Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2007 - GP du Brésil

Interlagos

Les essais qualificatifs :

Dernière séance qualificative de la saison 2007, la pole position allait se jouer sous le soleil à Interlagos – où le thermomètre atteignait 32° dans l’air, 60° sur la piste.

Avant ce dernier affrontement, Lewis Hamilton affichait six pole-positions à son palmarès, suivi par Felipe Massa : 5, Kimi Raikkonen : 3 et Fernando Alonso : 2 !

  • 1ère partie :

Sakon Yamamoto était le premier – et le seul – à s’élancer dès le feu vert allumé. Le Japonais bouclait un premier tour chronométré avant d’être rejoint par son équipier chez Spyker, Adrian Sutil. Malheureusement pour le jeune allemand, la séance tournait court – la faute à un problème mécanique.

Après 5 minutes, les pilotes quittaient un à un les stands pour une première tentative rapide. A mi séance – on retrouvait deux Red Bull, Webber devant Coulthard, suivies d’une Toro Rosso – Liuzzi - et de la Williams de Rosberg.

Lewis Hamilton se hissait ensuite à la première place – 1’13.033 – avant l’entrée en scène des Ferrari. Kimi Raikkonen prenait l’avantage pour 16 millièmes avant que Felipe Massa assène un tour en 1’12.303

Alonso restait en retrait – 8ème – devancé par Webber, Kubica, Coulthard et Liuzzi. L’Espagnol allait parvenir à hausser le rythme en fin de séance, et rejoignait même Massa sous la barre des 1’13 au tour.

Button, Schumacher, Davidson, Nakajima, Sutil et Yamamoto étaient en position délicates avant le dernier assaut. Ralf et Jenson réussira à sauver sa place en deuxième phase – aux dépends de Kovalainen et Sato !

  • 2ème partie :

Aucune monoplace ne se précipitait à la sortie des stands une fois le feu vert allumé. Il faudra patienter cinq longues minutes avant de voir Ralf Schumacher ouvrir le bal.

Les trois prétendants au titre – et Felipe Massa – ne tardaient pas à rejoindre la Toyota en piste.

C’est Raikkonen qui bouclait le tour le plus rapide – 1’12.161 – un dixième devant Hamilton, deux de mieux que Massa. Alonso – 4ème – était relégué à près d’une demi-seconde. Kubica – 5ème – devançait Webber, Heidfeld, Trulli, Fisichella et Liuzzi.

Barrichello, Rosberg, Coulthard, Button, Schumacher et Vettel avaient encore une chance pour décrocher leur billet pour la phase finale. Nico Rosberg et David Coulthard allaient parvenir à se hisser dans le Top 10 – reléguant ainsi Fisichella et Liuzzi sur la touche.

  • 3ème partie :

La température de la piste avait légèrement baissée – 55° - au début de l’ultime quart d’heure de qualification où – avant même le feu vert – l’ensemble des pilotes attendait le signal de départ au bout de la voie des stands.

Une fois les quelques tours nécessaires pour alléger les monoplaces de quelques litres de carburants terminés, les pilotes revenaient une première fois au stand pour monter un train de pneus frais.

Le premier assaut donnait l’avantage à Massa – un peu moins de 3 dixièmes devant Hamilton, 4 de mieux que Raikkonen. Alonso échouait pour sa part en 5ème position, derrière Webber.

Massa abaissait la marque en 1’11.931 – hors de portée de Raikkonen – et des deux McLaren. Lewis Hamilton rejoignait toutefois Felipe sur la première ligne. Kimi et Fernando se partagent la deuxième !

5ème – Mark Webber est ‘le meilleur des autres’ devant les BMW Sauber de Nick Heidfeld et Robert Kubica. Trulli, Coulthard et Rosberg complètent le Top 10.

  • La grille de départ :
F. Massa  pour_grille_de_depart.GIF  
1'11"931 L. Hamilton
  1'12"082
K. Raikkonen pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"322 F. Alonso
  1'12"356
M. Webber pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"928 N. Heidfeld
  1'13"081
R. Kubica pour_grille_de_depart.GIF  
1'13"129 J. Trulli
  1'13"195
D. Coulthard pour_grille_de_depart.GIF  
1'13"272 N. Rosberg
  1'13"477
R. Barrichello pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"932 G. Fisichella
  1'12"968
S. Vettel pour_grille_de_depart.GIF  
1'13"058 V. Liuzzi
  1'13"251
R. Schumacher pour_grille_de_depart.GIF  
1'13"315 J. Button
  1'13"469
H. Kovalainen pour_grille_de_depart.GIF  
1'14"078 T. Sato
  1'14"098
K. Nakajima pour_grille_de_depart.GIF  
1'14"417 A. Davidson
  1'14"596
A. Sutil pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"217 S. Yamamoto
  1'15"487

 

La course :

Il fait beau et très chaud à São Paulo à quelques minutes du départ du Grand Prix du Brésil: la température ambiante est de 36° et celle de la piste est de 64°. C'est énorme et cela va faire souffrir les mécaniques, les pilotes et surtout les pneumatiques.

Les 150.000 spectateurs installés dans les tribunes du circuit d'Interlagos sont venus en espérant une victoire de Felipe Massa. Mais ils sont bien sûr attentifs à la lutte pour le titre mondial qui opposera Lewis Hamilton, Fernando Alonso et Kimi Raikkonen.

Ils sont 21 à venir s'aligner sur la grille de départ après le tour de formation, Adrian Sutil ayant choisi de prendre le départ depuis la voie des stands.

A l'extinction des feux, Felipe Massa prend le meilleur départ devant Raikkonen et Alonso qui prend très vite l'avantage sur Hamilton. Lorsque ce dernier essaye de reprendre l'avantage sur son équipier, il sort trop large d'une courbe et remonte en piste en 9e position!

Le classement au premier passage: Massa, Raikkonen, Alonso, Webber, Kubica, Heidfeld, Trulli, Hamilton, Rosberg, Coulthard, Barrichello, Vettel, Sato, Button, Fisichella, Nakajima, etc.

Ce premier tour a déjà fait quelques victimes: Kovalainen, Liuzzi et surtout Yamamoto et Fisichella qui s'accrochent violemment.

Les Ferrari sont nettement les plus rapides en ce début de course. Au 6e passage, Massa a 0"7 d'avance sur Raikkonen, 4"9 sur Alonso, 7" sur Webber, 7"3 sur Kubica, 8"7 sur Heidfeld et 9" sur Hamilton.

Hamilton profite d'une petite erreur de Heidfeld dans le 6e tour pour s'installer à la sixième position. Mais le pauvre Lewis Hamilton doit malheureusement lever le pied à cause de quelques soucis techniques. Il se retrouve 18e et comme par miracle sa monoplace retrouve un rythme normal... mais ses chances de remporter le titre sont très faibles à ce moment-là de la course.

La course est lancée depuis 10 tours et c'est Kimi Raikkonen qui a les plus grandes chances de remporter le titre mondial. Il lui suffirait en effet de passer devant Massa, ce qui ne devrait pas poser le moindre problème, et que Fernando Alonso ne fasse pas mieux que troisième. Toutes les cartes sont donc entre les mains de la Scuderia Ferrari... 

Au 14e tour, Felipe Massa compte 1"7 d'avance sur Raikkonen et 10"6 sur Alonso. Quant à Lewis Hamilton, il est 16e à plus de 40 secondes du leader de la course.

Mais Lewis Hamilton remonte très vite dans un peloton qui ne lui résiste pas beaucoup. Au 15e tour, il se retrouve déjà en 12e position. A ce rythme-là, il pourrait marquer un ou deux points... peut-être plus.

Le premier à ravitailler est Robert Kubica au 19e tour. Massa l'imite au 20e tour, Raikkonen au 21e, Alonso, Trulli, Vettel, Hamilton, Davidson et Sutil au 22e, Rosberg et Coulthard au 23e, Heidfeld et Sato au 25e, Sutil au 27e, Nakajima et Liuzzi (pour la seconde fois) au 32e et enfin Ralf Schumacher au 33e tour.

Contrairement aux pilotes Ferrari et à Fernando Alonso, Lewis Hamilton a fait un ravitaillement très court et a chaussé des pneus tendres contre des durs à ses principaux adversaires.

Le top 12 au 29e tour: Massa, Raikkonen à 3"7, Alonso à 18"6, Kubica à 19"4, Trulli à 31"1, Heidfeld à 35"1, Rosberg à 39"1, Coulthard à 39"9, Nakajima à 40"5, Ralf Schumacher à 49"1, Vettel à 51" et Hamilton à 51"7.

A ce moment-là de la course, Fernando Alonso perd près d'une seconde au tour sur les Ferrari et est menacé par la BMW de Kubica. Si son ami polonais le dépasse, Alonso perdra ses dernières illusions pour le titre...

Robert Kubica prendra finalement l'avantage sur Alonso à l'entame du 33e tour. A ce moment-là de la course, Raikkonen est mathématiquement champion du monde. D'autant plus qu'en cas de besoin, son équipier Felipe Massa pourrait lui offrir la victoire, d'une manière ou d'une autre.

Hamilton ravitaille pour la seconde fois au 36e tour. On lui remet très peu d'essence et il pourrait donc s'arrêter encore une fois. Pendant ce temps, Kovalainen écrase sa Renault contre le mur. Un week-end noir pour l'équipe de Flavio Briatore...

Kubica ravitaille pour la seconde fois au 38e tour, Coulthard au 42e, Trulli au 43e, Sato au 45e, Massa au 50e, Heidfeld au 21e, Alonso au 52e, Raikkonen au 53e, Rosberg au 54e, Hamilton pour la troisième fois au 57e tour, Kubica pour la troisième fois au 59e, Nakajima et Ralf Schumacher au 62e et enfin Trulli au 64e.

Kimi Raikkonen a pris la tête de la course à la faveur de cette dernière vague de ravitaillement. Il a profité du fait que Massa a ravitaillé quelques tours avant lui pour aligner quelques très bons chronos et le voilà plus que jamais champion du monde à ce moment-là de la course.

Au 55e tour, Raikkonen compte 3" d'avance sur Massa, Kubica à 36"3, Alonso à 48"2, Heidfeld à 54"4, Rosberg à 57", Trulli à 60"4 et Hamilton à 61"9. Pour devenir champion du monde, il faudrait que Fernando Alonso remonte jusqu'à la seconde place. Quant à Hamilton, il doit remonter jusqu'à la cinquième place, mais après son troisième et dernier ravitaillement il remonte en piste en huitième position, à plus de 20 secondes de Jarno Trulli qui est en septième position!

Incroyable fin de championnat avec Kimi Raikkonen qui remporte le premier titre de sa carrière après une course parfaite aujourd'hui au Brésil. L'équipe McLaren a sombré corps et biens avec Alonso qui termine troisième sans jamais avoir été dans le rythme des Ferrari et Hamilton qui franchit la ligne d'arrivée à la septième place après une course chaotique.

La Scuderia Ferrari est donc la grande gagnante de cette saison après avoir remporté le titre des constructeurs et celui des pilotes grâce à Kimi Raikkonen. Chez McLaren, on ne s'attendait pas vraiment à ça et les visages sont très sombres...

  • Meilleur tour : K. Raikkonen : 1'12"445
  • Le classement du GP :
1er
K. Raikkonen
2ème
F. Massa
3ème
F. Alonso
4ème
 N. Rosberg
5ème
 R. Kubica
6ème
 N. Heidfeld
7ème
 L. Hamilton
8ème
J. Trulli
9ème
D. Coulthard
10ème
K. Nakajima
11ème
R. Schumacher
12ème
T. Sato
13ème
 V. Liuzzi
14ème
 A. Davidson



Texte de F1-Live


Date de création : 23/05/2013 - 21:57
Dernière modification : 12/06/2013 - 21:50
Catégorie : Saison 2007
Page lue 1414 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 6
^ Haut ^