Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2010 - GP du Brésil

 

Les essais qualificatifs :

  •  1ere partie :

La première partie des qualifications va débuter sur une piste humide, mais il ne pleut plus. La température ambiante est tombée à 19°C et celle de la piste à 24°C. Le taux d’humidité est de 83% et la force du vent de 2,5 m/s.

Tous les pilotes sortent de la voie des stands à l’ouverture de la séance car la pluie est attendue dans cinq minutes. En plus du manque de visibilité, le trafic sera également un problème lors de ces 20 minutes d’essais.

Alors que Michael Schumacher s’empare du meilleur temps en 1:20.940, Vitantonio Liuzzi part à l’extérieur et manque de s’accrocher avec son équipier Adrian Sutil lorsqu’il revient en piste. Après huit minutes, aucun pilote n’est encore rentré aux stands. La pluie n’est toujours pas arrivée. Il est donc important de rester aussi longtemps en piste que possible tant que les conditions s’améliorent et permettent de réaliser de meilleurs temps.

Les pilotes n’arrêtent d’ailleurs pas de se succéder à la première place : Fernando Alonso, puis Sebastian Vettel et enfin Mark Webber réalise le meilleur temps en 1:19.025. Mais c’est finalement le pilote espagnol qui a le dernier mot en 1:18.987. Les éliminés sont Adrian Sutil, Timo Glock, Jarno Trulli, Hekki Kovalainen, Lucas di Grassi, Christian Klien et Bruno Senna.

  •  2ème partie :

La deuxième partie des qualifications promet d’être animée. Il ne pleut plus et la pluie ne devrait pas faire son apparition durant la Q2. Le dernier pilote en piste pourrait donc être le plus rapide.

Mark Webber hausse ainsi rapidement la cadence en 1:18.851, alors que McLaren Mercedes indique à Lewis Hamilton qu’il pourrait chausser les pneus secs en fin de séance. Pendant ce temps, Sebastian Vettel donne la réplique à son équipier en 1:18.839.

A quatre minutes de la fin, si le classement reste en état, Jenson Button et Felipe Massa seraient éliminés. Le Brésilien se met provisoirement à l’abri au huitième rang. Il accède finalement tout juste à la Q3 en réalisant le dixième temps. Plusieurs gros bras sont éliminés avec Jenson Button, Kamui Kobayashi, Nico Rosberg, Jaime Alguersuari, Sébastien Buemi, Nick Heidfeld et Vitantonio Liuzzi. Le meilleur temps revient à Mark Webber en 1:18.516.

  •  3ème partie :

Les pilotes repartent pour 10 minutes sur une piste qui s’assèche au fil des tours. Aucune pluie n’est prévue pour les 30 prochaines minutes. Pour ces premiers tours, tous les pilotes restent cependant en pneus intermédiaires. Certains pourraient tenter le pari des slicks en fin de séance.

Au premier passage, la pole position provisoire revient à Lewis Hamilton en 1:17.212 devant un surprenant Michael Schumacher. Sebastian Vettel est troisième devant Fernando Alonso et Mark Webber.

A cinq minutes de la fin, les pilotes rentrent aux stands pour chausser les pneus tendres. Robert Kubica est le premier à ressortir et part à la faute. Il parvient tout de même à prendre la piste sans endommager sa monoplace.

Tous les pilotes améliorent leurs temps dans les derniers instants de la séance. Nico Hülkenberg réalise un véritable festival en offrant la pole position à l’équipe Williams en 1:14.470 ! Il a tenu en respect tous les ténors du championnat ! Sebastian Vettel et Mark Webber complètent le podium.

Lewis Hamilton, Fernando Alonso, Rubens Barrichello, Robert Kubica, Michael Schumacher, Felipe Massa et Vitaly Petrov terminent le Top 10.

  • Résultat des qualifications :
Pos Pilotes Ecuries Phase 1 Phase 2 Phase 3 Tours
01 N. Hulkenberg Williams 1:20.050 1:19.144 1:14.470 35
02 S. Vettel RBR 1:19.160 1:18.691 1:15.519 27
03 M. Webber RBR 1:19.025 1:18.516 1:15.637 28
04 L. Hamilton McLaren 1:19.931 1:18.921 1:15.747 32
05 F. Alonso Ferrari 1:18.987 1:19.010 1:15.989 34
06 R. Barrichello Williams 1:19.799 1:18.925 1:16.203 32
07 R. Kubica Renault 1:19.249 1:18.877 1:16.552 31
08 M. Schumacher Mercedes GP 1:19.879 1:18.923 1:16.925 30
09 F. Massa Ferrari 1:19.778 1:19.200 1:17.101 31
10 V. Petrov Renault 1:20.189 1:19.153 1:17.656 33
11 J. Button McLaren 1:19.905 1:19.288   25
12 K. Kobayashi BMW Sauber 1:19.741 1:19.385   26
13 N. Rosberg Mercedes GP 1:20.153 1:19.486   23
14 J. Alguersuari Toro Rosso 1:20.158 1:19.581   24
15 S. Buemi Toro Rosso 1:20.096 1:19.847   24
16 N. Heidfeld BMW Sauber 1:20.174 1:19.899   26
17 V. Liuzzi Force India 1:20.592 1:20.357   23
18 A. Sutil Force India 1:20.830     13
19 T. Glock Virgin 1:22.130     13
20 J. Trulli Lotus 1:22.250     14
21 H. Kovalainen Lotus 1:22.378     14
22 L. di Grassi Virgin 1:22.810     13
23 C. Klien HRT 1:23.083     15
24 B. Senna HRT 1:23.796     15
  • Grille de départ :
N. Hulkenberg  pour_grille_de_depart.GIF  
1'14"470 S. Vettel
  1'15"519
M. Webber pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"637 L. Hamilton
  1'15"747
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"989 R. Barrichello
  1'16"203
R. Kubica pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"552 M. Schumacher
  1'16"925
F. Massa pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"101 V. Petrov
  1'17"656
J. Button pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"288 K. Kobayashi
  1'19"385
N. Rosberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"486 J. Alguersuari
  1'19"581
N. Heidfeld pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"899 V. Liuzzi
  1'20"357
T. Glock pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"130 J. Trulli
  1'22"250
H. Kovalainen pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"378 S. Buemi*
  1'19"847
L. Di Grassi pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"810 C. Klien
  1'23"083
A. Sutil* pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"830 B. Senna
  1'23"796

* S. Buemi et A. Sutil reculent de 5 places suite au GP de Corée du Sud où ils avaient provoqué des accidents.



La course :

Le ciel est bleu au dessus du circuit d’Interlagos au moment ou les monoplaces s’élancent pour le tour de formation. La pression est sur le jeune Nico Hulkenberg qui s’élancera pour la première fois de sa carrière en pole position avec quatre des cinq prétendants au titre mondial derrière lui.

Très bon départ de Sebastian Vettel qui devance Hulkenberg dans les S de Senna. Webber est juste derrière le pilote Williams. L’Australien prend la deuxième position rapidement alors que le jeune Allemand est troisième après le premier tour alors que Alonso se fait on ne peut plus pressant sur Lewis Hamilton au bout de la ligne droite des stands mais la McLaren est plus rapide. Ce n’est que partie remise pour le leader du championnat qui double son ancien équipier dans le virage suivant.

Il est désormais 4ème dans les échappements de Nico Hulkenberg qui fait de la résistance. Ce qui est tout bénéfice pour les deux Red Bull qui prennent la poudre d’escampette en tête de la course. Au 7ème passage, l’Espagnol fait sauter le bouchon Hulkenberg. La Ferrari est plus rapide que la Williams et Alonso prend rapidement ses distances alors que c’est maintenant Hamilton qui klaxonne derrière la FW32.

Au 12ème passage, Jenson Button est le premier pilote à faire un passage par la voie des stands pour chausser les gommes dures. Le champion du monde en titre risque fort de perdre officiellement son titre au terme de ce Grand Prix, mené de main de maître par Sebastian Vettel. Chez Ferrari on imite McLaren en faisant rentrer Felipe Massa au tour suivant. Le régional de l’étape se fait passer par Jenson Button qui doit maintenant tout donner. C’est d’ailleurs ce qu’il fait puisqu’il devance Nico Hulkenberg après l’arrêt du pilote Williams.

Alonso est le premier des leaders à passer par les stands, suivi par Vettel, puis par Webber. L’ordre entre les trois pilotes reste inchangé. Est-ce que si les positions restent les mêmes Red Bull demandera à Vettel de laisser passer Webber ?

Décidément Rubens Barrichello n’est pas vernis chez lui, le régional de l’étape est victime d’une crevaison à l’avant gauche suite à une touchette avec la Toro Rosso de Jaime Alguersuari. Le Brésilien repasse par les stands et remet des pneus tendres.

Mark Webber met une pression maximale sur son équipier. L’écart entre les deux hommes n’est plus que de 1.5 secondes. Voilà qui promet une fin de course sous haute tension, d’autant que devant il y a un peloton de retardataires.

Au 51ème tour, Liuzzi sort violement dans le S de Senna, ce qui provoque la sortie de la voiture de sécurité. L’avantage des Red Bull est réduit à néant. Lewis Hamilton rentre pour remettre des nouveaux pneus, l’Anglais tente un coup de poker.

Au 55ème passage les monoplaces sont relâchées. Webber dépasse rapidement la Renault mais doit encore prendre un tour à une Williams avant de pouvoir revenir sur Sebastian Vettel. L’écart entre les deux hommes est de 3 secondes alors que l’Allemand signe le meilleur tour en 1 :14.901.

Il ne reste que 10 tours et Vettel augmente son avantage sur Webber. Il possède désormais 4.4 secondes d’avance sur son équipier.

Sebastian Vettel remporte le Grand Prix du Brésil devant Mark Webber et Fernando Alonso. Hamilton, Button, Rosberg, Schumacher, Hulkenberg, Kubica et Kobayashi complètent le top 10. Ce doublé permet à Red Bull de remporter le championnat des constructeurs. Par contre au championnat des pilotes le suspense reste entier avec 8 unités entre Alonso et Webber et 7 entre l’Australien et Sebastian Vettel.

  • Meilleur tour : L. Hamilton : 1'13"851
  • Le classement du GP :
1er
S. Vettel
2ème
M. Webber
3ème
F. Alonso
4ème
L. Hamilton
5ème
J. Button
6ème
N. Rosberg
7ème
M. Schumacher
8ème
N. Hulkenberg
9ème
 R. Kubica
10ème
 K. Kobayashi
11ème
J. Alguersuari
12ème
A. Sutil
13ème
S. Buemi
14ème
R. Barrichello
15ème
F. Massa
16ème
V. Petrov
17ème
N. Heidfeld
18ème
H. Kovalainen
19ème
J. Trulli
20ème
T. Glock
21ème
B. Senna
22ème
C. Klien

Date de création : 10/05/2013 - 18:20
Dernière modification : 02/02/2014 - 16:39
Catégorie : Saison 2010
Page lue 1383 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 7
^ Haut ^