Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2015 - GP de Monaco

 

 

Les essais qualificatifs :

C'est sur une piste sèche et sous une température ambiante de 19° que commence la séance qualificative du Grand Prix de Monaco, sixième manche du championnat 2015 de F1.

Notons que Romain Grosjean aura droit à une pénalité de cinq places sur la grille de départ pour un changement de boîte de vitesses.

  •  1ere partie :

Les pilotes s’élancent dès l’ouverture de la piste, car à Monaco, il faut plusieurs tours pour être dans le bon rythme. Il n’y a donc pas de temps à perdre…

C’est Max Verstappen qui signe les premiers chronos de référence en 1’19”803 et 1’18”651. Ils sont ensuite plusieurs à se relayer en tête du classement :

Sebastian Vettel (1’18”323), Lewis Hamilton (1’16”884, 1’16”588) et Nico Rosberg (1’16”528). Certains remontent remontent en piste avec les gommes les plus tendres de Pirelli, mais personne ne parvient à menacer le meilleur temps de Nico Rosberg.

Carlos Sainz signe une belle performance, mais il a oublié de s’arrêter au pesage comme la FIA le lui demandait et il va donc avoir droit à une pénalité lui aussi...

Les cinq pilotes éliminés sont : Stevens, Merhi, Ericsson, Bottas et Nasr.

  •  2ème partie : 

Les pilotes se relancent en piste, mais cette fois-ci, ce sont les pneus les plus tendres que tout le monde choisi et on a vu ce matin, que la Ferrari de Sebastian Vettel apprécie beaucoup ce mélange.

Les Mercedes et les Ferrari sont les seules monoplaces à ne pas avoir utilisé les gommes les plus tendres lors de la Q1.

C’est Sebastian Vettel qui signe le premier chrono de référence en 1’18”721. Plusieurs pilotes se relayent ensuite en tête du classement : Perez (1’17”592), Ricciardo (1’17”275), Vettel (1’16”224) et Rosberg (1’15”471). Ce dernier fait un tout droit au premier virage en fin de Q2 mais c’est sans conséquence pour lui.

Fernando Alonso fait partie des éliminés, sa McLaren a malheureusement rendu l’âme dès le début de cette Q2.

Les cinq pilotes éliminés sont : Alonso, Massa, Hulkenberg, Button et Grosjean.

  •  3ème partie :

Ils ne sont plus que dix à espérer signer la pole position, mais on ne voit pas comment celle-ci pourrait échapper à l’un des pilotes des équipes Mercedes ou Ferrari.

Les pilotes s’élancent immédiatement en piste et ils sont deux à se relayer en tête du classement - Perez (1’17”912) et Hamilton (1’15”304) - avant que tout le monde rentre pour chausser de nouvelles gommes pour une dernière tentative.

Les Mercedes ont un petit avantage sur les Ferrari et Lewis Hamilton le prouve en arrachant la pole position en 1’15”098 alors que son équipier Nico Rosberg fait une erreur à Sainte Dévote et doit se contenter de la deuxième place.

Sebastian Vettel et Daniel Ricciardo se partagent la deuxième ligne.

  • Résultat des qualifications : 
Pos.
Pilote Equipe Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Lewis Hamilton Mercedes AMG 1:16.588 1:15.864 1:15.098
2 Nico Rosberg Mercedes AMG 1:16.528 1:15.471 1:15.440
3 Sebastian Vettel Ferrari 1:17.502 1:16.181 1:15.849
4 Daniel Ricciardo Red Bull Renault 1:17.254 1:16.706 1:16.041
5 Daniil Kvyat Red Bull Renault 1:16.845 1:16.453 1:16.182
6 Kimi Raikkonen Ferrari 1:17.660 1:16.440 1:16.427
7 Sergio Perez Force India Mercedes 1:17.376 1:16.999 1:16.808
8 Carlos Sainz Toro Rosso Renault 1:17.246 1:16.762 1:16.931
9 Pastor Maldonado Lotus Mercedes 1:17.630 1:16.775 1:16.946
10 Max Verstappen Toro Rosso Renault 1:16.750 1:16.546 1:16.957
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Romain Grosjean Lotus Mercedes 1:17.767 1:17.007  
12 Jenson Button McLaren Honda 1:17.492 1:17.093  
13 Nico Hulkenberg Force India Mercedes 1:17.552 1:17.193  
14 Felipe Massa Williams Mercedes 1:17.679 1:17.278  
15 Fernando Alonso McLaren Honda 1:17.778 1:26.632  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Felipe Nasr Sauber Ferrari 1:18.101    
17 Valtteri Bottas Williams Mercedes 1:18.434    
18 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 1:18.513    
19 Will Stevens Manor Ferrari 1:20.655    
20 Roberto Merhi Manor Ferrari 1:20.904    
  • Grille de départ : 
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"098 N. Rosberg
  1'15"440
S. Vettel pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"849 D. Ricciardo
  1'16"041
D. Kvyat pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"182 K. Raikkonen
  1'16"427
S. Perez pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"808 P. Maldonado
  1'16"946
M. Verstappen pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"957 J. Button
  1'17"093
N. Hulkenberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"193 F. Massa
  1'17"278
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'26"632 F. Nasr
  1'18"101
R. Grosjean* pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"007 V. Bottas
  1'18"434
M. Ericsson pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"513 W. Stevens
  1'20"655
R. Merhi pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"904 C. Sainz**
  1'16"931
* R. Grosjean est pénalisé de 5 places suite au changement de la boite de vitesses.
** C. Sainz partira de la voie des stands après avoir loupé la pesée en Q1

La course :

La température ambiante est de 19° à quelques instants du départ du Grand Prix de Monaco. Ils sont 19 à venir s’aligner sur la grille de départ, car Carlos Sainz prendra son envol depuis la voie des stands après avoir été exclu de la qualification pour avoir séché la pesée.

A l’extinction des feux, Lewis Hamilton prend un départ parfait devant Nico Rosberg qui a bien résisté à l’attaque de Sebastian Vettel. Plus loin derrière, Fernando Alonso (pénalité de cinq secondes) et Nico Hulkenberg s’accrochent mais les deux peuvent poursuivre avec un petit passage par les stands pour l’Allemand.

Le classement au premier passage : Hamilton, Rosberg, Vettel, Kvyat, Ricciardo, Raikkonen, Perez, Maldonado, Verstappen, Button, Alonso, Nasr, Grosjean, Bottas, Ericsson, Sainz, Stevens, Merhi, Hulkenberg et Massa (passage par les stands avec une crevaison et un aileron avant abîmé).

En tête de la course, Lewis Hamilton creuse immédiatement un écart de plus de deux secondes alors que Sebastian Vettel est lui-même a deux secondes de Nico Rosberg.

Pastor Maldonado poursuit son cauchemar chez Lotus en abandonnant dès le 6e tour. Il semble avoir des soucis techniques au niveau des freins.

Sainz rentre pour chausser de nouveaux pneus dès le 13e tour. L’Espagnol n’avait rien à perdre puisqu’il occupait la 16e position.

Bottas et Ericsson rentrent au 15e tour. Ils étaient aussi très loin dans le classement et ils devaient donc adopter cette stratégie décalée pour avoir un espoir de remonter dans le classement. Romain Grosjean s’arrête au 18e tour pour la même raison. Nasr s’arrête au 19e tour.

Kvyat s’arrête au 29e tour, Verstappen au 30e (arrêt très long), Hulkenberg au 32e, Alonso au 33e (il purge sa pénalité de 5 secondes), Button au 36e, Vettel, Ricciardo, Perez au 37e, Rosberg, Raikkonen au 38e et Hamilton au 39e.

Sebastian Vettel était dans les échappements de Nico Rosberg et il espérait le dépasser après cet arrêt, mais cela n’a pas marché comme il l’espérait. Son équipier Kimi Raikkonen était dans la même situation par rapport à Daniel Ricciardo et là, cela a fonctionné.

Le top 12 au 40e tour après cette vague d’arrêts : Hamilton, Rosberg (+8”2), Vettel (+9”9), Kvyat (+20”7), Raikkonen, Ricciardo, Perez, Button, Alonso et Nasr.

Fernando Alonso abandonne quelques minutes plus tard à cause de soucis techniques sur sa McLaren.

Max Verstappen s’arrête pour la seconde fois au 47e tour, Bottas au 58e. Au 64e tour, Verstappen accroche la Lotus de Romain Grosjean et encastre sa Toro Rosso dans le mur de pneus à Sainte Devote.

La voiture de sécurité entre en action. Lewis Hamilton rentre pour chausser de nouvelles gommes, mais Nico Rosberg et Sebastian Vettel restent en piste et il y a encore 12 tours à couvrir. Hamilton méritait de signer une victoire tranquille, mais désormais tout reste à faire pour lui et il laisse entendre à son équipe qu’il n’est pas satisfait du tout de cette stratégie...

Le top 10 derrière la voiture de sécurité : Nico Rosberg, Sebastian Vettel, Lewis Hamilton, Daniil Kvyat, Kimi Raikkonen, Daniel Ricciardo, Sergio Perez, Jenson Button, Felipe Nasr et Carlos Sainz.

La course est relancée à l’entame du 71e tour et Lewis Hamilton est tout de suite très agressif avec ses nouveaux pneus super-tendres, mais on le sait, les dépassements sont très compliqués à Monaco.

Lewis Hamilton fait tout pour dépasser la Ferrari de Sebastian Vettel, mais pendant ce temps, Nico Rosberg s’échappe seul en tête de la course et vers la… victoire. Une victoire inespérée puisque Rosberg était à 17 secondes de son équipier avant l’intervention de la voiture de sécurité et l’arrêt au stand incompréhensible de Lewis Hamilton.

Nico Rosberg signe donc son deuxième succès de la saison et se rapproche encore un peu plus de Lewis Hamilton dans le classement du championnat.

Sebastian Vettel décroche la deuxième place et Lewis Hamilton la troisième.

Suivent pour les points : Kvyat, Ricciardo, Raikkonen, Perez, Button, Nasr et Sainz.

  • Meilleur tour : D. Ricciardo : 1'18"063
  • Le classement du GP : 
1er
N. Rosberg
2ème
S. Vettel
3ème
L. Hamilton
4ème
D. Kvyat
5ème
D. Ricciardo
6ème
K. Raikkonen
7ème
S. Perez
8ème
J. Button
9ème
F. Nasr
10ème
C. Sainz
11ème
N. Hulkenberg
12ème
R. Grosjean
13ème
M. Ericsson
14ème
V. Bottas
15ème
F. Massa
16ème
R. Merhi
17ème
W. Stevens

 

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 07/03/2015 - 19:45
Dernière modification : 04/06/2015 - 21:21
Catégorie : Saison 2015
Page lue 989 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 3
^ Haut ^