Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2016 - GP du Canada

 

 

Les essais qualificatifs :

Le circuit de Montréal n’est pas sous la pluie quand commencent les qualifications. Kevin Magnussen ne participera pas à la séance après son accident en essais libres, l’équipe Renault n’ayant pas eu le temps de réparer la RS16, et il s’élancera des stands demain. Rappelons également que Daniil Kvyat et Marcus Ericsson reculeront de trois places suite à la course de Monaco où ils se sont fait remarquer pour leurs mauvaises actions.

  •  1ere partie :

Dès que le feu passe au vert au bout de la voie des stands, ce sont les Mercedes et les Ferrari qui prennent la piste en premier. Les favoris vont vouloir faire tout de suite un temps rapide et se mettre à l’abri car la pluie pourrait arriver et, les murs étant au bord de la piste, le moindre drapeau rouge pourrait compliquer les choses.

La séance commence par une mésentente entre Hamilton et Vettel, l’Anglais gêne le pilote Ferrari et ce dernier se voit obligé de ralentir et gêner à son tour Rosberg. Attention aux pénalités pour ces trois pilotes qui font figure de favoris ce week-end. Le nouveau turbo monté sur la Ferrari ce matin semble très efficace et il se peut que les monoplaces rouges puissent jouer la pole.

Les premiers temps ne sont pas significatifs et quatre minutes sont déjà passées quand les Mercedes et les Ferrari se lancent dans leur premier tour sérieux. Hamilton signe un 1’14"952, battu par Vettel en 1’14"885 et par Rosberg qui leur prend près d’une seconde en 1’14"001 ! Bottas s’intercale entre Rosberg et Vettel à une demi-seconde de la Mercedes.

Les Red Bull entrent en scène et reviennent dans les meilleurs temps, Ricciardo se place juste derrière Hamilton alors que ce dernier, tout comme Vettel, s’est rapproché de Rosberg.

Rio Haryanto a perdu une pièce aérodynamique en début de séance et rate complètement son freinage à la dernière chicane au moment où Verstappen se plaint de quelques gouttes sur sa visière dans les virages 5 et 6 ! Il reste sept minutes et pour le moment, Wehrlein est en Q2 avec un temps à moins de deux secondes de Rosberg, une belle performance à noter.

Ricciardo prend le troisième temps à trois dixièmes de Rosberg et à un dixième de Vettel, les trois écuries de pointe sont très proches les unes des autres ce week-end et la pole position pourrait être disputée.

Perez confirme ce que Verstappen disait juste avant, il pleut à Montréal ! Quelques gouttes de pluie font leur apparition, pas en grand nombre, mais partout sur la piste. Palmer en fait immédiatement les frais et va lécher le mur, sans toutefois casser de pièce sur sa RS16.

Daniil Kvyat sort de la zone rouge et s’assure quasiment le passage en Q2 alors que Massa rentre aux garages à moins de trois minutes du terme de cette Q1. Rio Haryanto sort de piste et percute le mur en cassant une roue et son aileron avant, confirmant les difficultés rencontrées depuis le début de la séance.

Les pilotes éliminés sont Palmer, Wehrlein, Ericsson qui partira donc dernier, Nasr et Haryanto.

  •  2ème partie : 

Fort de son meilleur temps signé en Q1, Nico Rosberg ne tarde pas à reprendre la piste pour cette deuxième partie de séance. Les écarts sont serrés et six écuries étaient présentes aux dix premières places, l’accession en Q3 va être très disputée !

Les pilotes ne prennent pas tous la piste malgré le risque de pluie, à l’image de Fernando Alonso et Valtteri Bottas. Un pari qui pourrait s’avérer risqué ! Nico Hulkenberg se lance au volant d’une Force India solide ce week-end, à la suite du podium signé à Monaco. La forme affichée sur deux circuits aussi différents prouve que la VJM09 est une voiture très bien née.

Kvyat prend le meilleur temps devant Nico Hulkenberg et Carlos Sainz tape le mur ! Le fameux ’Mur des champions’ a fait une nouvelle victime et Sainz voit son samedi s’arrêter là. Il a tapé légèrement avec la roue arrière droite et a cassé sa suspension, l’envoyant dans le mur.

C’est reparti à Montréal, seuls Kvyat, Hulkenberg, Grosjean, Sainz et Gutierrez ont signé un temps avant que l’Espagnol ne sorte de la piste. Bottas est le plus prompt à sortir des garages et se lance à l’assaut du chronomètre. Il améliore le joli chrono de Daniil Kvyat et signe un 1’14"156, battu immédiatement par Massa en 1’14"130.

Vettel s’octroie un tour supplémentaire pour chauffer les gommes ultra tendres, délicates à monter en température, alors que les Mercedes partent immédiatement en chasse du meilleur temps. Hamilton signe 1’13"076 et Rosberg échoue de 18 millièmes derrière ! Les Mercedes ont accéléré !

Kimi Raïkkönen prend la troisième place à huit dixièmes des Mercedes tandis que Vettel ne parvient pas à devancer les Williams. Ricciardo, Bottas et Verstappen viennent s’intercaler entre les Mercedes et les Ferrari ! C’est très serré, comme prévu.

Les Haas sont en délicatesse avec la température des pneus car on voit que la voiture a du mal à garder sa trajectoire. Vettel améliore mais reste à huit dixièmes de la meilleur performance de Lewis Hamilton ! C’est étonnant de voir les Ferrari aussi loin de la référence alors que les Red Bull et Bottas ont réussi à se rapprocher à une demi-seconde des flèches d’argent.

Gutierrez double Perez à l’épingle, gênant son compatriote sur la Force India. Tous les pilotes se relancent dans une ultime tentative, hormis les meilleurs, assurés de passer en Q3. Les pilotes McLaren jouent leur place en Q3 avec le nouveau turbo Honda et sont en avance sur la dixième place dans le deuxième secteur, d’environ deux dixièmes pour les deux pilotes. Button échoue mais Alonso passe à la neuvième place ! Button a perdu un peu de temps à l’épingle. Perez est éliminé à cause de l’amélioration de son équipier !

Sont éliminés : Perez, Button, Kvyat, Gutierrez, Grosjean et Sainz qui n’a pu défendre ses chances suite à sa sortie de piste.

  •  3ème partie :

Les Ferrari ont semblé fébriles en Q2, lorsque tout le monde a accéléré, et les ennuis semblent continuer pour la Scuderia lors de la séance qualificative. Il va falloir augmenter le rythme et ne pas se laisser piéger par la mise en température des pneus ultra tendres, comme ça avait été le cas lors des courses précédentes.

Daniel Ricciardo et Lewis Hamilton sont les premiers à se mettre en action pour cette dernière partie de séance, même si les Mercedes font figure d’ultra favorites, Daniel Ricciardo est très à l’aise sur le circuit canadien.

Lewis Hamilton se rate ! Sans attaquer, il manque le passage à la chicane et se lance, par obligation, dans un deuxième tour de chauffe. Aucun pilote ne signe un temps en dessous des 1’20" , signe que chacun donne un tour supplémentaire aux pneus ultra tendres pour la mise en température.

Daniel Ricciardo signe un 1’13"521, mais les temps baissent et Lewis Hamilton signe un 1’12"812 ! Rosberg échoue pour le moment à 62 millièmes alors que Vettel prend la troisième place à six dixièmes, battu de peu par Verstappen ! Le record de Ralf Schumacher n’est plus très loin, l’Allemand a le record du tour, signé en 2004, en 1’12"275.

Massa signe son premier chrono en 1’13"769 à cause d’un mauvais dernier secteur. Raïkkönen est à l’attaque mais perd deux dixièmes dans le premier secteur. Le Finlandais rate le point de corde à l’épingle et ne sera sûrement pas en mesure de signer le meilleur temps, reste à voir où il sera par rapport à son équipier et aux Red Bull, et il est derrière ! La Ferrari déçoit mais Vettel veut améliorer son meilleur temps et va vouloir chercher la troisième place car les Mercedes semblent intouchables.

Vettel améliore, 1’12"990! L’Allemand s’empare de manière autoritaire de la troisième place ! Les Red Bull n’améliorent pas et Hamilton signe la pole position ! Rosberg partira deuxième sur la grille, devant Vettel et Ricciardo, suivis de leurs équipiers, Verstappen devançant Raïkkönen. Bottas et Massa suivront en quatrième ligne devant Hulkenberg et Alonso.

  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Equipe Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Lewis Hamilton Mercedes AMG 1:14.121 1:13.076 1:12.812
2 Nico Rosberg Mercedes AMG 1:13.714 1:13.094 1:12.874
3 Sebastian Vettel Ferrari 1:13.925 1:13.857 1:12.990
4 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer 1:14.030 1:13.540 1:13.166
5 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer 1:14.601 1:13.793 1:13.414
6 Kimi Raikkonen Ferrari 1:14.477 1:13.849 1:13.579
7 Valtteri Bottas Williams Mercedes 1:14.389 1:13.791 1:13.670
8 Felipe Massa Williams Mercedes 1:14.815 1:13.864 1:13.769
9 Nico Hulkenberg Force India Mercedes 1:14.663 1:14.166 1:13.952
10 Fernando Alonso McLaren Honda 1:15.026 1:14.260 1:14.338
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Sergio Perez Force India Mercedes 1:14.814 1:14.317  
12 Jenson Button McLaren Honda 1:14.755 1:14.437  
13 Daniil Kvyat Toro Rosso Ferrari 1:14.829 1:14.457  
14 Esteban Gutierrez Haas Ferrari 1:15.148 1:14.571  
15 Romain Grosjean Haas Ferrari 1:15.444 1:14.803  
16 Carlos Sainz Toro Rosso Ferrari 1:14.714 1:21.956  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
17 Jolyon Palmer Renault F1 1:15.159    
18 Pascal Wehrlein Manor Mercedes 1:15.599    
19 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 1:15.635    
20 Felipe Nasr Sauber Ferrari 1:16.663    
20 Rio Haryanto Manor Mercedes 1:17.052    
22 Kevin Magnussen Renault F1 - :—.---    
  • Grille de départ : 
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"812 N. Rosberg
  1'12"874
S. Vettel pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"990 D. Ricciardo
  1'13"166
M. Verstappen pour_grille_de_depart.GIF  
1'13"414 K. Raikkonen
  1'13"579
V. Bottas pour_grille_de_depart.GIF  
1'13"670 F. Massa
  1'13"769
N. Hulkenberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'13"952 F. Alonso
  1'14"338
S. Perez pour_grille_de_depart.GIF  
1'14"317 J. Button
  1'14"437
E. Gutierrez pour_grille_de_depart.GIF  
1'14"571 R. Grosjean
  1'14"803
D. Kvyat* pour_grille_de_depart.GIF  
1'14"457 J. Palmer
  1'15"459
P. Wehrlein pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"599 F. Nasr
  1'16"663
R. Haryanto pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"052 C. Sainz**
  1'21"956
M. Ericsson* pour_grille_de_depart.GIF  
1"15"635 K. Magnusen***
  pas de temps
* D. Kvyat et M. Ericsson sont pénalisés de 3 places suite au GP de Monaco.
** C. Sainz est pénalisé de 5 places suite au changement de sa boite de vitesses.
*** K. Magnussen ne participe pas aux qualifications suite à son crash lors des essais libres 3.

La course :

Le temps est sec mais très nuageux et les pilotes se sont installés sur la grille de départ en vue de la septième course du calendrier de la saison 2016 de Formule 1. Carlos Sainz a été contraint de changer sa boîte de vitesses après l’accident dont il a été victime hier et il a écopé par la même occasion de 5 places de pénalité sur la grille. Une mauvaise nouvelle pour Toro Rosso puisque Daniil Kvyat avait également reçu 3 places de pénalité pour son comportement à Monaco, tout comme Marcus Ericsson. C’est Lewis Hamilton qui est en pole position devant Nico Rosberg, Sebastian Vettel et Daniel Ricciardo. Avantage aux flèches d’argent, mais les pilotes en deuxième ligne, souvent meilleurs au départ, pourraient tirer leur épingle du jeu lors des premières boucles de la course.

Le tour de formation est disputé sans problème mais l’évacuation de la grille n’était pas terminée ! Le départ va quand même être donné car les dernières personnes présentes sont parties. Tout le monde se place sur la grille, et les feux s’allument... c’est parti !

Excellent départ de Vettel ! Les Mercedes se touchent et Rosberg sort de piste, c’est bien Vettel qui est en tête, Hamilton a poussé Rosberg et l’Allemand n’est que neuvième ! Quel départ de la Ferrari de l’Allemand qui est parti comme un missile !

Vettel se rate à la dernière chicane, Hamilton aussi, mais ce dernier a réussi à se rapprocher de la Ferrari qui avait pourtant creusé l’écart. Les deux hommes devancent Verstappen et Ricciardo. Raïkkönen et les Williams suivent devant Hulkenberg qui se fait dépasser par Alonso mais reprend son bien, sous les yeux de Nico Rosberg. Ce dernier profite du DRS pour passer l’Espagnol et prend la neuvième place.

Le départ montre une mise en action très lente des Mercedes, leur régime moteur tombant très bas au départ, et Nico Rosberg avait pourtant pris un meilleur départ que son équipier mais s’est fait toucher et a été obligé de passer par l’intérieur du virage et perdre sept places.

Hamilton a vraiment eu un comportement limite après ce départ manqué en mettant un coup de volant, mais aucune enquête n’est diligentée par les commissaires. Vettel possède moins d’une seconde d’avance sur Lewis Hamilton et devrait pouvoir utiliser son DRS pour tenter un dépassement sur la Ferrari.

Les difficultés continuent pour Rosberg qui rate la chicane en voulant dépasser Hulkenberg et reste neuvième.

Sebastian Vettel a repris le bon rythme et s’est mis à l’abri d’une utilisation du DRS de Lewis Hamilton en ayant désormais près d’une seconde et demie d’avance. Les deux Red Bull n’arrivent pas à suivre mais roulent dans un rythme similaire et Ricciardo n’est qu’à sept dixièmes de Verstappen. Verstappen reçoit la consigne de ne pas retenir Ricciardo car l’Australien est plus rapide.

Abandon de Button avec le moteur en feu, et la voiture de sécurité virtuelle est déployée. C’est le moment que choisit Sebastian Vettel pour rentrer aux stands, très bonne décision alors que Lewis Hamilton a été au ralenti pendant une partie de l’arrêt de Vettel.

Hamilton est en tête devant les Red Bull et Sebastian Vettel est trois secondes derrière Verstappen et Ricciardo, à seulement onze secondes de la tête de course. S’il n’est pas ralenti par les Red Bull, c’est une très bonne opération pour le pilote Ferrari !

Vettel n’a plus qu’une seconde de retard tandis qu’il tourne dans les mêmes temps que Lewis Hamilton. Verstappen a accéléré et s’est donné un peu d’air face à Ricciardo qui lui est menacé par Vettel.

Derrière ces hommes, les deux Williams roulent ensemble, pressées par Nico Rosberg.

Vettel utilise le DRS mais ne se met pas en position de dépasser Ricciardo alors que l’Australien ne l’utilisait pas ! Dépassement de Vettel sur son ancien équipier, à l’épingle ! Très bonne manœuvre car il l’a doublé juste après la zone de détection du DRS et il fond maintenant sur Max Verstappen sans pour autant rouler plus lentement que Lewis Hamilton.

Vettel ne met qu’un tour supplémentaire à dépasser Verstappen et a définitivement fait la bonne opération car il est à 10 secondes de Lewis Hamilton avec un arrêt déjà opéré.

Jolyon Palmer est contraint à l’abandon à cause d’un problème de freins. Vettel reprend une seconde au tour à Hamilton alors que Verstappen effectue son premier arrêt. Kimi Raïkkönen est quant à lui neuvième et tourne plus vite que tous les autres, à l’exception de son équipier. Il est derrière Verstappen et pourrait donc avoir doublé Ricciardo quand celui-ci s’arrêtera, grâce à un arrêt négocié plus tôt.

Ricciardo s’arrête, tout comme Rosberg. Le pilote de la Red Bull est bien ressorti derrière Raïkkönen tandis que Rosberg ressort neuvième.

Ce sont maintenant les Williams, à commencer par Massa, qui s’arrêtent et Lewis Hamilton se rate à la chicane au moment où Vettel fait le meilleur tour en course ! Hamilton s’arrête et laisse très largement la tête du Grand Prix à la Ferrari numéro 5.

Sebastian Vettel a maintenant treize secondes d’avance sur Lewis Hamilton et tourne plus vite, mais Hamilton met encore ses gommes en température et a chaussé les tendres, là où Vettel utilise les super tendres.

Derrière les deux hommes, Verstappen est troisième, Raïkkönen cinquième juste devant Ricciardo et Bottas. Rosberg est septième mais les chronos sont très serrés. Perez est huitième, Massa neuvième et Hulkenberg dixième.

Raïkkönen est menacé par Ricciardo et Bottas et attaque fort, il reçoit la consigne de ralentir mais répond sèchement qu’il ne peut pas, menacé comme il l’est.

Vettel va devoir repasser par les stands et ne possède que dix secondes d’avance sur Lewis Hamilton qui, lui, devrait aller au bout.

Plus loin, Rosberg revient sur le groupe de Raïkkönen.

On arrive à la mi-course et la partie semble mieux engagée pour Lewis Hamilton mais Vettel n’a pas dit son dernier mot et la pluie pourrait aussi venir perturber la fin de course.

Kimi Raïkkönen rentre aux stands ! Il repart huitième.

Meilleur tour en course pour Lewis Hamilton au moment ou du graining fait son apparition sur les pneus de Sebastian Vettel qui s’arrête !

Massa abandonne sur un problème mécanique et Vettel ressort à sept secondes de Lewis Hamilton grâce à un arrêt en 2.4s ! L’Allemand va devoir attaquer jusqu’au bout pour espérer revenir sur Lewis Hamilton.

Ricciardo fait une erreur à la chicane et perd une place au profit de Bottas. Il se retrouve sous la menace de Rosberg et rentre aux stands après avoir probablement endommagé ses pneus !

Vettel n’a pas tardé et améliore son meilleur temps en course, c’est déjà une demi-seconde de gagnée sur Hamilton dont on commence à douter de la longévité des gommes tendres tant leur dégradation a l’air aléatoire.

Les deux pilotes font jeu égal dans le quarantième tour mais les gommes de Lewis Hamilton vont-elles durer jusqu’au bout ? Vettel prend le record du tour en 1’16"631 !

Romain Grosjean résiste de manière peu correcte à Sebastian Vettel et se pénalise en coupant la chicane pour laisser passer la Ferrari, une action pas très inspirée du Français après avoir forcé Vettel à bloquer une roue à l’épingle.

Hamilton est toujours en tête devant Vettel, Verstappen, Bottas et Rosberg. Vettel continue à battre son record de tour, à coups de dixièmes voire de centièmes.

Rosberg s’inquiète d’alarmes sur le volant mais son ingénieur lui dit de garder son calme car l’Allemand veut être informé d’éventuels problèmes.

Bottas se rate légèrement mais Rosberg n’arrive pas à le dépasser malgré le DRS, Verstappen s’arrête et ressort juste devant Raïkkönen en ayant chaussé les pneus ultra tendres.

Il n’y a plus que 5.8s entre Hamilton et Vettel, l’Allemand revient !

Romain Grosjean sort de piste à deux reprises et se plaint d’avoir perdu tout appui aérodynamique à l’avant de sa voiture, il rentre pour faire vérifier sa voiture et changer d’aileron.

Vettel est à l’attaque ! Il reprend trois dixièmes à Hamilton en signant un nouveau meilleur tour en course et allume encore en violet (amélioration du meilleur temps) le premier secteur sur les écrans de contrôle !

Son meilleur tour est battu par Max Verstappen en pneus ultra tendres, le Néerlandais est cinquième et vise le podium.

Hamilton se défend mais l’écart est descendu en dessous des cinq secondes !

Rosberg rentre aux stands à 18 tours de la fin à cause d’une crevaison lente ! Il va être intéressant de voir la tenue des pneus de Lewis Hamilton qui doit encore faire 17 tours et que des traces noires apparaissent sur la bande de roulements de ses gommes.

Record du tour pour Nico Rosberg suite à son arrêt tandis que Verstappen revient sur Bottas pour le podium. La tenue des pneus va conditionner tous les duels qui se profilent, que ce soit pour la victoire, pour le podium ou pour la sixième place, même si cette dernière bataille n’a pas vraiment lieu, Rosberg passe Ricciardo et s’envole vers Raïkkönen.

Dixième par dixième, Vettel revient et ne possède plus que quatre secondes de retard. Esteban Gutierrez ne se pousse pas et ralentit autant Rosberg que Ricciardo, et l’on voit ensuite le Mexicain tenter de chauffer ses gommes en pleine ligne droite, image curieuse qui montre les problèmes de la Haas.

Erreur de Vettel qui perd une seconde et demie en coupant la chicane ! L’Allemand offre une possibilité à Lewis Hamilton de gérer un peu plus sa course.

Rosberg revient sur Raïkkönen et à la faveur d’un gros freinage double le pilote Ferrari pour s’emparer de la cinquième place.

Vettel ne semble plus y être et tourne légèrement plus lentement que Hamilton alors qu’on rentre dans les dix derniers tours. Rosberg veut aller chercher la quatrième place, voire le podium, car il tourne une seconde plus vite que Bottas et Verstappen et bat tour après tour son propre record.

Vettel reprend trois dixièmes à Hamilton et commet une nouvelle erreur ! L’espoir de victoire semble envolé pour Vettel qui est à trop grande distance.

La bataille est lancée entre Rosberg et Verstappen et le pilote Red Bull se défend de manière très intelligente, d’abord à la dernière chicane puis dans le premier virage ! Le Néerlandais gère très bien la pression mise par Rosberg.

Ce dernier tente de nouveau l’attaque au tour suivant mais Verstappen le pousse à freiner plus tôt et Rosberg reste cinquième. Il reste cinq tours !

Ce duel fait les affaires de Bottas qui file vers le podium. Rosberg a cédé un peu de terrain à Verstappen, sûrement car ses gommes montaient trop en température, et devrait tenter une dernière charge en toute fin de course.

Rosberg tente sa dernière charge sur Verstappen et sort de la piste à la chicane ! Il peut repartir mais aura pris des risques qui vont lui faire perdre des points au championnat.

Hamilton remporte la course devant Vettel et Bottas qui ramène Williams sur le podium ! Verstappen prend la quatrième place devant Rosberg et Raïkkönen et derrière eux, Ricciardo devance Hulkenberg, Sainz qui revient de loin et Perez qui prend le point de la dixième place.

Au championnat, Lewis Hamilton est définitivement relancé et revient à neuf points de Rosberg !

  • Meilleur tour : N. Rosberg : 1'15"599
  • Le classement du GP : 
1er
L. Hamilton
2ème
S. Vettel
3ème
V. Bottas
4ème
M. Verstappen
5ème
N. Rosberg
6ème
K. Raikkonen
7ème
D. Ricciardo
8ème
N. Hulkenberg
9ème
C. Sainz
10ème
S. Perez
11ème
F. Alonso
12ème
D. Kvyat
13ème
E. Gutierrez
14ème
R. Grosjean
15ème
M. Ericsson
16ème
K. Magnussen
17ème
P. Wehrlein
18ème
F Nasr
19ème
R. Haryanto

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 28/03/2016 - 11:24
Dernière modification : 19/06/2016 - 21:10
Catégorie : Saison 2016
Page lue 528 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonyme en ligne :  Anonyme en ligne : 1
^ Haut ^