Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2007 - GP de Hongrie

Les essais qualificatifs :

Comme c’est le cas depuis le début du week-end, un vent soutenu balayait le Hungaroring où les températures annonçaient 26° dans l’air - et 38° sur la piste - au début de la séance de qualification du Grand Prix de Hongrie, 11ème des 17 étapes du Formula One Circus.

Jusqu’ici cette saison, la pole position n’a pas échappé aux ‘quatre fantastiques’ : une pour Alonso, deux pour Raikkonen, trois pour Hamilton et quatre pour Massa !

  • 1ère partie :

Dès le feu vert, plusieurs pilotes – parmi lesquels Sutil, Yamamoto, Liuzzi, Heidfeld et Sato – s’élançaient sans attendre.

Alex Wurz – 1’21.603 – s’installait brièvement aux commandes avant d’en être chassé par la Toyota de Ralf Schumacher, lui-même rapidement délogé par Heikki Kovalainen.

A mi-séance, Hamilton signait le temps de référence en 1’19.570 – la meilleure performance du week-end. Alonso, Massa, Raikkonen et Heidfeld se contentaient d’un tour en 1’20 !

Avant le dernier assaut : Liuzzi, Vettel, Sato, Button, Sutil et Yamamoto étaient en position d’élimination.

Le sprint final permettait à Heikki Kovalainen et Robert Kubica de s’inviter dans le trio de tête sans mettre en péril la position de Massa, Alonso et Raikkonen. En bas de classement, Button ne réussira pas à se sauver – pire pour Honda – une dernière tentative réussie de Tonio Liuzzi excluait in-extremis la deuxième RA107 de Barrichello.

  • 2ème partie :

L’allée des stands restait vide lorsque le feu vert se rallumait pour le deuxième quart d’heure de qualification. Il faudra attendre trois longues minutes avant que l’Autrichien Alex Wurz se décide à ouvrir le bal. Liuzzi et Davidson lui emboîtaient le pas.

Trulli se hissait en tête de la hiérarchie grâce à un tour sous la barre des 1’20 – mais il était vite dépassé par Hamilton – deux dixièmes plus rapide que lors de la 1ère phase : 1’19.301 Alonso allait réussir à s’intercaler à la deuxième place, un peu plus de trois dixième derrière.

Trulli, Raikkonen et Rosberg complétaient le Top 5 de la séance.

Victime d’un écart de trajectoire dans le dernier virage du Hungaroring, Massa se voyait relégué au-delà du Top 10. Pire pour Felipe, il devait stopper sa monoplace avant même la sortie des stands pour un nouvel assaut.

Les mécaniciens ramenaient rapidement la F2007 vers le stand d’où le Brésilien parvenait à repartir à temps pour boucler un tour chronométré – pas suffisant toutefois pour permettre à Massa – 14ème - de se qualifier pour la phase finale !

Coulthard, Kovalainen, Wurz, Davidson et Liuzzi partageait la déception de Massa.

  • 3ème partie : 

Les dix derniers qualifiés venaient se presser au bout de la voie des stands bien avant que le feu vert les libèrent pour une première série de tours principalement destinés à ‘brûler’ le maximum de carburant avant de se lancer dans un premier assaut pour la pole-position.

Les Toyota étaient les premières à regagner les stands pour y monter un train de pneus frais. Raikkonen, Alonso puis Hamilton en feront de même peu après.

Trulli, puis Raikkonen se succédaient à la première place – mais voyaient Nick Heidfeld leur griller la politesse. L’Allemand allait rapidement être relégué à la troisième place suite au passage des deux pilotes McLaren : Alonso juste au-dessus des 1’20 – Hamilton juste en-dessous…

Après un dernier passage par les stands, Alonso jouait la montre avant de se relancer pour une dernière tentative – bloquant l’accès à son équipier. Fernando allait réussir à arracher la pole-position à Lewis, et provoquer un élan de colère de Ron Dennis sur le muret des stands !

Derrière les deux McLaren Mercedes qui monopolisent la première ligne, Nick Heidfeld – 3ème - s’élancera du côté propre de la piste. Raikkonen partira 4ème. Les deux allemands – Nico Rosberg et Ralf Schumacher - se partagent la troisième ligne devant Kubica, Fisichella, Trulli et Webber.

  • Raison du déclassement d'Alonso :

Huit heures après la fin des qualifications, les commissaires ont décidé de sanctionner l’écurie McLaren-Mercedes et son pilote Fernando Alonso.

Voici un résumé de ce qu’il s’est dit durant cette phase de délibération.

Présentation des faits

Au début de la troisième phase des qualifications, il était convenu au sein de l’écurie Vodafone McLaren Mercedes que Fernando Alonso devait quitter l’allée des stands avant Lewis Hamilton pour avoir la possibilité de brûler du carburant en vue de boucler un tour supplémentaire.

Dans les faits, la voiture pilotée par Lewis Hamilton est arrivée à la sortie des stands avant celle de Fernando Alonso et quand la pit-lane a ouvert, il est sorti devant Alonso. L’équipe a demandé par radio à Hamilton de laisser passer Alonso pour qu’il puisse essayer d’effectuer son tour en plus. La Ferrari pilotée par Kimi Räikkönen étant à proximité, Hamilton a refusé de laisser passer Alonso et ce en dépit des demandes répétées de l’équipe.

Déroulement des ravitaillements

14:56:44 —> L’équipe indique à Hamilton de rentrer durant ce tour.
32 secondes plus tard, l’information suivante lui est transmise : "Ralentis un peu le rythme, laisse filer quelques secondes avant la fin du tour car Fernando ravitaille juste avant toi."

14:57:34 —> Alonso est prévenu : "Nous allons t’immobiliser 20 secondes."

14:57:46 —> Alonso arrive aux stands, ses pneumatiques sont changés et les crics sont retirés six secondes après. De 14:57:52 à 14:58:12 la voiture reste sur son emplacement puis la lollilop est levée, indiquant au pilote qu’il est libre de partir.

Entre temps, la voiture d’Hamilton est arrivée et s’est arrêtée derrière celle d’Alonso. Au lieu de quitter son stand pour que son équipier Hamilton puisse ravitailler, Alonso reste à sa place pendant 10 nouvelles secondes. Puis il quitte l’allée des stands à temps pour atteindre la ligne de chronométrage avant la fin de la qualification, complétant un tour rapide durant lequel il établit le meilleur temps, s’assurant ainsi la pole position.

En raison du délai provoqué par Alonso, Hamilton n’a pas été en mesure de terminer son ravitaillement à temps pour pouvoir effectuer un nouveau tour chronométré.

Raisons données pour expliquer la durée de l’arrêt

Alonso a été interrogé sur les raisons de ses dix secondes d’immobilisation avant de repartir des stands alors que le signal lui avait été donné. Le pilote espagnol a expliqué qu’il se renseignait auprès de ses ingénieurs afin d’être sûr qu’un train de pneus adéquat avait été monté sur sa voiture.

Il lui a alors été demandé pourquoi il n’avait pas réalisé cette démarche durant les vingt premières secondes d’arrêt, quand toutes les interventions étaient terminées. Alonso a répondu qu’il était impossible de communiquer à ce moment là en raison du compte à rebours qu’il lui était transmis.

Verdict des commissaires

Les explications fournies par Alonso et par l’équipe n’ont pas été retenues. Les commissaires constatent qu’il a inutilement gêné un autre pilote, en l’occurrence Hamilton, et par conséquent il sera sanctionné par une perte de 5 places sur la grille.

Ils considèrent que les actions de l’équipe durant les dernières minutes des qualifications sont préjudiciables à l’intérêt de la compétition et à l’intérêt du sport automobile en général. En guise de pénalité, les points obtenus durant le Grand Prix de Hongrie ne seront pas comptabilisés dans le Championnat des constructeurs de F1 2007.

La vidéo

 
  • Raison du déclassement de Fisichella : Avoir géné S. Yamamoto
  • La grille de départ : 
L. Hamilton pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"781 N. Heidfeld
  1'20"259
K. Raikkonen pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"410 N. Rosberg
  1'20"632
R. Schumacher pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"714 F. Alonso
  1'19"674 (pénalisé - 5 place)
R. Kubica pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"876 J. Trulli
  1'21"206
M. Webber pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"256 D. Coulthard
  1'20"718
H. Kovalainen pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"779 A. Wurz
  1'20"865
G. Fisichella pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"079 (pénalisé - 5 place) F. Massa
  1'21"021
A. Davidson pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"127 V. Liuzzi
  1'21"993
J. Button pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"737 R. Barrichello
  1'21"877
T. Sato pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"143 S. Vettel
  1'22"177
A. Sutil pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"737 S. Yamamoto
  1'23"774

La course :

Après la rocambolesque séance qualificative d'hier, c'est Lewis Hamilton qui est en pole position alors que son équipier Fernando Alonso est relégué sur la troisième ligne par les commissaires sportifs du Grand Prix de Hongrie.

Cette pole position représente un avantage considérable en Hongrie et Lewis Hamilton a parfaitement réussi à en tirer un avantage décisif. Kimi Raikkonen, qui termine deuxième, est bien placé pour nous en parler...

A l'extinction des feux, Hamilton prend un départ parfait et s'engouffre en tête dans le premier virage. Le Britannique devance Raikkonen, Heidfeld, Rosberg, Ralf Schumacher, Kubica et Fernando Alonso. Aucun accrochage à signaler durant ce premier tour.

Le classement au premier passage: Hamilton, Raikkonen, Heidfeld, Rosberg, Ralf Schumacher, Kubica, Webber, Alonso (qui a fait une erreur), Kovalainen, Coulthard, Fisichella, Trulli, Davidson, Wurz, Sato, Massa, Liuzzi, Vettel, Button, Sutil, Barrichello et Yamamoto.

Fernando Alonso prend l'avantage sur Mark Webber au freinage du premier virage, à l'entame du second tour. Dès le tour suivant, c'est au tour de Kubica de s'incliner face au champion espagnol. Pendant ce temps, Lewis Hamilton a creusé un écart conséquent: 3 secondes sur Raikkonen, 5"8 sur Heidfeld et déjà 11 secondes sur Alonso qui est sixième.

Le top 10 au 5e tour: Hamilton, Raikkonen à 3"5, Heidfeld à 7"4, Rosberg à 11"1, Ralf Schumacher à 12"4, Alonso à 13"1, Kubica à 14"8, Webber à 16"7, Kovalainen à 19"5 et Coulthard à 20"8.

Pour le malheureux Sakon Yamamoto, la course se termine contre un mur de pneus, dans le cinquième tour. Le retour en F1 du pilote japonais n'est pas aussi paisible qu'il l'imaginait.

Kimi Raikkonen est dans le même rythme que Lewis Hamilton à partir du sixième tour. Le Finlandais reprend même quelques dixièmes sur le Britannique: il n'a plus que 3"1 de retard sur lui à l'entame du onzième tour.

Un peu plus loin, Fernando Alonso bute sur Ralf Schumacher alors qu'il avait facilement pris l'avantage sur Webber et sur Kubica quelques tours plus tôt. Quant à Felipe Massa, il est en 16e position, bloqué derrière Sato. Il faudrait un véritable miracle pour que Massa marque des points aujourd'hui.

Heidfeld, Rosberg, Alonso et Barrichello sont les premiers à ravitailler au 17e tour. Suivent Ralf Schumacher au 18e, Hamilton, Raikkonen, Kubica et Fisichella au 19e, Webber, Trulli et Liuzzi au 20e, Coulthard au 26e, Kovalainen et Sutil au 27e, Wurz au 29e, Davidson et Button au 30e et Vettel au 31e.

Le top 10 au 28e tour: Hamilton, Raikkonen à 0"8, Heidfeld à 13"3, Rosberg à 22"1, Kubica à 29"2, Ralf Schumacher à 33"9, Alonso à 35"1, Webber à 37"8, Kovalainen à 43"9 et Davidson à 44"8. Quant à Massa, il est 14e à plus de 50 secondes du leader alors qu'il n'a toujours pas ravitaillé à ce moment-là de la course.

Nico Rosberg est le premier à ravitailler pour la seconde fois au 32e. Suivent dans les stands: Sato (1er ravitaillement) au 32e, Massa (1er ravitaillement) au 35e, Button au 36e (il abandonnera quelques centaines de mètres plus tard).

Pendant cette seconde vague de ravitaillements, Kimi Raikkonen a continué à mettre la pression sur Lewis Hamilton en se maintenant à moins d'une seconde de lui. Mais le Finlandais n'est visiblement pas en mesure de menacer le Britannique. La victoire se jouera lors du dernier ravitaillement.

Webber ravitaille pour la seconde fois au 40e tour, Heidfeld et Fisichella au 41e, Kubica au 42e, Coulthard au 43e, Raikkonen et Sutil au 46e, Ralf Schumacher au 48e, Kovalainen au 49, Hamilton, Vettel, Alonso et Massa au 50e, Trulli et Wurz au 52e.

La bonne affaire de cette seconde vague de ravitaillements, c'est Alonso qui l'a faite en prenant l'avantage sur Ralf Schumacher. Il est en 6e position au 51e tour, mais les BMW et la Williams de Rosberg qui se trouvent devant lui devront encore passer par leur stand pour un troisième et dernier ravitaillement.

Heidfeld ravitaille pour la dernière fois au 54e tour, mais l'Allemand remonte en piste devant Alonso. Rosberg ravitaille pour la 3e fois au 55e tour et remonte en piste derrière Alonso. Quant à Kubica, il ravitaille une troisième fois au 56e tour et doit lui aussi s'incliner par rapport à Alonso.

En tête de la course, Hamilton semble avoir des difficultés avec son dernier train de pneus, des tendres comme la plupart des hommes de tête. Au 57e passage, Raikkonen n'est plus qu'à une demi-seconde de la McLaren de Lewis Hamilton. La situation du Britannique est critique...

Un peu plus loin, Fernando Alonso est quatrième, mais à seulement une seconde de la BMW de Nick Heidfeld. Et il reste douze tours à boucler!

Le top 10 au 59e passage; Hamilton, Raikkonen à 0"8, Heidfeld à 36"9, Alonso à 37"5, Kubica à 41"9, Ralf Schumacher à 43"7, Rosberg à 52"6, Kovalainen à 59"5, Webber à 68"1 et Trulli à un tour.

La tension est à son comble en cette fin de course. Raikkonen maintient la pression sur Hamilton alors que Fernando Alonso fait de même sur Heidfeld. Mais les dépassements sont très difficiles sur ce circuit...

Les dépassements sont compliqués, car il est pratiquement impossible pour une voiture de se mettre dans le sillage immédiat de celle qui précède. Raikkonen devra donc se contenter de la deuxième place et Alonso de la quatrième.

C'est donc Lewis Hamilton qui remporte la victoire qui semblait lui être promise par son départ depuis la pole position. Raikkonen termine second et devance Heidfeld, Alonso, Kubica, Ralf Schumacher, Rosberg et Kovalainen. Quant à Felipe Massa, il termine l'un des pires Grands Prix de sa carrière, en 13e position.

  • Meilleur tour : K. Raikkonen : 1'20"047
  • Le classement du GP :
1er
L. Hamilton
2ème
K. Raikkonen
3ème
N. Heidfeld
4ème
F. Alonso
5ème
R. Kubica
6ème
R. Schumacher
7ème
N. Rosberg
8ème
H. Kovalainen
9ème
M. Webber
10ème
J. Trulli
11ème
D. Coulthard
12ème
G. Fisichella
13ème
F. Massa
14ème
A. Wurz
15ème
T. Sato
16ème
S. Vettel
17ème
A. Sutil
18ème
R. Barrichello



Texte de F1-Live


Date de création : 23/05/2013 - 21:55
Dernière modification : 13/06/2013 - 22:50
Catégorie : Saison 2007
Page lue 1678 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 6
^ Haut ^