
  1'50"721
H. Kovalainen pour_grille_de_depart.GIF  
1'50"915 L. Di Grassi
  1'51"107
J. Trulli pour_grille_de_depart.GIF  
1'51"641 C. Klien
  1'52"946
B. Senna pour_grille_de_depart.GIF  
1'54"174 F. Massa
  pas de temps



La course :

Très bon départ de Fernando Alonso qui tasse Sebastian Vettel sur la gauche. Les 5 candidats au titre mondial conservent tous leur position de départ.

Felipe Massa, partit en dernière position, repasse aux stands après le premier tour pour chausser des pneus durs, il va probablement essayer de tenir toute la course pour espérer gagner des places. Nick Heidfeld fait lui aussi un passage par la pitlane. Le pilote allemand a été victime d’une touchette. A signaler également l’abandon de Vitantonio Liuzzi, suspension avant cassée.

Abandon qui provoque la sortie de la Safety Car. Sortie dont profite Mark Webber pour effectuer son premier arrêt et passer les gommes dures. Il est imité par de nombreuses autres monoplaces. Bonne affaire pour Felipe Massa qui se retrouve en 15ème position.

Il se passe beaucoup de chose en ce début de course, à peine la voiture de sécurité rentrée que Jarno Trulli se retrouve au ralentit victime d’une crevaison à l’arrière gauche. Mark Webber de son côté débute son opération remontée, après avoir passé la Virgin de Timo Glock, il double Kamui Kobayashi. L’Australien est remonté comme un coucou puisqu’au 11ème tour il s’offre le scalpe de Michael Schumacher. Il est alors en 8ème position.

Au 16ème passage, Nico Hulkenberg fait sauter le bouchon Glock dans les deux premiers virages. La Virgin doit monter allègrement sur les vibreurs et perd beaucoup de temps, il se retrouve en 17ème position. A quelques tours de la mi-course, Lewis Hamilton rentre aux stands et ressort derrière Mark Webber. Au tour suivant les deux leaders s’engouffrent en même temps dans la voie des stands. Mais Alonso garde l’avantage et remonte en piste avec Vettel dans ses échappements. Alors que Sebastian Vettel sort la toute grosse attaque pour revenir sur Fernando Alonso la voiture de sécurité refait son apparition suite à une sortie de piste de Kobayashi qui implique également Bruno Senna. Les derniers pilotes à n’avoir pas encore effectué leur ravitaillement en profitent pour changer de gommes.

Au restart, Sebastian Vettel est tout juste derrière Fernando Alonso mais ne parvient pas à passer. Derrière Lewis Hamilton tente le tout pour le tout pour récupérer la troisième position de Mark Webber. C’est très très chaud entre les deux hommes. Webber fait le forcing à l’intérieur et percute la roue arrière du Britannique. C’est l’abandon pour Lewis Hamilton qui va plus que probablement devoir faire une croix sur le titre mondial. Le champion du monde 2008 est furieux.

L’incident est d’ailleurs sous investigation des commissaires de piste, tout comme l’incident entre Michael Schumacher et Nick Heidfeld qui a contraint le pilote Sauber à l’abandon et le septuple champion du monde à repasser par les stands pour changer de museau.

Alors qu’il reste 10 tours avant le drapeau à damier, Jenson Button se réveille et revient sur Mark Webber tandis que Robert Kubica, obligé de repasser par les stands suite à une crevaison, nous offre un festival en dépassant presque coup sur coup Buemi, Petrov, Massa, Hulkenberg et Sutil.

Les cinq derniers tours de ce Grand Prix sont particulièrement serrés entre Alonso et Vettel qui sont véritablement l’un derrière l’autre avec moins d’une seconde entre les deux pilotes. Sur le muret des stands de chez Red Bull on sent qu’il règne une certaine tension. Rien n’est joué avec Vettel plus rapide que Fernando Alonso et Webber qui est sous la menace de Jenson Button.

Image surprenante d’Heikki Kovallainen dont le moteur prend feu et qui s’arrête dans la ligne droite des stands alors qu’il pouvait rentrer dans la pitlane. Le pilote Lotus tarde à sortir de sa monoplace et demande lui-même un extincteur aux commissaires de piste tandis que les deux leaders entament leur dernier tour plus que jamais l’un derrière l’autre avec un petit train de retardataires devant eux.

Alonso tient bon et s’impose devant Sebastian Vettel au terme d’un Grand Prix qui aura tenu toutes ses promesses. Vettel échoue à 2 dixièmes seulement devant Mark Webber qui fait la bonne opération du jour en montant sur la troisième marche du podium. Jenson Button, Rosberg, Barrichello, Kubica, Sutil, Hulkenberg et Massa complètent le top 10.

  • Meilleur tour : F. Alonso : 1'47"976
  • Le classement du GP :
1er
F. Alonso
2ème
S. Vettel
3ème
M. Webber
4ème
J. Button
5ème
N. Rosberg
6ème
R. Barrichello
7ème
R. Kubica 
8ème
F. Massa
9ème
A. Sutil*
10ème
N. Hulkenberg**
11ème
 V. Petrov
12ème
J. Alguersuari
13ème
M. Schumacher
14ème
 S. Buemi
15ème
 L. Di Grassi
16ème
 H. Kovalainen

* A. Sutil est pénalisé de 20 secondes pour avoir doublé un pilote en coupant une chicane. Il avait fini à la 8ème place.
** N. Hulkenberg est pénalisé de 20 secondes pour avoir doublé un pilote en coupant une chicane. Il avait fini à la 9ème place.


Date de création : 10/05/2013 - 18:19
Dernière modification : 02/02/2014 - 16:49
Catégorie : Saison 2010
Page lue 1514 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 7
^ Haut ^