Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2008 - GP de Hongrie

Hongrie

Les essais qualificatifs :

  • Résumé :

La séance qualificative du Grand Prix de Hongrie va commencer dans quelques secondes et la lutte s’annonce rude, d’autant plus que sur ce circuit la pole est quasiment synonyme de victoire tant il est difficile de dépasser.

La première phase des qualifications débute et Sebastian Vettel est le premier pilote à s’élancer. L’allemand établit le temps de référence en 1:21.464, mais Timo Glock améliore dans les secondes suivantes. Sébastien Bourdais est à l’attaque et se place en seconde position, devant son coéquipier. Les pilotes McLaren et Ferrari s’élancent à l’assaut du chronomètre : Kovalainen décroche la P1, Massa est P3, mais Hamilton fait sensation en améliorant le temps de son équipier de sept dixièmes ! L’anglais a bouclé son tour en 1:19.376.

Fernando Alonso est en piste, il récupère la huitième place. Seuls les pilotes BMW ne sont pas encore crédités d’un tour rapide. C’est désormais chose faite, Robert Kubica se hisse au dixième rang puis enchaine avec un second tour, ce qui lui permet de reprendre la P8. De son côté, Nick Heidfeld est quinzième, aux portes de l’élimination.

Il reste trois minutes aux pilotes pour sauver leur tête et accéder à la Q2. Massa et Räikkönen reviennent en piste afin de tester les nouvelles modifications apportées à la F2008, mais cela n’est pas suffisant pour inquiéter la suprématie du leader du championnat.

Le drapeau à damiers est agité, Kubica en profite pour remonter au sixième rang, Vettel au septième et Nico Rosberg en treizième position. Les cinq premiers éliminés sont donc : Heidfeld (16e), Nakajima (17e), Barrichello (18e), Fisichella (19e) et Sutil (20e). Nick Heidfeld voit donc sa qualification se terminer prématurément à cause de Jenson Button, qui a amélioré son temps dans les ultimes secondes.

Le chronomètre se déclenche, ce qui indique l’ouverture de la seconde séance de qualifications. Glock et Räikkönen prennent rapidement la piste, mais c’est l’allemand qui établit le meilleur chrono. Le pilote Toyota résiste même à Jarno Trulli, Fernando Alonso, Nelson Piquet et Hamilton. En revanche, le temps de Glock ne résiste pas au passage de Massa. Le brésilien s’empare donc du temps de référence en 1:19.068.

Alors qu’il ne reste que quatre minutes, Kubica s’empare de la P7 devant Alonso et Mark Webber. A l’issue de son tour lancé, Kovalainen se place au quatrième rang. On voit également Rosberg dans les stands, il ne prendra pas part à cette séance en raison d’un problème technique. Le jeune allemand partira donc de la quinzième position.

Les secondes s’égrainent, Piquet améliore son temps mais reste sous la menace des autres pilotes. La Q2 se termine et cinq pilotes sont éliminés : Vettel (11e), Button (12e), Coulthard (13e), Bourdais (14e) et Rosberg (15e).

La dernière partie des qualifications débute, la grille de départ sera connue dans les dix prochaines minutes. Glock et Trulli quittent l’allée des stands, et c’est l’allemand qui s’empare de la P1 grâce à un tour bouclé en 1:21.326. Hamilton récupère la pole provisoire avec un temps de 1:20.974, tandis que Massa et Räikkönen ne sont que troisième et quatrième. Les pilotes bénéficient encore de deux minutes pour se hisser dans la hiérarchie, mais il sera compliqué de déloger Hamilton de la première place.

Kubica déclenche son chronomètre, pour le moment le polonais est septième. Le drapeau à damiers est présenté aux pilotes et c’est Hamilton qui obtient la pole position, la quatirème cette saison ! Le britannique enfonce le clou en 1:20.899 et devance Kovalainen et Massa. Kubica est P4, Glock P5, Räikkönen P6, Alonso septième, Webber huitième, Trulli neuvième et Piquet occupe la P10.

  • La grille de départ :
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'91"376 H. Kovalainen
  1'19"945
F. Massa pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"578 R. Kubica
  1'20"053
T. Glock pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"980 K. Räikkönen
  1'20"006
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"229 M. Webber
  1'20"073
J. Trulli pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"942 N. Piquet
  1'20"583
S. Vettel pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"157 J. Button
  1'20"888
D. Coulthard pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"505 S. Bourdais
  1'20"640
N. Rosberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"748 N. Heidfeld
  1'21"045
K. Nakajima pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"631 R. Barrichello
  1'21"332
G. Fisichella pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"670 A. Sutil
  1'22"113

 

La course :

Les conditions sont toujours aussi estivales sur le Hungaroring puisqu’il fait 29°C dans l’air, 44°C sur la piste, le vent souffle à 4.8 m/s et l’humidité est de 39%. 

Le départ est lancé est Massa s’élance comme un boulet de canon et prend l’avantage au premier virage sur Hamilton. Alonso a passé Räikkönen. Le français Sébastien Bourdais a lui aussi pris un bon départ puisqu’il est seizième alors qu’il s’est élancé depuis le dix-neuvième emplacement.

Hamilton attaque, il améliore le meilleur tour en course et tente de se rapprocher de Massa. Kovalainen, troisième, est déjà relégué à 3.8 secondes après trois tours. Le pilote brésilien reprend le meilleur tour en course et l’améliore tour après tour.

Kimi Räikkönen est bloqué derrière le double champion du monde Fernando Alonso. Il est un peu plus rapide, mais pas assez pour prendre l’avantage sur l’espagnol. Massa améliore encore le meilleur tour en course. Serait-il beaucoup plus léger que Hamilton ? Nous devrions bientôt avoir la réponse.

Alors que Räikkönen se rapproche d’Alonso, Massa s’arrête aux stands au dix-huitième tour déjà, en même temps que Kubica. Peu d’essence pour le pilote Ferrari. Une stratégie à trois arrêts ?

Surprise ! Hamilton n’avait qu’un tour de plus que Massa et repart derrière le pilote Ferrari. Timo Glock, alors deuxième, s’arrête à son tour longuement pour faire, à priori, un relais très long.

Räikkönen et Alonso s’arrêtent en même temps pour effectuer leur premier arrêt ravitaillement. Le finlandais ressort juste derrière son rival et lui met la pression. Sebastian Vettel rejoint les stands pour la deuxième fois mais cette fois, c’est définitif pour le pilote Toro Rosso.

Bourdais ravitaille enfin mais un feu s’est déclaré et ses mécaniciens sont intervenus à coup d’extincteur. Barrichello rencontre le même soucis, ainsi que Nakajima. Il faut très chaud aujourd’hui !

Tout le monde a ravitaillé à l’exception de Nick Heidfeld qui ne profite pas vraiment d’une probable stratégie à un seul arrêt. Il est onzième.

Coup de théâtre en tête de la course. Hamilton est victime d’une crevaison lente et doit regagner son stand et repart dixième. Heidfeld marque son premier arrêt.

Massa ouvre la deuxième salve des ravitaillements et semble donc parti pour une stratégie à deux arrêts. Il reprend la piste deuxième derrière Kovalainen et juste devant Timo Glock, sur sa Toyota.

Le leader de la course, Kovalainen, rentre à son tour aux stands et laisse le commandement à Massa. Le finlandais repart derrière son compatriote Kimi Räikkönen. Sébastien Bourdais, qui a connu un souci lors de son ravitaillement, va devoir s’arrêter une troisième fois.

Le champion du monde en titre sort large après avoir touché sa répartition de freinage. Alonso marque son deuxième ravitaillement, tout comme comme son ami Robert Kubica.

Alors que Rosberg et Fisichella s’expliquent en piste, Räikkönen s’arrête et ressort devant Alonso. Il est quatrième et revient fort sur Timo Glock. Le podium est en jeu !

Le finlandais s’empare du meilleur tour en course en 1:21.267. Il revient comme un boulet de canon sur Glock ! Il améliore et passe la ligne en 1:21.195. Il veut le podium !

Kovalainen est plus rapide que Massa mais il ne reste plus que sept tours ça risque d’être juste. Le contact est établi entre Räikkönen et Glock. La fin de la course s’annonce palpitante.

C’est terminé pour Sutil. Massa est toujours en tête mais ne possède que sept secondes d’avance sur Kovalainen. La lutte est féroce pour le gain de la troisième place.

Incroyable ! Massa abandonne sur casse moteur ! Kovalainen s’envole vers sa première victoire en Formule 1.

C’est fini, le pilote finlandais de McLaren s’impose devant Timo Glock qui a finalement tenu le coup face à Räikkönen. Alonso est quatrième, devant Hamilton, Piquet, Trulli et Kubica.

  • Meilleur tour : K. Raikkonen : 1'21"195
  • Le classement du GP : 
1er
H. Kovalainen
2ème
T. Glock
3ème
K. Räikkönen
4ème
F. Alonso
5ème
L. Hamilton
6ème
N. Piquet
7ème
J. Trulli
8ème
R. Kubica
9ème
M. Webber
10ème
N. Heidfeld
11ème
D. Coulthard
12ème
J. Button
13ème
K. Nakajima
14ème
N. Rosberg
15ème
G. Fisichella
16ème
R. Barrichello
17ème
F. Massa
18ème
S. Bourdais

 

© Texte : Toilef1.com


Date de création : 22/05/2013 - 22:27
Dernière modification : 11/06/2013 - 19:39
Catégorie : Saison 2008
Page lue 1618 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 4
^ Haut ^