Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2015 - GP de Hongrie

 

 

Les essais qualificatifs :

Il fait désormais 32°C au coup d’envoi des qualifications du Grand Prix de Hongrie, toujours sous un franc soleil. Un léger risque de pluie reste cependant possible.

Arrêté en toute fin d’essais libres 3 ce matin, Nico Rosberg a vu son problème résolu par Mercedes et il est donc bien au départ de cette qualification.

Egalement immobilisé dans son stand ce matin, Kimi Räikkönen est bien présent lui aussi.

Tous les pilotes devraient vraisemblablement utiliser leurs gommes tendres pour passer en Q2, le pneu medium étant nettement moins performant sur un tour. Seules les Mercedes pourront peut-être tenter de passer la Q1 avec les gommes les plus dures apportées par Pirelli ce week-end.

  •  1ere partie :

Les Mercedes sont les premières en piste avec les pneus medium. Rosberg signe un 1’25’’262 contre 1’24’’293 pour Hamilton, qui fait nettement mieux. L’ensemble des pilotes utilisent pour le moment les gommes les plus dures mais cela devrait changer rapidement.

Les McLaren ont chaussé les pneus tendres et parviennent à se hisser dans le top 10 provisoire. Cela démontre bien qu’il sera difficile de passer en pneus medium pour l’ensemble des écuries.

Nous voyons ainsi des top team comme Williams et Ferrari chausser les gommes tendres. Même Rosberg chausse les gommes à bandes jaunes !

Tout le monde ne cesse d’améliorer en cette fin de Q1 et difficile de savoir qui sera éliminé. Hamilton ne prend pas de risque et sort à son tour des stands. Il n’occupait plus que la 10ème place avec son temps en medium.

Les Mercedes signent finalement les deux meilleurs temps de cette Q1. Déception chez McLaren-Honda, Jenson Button est éliminé alors que l’écurie était performante depuis le début du week-end. Le Britannique termine 16ème.

Les autres éliminés sont les pilotes Sauber et Manor : Ericsson, Nasr, Merhi et Stevens.

  •  2ème partie : 

Tous les pilotes s’élancent maintenant avec les gommes tendres dans cette deuxième partie de qualifications. L’accession à la Q3 s’annonce très serrée.

Les Ferrari signent les premiers temps de référence mais un drapeau rouge est rapidement agité.

La McLaren de Fernando Alonso est en effet à l’arrêt juste avant l’entrée des stands. L’Espagnol ramène lui-même sa voiture au stand avec l’aide des commissaires sous les ovations du public.

La séance est relancée alors qu’il reste 7’42 au chronomètre. La pression est sur Lewis Hamilton qui n’a toujours pas signé de temps rapide.

Le Britannique s’en sort finalement sans problème en signant le meilleur tour en 1’22’’285, une demi-seconde devant Rosberg.

La déception de cette Q2 est finalement pour Carlos Sainz, éliminé alors que Verstappen est passé. Beau résultat pour Grosjean, qui passe en Q3 malgré un début de week-end très compliqué.

Sont éliminés à l’issue de la Q2 : Hulkenberg (Force India), Sainz (Toro Rosso), Perez (Force India), Maldonado (Lotus) et Alonso (McLaren.

  •  3ème partie :

Ils ne sont plus que 10 à se disputer la pole position mais on se demande bien qui pourra aller chercher les Mercedes, notamment celle de Hamilton.

Nico Rosberg est le premier à s’élancer pour un tour rapide, suivi par Hamilton. L’Allemand signe un 1’22’’766 mais il est battu par Hamilton, qui réalise un tour en 1’22’’408 et qui prend la pole position provisoire.

Les Ferrari sont en embuscade avec Vettel troisième et Räikkönen quatrième. Mais Ricciardo parvient peu après à s’intercaler entre les deux Ferrari.

Il reste 5 minutes et la majorité des pilotes est aux stands pour chausser de nouvelles gommes et faire une deuxième tentative.

Rosberg améliore mais cela ne suffit par pour dépasser son coéquipier. Hamilton enfonce le clou et colle près de 6 dixièmes à l’Allemand en signant un temps en 1’22’020. Il s’élancera donc depuis la pole position demain.

Vettel et Ricciardo s’élanceront de la deuxième ligne, devant Raikkönen et Bottas.Ils ne sont plus que 10 à se disputer la pole position mais on se demande bien qui pourra aller chercher les Mercedes, notamment celle de Hamilton.

Nico Rosberg est le premier à s’élancer pour un tour rapide, suivi par Hamilton. L’Allemand signe un 1’22’’766 mais il est battu par Hamilton, qui réalise un tour en 1’22’’408 et qui prend la pole position provisoire.

Les Ferrari sont en embuscade avec Vettel troisième et Räikkönen quatrième. Mais Ricciardo parvient peu après à s’intercaler entre les deux Ferrari.

Il reste 5 minutes et la majorité des pilotes est aux stands pour chausser de nouvelles gommes et faire une deuxième tentative.

Rosberg améliore mais cela ne suffit par pour dépasser son coéquipier. Hamilton enfonce le clou et colle près de 6 dixièmes à l’Allemand en signant un temps en 1’22’020. Il s’élancera donc depuis la pole position demain.

Vettel et Ricciardo s’élanceront de la deuxième ligne, devant Raikkönen et Bottas.

  • Résultat des qualifications : 
Pos.
Pilote Equipe Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1
Lewis Hamilton Mercedes AMG 1:22.890 1:22.285 1:22.020
2 Nico Rosberg Mercedes AMG 1:22.979 1:22.775 1:22.595
3 Sebastian Vettel Ferrari 1:23.312 1:23.168 1:22.739
4 Daniel Ricciardo Red Bull Renault 1:24.408 1:23.230 1:22.774
5 Kimi Raikkonen Ferrari 1:23.596 1:23.460 1:23.020
6 Valtteri Bottas Williams Mercedes 1:23.649 1:23.555 1:23.222
7 Daniil Kvyat Red Bull Renault 1:23.587 1:23.597 1:23.332
8 Felipe Massa Williams Mercedes 1:23.895 1:23.598 1:23.537
9 Max Verstappen Toro Rosso Renault 1:24.032 1:23.781 1:23.679
10 Romain Grosjean Lotus Mercedes 1:24.242 1:23.805 1:24.181
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11
Nico Hulkenberg
Force India Mercedes 1:24.115 1:23.826  
12 Carlos Sainz Toro Rosso Renault 1:24.623 1:23.869  
13 Sergio Perez Force India Mercedes 1:24.444 1:24.461  
14 Pastor Maldonado Lotus Mercedes 1:23.895 1:24.609  
15 Fernando Alonso McLaren Honda 1:24.563 - :—.---  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Jenson Button McLaren Honda 1:24.739    
17 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 1:24.843    
18 Felipe Nasr Sauber Ferrari 1:24.997    
19 Roberto Merhi Manor Ferrari 1:27.416    
20 Will Stevens Manor Ferrari 1:27.949    
  • Grille de départ : 
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"020 N. Rosberg
  1'22"595
S. Vettel pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"739 D. Ricciardo
  1'22"774
K. Raikkonen pour_grille_de_depart.GIF  
1'23"020 V. Bottas
  1'23"222
D. Kvyat pour_grille_de_depart.GIF  
1'23"332 F. Massa
  1'23"537
M. Verstappen pour_grille_de_depart.GIF  
1'23"679 R. Grosjean
  1'24"181
N. Hulkenberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'23"826 C. Sainz
  1'23"869
S. Perez pour_grille_de_depart.GIF  
1'24"609 P. Maldonado
  1'25"337
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
pas de temps J. Button
  1'24"739
M. Ericsson pour_grille_de_depart.GIF  
1'24"843 F. Nasr
  1'24"997
R. Merhi pour_grille_de_depart.GIF  
1'27"416 W. Stevens
  1'27"949

La course :

Les conditions météo ont beaucoup changé en Hongrie à quelques minutes du départ du Grand Prix. Des nuages planent au dessus du circuit, la température a chuté à 20°C et on signale un léger risque d’averse.

Une minute de silence est observée en mémoire de Jules Bianchi à 13h45. La famille du Niçois est présente après avoir été invitée personnellement par Bernie Ecclestone.
 
Les 20 pilotes forment un cercle devant la ligne de départ en compagnie des proches de Bianchi. Le casque de l’ex-pilote pilote Marussia est posé au centre, entouré par ceux de ses collègues. L’émotion est immense...
 
Retour au sport avec une première ligne 100% Mercedes une fois de plus. Lewis Hamilton a signé une pole position impressionnante hier et semble être le favori pour la victoire, même si Nico Rosberg tentera de le dépasser au départ.
 
La lutte pour le podium s’annonce passionnante entre les Ferrari de Sebastian Vettel (3ème) et Kimi Räikkönen (5ème) et les Red Bull de Daniel Ricciardo (4ème) et Daniil Kvyat (7ème). Les Williams tenteront également de tirer leur épingle du jeu mais semblent un peu moins à leur aise ce week-end.
 
Tous les pilotes partiront en pneus tendres à l’exception de Pastor Maldonado, en medium. Deux arrêts sont prévus par Pirelli pour cette course. Le Vénézuélien tentera peut-être un pari avec un seul arrêt.
 
Les pilotes s’apprêtent à s’élancer mais la procédure départ est annulée et ils doivent ainsi boucler un nouveau tour de formation. Aucun pilote ne s’est arrêté sur la grille, mais Felipe Massa était semble t-il mal positionné sur son emplacement de départ. Le Brésilien pourrait ainsi écoper d’une pénalité. Et il n’y a donc plus que 69 tours à couvrir.
 
Le deuxième départ est le bon et Lewis Hamilton manque complètement son envol. Ce sont les Ferrari qui réalisent le départ parfait et qui prennent le meilleur en ce début de course. Vettel et Räikkönen sont donc en tête après quelques virages devant Rosberg et Hamilton !
 
Le Britannique se manque ensuite complètement dans le deuxième secteur et passe par le bac à gravier, où il perd à nouveau de nombreuses positions. Début d’épreuve catastrophique pour l’auteur de la pole position, qui n’est que 10ème après un tour.
 
Le classement après trois tours : Vettel, Räikkönen, Rosberg, Bottas, Hulkenberg, Kvyat, Ricciardo, Perez, Massa et Hamilton.
 
Les Ferrari creusent l’écart en tête de course et comptent déjà plusieurs secondes d’avance sur Rosberg.
 
Massa reçoit une pénalité de 5 secondes après s’être mal placé sur la grille. Il l’observera lors de son premier arrêt au stand.
 
Hamilton tente de passer le Brésilien pour le gain de la 9ème place mais en vain, la Williams possède une très bonne vitesse de pointe. Vettel signe record du tour sur record du tour en tête de course et réalise un début de course irrésistible.
 
Ricciardo passe Kvyat au 8ème tour. Red Bull avait demandé au Russe de ne pas bloquer son coéquipier quelques tours avant.
 
Au 10ème tour, Ricciardo passe Hulkenberg dans la ligne droite des stands. Hamilton fait de même sur Massa.
 
Le classement après 10 tours : Vettel, Räikkönen, Rosberg, Bottas, Ricciardo, Hulkenberg, Kvyat, Perez, Hamilton et Massa.
 
L’écart est de 2 secondes entre Vettel et Räikkönen en tête de course. Les deux Ferrari disposent de plus de 7 secondes d’avance sur Rosberg après 13 tours. Hamilton passe Perez pour le gain de la 8ème position, Ricciardo double Bottas et s’empare de la 4ème place.
 
Le Finlandais est le premier des hommes de tête à changer de pneus et choisit les tendres. Kvyat en fait de même mais repart en medium.
 
Massa s’arrête un tour plus tard et purge sa pénalité. Beaucoup de pilotes s’arrêtent désormais mais pas encore les leaders de la course.
 
Drapeau jaune au 19ème tour suite à un accrochage entre Pastor Maldonado et Sergio Perez. Le Mexicain perd de nombreuses places dans la manœuvre. Possible pénalité pour le pilote Lotus, responsable de l’incident. Hamilton rentre au stand et ressort juste devant Bottas de façon musclée.
 
Rosberg s’arrête un tour plus tard mais toujours pas les Ferrari. Ricciardo en profite pour prendre la troisième place provisoire.
 
Vettel s’arrête enfin au 22ème tour, laissant le leadership à Räikkönen. Très bon arrêt pour l’Allemand. Le Finlandais en fait de même un tour après et récupère la 2ème position.
 
Classement après 23 tours : Vettel, Räikkönen, Rosberg, Ricciardo, Hamilton, Bottas, Hulkenberg, Kvyat, Verstappen et Alonso.
 
Romain Grosjean écope à son tour d’une pénalité de 5 secondes après que son écurie l’ait relâché de manière dangereuse lors de son arrêt au stand. Course très difficile pour le Français, qui avait rétrogradé à la 14ème position. Maldonado est également pénalisé suite à sa manœuvre sur Perez. Rien ne va plus chez Lotus.
 
Hamilton met la pression sur Ricciardo mais la Red Bull tient sa position. Le Britannique a 17 secondes de retard sur Rosberg après 25 tours mais peut encore rêver du podium. L’Allemand peine lui toujours autant à tenir le rythme des Ferrari, qui ont 17 secondes d’avance sur lui.
 
Hamilton double enfin Ricciardo au 29ème tour et prend la 4ème place. Le Britannique est désormais à une position de son coéquipier mais accuse un retard de 16 secondes.
 
Le classement et les écarts après 35 des 69 tours : Vettel, Räikkönen (7sec), Rosberg (21sec), Hamilton (30sec), Ricciardo (39sec), Bottas (52sec), Hulkenberg (55sec), Verstappen (64sec), Alonso (68sec) et Sainz (71sec).
 
Hamilton signe le meilleur tour en course et se rapproche à moins de 10 secondes de son coéquipier Nico Rosberg. L’écart se réduit tour après tour et n’est plus que de 5 secondes à l’issue de la 40ème boucle.
 
Inquiétude chez Ferrari car Räikkönen se plaint d’une perte de puissance. Le Finlandais perd de plus en plus de terrain.
 
Drapeau jaune au 43ème et voiture de sécurité virtuelle ! Nico Hulkenberg s’est crashé dans la ligne droite des stands après avoir perdu son aileron avant. L’Allemand était 7ème de ce Grand Prix. Il s’extrait sans problème de sa voiture. Aucun contact à signaler, c’est donc un nouveau problème de pièce pour Force India ce week-end après l’accident spectaculaire de Sergio Perez vendredi.
 
Les leaders en profitent pour changer de gommes. La voiture de sécurité fait finalement son entrée et guide les pilotes au travers de la voie des stands pour que les commissaires puissent nettoyer les nombreux débris sur la ligne droite.
 
La classement sous voiture de sécurité : Vettel, Räikkönen (en difficulté), Rosberg, Hamilton, Ricciardo, Bottas, Kvyat, Verstappen, Sainz et Button.
 
Les pilotes retardataires sont autorisés à doubler la voiture de sécurité. La course est relancée à 20 tours du but et tout reste à faire maintenant.
 
Vettel conserve l’avantage mais Räikkönen perd la deuxième place au profit de Rosberg. Derrière, Hamilton en fait trop et casse son aileron avant en défendant sur Ricciardo. Le Britannique doit passer au stand, ainsi que Bottas, victime d’une crevaison après un contact avec Verstappen. Quelle course !
 
Räikkönen n’a plus de puissance et continue de perdre des positions. Ricciardo prend la troisième place provisoire.
 
Classement après 51 tours : Vettel, Rosberg, Ricciardo, Kvyat, Verstappen, Sainz, Alonso, Button et Massa.
 
Kvyat passe Räikkönen tandis que Hamilton est 13ème après avoir changé d’aileron. Le Finlandais rentre au stand pour faire redémarrer son moteur. Il perd tout espoir de point.
 
Il reste 15 tours et Rosberg est maintenant pressant sur Vettel. Hamilton écope finalement d’un drive through suite à sa manœuvre sur Ricciardo. L’Australien remonte d’ailleurs sur la tête de course malgré un élément qui menace de se détacher sur sa monoplace. Rien n’est fait !
 
Alonso passe Sainz pour le gain de la 6ème place. Verstappen reçoit un drive through pour avoir roulé trop vite dans la voie des stands, tout comme Maldonado. Räikkönen abandonne finalement à 12 tours du but.
 
Ricciardo est désormais très proche de Rosberg, ce qui profite à Vettel qui s’échappe. Hamilton remonte de son côté dans le top 10 après avoir dépassé Ericsson. Le Britannique va peut-être sauver quelques unités précieuses au championnat. Sainz abandonne à son tour, fin de course très mouvementée !
 
Ricciardo tente une attaque sur Rosberg mais loupe son freinage ! L’Australien touche la monoplace de l’Allemand et Rosberg crève. Les deux hommes rentrent au stand pour faire réparer leur monoplace.
 
Pénalité de 10 secondes pour Kvyat qui a franchi les limites de la piste il y a quelques tours, mais le Russe est maintenant bien placé pour décrocher son premier podium en carrière. Hamilton passe Grosjean pour le gain de la sixième place et va donc finalement réaliser une bonne opération au championnat puisque Rosberg est maintenant loin dans le classement.
 
Et au terme d’une course incroyable, c’est finalement Sebastian Vettel qui s’impose pour la deuxième fois de la saison. Il égale Ayrton Senna avec un 41ème succès.
 
Daniil Kvyat termine deuxième et signe le premier podium de sa carrière, devant son coéquipier Ricciardo.
 
Verstappen termine quatrième devant Alonso, Hamilton, Grosjean, Rosberg, Button et Ericsson.

Magnifique message en français de Vettel à la radio : "Cette victoire est pour toi Jules. Nous savons que tôt ou tard, tu aurais été un pilote Ferrari toi aussi."

  • Meilleur tour : D. Ricciardo - 1'24"821
  • Le classement du GP : 
1er
S. Vettel
2ème
D. Kvyat
3ème
D. Ricciardo
4ème
M. Verstappen
5ème
F. Alonso
6ème
L. Hamilton
7ème
R. Grosjean
8ème
N. Rosberg
9ème
J. Button
10ème
M. Ericsson
11ème
F. Nasr
12ème
F. Massa
13ème
V. Bottas
14ème
P. Maldonado
15ème
R. Merhi
16ème
W. Stevens

 

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 30/06/2015 - 22:28
Dernière modification : 26/07/2015 - 19:32
Catégorie : Saison 2015
Page lue 967 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 7
^ Haut ^