Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2007 - GP de Malaisie

sepang.GIF

Les essais qualificatifs :

La séance de qualification a débuté sous un ciel légèrement nuageux – mais bleu. Le thermomètre affichait 34° dans l’air, 50° sur la piste.

  • 1ère partie :

Les deux pilotes Toyota s’élançaient les premiers, imités par Rosberg, Albers, Speed et Sato.

Après que les Ferrari se soient emparées des deux premières places, ce sont les deux pilotes des McLaren Mercedes qui répliquaient – à l’avantage de Fernando Alonso, juste en dessous de la barre des 1’35

Webber hissait sa Red Bull à la 5ème place – devant Liuzzi, Rosberg, Coulthard, Kovalainen et Trulli. Les pilotes regagnaient alors leur stand pour monter un deuxième train de gommes neuves. Certains repartaient illico à l’assaut du chrono.

Le trio de tête de ne changeait pas : Alonso devançait Hamilton et Raikkonen.

Sur la liste des éliminés du premier tour on notait la présence de Wurz – victime d’un ennui de boîte de vitesses. Speed, Davidson, Barrichello et les deux Spyker de Sutil et Albers passaient aussi à la trappe.

  • 2ème partie :

Sous la menace de quelques nuages plus sombres - Alonso sortait sans attendre pour le début du deuxième quart d’heure, immédiatement suivi par l’ensemble des 16 pilotes encore qualifies.

Alonso – 1’34. 057 – et Hamilton confirmaient la bonne forme des McLaren Mercedes – mais Felipe Massa réussissait à intercaler sa Ferrari entre les deux MP4/22. Dans le sillage de trio de tête, Kubica – 4ème - devançait Raikkonen, Heidfeld, Rosberg et les deux Toyota.

Alors que le ciel se noircissait de nuages menaçant, l’ensemble des pilotes repartaient pour une deuxième tentative dans l’espoir d’obtenir un ticket pour la troisième phase.

Alonso, Massa, Hamilton, Raikkonen et Kubica restaient à l’abri, et la bataille pour les 5 dernières places qualificatives allait permettre à Heidfeld, Trulli, Rosberg, Webber et Ralf Schumacher de s’inviter pour le dernier quart d’heure.

Malheureusement pour les deux Renault, ni Fisichella ou Kovalainen ne réussissaient pas à passer ! Coulthard, Sato, Button et Liuzzi figuraient eux aussi sur la liste des éliminés.

  • 3ème partie :

Les dix pilotes encore en lice pour la pole position du Grand Prix de Malaisie ne tardaient pas à reprendre la piste, une fois le feu rouge éteint au bout de la voie des stands.

Alonso était le premier à déclencher le chronomètre – suivi par Hamilton, Raikkonen, Heidfeld, Trulli et le reste de la meute. Après un rapide passage au stand pour y monter des gommes fraîches, les McLaren Mercedes et Ferrari se relançaient pour un premier bras de fer.

Alonso, Massa, Raikkonen, Hamilton et Nick Heidfeld occupaient les 5 premières place avant un dernier assaut.

Felipe Massa parviendra in-extremis à s’emparer du meilleur chrono – 267 millièmes devant Fernando Alonso. C’est la 4ème pole position de la carrière du Brésilien !

Kimi Raikkonen et le débutant britannique Lewis Hamilton se partageront la 2ème ligne. Deux Allemands s’élanceront de la troisième : Nick Heidfeld et Nico Rosberg.

Robert Kubica se contente de la 7ème place mais précède néanmoins les deux Toyota (Trulli devant Ralf) et la Red Bull de Mark Webber.

  • La grille de départ :
F. Massa  pour_grille_de_depart.GIF  
1'35"043 F. Alonso
  1'35"310
K. Raikkonen pour_grille_de_depart.GIF  
1'35"479 L. Hamilton
  1'36"045
N. Heidfeld pour_grille_de_depart.GIF  
1'36"543 N. Rosberg
  1'36"829
R. Kubica pour_grille_de_depart.GIF  
1'36"896 J. Trulli
  1'36"902
R. Schumacher pour_grille_de_depart.GIF  
1'37"078  M. Webber
  1'37"345
H. Kovalainen pour_grille_de_depart.GIF  
1'35"630 G. Fisichella
  1'35"706
T. Sato pour_grille_de_depart.GIF  
1'35"945 J. Button
  1'36"088
V. Luizzi pour_grille_de_depart.GIF  
1'36"145 S. Speed
  1'36"578
A. Davidson pour_grille_de_depart.GIF  
1'36"816 A. Wurz
  1'37"326
C. Albers pour_grille_de_depart.GIF  
1'38"279 A. Sutil
  1'38"415
R. Barrichello pour_grille_de_depart.GIF  
1'36"827 (-10 places) D. Coulthard
   1'35"766 (-10 places)



La course :

Après la domination de la Scuderia Ferrari à Melbourne, tous les observateurs s'attendaient à revivre la même chose ce dimanche à Sepang.

Mais en F1, les choses ne se passent pas toujours comme on le prévoit et c'est aujourd'hui McLaren, surtout celle de Fernando Alonso, qui a outrageusement dominé la course.

Il fait beau et très chaud à quelques minutes du départ du Grand Prix de Malaisie: la température ambiante est de 34° et la piste est à 51°. C'est énorme et cela va faire souffrir les pilotes, les mécaniques et les pneus.

Sur la grille de départ, les deux Ferrari, les deux McLaren, les deux BMW et les deux Renault sont en pneus tendres au moment de prendre le départ.

A l'extinction des feux, c'est Fernando Alonso qui prend le meilleur départ devant Felipe Massa, Kimi Raikkonen et Lewis Hamilton. Mais il ne faudra que deux virages à Lewis pour prendre l'avantage sur les deux Ferrari. Voilà un début de course surprenant...

A la fin du premier tour, le top 12 est le suivant: Alonso, Hamilton, Massa, Raikkonen, Heidfeld, Kubica, Rosberg, Fisichella, Trulli, Webber, Kovalainen et Coulthard.

Alors que Fernando Alonso s'échappe à raison de plus d'une seconde par tour, Felipe Massa essaye de prendre l'avantage sur Lewis Hamilton. Le duel est somptueux. Les pilotes se passent et se repassent, mais Hamilton est toujours second au 5e tour alors que Fernando Alonso a déjà 6 secondes d'avance sur lui.

A l'entame du 6e tour, Felipe Massa prend une fois de plus l'avantage sur Hamilton, au freinage du premier virage, mais le Brésilien tire tout droit et après un petit détour par la pelouse, il reprend la course en 5e position.

Le classement au 7e tour: Alonso est en tête avec un avantage de 8"1 sur Hamilton. Suivent Raikkonen à 8"6, Heidfeld à 12"3, Massa à 12"9, Kubica à 16"6, Rosberg à 17"3, Fisichella à 19"8, Trulli à 20"4, Kovalainen à 21"3, Webber à 23"5 et Coulthard à 26"9.

Au 10e tour, Alonso a 10 secondes d'avance sur Hamilton qui est maintenant menacé par la Ferrari de Kimi Raikkonen. Quant à Felipe Massa, c'est à la BMW de Nick Heidfeld qu'il s'attaque, mais avec un peu plus de prudence...

Kubica est le premier à ravitailler au 11e tour. Il reprend des pneus tendres. Barrichello ravitaille à son tour au 12e passage, Massa (tendres), Wurz, Speed et Sato au 17e, Alonso ((tendres), Raikkonen (tendres), Trulli et Davidson au 18e, Rosberg (tendres) et Ralf Schumacher au 19e, Hamilton (tendres) au 20e, Webber et Button au 21e, Heidfeld (tendres) et Kovalainen au 22e, Fisichella au 23e et enfin Coulthard au 26e.

Après cette première vague de ravitaillements, le top 10 au 24e tour est le suivant: Alonso, Hamilton à 10"9, Raikkonen à 21"1, Heidfeld à 25"5, Massa à 28"6, Rosberg à 34"1, Coulthard à 41"6, Fisichella à 46"7, Trulli à 48"9 et Kovalainen à 49"8. Dans ce classement, seul Coulthard n'a pas encore ravitaillé (il le fera au 26e tour et reprendra la course en 12e position).

Au 25e tour, Fernando Alonso compte 10"8 d'avance sur Lewis Hamilton et 21"4 sur Kimi Raikkonen. A ce moment-là de la course, on se dit que rien ne pourrait empêcher McLaren d'empocher sa première victoire de la saison, d'autant plus que Massa est encore plus loin, toujours bloqué derrière Heidfeld. Mais il reste encore 31 tours à faire...

Kubica ravitaille pour la seconde fois au 28e tour. Il monte des pneus durs et les mécaniciens remplacent le nez de sa voiture. Lors de cette prochaine vague de ravitaillements, les leaders de la course seront tous obligés de monter des pneus durs.

Ralf Schumacher ravitaille pour la seconde fois au 29e passage, Wurz, Barrichello, Speed et Davidson au 34e, Coulthard et Liuzzi au 37e, Hamilton, Rosberg, Trulli et Button au 38e, Kovalainen au 39e, Alonso, Massa et Sato au 40e, Raikkonen au 41e, Heidfeld, Webber et Fisichella au 42e.

Le classement au 43e tour: Alonso, Hamilton à 14"8, Raikkonen à 22"6, Heidfeld à 35"4, Massa à 36"9, Fisichella à 60"1, Trulli à 63"3, Kovalainen à 65"9, Wurz à 81" et le reste du peloton à plus d'un tour.

Si Nico Rosberg n'apparaît plus dans ce classement, c'est parce qu'il a malheureusement dû ranger sa Williams sur les bas-côtés 42e tour. C'est dommage pour lui, car il faisait une très belle course jusque-là.

En fin de course et en pneus durs, la Ferrari de Kimi Raikkonen semble plus à l'aise que la McLaren de Lewis Hamilton. A sept tours de l'arrivée, Raikkonen n'est plus qu'à 3"8 secondes de Hamilton. Massa revient aussi très fort sur Heidfeld: à cinq tours de l'arrivée, il est 0"5 de la BMW de l'Allemand.

Finalement, la Ferrari de Raikkonen ne parviendra pas à prendre l'avantage sur la McLaren de Lewis Hamilton et Felipe Massa devra lui aussi se contenter de laisser la BMW de Nick Heidfeld franchir la ligne d'arrivée devant lui.

C'est donc Fernando Alonso qui remporte cette course; la première victoire de la saison, la première avec McLaren et la 16e de sa carrière en F1. Derrière lui, Lewis Hamilton a fait ce que son équipe attendait de lui: marquer le plus de points possible pour le championnat des constructeurs.

Raikkonen se hisse sur la plus petite marche du podium devant Heidfeld, Massa, Fisichella, Trulli et Kovalainen.

Prochain rendez-vous: le Grand Prix de Bahreïn qui se disputera du 13 au 15 avril.

  • Meilleur tour : L. Hamilton 1'36"701
  • Le classement du GP :
1er
F. Alonso
2ème
L. Hamilton
3ème
K. Raikkonen
4ème
N. Heidfeld
5ème
F. Massa
6ème
G. Fisichella
7ème
J. Trulli
8ème
H. Kovalainen
9ème
A. Wurz
10ème
M. Webber
11ème
R. Barrichello
12ème
J. Button
13ème
T. Sato
14ème
S. Speed
15ème
R. Schumacher
16ème
A. Davidson
17ème
V. Liuzzi
18ème
R. Kubica



Texte de F1-Live


Date de création : 23/05/2013 - 21:53
Dernière modification : 14/06/2013 - 18:29
Catégorie : Saison 2007
Page lue 1422 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 6
^ Haut ^