Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2006 - GP d'Espagne

Les essais qualificatifs :

C’est sous un ciel plutôt ensoleillé que c’est ouverte la séance de qualification du Grand Prix d’Espagne – 50ème du nom.

Contraint de changer le moteur de sa BMW Sauber avant même le début du week-end, Villeneuve se savait pénalisé de 10 places sur la grille de départ.

  • 1ère partie - 15 minutes :

Ralf Schumacher quittait immédiatement les stands, dès le feu vert allumé. Sato et Coulthard lui emboîtaient le pas quelques secondes plus tard. Trulli, Albers, Montagny, Liuzzi et le reste du plateau ne tardaient pas à les imiter.

Jarno – 1’17.531 – s’emparait du meilleur temps avant que Raikkonen lui succède en tête des computers – 1’16.613 – juste avant que la séance soit interrompue en raison de la brutale sortie de piste dont était victime David Coulthard dans le virage n°3. L’Ecossais se sortait sans mal des restes de sa Red Bull... et partira en dernière ligne pour sa 200ème apparition !

Les Ferrari, les Renault et les Williams Cosworth étaient les premières à s’élancer une fois la piste dégagée. L’ensemble du plateau se ruait également à la sortie des stands.

Alonso – 1’15.816 - et Fisichella (à 2 dixièmes) terminaient aux premières places devant, Michael Schumacher Button, Villeneuve et Trulli.

Montagny – sorti bien au-delà du vibreur de la dernière courbe lors de son ultime tentative – ne pouvait éviter de passer à la trappe tout comme la deuxième Super Aguri de Sato. Les deux Midland de Monteiro et Albers ainsi que la Toro Rosso de Scott Speed étaient également éliminée.

  • 2ème partie - 15 minutes :

Villeneuve repartait le premier, immédiatement suivi de Liuzzi, Webber, Rosberg et Klien. Trulli apparaissait un court instant à la première place avant que Fernando Alonso hisse sa Renault en haut des tableaux – 1’15.124 – trois dixièmes devant Raikkonen.

Michael Schumacher bouclait alors un tour – record - du circuit de Catalunya en 1’14.637 ! Giancarlo Fisichella s’en approchera à 129 millièmes. Trulli, Alonso Button complétaient le Top 5 devant Ralf Schumacher, Massa, Barrichello, Raikkonen et Heidfeld.

Liuzzi, Klien, Villeneuve, Rosberg, Webber et plus étonnamment Juan Pablo Montoya faisaient partis des éliminés.

  • 3ème partie - 20 minutes :

Fisichella d’abord, Button ensuite, puis Michael Schumacher – 1’17.986 - figuraient aux avants-postes en début de séance. Après 5 minutes, Massa rejoignait la Ferrari de son chef de fil en tête de la hiérarchie avant de prendre l’avantage – 1’17.698.

La Renault de Giancarlo parvenait à s’intercaler entre les deux Ferrari avant que l’ensemble des pilotes repassent au stand monter un premier train de pneus neufs.

Alonso sortait le grand jeu – 1’14.875 – près d’une demi-seconde devant Fisichella. Massa et Michael Schumacher restaient pour leur part au-delà des 1’15 au tour avant de revenir chausser un deuxième set de gommes neuves.

Poussé par les encouragements de son public, Alonso améliorait encore la pole position – 1’14.648 – 61 millièmes devant la deuxième Renault de Fisichella. Fernando signe ainsi la 11ème pole position de sa carrière.

Les deux Ferrari partiront en deuxième ligne, suivi de la Honda de Barrichello et la Toyota de Ralf Schumacher. Grosse déception dans le clan McLaren Mercedes où Kimi Raikkonen n’a pu faire mieux que la 9ème performance, derrière Trulli et Button... juste devant la BMW de Nick Heidfeld. 

  • La grille de départ :
F. Alonso  pour_grille_de_depart.GIF  
1'14"648 G. Fisichella
  1'14"709
M. Schumacher pour_grille_de_depart.GIF  
1'14"970 F. Massa
  1'15"442
R. Barrichello pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"885 R. Schumacher
  1'15"885
J. Trulli pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"976 J. Button
  1'16"008
K. Raikkonen pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"015  N. Heidfled
  1'17"144
M. Webber pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"502 J.P. Montoya
  1'15"801
N. Rosberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"804  C. Klien
  1'15"928
V. Liuzzi pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"661 S. Speed
  1'17"361
T. Monteiro pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"702 C. Albers
  1'18"024
T. Sato pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"024 F. Montagny
  1'20"763
D. Coulthard pour_grille_de_depart.GIF  
pas de temps J. Villeneuve
  1'15"847



La course :

Giancarlo Fisichella a beau s'être intercalé entre Fernando Alonso et Michael Schumacher sur la grille de départ, c'est bien à un duel entre ces deux-là auquel le public espagnol s'attend.

Et ce public venu en très grand nombre n'a pas été déçu, d'autant plus que c'est son chouchou qui l'a emporté. Alonso a par ailleurs gagné cette course sans jamais vraiment avoir été menacé par la Ferrari de Michael Schumacher...

A l'extinction des feux, les deux Renault prennent, sans surprise, le meilleur départ et s'engouffrent en tête dans le premier virage: Alonso devant Fisichella.

Derrière on retrouve les deux Ferrari de Michael Schumacher et Felipe Massa qui devancent Raikkonen, Barrichello, Button, Ralf Schumacher, Trulli, Heidfeld, Montoya, Webber, Speed, Rosberg, Liuzzi, Klien, Montagny, Coulthard, Monteiro, Sato, Villeneuve et Albers.

A la fin du second tour, Alonso compte déjà 2,2 secondes d'avance sur Fisichella et 4 secondes sur Michael Schumacher. Alonso est véritablement déchaîné!

Le classement au 5e tour: Fernando Alonso, Giancarlo Fisichella (+4"2 secondes), Michael Schumacher (+5"7), Felipe Massa (+7"1), Kimi Räikkönen (+10"5), Rubens Barrichello (+13"3), Jenson Button (+14), Jarno Trulli (+15"7), Ralf Schumacher (+16"3),Nick Heidfeld (+18"3), Juan Pablo Montoya (+20"3), Mark Webber (+21"1), Scott Speed (+23"2), Nico Rosberg (+24"1), Vitantonio Liuzzi (+25"2), Christian Klien (+25"8), David Coulthard (+27), Jacques Villeneuve (+33"7), Franck Montagny (+35"5), Takuma Sato (+36"6), Christijan Albers (+42"2) et Tiago Monteiro (+46"4)

En tête de la course, Fernando Alonso continue à imprimer un rythme infernal et compte 6"5 d'avance sur Fisichella au 9e tour, 8"3 sur Michael Schumacher, 9"9 sur Massa, 17"4 sur Raikkonen et 21"3 sur Barrichello. Si Alonso est clairement le plus rapide en ce début de course, Massa est régulièrement un peu plus rapide que son équipier...

Alonso peut compter sur une avance de 9"4 sur Fisichella au 15e tour, 12" sur Michael Schumacher, 13"4 sur Massa, 25"4 sur Raikkonen et 31"5 sur Barrichello. Un peu plus loin, les deux Toyota s'accrochent et Ralf Schumacher perd son aileron avant.Alonso et Ralf Schumacher (qui change aussi son aileron avant) sont les premiers à ravitailler au 17e tour. Quant à Fisichella, il s'arrête pour effectuer son premier ravitaillement au 18e tour.

Pendant ce temps, Montoya effectue un énorme tête à queue au 18e tour. Sa monoplace est immobilisée avec deux roues sur la piste, mais la direction de course décide de ne pas neutraliser la course. C'est l'abandon pour Montoya.

Felipe Massa choisit le 19e tour pour ravitailler pour la première fois. Raikkonen s'arrête au 22e tour, Michael Schumacher au 23e (qui remonte en piste en seconde position devant Fisichella), Barrichello au 24e, Button au 25e, Speed au 26e, Monteiro, Trulli, Rosberg, Liuzzi et Coulthard au 27e, Webber et Klien au 28e, Heidfeld au 29e, Albers pour la seconde fois au 30e et enfin Villeneuve au 41e tour!

Pendant ce temps, Fisichella sort de la piste au 25e tour, mais l'Italien parvient à remonter en piste tout juste devant Felipe Massa.

Le top 10 au 32e tour: Fernando Alonso, Michael Schumacher (+10 secondes), Giancarlo Fisichella (+19"6), Felipe Massa (+21"6), Kimi Räikkönen (+38"4), Jenson Button (+43"6), Rubens Barrichello (+49"), Nick Heidfeld (+66"7), Jarno Trulli (+70"2) et Mark Webber (+71"7)

Alonso est le premier des hommes de tête à ravitailler pour la seconde fois au 39e tour. L'Espagnol comptait plus de 12 secondes d'avance sur Michael Schumacher avant ce ravitaillement. Fisichella et Barrichello ravitaillent au 41e tour, Massa au 43e, Button au 45e, Michael Schumacher et Raikkonen au 46e, Trulli au 47e, Webber au 48e, Rosberg, Liuzzi et Heidfeld au 50e, et enfin Klien au 51e.

Cette seconde vague de ravitaillements n'a donc pas permis à Michael Schumacher de menacer la Renault de Fernando Alonso.

Renault a d'ailleurs très bien joué son coup sur le plan stratégique puisqu'ils ont modifié la stratégie de Fernando Alonso dès le premier ravitaillement. L'Espagnol devait en effet effectuer trois arrêts et il n'en effectuera finalement que deux.En cette fin de course, chacun garde sa position: Alonso la première, Michael Schumacher la seconde et Fisichella la troisième. Voilà pour les hommes du podium.

Suivent dans l'ordre: Massa, Raikkonen, Button, Barrichello et Heidfeld qui marque le point de la huitième place.

Aux championnats, Fernando Alonso et Renault se donnent un peu d'air face à Michael Schumacher et à Ferrari. Quant aux équipes McLaren et Honda, elles continuent leur lente descente aux enfers, entamée il y a quelques semaines déjà...

Prochain rendez-vous: le Grand Prix de Monaco qui se disputera du 26 au 28 mai.

  • Meilleur tour :  F. Massa - 1'16"648
  • Le classement du GP :
1er
F. Alonso
2ème
M. Schumacher
3ème
G. Fisichella
4ème
F. Massa
5ème
K. Raikkonen
6ème
J. Button
7ème
R. Barrichello
8ème
N. Heidfeld
9ème
M. Webber
10ème
J. Trulli
11ème
N. Rosberg
12ème
J. Villeneuve
13ème
C. Klien
14ème
D. Coulthard
15ème
C. Liuzzi
16ème
T. Monteiro
17ème
T. Sato

 

Texte de F1-Live


Date de création : 23/05/2013 - 22:11
Dernière modification : 15/06/2013 - 13:17
Catégorie : Saison 2006
Page lue 1418 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 641

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 12
^ Haut ^