Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2007 - GP d'Australie

melbourne.GIF

Les essais qualificatifs :

La première séance de qualification de la saison 2007 allait voir Kimi Raikkonen s’offrir sa première pole position pour le compte de la Scuderia Ferrari – la 12ème de sa carrière. Un début en fanfare pour le Finlandais et les rouges !

  • 1ère partie :

Le soleil était de la partie pour le début de la première phase d’un quart d’heure. Albers entamait son premier tour chronométré mais heurtait le vibreur qui déstabilisait la Spyker. Coulthard succédait aux deux Super Aguri en tête de la hiérarchie.

Hamilton signait un premier temps de référence – 1’26.674 – suivi de Alonso. Les Ferrari entraient dans la danse peu après. Raikkonen s’emparait de la meilleure performance – 1’26.644 – et Massa de la 4ème place.

Kubica hissait sa BMW Sauber en troisième position peu après, devant Alonso et Massa. Trulli et Ralf Schumacher réussissaient in-extremis à intégrer le Top 16.

Parmi les éliminés figuraient les deux Toro Rosso et les deux Spyker, la Red Bull de Coulthard et la Honda de Barrichello.

  • 2ème partie :

Rosberg – 16ème de la 1ère phase – ressortait le premier pour la deuxième. Chez Toyota, Trulli quittait les stands avec le cric arrière encore accroché à sa TF107. Quant à Ralf, il était signaler au ralenti dans son tour de lancement.

Hamilton signait le tour le plus rapide - 1’25.577 – quelques millièmes devant son équipier double champion du monde.

Raikkonen échouait à la troisième place et il faudra attendre les deux dernières minutes pour voir Massa déclencher son chronomètre. La monoplace du Brésilien ralentissait soudain – visiblement en proie à un ennui mécanique.

Alonso en profitait pour se glisser en tête de la hiérarchie, suivi de Heidfeld, Hamilton et Raikkonen.

Outre Massa, parmi les éliminés ont notait la présence de Wurz, Button, Kovalainen, Rosberg et Davidson. Pour la première fois de sa courte histoire, une Super Aguri – celle de Sato – s’invitait dans le Top 10 !

  • 3ème partie :

Heidfeld, Raikkonen et Kubica allaient dominer les premiers tours durant lesquels les pilotes s’attachaient à ‘vider’ le réservoir de leurs monoplace jusqu’à l’entame des 5 dernières minutes où Fisichella donnait le signal du sprint final.

Privé d’un combattant, Felipe Massa, la Scuderia Ferrari misait tout sur sa nouvelle recrue : Kimi Raikkonen. Le Finlandais n’allait pas décevoir ses nouveaux employeurs et s’offrait la pole position en 1’26.072 – un peu plus de 4 dixièmes devant la McLaren Mercedes de Fernando Alonso !

Sous le drapeau à damiers, la BMW Sauber de Nick Heidfeld s’invitait à la 3ème place – juste devant le meilleur débutant, Lewis Hamilton. Quant à la première Renault, celle de Fisichella, elle s’élancera en troisième ligne, en compagnie de la seconde BMW Sauber de Robert Kubica. 

  • La grille de départ :
K. Raikkonen  pour_grille_de_depart.GIF  
1'26"072 F. Alonso
  1'26"493
N. Heidfeld pour_grille_de_depart.GIF  
1'26"556 L. Hamilton
  1'26"755
R. Kubica pour_grille_de_depart.GIF  
1'27"347 G. Fisichella
  1'27"634
M. Webber pour_grille_de_depart.GIF  
1'27"934 J. Trulli
  1'28"404
R. Schumacher pour_grille_de_depart.GIF  
1'28"692  T. Sato
  1'28"871
A. Davidson pour_grille_de_depart.GIF  
1'26"909 N. Rosberg
  1'26"914
H. Kovalainen pour_grille_de_depart.GIF  
1'26"964  J. Button
  1'27"264
A. Wurz pour_grille_de_depart.GIF  
1'27"393 R. Barrichello
  1'27"679
S. Speed pour_grille_de_depart.GIF  
1'28"305 D. Coulthard
  1'28"579
V. Liuzzi pour_grille_de_depart.GIF  
1'29"267 A. Sutil
  1'29"339
C. Albers pour_grille_de_depart.GIF  
1'31"932 F. Massa
   pas de temps (-10 places)



La course :

Il fait beau et chaud à Melbourne à quelques minutes du départ du Grand Prix d'Australie. Le spectacle s'annonce grandiose avec Kimi Raikkonen et Fernando Alonso sur la première ligne et avec... Felipe Massa sur la dernière.

Malheureusement pour les amateurs de suspens, Kimi Raikkonen et Ferrari ont totalement dominé cette première manche de la saison. Derrière et à bonne distance, les McLaren de Hamilton et Alonso ont perdu très vite de vue la Ferrari du Finlandais...

Si la plupart des pilotes prennent le départ en pneus "durs", il faudra qu'à un moment de la course ils chaussent des pneus tendres, comme l'impose le nouveau règlement. Ce qui rendra cette obligation intéressante, c'est que ces fameux pneus tendres se dégradent très rapidement ici à Melbourne.

Malheureusement, il est impossible de savoir quand les pilotes se sont pliés à cette obligation, ce qui rend cette mesure très peu intéressante pour les spectateurs.

Ils sont 21 à venir s'aligner sous les ordres du starter (Massa s'élance des stands avec un moteur neuf) et à l'extinction des feux, c'est Kimi Raikkonen qui prend immédiatement le contrôle des opérations devant Heidfeld, Hamilton et Alonso.

Le classement à la fin du premier tour: Raikkonen, Heidfeld, Hamilton, Alonso, Kubica, Fisichella, Webber, Ralf Schumacher, Trulli, Sato, Kovalainen, Rosberg, Button, Barrichello, Wurz, Coulthard, Speed, Massa, Liuzzi, Albers, Davidson et Sutil.

Au second tour, Sutil et Davidson sont les premiers à se remarquer en s'accrochant. Heureusement pour eux, ils peuvent poursuivre la course.

En tête de la course, Raikkonen prend le large. A l'entame du 6e tour, le Finlandais compte 3"2 d'avance sur Heidfeld, 6"1 sur Alonso, 7"2 sur Hamilton, 9"7 sur Kubica, 11"5 sur Fisichella, 15"7 sur Webber, 17"9 sur Ralf Schumacher, 19" sur Trulli et 19"9 sur Sato. Quant à Massa, il est déjà remonté en 15e position à 30 secondes du leader.

La Ferrari de Kimi Raikkonen semble intouchable en tête de la course. Au 10e tour, il peut déjà se reposer sur une avance de 8"1 sur Nick Heidfeld. Les McLaren de Lewis Hamilton et de Fernando Alonso ont du mal à suivre le rythme et se retrouvent respectivement à 10 et 12 secondes du leader.

Christijan Albers, comme il l'avait souvent fait lors des deux journées précédentes, sort de la piste, mais cette fois-ci il plante sa Spyker dans le mur et sa course s'arrête déjà là.Nick Heidfeld est le premier à ravitailler au 14e tour et chausse des pneus durs. Raikkonen ravitaille au 19e passage. Suivent Barrichello au 19e, Fisichella au 20e, Kubica au 21e, Alonso et Webber au 22e, Hamilton au 23e, Ralf Schumacher et Takuma Sato au 24e, Trulli et Speed au 25e, Kovalainen, Button et Rosberg au 27e, Coulthard au 28e, Massa et Davidson au 29e et enfin Wurz au 30e.

A l'issue de cette première vague de ravitaillements, Kimi Raikkonen garde sa première place. Au 30e tour, le Finlandais compte en effet 17"8 d'avance sur Hamilton, 20" sur Alonso, 30"6 sur Kubica, 31"4 sur Heidfeld, 45"2 sur Fisichella, 71"7 sur Ralf Schumacher, 72"1 sur Rosberg, 73"8 sur Kovalainen et 76"6 sur Massa.

Robert Kubica, qui était en 4e position devant son équipier, rentre dans son stand au 37e tour et abandonne. C'est dommage pour lui, mais chez BMW on s'attendait à avoir quelques soucis de fiabilité lors de cette première course de la saison.

Heidfeld est le premier à ravitailler pour la seconde fois au 38e tour. Barrichello l'imite au 40e tour, Raikkonen et Rosberg au 41e, Hamilton, Webber et Sato au 43e, Fisichella et Button au 44e, Alonso au 45e, Ralf, Liuzzi et Davidson au 45e, Kovalainen et Trulli au 47e et Coulthard au 48e.

A l'issue de cette seconde vague de ravitaillements, Kimi Raikkonen est toujours en tête de la course malgré une petite faute qui a failli lui coûter cher. Mais à la seconde place, c'est maintenant Fernando Alonso qui l'occupe. L'Espagnol a en effet pris l'avantage sur Hamilton à la faveur de ce second ravitaillement.

Coup de théâtre au 49e tour lorsque David Coulthard est subitement pris d'un excès de confiance et vient percuter la Williams de Wurz. La Red Bull de Coulthard est passée au dessus de la Williams, à quelques centimètres du casque de Wurz!

Le classement au 51e tour: Raikkonen, Alonso à 13"8, Hamilton à 21"2, Heidfeld à 45"7, Fisichella à 70", Massa à 72"9, Rosberg à 1 tour, Ralf Schumacher à 1 tour, Trulli à 1 tour et Kovalainen à 1 tour aussi. Le jeune Finlandais de l'équipe Renault a déjà fait deux grosses erreurs et c'est un véritable miracle qu'il soit encore en course.

Ce Grand Prix d'Australie est donc remporté par Kimi Raikkonen. Le Finlandais n'a jamais été menacé par les McLaren de Fernando Alonso et Lewis Hamilton qui terminent à bonne distance de lui. Suivent pour les points: Heidfeld, Fisichella, Massa, Rosberg et Ralf Schumacher.

Prochain rendez-vous: le Grand Prix de Malaisie qui se disputera sur le circuit de Sepang du 6 au 8 avril.

  • Meilleur tour : K. Raikkonen : 1'25"235
  • Le classement du GP :
1er
 K. Raikkonen 
2ème
F. Alonso
3ème
L. Hamilton
4ème
N. Heidfeld
5ème
G. Fisichella
6ème
F. Massa
7ème
N. Rosberg
8ème
R. Schumacher
9ème
J. Trulli
10ème
H. Kovalainen
11ème
R. Barrichello
12ème
T. Sato
13ème
M. Webber
14ème
V. Liuzzi
15ème
J. Button
16ème
A. Davidson



Texte de F1-Live


Date de création : 23/05/2013 - 21:52
Dernière modification : 14/06/2013 - 19:40
Catégorie : Saison 2007
Page lue 1632 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 3
^ Haut ^