Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2007 - Résumé de la saison

  • Partie 1 : Ferrari - McLaren : Une égale domination
Melbourne, le 16 Mars. Premières surprises, Kimi Raïkkonen en rouge, Fernando Alonso en gris et Hamilton à ses côtés. Pendant les essais, Barrichello comet la première faute des honda, et ca ne sera pas la dernière ! Des le début de la saison, Raikkönen signe la pole, devant Alonso et des BMW déchainées (3ème et 5ème) Hamilton en sandwich. Massa part de la dernière... Dès le départ, Heidfeld dépasse Alonso qui se retrouve 4ème. Alonso récupérera sa 2ème place, devant Hamilton et Heidfeld puis Fisichella, Massa, Rosberg et Ralf Schumacher.
 
Deux semaines plus tard, Massa fait oublier sa 22ème place en qualifs en Australie et signe la pole, devant Alonso, Raïkkönen et Hamilton. Cette fois, au départ, Les Flèches d'Argent prennent l'avantage. Massa et Hamilton se livrent a un véritable combat, mais Massa va tondre une partie de la pelouse... et repart 5ème. Classement figé, jusqu'a la fin de la course, Alonso l'emporte devant son coéquipier et Raïkkönen. Heidfeld 4ème, Massa 5ème, puis viennent Fisico, Trulli et Kovalainen.
 
La semaine suivante, nouvelle pole de Massa, mais cette fois devant Hamilton. Alonso est quatrième. Au premier virage, Alonso prend l'avantage sur Iceman, mais après les ravitaillements, il est encore 4ème, avant d'être dépassé par Heidfeld. A l'arrivée, Massa signe sa première victoire, devant Hamilton et Raïkkönen. 4ème... Encore Heidfeld ! Alonso est en sandwich entre Heidfeld et Kubica (qui inscrit ses premiers points) et Trulli puis Fisichella se classent à nouveau dans les points.
 
A domicile, en Espagne, Alonso n'a pas le droit a l'erreur. Il se qualifie 2nd, mais au départ, Massa l'envoie dans le sable et l'espagnol se retrouve 4ème. Il le restera jusqu'au 8ème tour, quand Raïkkönen abandonne. Il attaque son coéquipier, mais doit rester 3ème. A l'arrivée, Massa signe son 2ème succès cette saison, devant Hamilton et Alonso. Kubica 4ème, devant Coulthard, Rosberg, Kovalainen et...Takuma Sato ! Premier points pour Super Aguri.
 
A Monaco, Hamilton signe la première pole de sa carrière, devant Alonso, Heidfeld et les 2 Ferrari. Au départ, Alonso dépasse Hamilton et Barrichello s'empare de la 7ème place. Alonso domine, et met un tour à Kubica, en 5ème place. Jusqu'a la fin de la course, Alonso aura 1 tour d'avance et 1.03.619 sur Fisico a l'arrivé. L'espagnol reprend la tête du championnat, avec 2 victoires contre 0. Mais la tournée américaine va faire plus de bien à Hamilton...
  • Partie 2 : La révolte du rookie
En effet, au Canada, Hamilton se fait remarquer ; Pole devant Alonso, Heidfeld et les deux Scuderia. Au départ, excellent envol de Hamilton, Alonso part a la faute et repart 3ème, derrière la BMW d'Heidfeld. Hamilton creuse l'écart, et semble dominer. Massa et Fisichella sont disqualifiés, Alonso est en difficulté, il est 4ème derrière Massa. Alonso rentre alors que la safety-car est en piste. Lui et Rosberg seront pénalisés. 2 tours plus tard, Kubica quitte la piste, s'envole et BMW s'inquiète. La F1 est en ruine, Kubica est inconscient. Très mauvaise course pour Alonso, qui finira derrière Sato... Hamilton remporte le premier GP de sa carrière, viennent ensuite Heidfeld, Wurz, Kovalainen, Raïkkönen, Sato, Alonso et enfin R. Schumacher.
 
Aux USA, Vettel, remplacant de Kubica, prouve ses talents. Il signe la 7ème place au qualifs, devant lui les Flèches d'Argent devancent la Scuderia. Le classement ne changera pas, Kovalainen se classe 5ème, suivent Trulli, Webber et Vettel.
 
Retour en Europe, en France, Massa signe la pole devant. Hamilton et Raïkkönen. Une boîte défectueuse envoie Alonso en 10ème place. Après s'être battu comme un diable, il est 7ème. Devant Raïkkönen et Massa prennent l'avantage sur Hamilton. Button arrache son premier point de la saison.
 
En Angleterre, ça se gâte pour Massa ; Il part des stands, en 22ème place. Sur la grille, les 3 leaders sont Hamilton, Raïkkönnen et Alonso. A l'arrivée, Raïkkönen devance Alonso et Hamilton. Massa passe de la 22ème à la 5ème place. Au championnat, Hamilton, avec ce neuvième podium en neuf courses, conserve la tête du championnat avec 12 points d'avance sur Alonso et 18 sur Räikkönen qui a repris la troisième place à son coéquipier brésilien Felipe Massa, 5e dimanche. Chez les constructeurs, McLaren-Mercedes conserve ses 25 longueurs sur Ferrari.
  • Partie 3 : La zizanie
En Allemagne, pour le GP d'Europe, Hamilton fait oublier 4 magnifiques GP. Il tire droit, et fonce dans les pneus pendant les qualifs, avant d'être évacué au centre médical du circuit. Il partira donc 10ème. Le départ est donné et Alonso se fait dépasser par Massa, Hamilton remonte et se retrouve P4 mais il a un problème, il est au ralenti. C’est de la folie ; tout le monde se touche, les têtes à queue se multiplient. Après un tour, les pilotes s’arrêtent aux stands pour passer des pneus pluie car la pluie est omniprésente, à l’exception de Räikkönen qui s’est raté dans l’entrée des stands. Winkelock s'empare de la P1, devant Alonso et Massa. Au premier virage, Hamilton, Button, Sutil, Rosberg, Speed et Liuzzi quittent la piste. La MP4-22 repart en 17ème place, il n'a plus aucune chance de victoire. Coups de théâtres : Winkelock et Raïkkönen, leaders de la course, abandonnent. A la fin de la course, Alonso revient comme une bombe sur Massa, qu'il dépassera dans les premiers virages.
Derrière, on trouve Webber, Wurz, Coulthard, les 2 BMW, Kovalainen, Hamilton n'est que neuvième.
 
En Hongrie, Alonso gêne Hamilton aux stands, mais ruine le Week-end de McLaren : Stratégie ruinée, aucun point au constructeurs cette course. Alonso passe de la pole à la 6ème place, mais dans les premières boucles, il perd des places, mais les reprend ensuite, jusqu'a la 4ème place.
Nouveau succès pour Hamilton, devant Raikkonen, Heidfeld, Alonso, Kubica, R. Schumacher, Rosberg, Kovalainen qui récolte une unité.
 
Mais en Turquie, ça se gâte : Massa revient en force, devant Hamilton (Encore ?!) en qualifs. Raïkkönen et Alonso en 2ème ligne. Au départ, les Ferrari s'envolent en tête, devant les McLaren. Mais au 43ème tour, Hamilton crève un pneu, l'avant droit, et il est 5ème. Doublé Ferrari, devant Alonso, Heidfeld et Hamilton. Au championnat, Hamilton est devant Alonso, les 2 Ferrari derrière.
  • Partie 4 : Quand le feuilleton de l'été devient le scandale de l'année...
A Monza, Alonso domine des les premiers tours, et signe la pole devant Hamilton, devenu son grand rival. Raïkkonen est 5ème. Au départ, Alonso s'engouffre en tête de la course, devant Hamilton et les 2 Scuderia. Au 2ème tour, Coulthard va pulvériser sa monoplace dans un panneau « ING » ; Le Safety-Car entre en action. Au 10ème tour, Massa abandonne. Ce sera le seul... A la fin du GP, Alonso signe son quatrième succès devant Hamilton, Raikkonen, les 2 BMW, Rosberg, Kovalainen et Button qui prend un 2ème point cette saison. Le jeudi suivant, McLaren Mercedes perdra tous ses points au championnat constructeurs et devra payer 100 000 000 de $­­. La plus grosse amende de l'histoire du sport.
 
Le lendemain, l'écurie rejoint Spa-Francorchamps. Des qualifs serrées, et des Ferrari en première ligne, devant les Mclaren. Au départ, les Flèches d'Argent se battent comme des enfants, Hamilton faisant un petit détour hors-piste. La course est figée, Fisico déçoit et abandonne au bout de 2 tours. Les Ferrari gagnes le championnat du monde constructeurs, les McLaren déçoivent.
 
Au Mont Fuji, après 17 tours, la Safety-Car libère les 22 pilotes et la course est lancée. Hamilton prend la tête et y restera tout le GP...les Ferrari sont P20 et P21, Alonso P2. Pendant la course Vettel dirigera le GP devant Webber et Hamilton. Pour Alonso, ça se gâte, il démolit sa McLaren dans un mur, c'est fini pour l'espagnol, Vettel et Webber seront ensuite les victimes d''un freinage brusque d'Hamilton. A l'arrivée, Hamilton devance 2 Finlandais, Coulthard, Fisico, Massa, Kubica, après s'être fait la guerre. Liuzzi est 8ème, mais doit céder son point à Sutil. L'avant dernier GP de la saison, décisif pour le titre, ne va pas s'annoncer comme prévu...
  • Partie 5 : La lutte finale
En effet, à Shanghaï, Vettel, parti en 17ème place, va complètement basculer le championnat...Sur la grille, Hamilton devance les 2 Ferrari et Alonso. Après plusieurs tours, Hamilton abandonne, Kubica est en tête mais abandonne aussi. Les 2 Toro Rosso rentrent dans les points, en 5ème et 6ème place, Vettel prendra même la 4ème place, Raikkonen est en tête devant Alonso et Massa avant de décrocher une nouvelle victoire cette saison.
 
Au brésil, Massa signe la pole devant Hamilton, qui au départ, est dépassé par Alonso et Raïkkonen, avant de tirer droit et repartir 7ème. Quelques tours plus tard, il a un problème de boîte de vitesses, et se retrouve 18ème ! Il remontera à la 7ème place. Yamamoto décollera sur Fisico, Kovalainen détruira son aileron arrière et Nakajima et Davidson renverseront chacun 2 mécaniciens dans leurs stands, avant que l'Anglais soit disqualifié pour avoir provoqué un accrochage. Raïkkonen dépasse Massa, proche du but et devient champion du monde. Quelle Surprise pour Iceman...

Date de création : 23/05/2013 - 21:58
Dernière modification : 12/06/2013 - 21:45
Catégorie : Saison 2007
Page lue 1692 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 7
^ Haut ^