Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2005 - GP de Grande Bretagne

Les essais qualificatifs :

  • Résumé :
Le ciel était toujours aussi nuageux et la température juste en dessous de 20 degrés pour le début de la séance de qualification du Grand Prix de Grande- Bretagne.

Victime d’une panne mécanique dès le premier tour à Magny-Cours, Christian Klien était le premier à s’élancer cet après-midi sur le circuit de Silverstone. Le jeune autrichien était crédité d’un tour en 1’22.207 auquel s’attaquait sans attendre Felipe Massa.

Etonnement, le pilote brésilien et la Sauber restaient en retrait des performances réalisées par la Red Bull !

Le duel interne entre les deux sociétaires de l’équipe Minardi - Patrick Friesacher et Christijan Albers – voyait le Néerlandais sortir vainqueur (près d’une seconde de mieux) malgré un passage ‘au large’ à la sortie d’une des courbes rapides du circuit anglais.

Même si la piste n’était pas encore à son efficacité maximum, Juan Pablo Montoya s’employait du mieux qu’il pouvait pour boucler le tour le plus rapide possible. Le Colombien s’en tirait remarquablement avec un temps de 1’20.382.

Devant les nombreux supporters de l’équipe Jordan présent à Silverstone, tout proche des ateliers, Narain Karthikeyan s’est donné à 100% au volant de l’EJ15 – il en sera récompensé par la 17ème place finale sur la grille de départ.

La tâche ne s’annonçait difficile pour Nick Heidfeld et sa Williams BMW, et elle le sera – l’Allemand accusant un retard supérieur à une seconde et sept dixièmes sur le temps de Montoya. Se sachant pénalisé de 10 places sur la grille de départ depuis son changement de moteur, vendredi matin, Tiago Monteiro regagnait les stands au terme de son tour de lancement.

Mark Webber ne se faisait guère d’illusion sur le potentiel de sa FW27 – incapable de lui permettre de jouer les premiers rôles. L’Australien tentait néanmoins de rivaliser avec le chrono de son équipier, qu’il parvenait à améliorer d’un peu plus d’un dixième.

10ème pilote en piste - Takuma Sato s’approchait à moins de 8 dixièmes du temps de référence, toujours détenu par Montoya. David Coulthard essayait à son tour de bousculer la hiérarchie mais l’Ecossais ne semblait pas disposer des meilleurs atouts pour y parvenir. ‘DC’ achevait néanmoins son tour de qualification sans encombre, mais à plus d’une seconde et sept dixièmes du leader provisoire.

Rubens Barrichello approchait la performance de Montoya de 18 millièmes dans le premier secteur, perdait quelques millièmes dans le deuxième pour finalement échouer à 5 dixièmes de son rival sud- américain.

Jacques Villeneuve ne sera pas en mesure d’inquiéter Montoya et Barrichello mais le Canadien et sa Sauber décrochaient toutefois une place dans le Top 10 – juste derrière la Toyota de Ralf Schumacher – ce qui lui permet d’envisager la course avec confiance.

Déception pour Giancarlo Fisichella – aux prises avec les caprices de sa R25 – qui ne décroche finalement qu’une modeste 6ème position sur la grille.

Jarno Trulli était le premier du dernier quintet à s’élancer sur le circuit de Silverstone. Très rapide et précis, l’Italien et sa Toyota devaient toutefois se résoudre à laisser l’avantage à Montoya pour 77 millièmes !

Jenson Button entrait en piste sous les encouragement d’une grande partie du public, pour boucler son tour de lancement qui sera suivi de son tour chronométré. Un exercice qui lui permettait d’accéder à la première place – 1’20.207 – résultat inaccessible pour la F2005 de Michael Schumacher, relégué à plus d’une seconde de Button.

Stoppé net ce matin par un problème moteur - Kimi Raikkonen s’élançait ‘pour l’honneur’ – et avec succès - à la chasse au meilleur temps – 1’19.932 - une bien maigre consolation pour le pilote finlandais qui reculera à la 12ème place… Fernando Alonso ayant mis un point d’honneur à lui arracher la pole position sans ambiguïté – 1’19.905 !
  • La grille de départ :
F. Alonso  
1'19"905 J. Button
  1'20"207
J.P. Montoya  
1'20"382 J. Trulli
  1'20"459
R. Barrichello  
1'20"906 G. Fisichella
  1'21"010
T. Sato  
1'21"114 R. Schumacher
  1'21"191
M. Schumacher  
1'21"275 J. Villeneuve
  1'21"352
M. Webber  
1'21"997 K. Raikkonen
  1'19"932
D. Coulthard  
1'22"108 N. Heidfeld
  1'22"117
C. Klien  
1'22"207 F. Massa
  1'22"495
N. Karthikeyan  
1'23"583 C. Albers
  1'24"576
P. Friesacher  
1'25"566 T. Monteiro
  pas de temps



La course :

Ce Grand Prix de Grande-Bretagne ne pouvait pas commencer sans que les vingt pilotes ne rendent un hommage aux victimes des attentats de Londres. C'est ce qu'ils firent à quelques minutes du départ en observant une minute de silence en tête de la grille de départ.

Ce grand moment d'émotion passé, les vingt acteurs se placèrent aux commandes de leur bolide pour offrir un très beau spectacle au public. McLaren et Renault vont en effet nous gratifier d'une belle bataille tactique dont l'équipe McLaren et Juan Pablo Montoya sortiront gagnants. Non sans mal...

Avant même le début de la course, Takuma Sato découvrira très vite que cela n'allait pas être une bonne journée pour lui. En effet, le Japonais ne parvient pas à rejoindre la grille de départ et malgré le fait que sa voiture est en plein milieu de la piste dans le dernier virage, la procédure de départ est enclenchée normalement.

A l'extinction des feux, Juan Pablo Montoya s'élance parfaitement depuis la seconde ligne et prend l'avantage sur Fernando Alonso dès le second virage. Mais la voiture de sécurité entre en action, le temps que les commissaires puissent dégager la voiture de Sato... qui parviendra finalement à reprendre la course en dernière position et à plus d'un tour du leader.

Le classement derrière la voiture de sécurité, qui ne restera qu'un seul tour en piste: Juan Pablo Montoya, Fernando Alonso, Jenson Button, Rubens Barrichello, Giancarlo Fisichella, Jarno Trulli, Michael Schumacher, Kimi Raikkonen, Ralf Schumacher, Jacques Villeneuve, Mark Webber, Christian Klien, Nick Heidfeld, David Coulthard, Felipe Massa, Narain Karthikeyan, Tiago Monteiro, Christijan Albers, Patrick Friesacher et Takuma Sato.

Juan Pablo, leader surprise de ce début de Grand Prix, n'arrive pas vraiment à distancer Fernando Alonso. Au contraire puisque l'Espagnol est le plus rapide en piste et au cinquième tour, il est quasiment dans le sillage de la McLaren du Colombien. Un peu plus loin dans le classement, Raikkonen est à l'attaque de Michael Schumacher pour la septième place.

Le classement au 10e tour: Juan Pablo Montoya, Fernando Alonso (+1,4 seconde), Jenson Button (+4,8), Rubens Barrichello (+6), Giancarlo Fisichella (+9), Jarno Trulli (+17,4), Michael Schumacher (+18,1), Kimi Raikkonen (+18,6), Ralf Schumacher (+20,5), Jacques Villeneuve (+22,4), Mark Webber (+25,4), Nick Heidfeld (+28,9), Christian Klien (+29,3), David Coulthard (+30,5), Felipe Massa (+31,6), Narain Karthikeyan (+33,6), Tiago Monteiro (+41,1), Christijan Albers (+45,3), Patrick Friesacher (+48,4) et Takuma Sato (+1 tour).

Christian Klien, qui avait été obligé de laisser passer Nick Heidfeld suite à une petite erreur, est le premier à ravitailler au 11e tour. Quant à Narain Karthikeyan, il est le premier à abandonner.

Dans le peloton, c'est Kimi Raikkonen qui fait le spectacle derrière Michael Schumacher. Le champion du monde semble en effet en difficulté et perd du temps sur Jarno Trulli alors que Raikkonen est très présent dans ses rétroviseurs. La position de Michael n'est pas des plus confortables.

Albers et Barrichello ravitaillent pour la première fois au 17e tour, Friesacher au 18e, Villeneuve, Heidfeld et Coulthard au 19e, Button, Trulli et Webber au 20e, Ralf Schumacher au 21e, Montoya au 22e, Alonso et Monteiro au 23e, Michael Schumacher et Felipe Massa au 24e, Fisichella (qui était en tête) au 25e tour.

Pendant ce temps, Villeneuve qui avait perdu deux positions au profit de Nick Heidfeld et David Coulthard lors de son ravitaillement, mais le Québécois réussit à reprendre l'avantage sur son ami écossais quelques minutes plus tard, sur la piste.

Quant à Raikkonen, il prend l'avantage sur Alonso au 25e tour... juste avant de ravitailler. Le Finlandais vient en effet abreuver sa McLaren pour la première fois au 26e tour et il reprend la piste en 6e position, devant Michael Schumacher et à une quinzaine de secondes de Rubens Barrichello.

Le classement au 30e tour: Juan Pablo Montoya, Fernando Alonso (+4,3 secondes), Giancarlo Fisichella (+6,9), Jenson Button (+14,6), Rubens Barrichello (+15,4), Kimi Raikkonen (+26), Michael Schumacher (+32,9), Jarno Trulli (+47,3), Ralf Schumacher (+53,8), Mark Webber (+57,7), Felipe Massa (+58,8), Nick Heidfeld (+68,6), Jacques Villeneuve (+71,4), Christian Klien (+72), David Coulthard (+79,3), Tiago Monteiro (+1 tour), Christijan Albers (+1 tour), Patrick Friesacher (+1 tour) et Takuma Sato (+1 tour).

Rubens Barrichello effectue son second ravitaillement au 32e tour alors que Takuma Sato ravitaille pour la première fois au 33e tour! Le Japonais était donc très lourd hier en qualification...

En tête de la course, Montoya revient sur un peloton formé par Klien, Villeneuve et Heidfeld et Alonso en profite pour reprendre deux secondes sur le Colombien. Au 37e passage, Montoya n'a plus que 2,5 secondes d'avance sur Alonso... mais c'est au tour de ce dernier de passer à l'offensive sur ce trio d'attardés et Montoya en profite pour reprendre le large. Un peu plus loin derrière, Raikkonen revient très fort sur Button à qui il va disputer la 4e place...

Albers ravitaille pour la seconde fois au 38e tour, Villeneuve et Klien au 39e, Friesacher et Monteiro au 40e, Nick Heidfeld au 41e, Trulli au 42e, Button au 43e, Montoya et Webber au 44e, Raikkonen et Barrichello (troisième arrêt pour le Brésilien) au 45e, Michael Schumacher et Fisichella (qui cale et qui perd sa troisième place au profit de Raikkonen) au 46e, Ralf Schumacher, Felipe Massa et Coulthard au 47e et enfin Alonso au 49e tour.

Alonso qui avait failli prendre la tête de la course après le premier ravitaillement, ne sera plus en mesure de répéter cette opération à l'issue de son second passage au stand. L'Espagnol sera en effet sévèrement gêné par Jarno Trulli juste avant qu'il ne passe à son stand et cela lui fera perdre beaucoup de temps. Montoya avait dès lors course gagnée.

Le classement au 50e tour: Juan Pablo Montoya, Fernando Alonso (+1,8 seconde), Kimi Raikkonen (+18,3), Giancarlo Fisichella (+20,4), Jenson Button (+31,9), Michael Schumacher (+57,6), Rubens Barrichello (+61,2), Ralf Schumacher (+71), Jarno Trulli (+75,5), Felipe Massa (+1 tour), Mark Webber (+1 tour), Nick Heidfeld (+1 tour), David Coulthard (+1 tour), Jacques Villeneuve (+1 tour), Christian Klien (+1 tour), Tiago Monteiro (+2 tours), Takuma Sato (+2 tours), Christijan Albers (+ 3 tours), Patrick Friesacher (+3 tours).

En fin de course, Fernando Alonso se maintient à environ une seconde de Juan Pablo Montoya pour lui mettre la pression, mais le Colombien gardera son sang-froid et s'en ira signer sa première victoire de la saison. Il était temps pour le Colombien dont les contre-performances faisaient jaser le paddock.

Derrière le Colombien, Fernando Alonso fait une fois de plus la bonne opération au championnat en devançant Kimi Raikkonen et Michael Schumacher qui termine cette course en 6e position. Le champion du monde en titre a probablement perdu aujourd'hui ses dernières chances de remporter un huitième titre mondial.
Quant à l'équipe McLaren, elle reprend un peu de terrain sur Renault et permet au championnat des constructeurs de rester très ouvert. La bataille s'annonce intense dans ce championnat.

Prochain rendez-vous, le Grand Prix d'Allemagne à Hockenheim, du 22 au 24 juillet.
  • Meilleur tour : K. Raikkonen : 1'20"502
  • Le classement du GP :
1er
J.P. Montoya
2ème
F. Alonso
3ème
K. Raikkonen
4ème
G. Fisichella
5ème
J. Button
6ème
M. Schumacher
7ème
R. Barrichello
8ème
R. Schumacher
9ème
J. Trulli
10ème
F. Massa
11ème
M. Webber
12ème
N. Heidfeld
13ème
D. Coulthard
14ème
J. Villeneuve
15ème
C. Klien
16ème
T. Sato
17ème
T. Monteiro
18ème
C. Albers
19ème
P. Friesacher


Texte de F1-Live  

Date de création : 23/05/2013 - 22:25
Dernière modification : 20/06/2013 - 21:14
Catégorie : Saison 2005
Page lue 1487 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 8
^ Haut ^