Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2009 - GP de Belgique

 

Les essais qualificatifs :

  •  1ere partie :

La première partie des qualifications débutent dans des conditions fraiches. Le mercure affiche 15°C dans l'air et 25°C en piste, avec une humidité de 58% et une force du vent à 3,7 m/s.

Giancarlo Fisichella réalise le premier temps de référence en 1'48''386, mais il a été gêné pendant une grande partie de son tour par son équipier Adrian Sutil. Force India est à l'aise depuis le début du week-end et a sans aucun doute un bon coup à jouer lors de ces qualifications.

Assez en retrait depuis le début du week-end, Fernando Alonso est directement dans le rythme cet après-midi, montant au troisième rang derrière les deux Toyota. Timo Glock possède le meilleur temps provisoire en 1'46''394. L'équipe japonaise est compétitive depuis la première séance d'essais libres et espère bien réaliser un bon résultat à Spa-Francorchamps.

Jarno Trulli donne la réplique à son équipier, descendant la marque en 1'45''974, mais l'Italien est rapidement délogé par Sébastien Buemi pour à peine 20 millièmes de mieux. Pendant ce temps, Rubens Barrichello passe dans l'herbe et ruine son tour rapide. Le Brésilien est actuellement cinquième de la séance.

A la mi-séance, Nick Heidfeld accélère la cadence en 1'45''566, alors que son équipier Robert Kubica occupe la 15ème place de la session. Les écarts sont cependant très faibles - seule une seconde sépare les deux pilotes BMW Sauber.

Dans les dernières minutes de la séance, Kimi Räikkönen échoue à seulement 13 millièmes de Nick Heidfeld, alors que son équipier Luca Badoer occupe toujours la dernière place des qualifications. Jarno Trulli se met également à l'abri, réalisant le meilleur temps en 1'45''331. Son équipier Timo Glock confirme le bon potentiel de Toyota pour ce week-end, remontant au deuxième rang.

Alors que les deux pilotes Red Bull Racing s'intercalent dans entre les deux Toyota, Giancarlo Fisichella crée la surprise en réalisant le meilleur temps de la première partie des qualifications en 1'45''102 ! La fin de la séance est sous drapeau jaune, suite à une sortie de piste de Luca Badoer dans les graviers qui est allé taper le mur de pneus et endommagé sa suspension arrière. L'Italien est éliminé, tout comme Sébastien Buemi, Jaime Alguersuari, Kazuki Nakajima et Romain Grosjean.

  •  2ème partie :

C'est reparti pour 15 minutes d'essais qualificatifs, sous un ciel relativement ensoleillé à Spa-Francorchamps. Robert Kubica réalise le premier temps de référence en 1'45''496, mais est rapidement délogé par Jarno Trulli qui claque d'emblée un impressionnant 1'48''865 ! L'Italien poursuit sur sa lancée en 1'48''766, reléguant Robert Kubica à deux dixièmes, mais le Polonais est tout de même bien dans le coup.

Adrian Sutil, Fernando Alonso, Heikki Kovalainen, Nick Heidfeld et Nico Rosberg sont éliminés à quatre minutes de la fin de la séance. Tous les pilotes sont en piste dans les dernières minutes. Kimi Räikkönen se met à l'abri au quatrième rang, alors que Jenson Button est virtuellement éliminé à présent.

Giancarlo Fisichella crée une nouvelle fois la surprise. L'Italien claque un temps de 1'44''667 et se hisse en tête de la séance devant son compatriote Jarno Trulli. Mais le pilote Toyota lui donne la réplique en 1'44''503. La deuxième partie des qualifications donne un verdict très surprenant avec l'élimination d'Adrian Sutil, Lewis Hamilton, Fernando Alonso, Jenson Button et Heikki Kovalainen.

  •  3ème partie :

Pour la dernière partie des qualifications, Kimi Räikkönen est le premier à s'élancer, en pneus tendres, dès l'ouverture de la séance. Le Finlandais se hisse en pole provisoire en 1'47''218.

Assez surprenant, la majorité des pilotes sont rentrés au stand après leur première tentative, ne terminant même pas leur tour rapide, pour chausser un nouveau train de pneus neufs. Ils n'ont plus qu'une tentative pour décrocher la pole position.

Il faut attendre les derniers instants de la séance pour que Nick Heidfeld déloge Kimi Räikkönen, avec un temps de 1'46''895. Mais Robert Kubica et ensuite Jarno Trulli lui donnent la réplique, l'Italien abaissant la marque en 1'46''511.

Giancarlo Fisichella crée une nouvelle fois la surprise en décrochant la pole position, à trente secondes de la fin, en 1'46''308, sous les applaudissements de Vijay Mallya. L'Italien devance son compatriote Jarno Trulli de moins d'un dixième devant Nick Heidfeld et Rubens Barrichello. Robert Kubica, Kimi Räikkönen, Timo Glock, Sebastian Vettel, Mark Webber et Nico Rosberg complètent le top 10.

  • Résultat des qualifications :
Pos Pilotes Ecuries Phase 1 Phase 2 Phase 3 Tours
01 G. Fisichella Force India 1:45.102 1:44.667 1:46.308 23
02 J. Trulli Toyota 1:45.140 1:44.503 1:46.395 24
03 N. Heidfeld BMW Sauber 1:45.566 1:44.709 1:46.500 18
04 R. Barrichello Brawn 1:45.237 1:44.834 1:46.513 23
05 R. Kubica BMW Sauber 1:45.655 1:44.557 1:46.586 22
06 K. Räikkönen Ferrari 1:45.579 1:44.953 1:46.633 21
07 T. Glock Toyota 1:45.450 1:44.877 1:46.677 21
08 S. Vettel RBR 1:45.372 1:44.592 1:46.761 20
09 M. Webber RBR 1:45.350 1:44.924 1:46.788 22
10 N. Rosberg Williams 1:45.486 1:45.047 1:47.362 20
11 A. Sutil Force India 1:45.239 1:45.119   18
12 L. Hamilton McLaren 1:45.767 1:45.122   16
13 F. Alonso Renault 1:45.707 1:45.136   16
14 J. Button Brawn 1:45.761 1:45.251   18
15 H. Kovalainen McLaren 1:45.705 1:45.259   19
16 S. Buemi Toro Rosso 1:45.951     7
17 J. Alguersuari Toro Rosso 1:46.032     10
18 K. Nakajima Williams 1:46.307     10
19 R. Grosjean Renault 1:46.359     11
20 L. Badoer Ferrari 1:46.957     11
  •  Grille de départ :   
G. Fisichella  pour_grille_de_depart.GIF  
1'46"308 J. Trulli
  1'46"395
N. Heidfeld pour_grille_de_depart.GIF  
1'46"500 R. Barrichello
  1'46"513
R. Kubica pour_grille_de_depart.GIF  
1'46"586 K. Raikkonen
  1'46"633
T. Glock pour_grille_de_depart.GIF  
1'46"677 S. Vettel
  1'46"761
M. Webber pour_grille_de_depart.GIF  
1'46"788 N. Rosberg
  1'47"362
A. Sutil pour_grille_de_depart.GIF  
1'45"119 L. Hamilton
  1'45"122
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'45"136 J. Button
  1'45"251
H. Kovalainen pour_grille_de_depart.GIF  
1'45"259 S. Buemi
  1'45"951
J. Alguersuari pour_grille_de_depart.GIF  
1'46"032 K. Nakajima
  1'46"307
R. Grosjean pour_grille_de_depart.GIF  
1'46"359 L. Badoer
  1'46"957


La course :

La météo est assez clémente pour le Grand Prix de Belgique avec le mercure s'élevant à 17°C dans l'air et 32°C en piste. L'humidité s'élève à 48% avec une force du vent à 2,8 m/s.

A l'extinction des feux rouges, Rubens Barrichello reste coincé sur la grille de départ et perd une dizaine de position. Quelques touchettes sont à dénombrer dans le premier virage à la Source avec Adrian Sutil et Lewis Hamilton, alors que le passage aux Combes est le théâtre de nombreux accrochages. Jenson Button est percuté au freinage, entraînant une collision avec Romain Grosjean, Lewis Hamilton et Jaime Alguersuari. La voiture de sécurité est déployée en piste. C'est l'abandon pour ces quatre pilotes.

Plusieurs pilotes rentrent également aux stands pour changer d'aileron avant. C'est le cas de Jarno Trulli, Rubens Barrichello et Adrian Sutil. A l'issue du premier tour, Giancarlo Fisichella mène devant Kimi Räikkönen, qui a tiré profit de son KERS au départ, Robert Kubica, Timo Glock, Mark Webber, Nick Heidfeld, Nico Rosberg et Sebastian Vettel qui complète le top 8.

Au restart, Kimi Räikkönen met la pression sur Giancarlo Fisichella et le dépasse aux Combes pour venir s'installer en tête de la course. Au cinquième passage, le Finlandais devance Giancarlo Fisichella, Robert Kubica, Timo Glock, Mark Webber, Nick Heidfeld, Sebastian Vettel et Nico Rosberg.

La première partie de course ne manque pas de spectacles, rythmées par de nombreux dépassements, alors que Luca Badoer peine à suivre le rythme et se fait dépasser par tous les pilotes pour finalement occuper la dernière place, au 16ème rang.

Robert Kubica et Timo Glock amorcent la première salve de ravitaillements au 12ème tour, imités par Kimi Räikkönen, Giancarlo Fisichella, Mark Webber et Nick Heidfeld au 14ème passage. Mark Webber est sanctionné d'un drive-through dans la foulée de son arrêt, pour avoir failli accrocher Nick Heidfeld dans la voie des stands.

Au 17ème tour, Kimi Räikkönen, qui a pourtant un arrêt d'écart avec Nico Rosberg, rattrape l'Allemand qui mène actuellement l'épreuve. Le pilote Williams rentre le tour suivant, permettant au Finlandais de reprendre la tête de la course alors qu'il possède moins d'une seconde d'avance sur Giancarlo Fisichella.

Après un ravitaillement chaotique au 20ème passage, Jarno Trulli rentre aux stands le tour suivant. C'est l'abandon pour le pilote italien, auteur pourtant du deuxième temps sur la grille de départ.

Les Grands Prix se suivent et se ressemblent pour Fernando Alonso. Alors qu'il occupait la troisième place avant d'effectuer son ravitaillement, l'Espagnol perd une trentaine de second lors de son arrêt. Suite à un contact au départ, ses mécaniciens ont perdu beaucoup de temps à changer sa roue avant gauche. Il ressort à la 14ème place, mais doit à nouveau rentrer aux stands, toujours à cause de ce problème. C'est l'abandon pour le double champion du monde.

Adrian Sutil amorce la seconde salve de ravitaillements au 26ème tour, imité par Rubens Barrichello au 27ème, Robert Kubica au 30ème, Kimi Räikkönen et Giancarlo Fisichella au 31ème, Nick Heidfeld et Timo Glock au 32ème et Sebastian Vettel au 35ème.

A l'issue des arrêts, Kimi Räikkönen mène avec moins d'une seconde d'avance sur Giancarlo Fisichella. Sebastian Vettel revient à six secondes du Finlandais, devant Robert Kubica, Nick Heidfeld, Heikki Kovalainen, Rubens Barrichello et Nico Rosberg.

A quatre tours de l'arrivée, Sebastian Vettel adopte un rythme incroyable, reprenant cinq dixièmes par tour aux deux pilotes de tête auxquels ils concèdent encore près de cinq secondes. Ce n'est cependant pas assez pour les inquiéter. Kimi Räikkönen franchit le drapeau à damier et remporte son premier Grand Prix de la saison, le quatrième à Spa-Francorchamps.

Giancarlo Fisichella inscrit de la plus belle des manières les premiers points de l'histoire de son équipe Force India, en décrochant la deuxième place devant Sebastian Vettel. BMW Sauber réalise une très belle performance, avec les quatrième et cinquième places de Robert Kubica et Nick Heidfeld. Heikki Kovalainen, Rubens Barrichello et Nico Rosberg complètent le top 8.

  • Meilleur tour : S. Vettel : 1'47"263
  • Le classement du GP :
1er
K. Raikkonen
2ème
 G. Fisichella
3ème
 S. Vettel
4ème
 R. Kubica
5ème
 N. Heidfeld
6ème
 H. Kovalainen
7ème
 R. Barrichello
8ème
 N. Rosberg
9ème
M. Webber 
10ème
T. Glock
11ème
A. Sutil
12ème
S. Buemi 
13ème
 K.Nakajima
14ème
 L. Badoer

Date de création : 11/05/2013 - 10:01
Dernière modification : 02/02/2014 - 16:55
Catégorie : Saison 2009
Page lue 1554 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 9
^ Haut ^