Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2005 - GP du Canada

Les essais qualificatifs :
  • Résumé :

Les conditions météo avaient peu évoluées depuis la fin des essais libres dans les environs de l’île Notre Dame – la température atteignant plus de 30 degrés au début de la séance de qualification du Grand Prix du Canada.

De retour au poste de titulaire à bord de la deuxième Red Bull, Christian Klien était le premier à s’élancer sur le circuit Gilles Villeneuve cet après-midi, les conditions de piste n’étant pas encore idéales pour permettre au jeune autrichien de faire mieux.

Premier à renoncer au Nurburgring, Mark Webber devait à son tour surmonter le handicap de tenter sa chance sur un tracé encore très poussiéreux. Ralf Schumacher succédait à son rival australien sur la piste canadienne. Le pilote de la Toyota améliorait chacun des partiels pour finalement devancer la Williams No7 d’un peu plus d’une seconde !

Le bras de fer entre les deux PS05 Cosworth de l’équipe Minardi – confiées à Patrick Friesacher et Christijan Albers – tournait nettement à l’avantage du pilote Néerlandais. Ce dernier qui se payait même le luxe de précéder la Red Bull Cosworth de Christian Klien.

Dans le clan Jordan, l’affrontement interne entre Narain Karthikeyan et Tiago Monteiro voyait le pilote indien réaliser une meilleure performance que le Portugais… un effort qui ne suffisait pas pour voir une EJ15 prendre l’avantage sur la Minardi de Christian Albers, brillamment qualifié au 15ème rang.

Un autre couple s’élançait ensuite en piste – celui de l’équipe Sauber. Felipe Massa était le premier à tenter sa chance. Le Brésilien échouait finalement à 3 dixièmes de Ralf et sa Toyota.

A domicile, Jacques Villeneuve partait sous les encouragements d’une grande partie du public. Le Québécois s’approchait très près des performances du jeune Schumacher et réussissait à le déloger de la première place – 1’16.116 - pour le plus grand plaisir de ses nombreux fans présents dans les tribunes.

Très véloce en matinée, Takuma Sato offrait une belle résistance et réussissait à placer la BAR Honda en tête des computers grâce à un tour en 1’15.729 !

Trahi par la mécanique à l’entame du dernier tour au Nurburgring, Kimi Raikkonen ouvrait le bal pour la seconde moitié de la séance de qualification. Le Finlandais n’exploitait pas au mieux sa McLaren Mercedes et devait abdiquer face à la perf’ réalisée par Sato.

Jenson Button confirmait le retour en forme de BAR Honda. Le jeune anglais améliorait chacun des partiels pour s’emparer du meilleur temps – une demi-seconde devant Takuma !

Jarno Trulli restait prudent à bord d’une Toyota perfectible. L’Italien se classait finalement juste devant son compagnon de galère, Ralf Schumacher, mais derrière la Sauber de Jacques Villeneuve.

Juan Pablo Montoya se donnait au maximum au volant de la MP4/20 pour venir s’intercaler entre les deux BAR Honda. Le Colombien devançait de 60 millièmes mais restait à plus de 4 dixièmes de Button. Giancarlo Fisichella essayait à son tour de s’imposer mais l’Italien échouait à 3 dixièmes de Jenson.

Confronté à quelques soucis techniques ce matin, Michael Schumacher paraissait mal embarqué pour sa tentative de qualification. Le septuple champion du monde usait néanmoins de toute son expérience pour arracher une inespérée 2ème place sur la grille de départ – devant les deux R25 de Fernando Alonso et Giancarlo Fisichella !

David Coulthard prenait le taureau par les cornes pour essayer de sauver la face, sa Red Bull ne paraissant pas à son meilleur niveau de performance ce week-end au Canada. L’Ecossais restait sur des œufs pour ne pas gâcher plus ses chances dimanche et devra se contentait de la 14ème position demain dimanche.

A la surprise générale, Rubens Barrichello regagnait les stands au terme de son tour de lancement, la F2005 du Brésilien paraissant connaître un ennui mécanique relié (de près ou de loin) au moteur !

Nick Heidfeld restait loin du niveau de performance requis pour menacer Button et Michael Schumacher. Pire, le jeune allemand devait même laisser filer quelques précieux millièmes qui ne permettait pas à la Williams BMW d’intégrer le Top 10 !

Fernando Alonso devra également se résoudre à laisser partir Button et Michael Schumacher en première ligne demain au départ du Grand Prix du Canada. C’est la deuxième fois que Jenson Button s’élancer en pole position après celle obtenue à Imola en 2004.

Les deux pilotes des Renault s’aligneront en deuxième ligne, dans une meilleure position que leurs rivaux de chez McLaren – Montoya partagera la 3ème ligne avec Takuma Sato et Kimi Raikkonen la 4ème avec Jacques Villeneuve. Les deux Toyota de Jarno Trulli et Ralf Schumacher complètent le Top 10.

  • La grille de départ :
J. Button  
1'15"217 M. Schumacher
  1'15"475
F. Alonso  
1'15"561 G. Fisichella
  1'15"577
J.P. Montoya  
1'15"669 T. Sato
  1'15"729
K. Raikkonen  
1'15"923 J. Villeneuve
  1'16"116
J. Trulli  
1'16"201 R. Schumacher
  1'16"362
F. Massa  
1'16"661 D. Coulthard
  1'16"890
N. Heidfled  
1'17"081 M. Webber
  1'17"749
C. Albers  
1'18"214 C. Klien
  1'18"249
N. Karthikeyan  
1'18"664 T. Monteiro
  1'19"034
P. Friesacher  
1'19"174 R. Barrichello
  pas de temps


La course :
A la fin du tour de formation, ils ne sont que 19 à venir s'aligner sous les ordres du starter car Rubens Barrichello a décidé de partir depuis les stands. A l'extinction des feux, les deux Renault s'arrachent parfaitement de la grille de départ et négocient le premier virage en tête, Fisichella devant Alonso.

Quant à Michael Schumacher, il rate complètement son envol et doit laisser passer les deux McLaren en plus des deux Renault. Derrière, Villeneuve a lui aussi raté son départ et on découvrira un peu plus tard quelle en est la raison.

Derrière le duo Renault, en tête de la course, on pointe dans l'ordre: Button, Montoya, Raikkonen, Michael Schumacher, Trulli, Sato, Massa, Heidfeld, Coulthard, Ralf Schumacher, Villeneuve, Webber, Klien, Albers, Friesacher, Karthikeyan, Monteiro et Barrichello.

Premier coup de théâtre au second tour avec la rentrée au stand de Jacques Villeneuve qui rejoint son stand pour changer son aileron avant. Le Canadien a dû toucher quelqu'un peu après le départ. Il reprend la piste avec près de 50 secondes de retard sur les leaders et sa course sera ensuite très discrète, en fin de peloton.

Le classement au 7e passage: Giancarlo Fisichella, Fernando Alonso (+1,3 seconde), Jenson Button (+5,7), Juan Pablo Montoya (+7,1), Kimi Raikkonen (+9,3), Michael Schumacher (+10,7), Jarno Trulli (+12,6), Takuma Sato (+15,8), Felipe Massa (+17,5), Nick Heidfeld (+19,2), Ralf Schumacher (+20), David Coulthard (+24,2), Mark Webber (+24,7), Christian Klien (+25,6), Christijan Albers (+33,7), Rubens Barrichello (+34,3), Narain Karthikeyan (+37,3), Tiago Monteiro (+43), Patrick Friesacher (+46,9), Jacques Villeneuve (+59,3)

Michael Schumacher est le premier à ravitailler au 12e tour et confirme de ce fait qu'il était très léger en essence, hier en qualification. Le champion du monde remonte en piste derrière Coulthard et ce n'est pas forcément une bonne affaire.

Button et Ralf Schumacher ravitaillent à leur tour dès le 15e passage, Sato et Albers au 16e, Friesacher au 17e, Coulthard au 18e, Monteiro au 19e, Massa, Heidfeld et Klien au 21e, Karthikeyan et Sato pour la seconde fois au 22e, mais pour abandonner, Trulli au 23e, Alonso et Raikkonen au 24e, Fisichella et Montoya au 25e, Villeneuve au 27e, Webber au 28e et Barrichello au 31e tour.

Cette première vague de ravitaillements n'a pas sensiblement modifié le classement général qui est le suivant au 30e tour: Giancarlo Fisichella, Fernando Alonso (+0,7 seconde), Juan Pablo Montoya (+5,3), Kimi Raikkonen (+7,4), Jenson Button (+10,8), Michael Schumacher (+20,4), Jarno Trulli (+36,9), Rubens Barrichello (+37,2), Felipe Massa (+48,8), Nick Heidfeld (+49,6), Ralf Schumacher (+50), Mark Webber (+50,8), David Coulthard (+59,8), Christian Klien (+76,1), Jacques Villeneuve (+1 tour), Tiago Monteiro (+1 tour), Christijan Albers (+1 tour), Patrick Friesacher (+2 tours)

En tête de la course, Fisichella a un problème technique et doit laisser passer Alonso et Montoya au 32e tour avant de rentrer à son stand pour abandonner. Giancarlo a une malchance peu commune depuis le Grand Prix de Malaisie et c'est en colère qu'il quitte sa monoplace.

C'est donc Fernando Alonso qui est en tête de la course maintenant mais il a les deux McLaren derrière lui. Cette fin de course ne s'annonce pas des plus reposantes pour l'Espagnol. Pourtant elle le sera... Malheureusement pour lui.
Mais revenons à la course. Jenson Button et Michael Schumacher ravitaillent pour la seconde fois au 34e tour, Friesacher au 35e et Monteiro au 36e. Pendant ce temps, c'est en tête de la course que tous les yeux se portent lorsque Fernando Alonso tape légèrement un mur et doit abandonner à son retour au stand. Ses mécaniciens découvrent en effet des dégâts trop importants que pour le laisser reprendre la piste. Chez Renault, les mines se font longues.

En tête de la course, ce sont donc les deux McLaren maintenant, Montoya devant Raikkonen. Suivent Button, Michael Schumacher, Trulli, Massa, Heidfeld, Ralf Schumacher, Webber, Barrichello, Coulthard, Klien, Villeneuve, Monteiro, Albers et Friesacher.

Nick Heidfeld est le suivant à abandonner, au 44e passage, moteur explosé. Quant à Juan Pablo Montoya, toujours en tête, il voit son équipier grossir dans ses rétroviseurs....

Nouveau coup de théâtre au 46e tour avec Button qui vient embrasser les pneus qui se trouvent devant le célèbre mur "Bienvenue au Québec". Le Britannique immobilise sa voiture dans la ligne droite et cela provoque la sortie de la voiture de sécurité... et une grande confusion dans le classement de la course.

Profitant de cette neutralisation de la course, Raikkonen, Barrichello, Coulthard, Michael Schumacher, Klien, Villeneuve, Massa, Webber, Trulli rentrent immédiatement au stand pour ravitailler. Juan Pablo ravitaillera dès le tour suivant, mais il perd la tête de la course au profit de Raikkonen. Le Colombien a cependant commis une grosse erreur en rejoignant la course: il a dépassé une Red Bull alors que le peloton est derrière la voiture de sécurité, mais le pire c'est qu'il a quitté l'allée des stands alors que le feu était au rouge. Montoya recevra un drapeau noir quelques tours plus tard...

Pendant ce temps, le classement derrière la voiture de sécurité était le suivant: Raikkonen, Montoya, Michael Schumacher, Trulli, Webber, Massa, Barrichello, Ralf Schumacher, Coulthard, Klien et Villeneuve.

Montoya ayant quitté la course, Michael Schumacher est second, à moins de trois secondes de Kimi Raikkonen. Jarno Trulli est troisième devant Barrichello, Massa, Webber, Ralf Schumacher et Coulthard. Voilà un classement auquel personne ne pouvait s'attendre, il y a une heure. La F1 a vraiment changé cette année...

Dernier coup de théâtre en cette fin de course avec Jarno Trulli qui abandonne au 63e tour, probablement suite à une panne au niveau des freins. C'est donc Rubens Barrichello qui se hisse sur la troisième marche du podium alors qu'il s'était élancé depuis les stands. Rubens ne doit pas en revenir de se voir si bien placé.

La fin de course se déroule sans incident majeur et c'est donc Kimi Raikkonen qui remporte sa troisième victoire de la saison. Le Finlandais se replace ainsi dans la course au titre. Quant à la Scuderia Ferrari, elle place Michael Schumacher et Rubens Barrichello sur le podium et c'est un résultat plutôt inespéré pour eux.

Felipe Massa termine en quatrième position, devant Webber, Ralf Schumacher, Coulthard et Klien. Quant au malheureux Villeneuve, il échoue à la porte des points après une course courageuse mais anonyme.

Prochain rendez-vous, le week-end prochain à Indianapolis.
  • Meilleur tour : K. Raikkonen : 1'14"384
  • Le classement du GP :
1er
K. Raikkonen
2ème
M. Schumacher
3ème
R. Barrichello
4ème
F. Massa
5ème
M. Webber
6ème
R. Schumacher
7ème
D. Coulthard
8ème
C. Klien
9ème
J. Villeneuve
10ème
T. Monteiro
11ème
C. Albers
 

Texte de F1-Live

Date de création : 23/05/2013 - 22:24
Dernière modification : 19/06/2013 - 07:24
Catégorie : Saison 2005
Page lue 1601 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 7
^ Haut ^