Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2006 - GP des USA

Les essais qualificatifs :

Un ciel bleu, presque sans nuages, et une température estivale, supérieure à 35° dans l’air – 50° sur la piste – étaient de mise pour le début de la séance qualificative du Grand Prix des Etats-Unis, 10ème épreuve du championnat du monde.

  • 1ère partie - 15 minutes :

Webber, Heidfeld, Ralf Schumacher et Rosberg étaient les premiers à s’élancer pour un tour rapide cet après-midi.

Montagny effectuait également un premier tour chronométré. Trulli, les Honda de Button et Barrichello, bientôt suivi de l’ensemble du plateau entraient à leur tour dans la danse.

Albers, Coulthard, Barrichello et soudain Monteiro – 1’13.094 – se succédaient en tête des computers. Montoya signait un tour sous la barre des 1’13 mais était rapidement chassé de la première place lors du premier passage de Michael Schumacher sur la ligne de chronométrage – 1’11.588 – un temps qui ne résistait pas à la fougue du jeune Massa, crédité lui d’un tour en 1’11.088

Massa, Michael et Ralf Schumacher, suivis des BMW Sauber de Jacques Villeneuve et Nick Heidfeld composaient le Top 5 au terme de ce premier sprint.

Parmi les éliminés, on notait la présence de Montagny, Sato, Liuzzi, Trulli, Rosberg et Coulthard. Pour la première fois de la saison, les deux Midland faisaient partie des invités pour la deuxième phase.

  • 2ème partie - 15 minutes :

Les pilotes ne se bousculaient pas au feu vert, mais il ne faudra pas attendre très longtemps pour voir Villeneuve, Heidfeld, Webber et Ralf Schumacher repartir au combat. Leurs camarades de jeu ne tardaient pas à venir se mêler à la bataille pour les 10 premières places.
Barrichello se mettait en valeur à mi-séance en prenant les commandes devant Heidfeld, Ralf Schumacher, Fisichella et Raikkonen. Michael Schumacher venait alors donner le ton – 1’10.636 – 4 dixièmes devant Massa.

Dans le peloton, Alonso figurait étonnamment à la 12ème place à moins de 3 minutes du terme de la deuxième phase. Fernando allait réussir à passer le cap in-extremis, grâce à une modeste 9ème place – dans le sillage de la Honda de Button. 10ème, Kimi Raikkonen était le seul de l’équipe McLaren Mercedes à se qualifier pour la phase finale.

Outre Montoya, étaient également exclus : Webber, Speed, Klien, les Midland de Monteiro et Albers et la Williams de Webber.

Devant, les Ferrari de Michael Schumacher et Felipe Massa restaient inaccessibles. Fisichella – troisième – précédait la Toyota de Ralf ainsi que les BMW Sauber de Nick Heidfeld et Jacques Villeneuve.

  • 3ème partie - 20 minutes :

La dernière phase débutait par un embouteillage à la sortie des stands où la plupart des pilotes encore en lice se précipitaient pour avoir une piste dégagée devant eux pour aller brûler du carburant. Alonso, Michael Schumacher étaient les plus prompts à s’élancer.

Le mano à mano entre les deux prétendants au titre allait durer quelques tours, avant que Massa prenne le relais pour jouer avec la Renault. Pour Nick Heidfeld, la séance se terminait dans l’herbe, où il garait sa BMW en proie à un ennui mécanique.

Un premier passage au stand pour monter un train de pneus neufs donnait le signal de départ d’un premier assaut. Alonso, puis Fisichella s’installaient aux commandes – au-delà de 1’12 au tour. Les Ferrari ne laisseront pas planer le doute bien longtemps, Michael Schumacher bouclait son premier tour rapide en 1’10.832 et Massa juste au-dessus des 1’11

Un deuxième train de gommes neuves pouvait encore changer la donne – mais un léger blocage de roue allait empêcher Alonso de progresser. Fisichella parvenait pour sa part à descendre sous la barre des 1’12 – pas suffisant pour inquiéter les deux voitures rouges qui s’offrent ainsi les deux premières places de la grille de départ.

Michael Schumacher signe ainsi - à Indianapolis - la 67ème pole position de sa longue carrière en F1 !

Fisichella et Barrichello se partageront la deuxième ligne et ce n’est qu’en 5ème position que le leader du championnat du monde s’élancera demain. Villeneuve, 6ème, réalise sa meilleure performance en qualification cette saison. Button, Ralf Schumacher, Raikkonen et Heidfeld complètent le Top 10.

  • La grille de départ :
M. Schumacher  pour_grille_de_depart.GIF  
1'10"832 F. Massa
  1'11"435
G. Fisichella pour_grille_de_depart.GIF  
1'11"920 R. Barrichello
  1'12"109
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"449 J. Villeneuve
  1'12"479
J. Button pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"523 R. Schumacher
  1'12"795
K. Raikkonen pour_grille_de_depart.GIF  
1'13"174 N. Heidfeld
  1'15"280
J.P. Montoya pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"150 M. Webber
  1'12"292
S. Speed pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"792 C. Albers
  1'12"854
T. Monteiro pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"864 C. Klien
  1'12"925
D. Coulthard pour_grille_de_depart.GIF  
1'13"180 T. Sato
  1'13"496
J. Trulli pour_grille_de_depart.GIF  
1'13"787 F. Montagny
  1'16"036
V. Liuzzi pour_grille_de_depart.GIF  
1'14"041 N. Rosberg
  1'13"506



La course :

Le petit monde de la F1 avait la ferme intention d'offrir un beau spectacle au public américain, cet après-midi à Indianapolis. Le soleil et le public étaient au rendez-vous et la fête pouvait commencer!

Malheureusement, cette course a très mal commencé avec un énorme accrochage au départ qui a éliminé sept voitures, dont les deux McLaren.

Michael Schumacher remporte la victoire alors que son adversaire Fernando Alonso est l'homme qui fait la mauvaise affaire de ce week-end américain. L'Espagnol termine en effet à une modeste 5e position...

A la fin du tour de formation, les 21 pilotes viennent s'aligner sur la grille de départ. Le 22e, Jarno Trulli, s'élancera depuis l'allée des stands.

A l'extinction des feux, les deux Ferrari s'arrachent à la perfection de la grille de départ et s'engouffrent dans le premier virage en tête: Massa devant Schumacher. Alonso a bien essayé de déborder Michael Schumacher dès le premier virage, mais il n'y est pas parvenu.

A l'arrière, il y a un énorme accrochage entre Raikkonen, Heidfeld (qui effectue plusieurs tonneaux), Montoya, Webber, Speed, Klien, Montagny, Button et Albers! Il n'y a plus aucune McLaren en course, Montoya ayant accroché son équipier Raikkonen, et la voiture de sécurité entre immédiatement en action.

Le classement derrière la voiture de sécurité est le suivant: Massa, Michael Schumacher, Alonso, Fisichella, Barrichello, Villeneuve, Ralf Schumacher, Rosberg, Monteiro, Coulthard, Sato, Liuzzi, Trulli, Albers et Button. Ils ne sont donc plus que 15 en course. Le public américain n'a vraiment pas de chance...

Alors que le peloton est derrière la voiture de sécurité, Jenson Button s'arrête au stand au troisième tour pour ravitailler et changer de pneus. Mais dès la boucle suivante, il est de retour au stand et abandonne. Ils ne sont plus que 14 en course!

La voiture de sécurité se retire à l'entame du 6e tour et Sato et Monteiro en profitent pour s'accrocher à la fin de la ligne droite. C'est l'abandon pour Sato et il ne sont plus que 13 en course! En tête, Massa garde sa première place devant Michael Schumacher et Fernando Alonso qui a pris l'avantage sur Fisichella. Quant à Monteiro, il passe dans son stand au 8e tour pour réparer les dégâts.

Le classement au 10e tour: Massa, Michael Schumacher à 0"7, Alonso à 4"6, Fisichella à 4"9, Barrichello à 5"9, Ralf Schumacher à 6"5, Villeneuve à 7"7, Trulli à 12"3, Rosberg à 12"3, Coulthard à 14"7, Liuzzi à 15"3, Albers à 18"6 et Monteiro... qui rentre pour la seconde fois dans son stand. Il n'en sortira plus et ils ne sont plus que 12 en course!

Entre les deux Renault, la lutte est chaude. Fisichella semble plus rapide que Fernando Alonso et tente plusieurs manoeuvres d'intimidation. Sans succès... jusqu'au 14e tour où l'Italien prend l'avantage dans la ligne droite. Alonso ne lui a opposé qu'une timide résistance.

Au 16e tour, Massa a un avantage de 1"4 sur Michael Schumacher et 9" sur Fisichella. Fernando Alonso a lâché prise et retient maintenant derrière lui un peloton formé par Barrichello, Ralf Schumacher et Villeneuve. Alonso jouant au "bouchon", qui aurait pu imaginer ça avant le départ?

Le top 8 au 22e tour est le suivant: Massa, Michael Schumacher à 1"3, Fisichella à 9"5, Alonso à 14"5, Barrichello à 15"3, Ralf Schumacher à 16"3, Villeneuve à 17" et Jarno Trulli à 19"9. Suivent Rosberg, Coulthard, Liuzzi et Albers.

C'est dans le 23e tour que le moteur BMW de Jacques Villeneuve rend l'âme. Ils ne sont plus que 11 en course et il n'y a plus aucune BMW Sauber en piste.

Quant à Rubens Barrichello, il est le premier à ravitailler au 24e tour. Michael Schumacher, Fisichella et Albers ravitaillent au 29e tour. Massa et Ralf Schumacher au 30e tour, Alonso au 31e, Trulli, Liuzzi et Albers (qui abandonne) au 39e, Rosberg au 43e et enfin Coulthard au 48e!

Michael Schumacher a profité de ces premiers ravitaillements pour prendre la tête de la course. Quant à l'abandon de Christijan Albers, il signifie qu'il n'y a plus que 10 pilotes en course.

Le top 7 au 42e tour alors que tout ce petit monde a ravitaillé une fois: Michael Schumacher, Massa à 4"5, Fisichella à 16", Alonso à 24"8, Ralf Schumacher à 26"2, Rubens Barrichello à 32"6 et Jarno Trulli à 34"3.

Barrichello est le premier à ravitailler pour la seconde fois, au 49e tour. Massa ravitaille au 52e tour, Fisichella, Ralf Schumacher et Michael Schumacher au 53e et enfin Alonso au 55e tour.

Le classement au 56e tour: Michael Schumacher, Massa à 12"4, Fisichella à 25", Trulli à 28", Ralf Schumacher à 37"4, Alonso à 41"9, Barrichello à 44"5, Coulthard, Liuzzi et Rosberg à 1 tour.

Dernier coup de théâtre au 63e tour, lorsque Ralf Schumacher rentre dans son stand pour abandonner. Il n'y a plus que 9 voitures en piste...

Cette course se termine au petit trot pour les Ferrari qui signent le doublé, comme l'année dernière. Fisichella termine troisième et devance Trulli, Alonso, Barrichello, Coulthard, Liuzzi et Rosberg.

Michael Schumacher fait la bonne affaire du jour en reprenant 6 points sur Alonso au championnat. Le septuple champion du monde n'a plus que 19 points de retard et il reste huit courses à disputer.

La prochaine de ces courses est le Grand Prix de France qui se disputera sur le circuit de Magny-Cours du 14 au 16 juillet.

  • Meilleur tour :  M. Schumacher : 1'12"719
  • Le classement du GP :
1er
M. Schumacher
2ème
F. Massa
3ème
G. Fisichella
4ème
J. Trulli
5ème
F. Alonso
6ème
R. Barrichello
7ème
D. Coulthard
8ème
V. Liuzzi
9ème
N. Rosberg

 

Texte de F1-Live


Date de création : 23/05/2013 - 22:13
Dernière modification : 17/06/2013 - 19:40
Catégorie : Saison 2006
Page lue 1494 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 7
^ Haut ^