Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2016 - GP du Mexique

 

 

Les essais qualificatifs :

Il fait très beau pour les qualifications de ce Grand Prix du Mexique 2016. L’ambiance est déjà très chaude dans les tribunes et la piste bien plus chaude (50°C au lieu de 35) que ce matin devrait aider les pilotes à mieux faire chauffer leurs pneus qu’hier ou ce matin.

  •  1ere partie :

Esteban Gutierrez, un des deux Mexicains du plateau, est le premier à se lancer mais le pilote Haas n’est pas satisfait de sa voiture, tout comme son équipier Romain Grosjean.

Ericsson est le premier à signer un chrono significatif en 1:21.690. Il est battu par Kvyat en 1:21.454. Sainz améliore en 1:21.100 alors que les "gros bras" s’élancent enfin alors qu’il reste 12 minutes dans cette Q1.

Hulkenberg prend la tête en 1:20.860 puis Hamilton (1:19.970) et Vettel en 1:19.865. Les Red Bull se placent en 2e (Verstappen) et 4e position (Ricciardo)... avant que Raikkonen se place en tête en 1:19.554. Chrono très modeste de Nico Rosberg, seulement 7e, mais cela devrait largement suffire pour passer en Q2.

Les pilotes restent en piste, grâce à la faible dégradation des performances des pneus. Hamilton prend la tête en 1:19.447. Ricciardo remonte en 3e position et Rosberg en 6e.

Kvyat ne peut défendre ses chances suite à un problème moteur. Palmer est aussi bloqué à son garage avec un châssis endommagé suite aux essais libres 3. Les deux Haas sont éliminées, Grosjean ne pouvant signer de bon temps à la fin car son équipier est parti à la faute devant lui !

A l’issue de cette Q1 sans autre problème, sont éliminés : Palmer, Grosjean, Ocon, Nasr, Kvyat et Gutierrez.

  •  2ème partie : 

Il sera intéressant de voir quels seront les pneus utilisés par les ténors pour se qualifier dans cette manche. Les supertendres ne sont pas les pneus idéaux pour le départ de la course et, sans surprise, la majorité des pilotes tentent de se qualifier pour la Q3 avec les tendres... sauf Ricciardo et Verstappen. La stratégie sera certainement différente encore une fois chez Red Bull.

Comme lors de la Q1, les pilotes doivent chauffer progressivement leurs pneus sur plusieurs tours, malgré la chaleur, pour signer les meilleures performances.

Hamilton signe un 1:19.137 sur son 2e tour rapide, devant Rosberg en 1:19.761. Raikkonen prend le 3e temps. Vettel se place 2e, juste derrière Hamilton.

Verstappen prend le meilleur temps avec ses supertendres en 1:18.972, Ricciardo le 4e.

Rosberg choisit de ressortir en fin de séance, toujours en tendres, alors que Raikkonen, 7e, repart cette fois avec des supertendres. Un changement de stratégie chez Ferrari, qui sera validé si et seulement si le Finlandais améliore avec ce train.

Seuls les 4 premiers - Verstappen, Hamilton, Vettel et Ricciardo - ne repartent pas dans ces dernières minutes. A noter que Raikkonen n’améliore pas son temps avec les supertendres.

Sont finalement éliminés : Wehrlein, Ericsson, Magnussen, Button, Perez et Alonso.

  •  3ème partie :

Il n’y a pas de stratégie pour cette dernière partie des qualifications : tout le monde est en supertendres pour viser le meilleur chrono. Hamilton a dominé Rosberg jusqu’à présent ce week-end, va-t-il confirmer ?

Les 10 pilotes entrent tout de suite en piste pour en découdre, afin de profiter de deux tentatives chacun. Tout le monde commence par un premier tour rapide à allure modérée afin de bien faire chauffer les pneus.

Verstappen signe le 1er meilleur temps en 1:19.092, Ricciardo suit en 1:19.210. Evidemment, Mercedes fait mieux : Hamilton prend la tête en 1:18.704, Rosberg est 4e seulement en 1:19.263. Hulkenberg est 5e devant Raikkonen, Bottas, Vettel, Massa et Sainz après cette première tentative.

Tout le monde repart pour une 2e tentative, comme prévu, et tout va donc se jouer dans les dernières secondes de cette Q3.

Ricciardo et Verstappen améliorent mais restent en 3e et 2e position. Hamilton ne fait pas mieux, pour 6 millièmes à peine ! Rosberg sauve la 1ère ligne au dernier moment en 1:18.958 !

Hamilton part donc en pole position devant son équipier. Les Red Bull sont sur la 2e ligne. Hulkenberg signe une très belle 5e place, devant les Ferrari de Raikkonen et Vettel. Bottas, Massa et Sainz complètent le top 10.

  • Résultat des qualifications : 
Pos.
Pilote Equipe Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Lewis Hamilton Mercedes AMG 1:19.447 1:19.137 1:18.704
2 Nico Rosberg Mercedes AMG 1:19.996 1:19.761 1:18.958
3 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer 1:19.874 1:18.972 1:19.054
4 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer 1:19.713 1:19.553 1:19.133
5 Nico Hulkenberg Force India Mercedes 1:20.599 1:19.769 1:19.330
6 Kimi Raikkonen Ferrari 1:19.554 1:19.936 1:19.376
7 Sebastian Vettel Ferrari 1:19.865 1:19.385 1:19.381
8 Valtteri Bottas Williams Mercedes 1:20.338 1:19.958 1:19.551
9 Felipe Massa Williams Mercedes 1:20.423 1:20.151 1:20.032
10 Carlos Sainz Toro Rosso Ferrari 1:20.457 1:20.169 1:20.378
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Fernando Alonso McLaren Honda 1:20.552 1:20.282  
12 Sergio Perez Force India Mercedes 1:20.308 1:20.287  
13 Jenson Button McLaren Honda 1:21.333 1:20.673  
14 Kevin Magnussen Renault F1 1:21.254 1:21.131  
15 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 1:21.062 1:21.536  
16 Pascal Wehrlein Manor Mercedes 1:21.363 1:21.785  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
17 Esteban Gutierrez Haas Ferrari 1:21.401    
18 Daniil Kvyat Toro Rosso Ferrari 1:21.454    
19 Felipe Nasr Sauber Ferrari 1:21.692    
20 Esteban Ocon Manor Mercedes 1:21.881    
21 Romain Grosjean Haas Ferrari 1:21.916    
22 Jolyon Palmer Renault F1 - :—.---    
  • Grille de départ : 
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"704 N. Rosberg
  1'18"958
M. Verstappen pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"054 D. Ricciardo
  1'19"133
N. Hulkenberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"330 K. Raikkonen
  1'19"376
S. Vettel pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"381 V. Bottas
  1'19"551
F. Massa pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"032 C. Sainz
  1'20"378
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"282 S. Perez
  1'20"287
J. Button pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"673 K. Magnussen
  1'21"131
M. Ericsson pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"536 P. Wehrlein
  1'21"785
E. Gutierrez pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"401 D. Kvyat
  1'21"454
F. Nasr pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"692 E. Ocon
  1'21"881
J. Palmer pour_grille_de_depart.GIF  
pas de temps R. Grosjean*
  1'21"916
* R. Grosjean partira finalement de la voie des stands suite à des changements de pièces.

La course :

Malgré les prévisions d’orage en vue de la course, c’est finalement sous un ciel couvert mais sur le sec que la course est lancée, et il devrait en être de même durant toute sa durée. Les Mercedes partent en pole position devant les Red Bull, mais ces dernières embarquent les gommes super tendres, tandis que les flèches d’argent, tout comme Nico Hulkenberg et les Ferrari dans la suite du classement, partiront avec des pneus tendres.

Kimi Räikkönen a changé de moteur mais en embarque un ancien, ce qui implique qu’il n’y aura aucune pénalité pour le Finlandais. Avec aucun changement mécanique dans l’ensemble du paddock, la grille de départ reste telle qu’elle a été définie par les qualifications. Romain Grosjean, dernier sur la grille, partira des stands suite à un changement de fond plat.

La température est en revanche peu élevée à quelques minutes du départ avec une petite vingtaine de degrés, ce qui devrait limiter la dégradation des gommes lors des premiers tours.

Le tour de formation se déroule sans problème alors que les pilotes font énormément d’efforts pour aider leurs gommes à chauffer.

C’est parti ! Très bon départ des Mercedes et Hamilton rate le premier virage et le coupe, gagnant énormément de temps au passage ! Rosberg sort légèrement alors que derrière, des pilotes se touchent ! Pascal Wehrlein termine dans le mur après les trois premiers virages et la voiture de sécurité virtuelle est sortie.

Ricciardo s’arrête pour faire ce qu’il espère être son seul arrêt de la course tandis que Ericsson s’arrête également et que Vettel se plaint d’une crevaison. La voiture de sécurité est en piste !

Le ralenti montre que Max Verstappen est venu pousser Rosberg hors de la piste alors que Nico Hulkenberg a pris un excellent départ.

Sous la voiture de sécurité, Hamilton mène devant Rosberg, Verstappen, Hulkenberg, Räikkönen, Massa, Vettel, Bottas, Pérez et Sainz.

C’est reparti ! Vettel se fait attaquer par Bottas mais conserve sa place, l’Allemand n’a vraisemblablement pas la crevaison dont il se plaignait, mais la Ferrari est très lente et sous la menace de Bottas, Pérez et Sainz !

Daniel Ricciardo est 16e après son arrêt aux stands, la difficulté pour lui va maintenant être de ne pas perdre trop de temps. Carlos Sainz se plaint de problèmes de boîte de vitesses, ce qui pourrait causer un abandon alors qu’un beau résultat se profile de nouveau pour l’Espagnol. Meilleur tour pour Valtteri Bottas !

Magnussen attaque Button et le passe au prix d’une belle lutte dans la première chicane, l’Anglais tente de passer dans la deuxième mais le Danois utilise toute la piste et se défend. Alors que la Renault semblait très à l’aise dans le sillage de la McLaren, c’est l’inverse qui se produit une fois les positions inversées. Ricciardo est 15e.

Les temps au tour montrent en revanche que l’Australien concède plus de quatre secondes au tour sur les leaders, alors que Lewis Hamilton signe le meilleur tour en course en 1’23"045 et s’échappe légèrement en tête de course.

Une enquête est menée par la FIA pour l’incident entre Rosberg et Verstappen au départ. Verstappen a maintenant le DRS pour tenter d’attaquer la Mercedes, il n’y arrive pas dans la ligne droite principale mais rentre dans la deuxième zone de DRS dans le sillage de Rosberg mais ne parvient pas à menacer ce dernier.

Etant donné que Verstappen a poussé Rosberg hors de la piste mais que ce dernier est revenu de l’herbe pour reprendre sa place au pilote Red Bull, les commissaires ne donnent aucune pénalité à l’un ou à l’autre.

Ricciardo continue sa remontée et prend la 13e place à Jenson Button, ce qui lui permet d’augmenter son rythme en course.

Il ne s’embarrasse pas non plus de la Renault de Magnussen et s’empare de la 12e place, quelle remontée ! Si ses gommes vont au bout, l’Australien sera sur une très bonne stratégie.

Les cinq premiers pilotes se tiennent en moins de huit secondes, et de manière surprenante, Nico Hulkenberg suit le rythme de Verstappen sans problème !

D’autres enquêtes sont lancées, concernant une touchette entre Sainz et Alonso et une autre concernant l’accrochage causé par Gutierrez qui a envoyé Wehrlein dans le mur.

Max Verstappen s’arrête aux stands et ressort deux places derrière Daniel Ricciardo ! Ce dernier est 9e tandis que son équipier est désormais 11e, et les deux hommes encadrent la McLaren de Fernando Alonso.

Vettel attaque Massa et pousse presque le Brésilien à la faute, mais le pilote Williams résiste !

Sebastian Vettel se plaint en demandant pourquoi Massa lutte aussi fort... oubliant probablement que le Brésilien est dans le même tour que lui ! La manie prise par Vettel de critiquer tout pilote qu’il croise en piste en devient presque ridicule.

Carlos Sainz est pénalisé de 5 secondes pour avoir poussé Alonso hors de la piste en pleine ligne droite.

Hamilton s’arrête au 18e des 71 tours et repart derrière Rosberg, Räikkönen et Vettel. Bottas suit devant Pérez, Ricciardo, Verstappen, Hulkenberg et Massa, pour les dix premiers.

La lutte continue entre Pérez et Bottas, le Finlandais défend chèrement sa place face aux assauts répétés de la Force India. En pneus neufs, Hamilton signe le meilleur tour en course !

Le Finlandais rentre aux stands au moment où Ricciardo revenait sur les deux hommes. Pérez rate son passage à la chicane et se fait attaquer par Ricciardo qui n’a toutefois pas de quoi le dépasser. L’ingénieur de piste dit à Pérez de donner tout ce qu’il a !

Rosberg rentre à son tour après s’être décalé de deux tours par rapport à Hamilton, tandis que Räikkönen rentre également ! Vettel est en tête car il ne s’est pas encore arrêté alors que Rosberg ressort derrière Hamilton et devant les Red Bull. Verstappen est d’ailleurs revenu dans le sillage de son équipier !

La plainte ne tarde pas à arriver aux oreilles des ingénieurs de Red Bull de la part du jeune Batave : "Que fait-on maintenant ? Je suis bloqué !"

Ricciardo s’écarte et laisse son équipier passer !

Les pneus médiums sont très lents et Sebastian Vettel, seul pilote à ne pas s’être arrêté, continue de tourner plus vite avec ses tendres usées que les autres en médiums. Va-t-il tenter de retarder son arrêt pour en faire deux et ne pas chausser les médiums ?

Vettel donne tout ce qu’il a et ne devrait plus tarder à rentrer ! Pérez se rate en tentant de doubler Massa et les hourras de la foule sont vite stoppés quand le Mexicain doit rendre sa place à la Williams.

Vettel tente une stratégie très risquée, surtout quand on sait comment ça a fini en Autriche pour Vettel, qui était resté plus longtemps en piste que Pirelli ne le conseillait. C’est désormais le cas ici mais l’Allemand continue après 26 tours parcourus !

Daniel Ricciardo semble économiser ses gommes, qui datent du premier tour, et lâche quelques dixièmes à son équipier à chaque tour.

Devant, Vettel tourne exactement dans le temps des Mercedes, qui elles-mêmes sont plus lentes que les Red Bull ! Hulkenberg est septième devant les deux Williams et Pérez. De nouveau, seules les cinq premières écuries tête du classement constructeurs sont pour le moment dans le top 10 de la course.

Les Mercedes ne semblent pas à leur aise avec les pneus médiums, alors pourtant qu’ils sont dans leur meilleure fenêtre d’exploitation.

Les mécaniciens Ferrari sortent des garages pour recevoir Vettel... qui continue !

Pérez est de retour derrière la Williams de Massa mais ce dernier ne s’en laisse pas conter et défend chèrement sa place, notamment grâce à la vitesse de sa monture.

Les Red Bull et Räikkönen sont désormais bien plus rapides que Vettel et les Mercedes. Rien d’étonnant concernant l’Allemand qui en est à son 31e tour en pneus tendres, mais le danger est bien plus présent pour les Mercedes qui sont désormais menacées par les Red Bull.

Vettel est appelé aux stands et s’exécute au terme du 32e tour ! Il ressort derrière les Mercedes et les Red Bull et même derrière Râikkönen. Toutefois, Vettel pourrait être le seul à exploiter une stratégie en un seul arrêt viable car il ressort avec de pneus médiums qui ont près de 20 tours de moins que ceux de ses rivaux !

Pendant ce temps, Verstappen est revenu à moins d’une seconde et demie de Rosberg ! Et si le Néerlandais venait jouer les trouble-fêtes ?

Il est bon de noter que les deux Sauber, en stratégies décalées, pointent toutes les deux à la porte des points ! La mauvaise nouvelle est plutôt pour les McLaren qui pointent aux 15e et 16e rangs.

Rosberg accélère, tout comme Ricciardo et Räikkônen, et les trois hommes signent leur meilleur tour en course personnel ! Les six hommes de tête tournent en moins de trois dixièmes. Verstappen reçoit l’ordre de ne pas attaquer Rosberg afin de conserver un peu de performance sur ses gommes.

Ricciardo et Räikkönen récidivent et le Finlandais se rapproche même du meilleur tour en course.

Pérez attaque Massa après que celui-ci se rate son freinage, mais Pérez se précipite un peu trop dans le deuxième virage et ne profite pas de la deuxième zone de DRS.

C’est maintenant Vettel qui accélère, mais Rosberg améliore également son premier secteur, signe que la piste s’améliore.

Hamilton se rate et perd une seconde pleine dans le 38e tour alors que Rosberg améliore son meilleur temps ! L’écart se réduit entre les deux hommes mais l’Anglais revient à un rythme plus conventionnel dès le tour suivant.

Pérez tente une nouvelle attaque, sans vraiment forcer car il veut préserver ses gommes.

Le Mexicain a de quoi être frustré car la Force India de son équipier tourne en 1’23"8 quand lui se retrouve coincé derrière la Williams en 1’25"0 ! Malheureusement, la puissance déployée par la monoplace anglaise permet à Massa de rester devant le Mexicain.

Le plus étonnant est qu’à la 11e place, Marcus Ericsson tourne dans les mêmes temps que Pérez et Massa ! Le Suédois accuse 14 secondes de retard sur le premier point en jeu mais montre des choses intéressantes.

Rosberg accélère, voyant que Verstappen est revenu dans la seconde derrière lui, et c’est le meilleur tour en course pour l’Allemand en 1’22"792, lui permettant de se donner d’un coup sept dixièmes supplémentaires de marge afin de souffler.

Valtteri Bottas atteint la vitesse vertigineuse de 372,54 km/h en bout de ligne droite ! C’est le record de la vitesse de pointe la plus rapide jamais enregistrée en Grand Prix, et l’on est pas loin de la vitesse la plus rapide enregistrée par une Formule 1, en l’occurrence Juan Pablo Montoya, qui avait atteint 372,6 km/h en essais privés !

Räikkönen est rappelé aux stands et chausse un nouveau train de pneus médiums.

Hamilton mène devant Rosberg, mais ce dernier est revenu à 3.5s alors que Verstappen est troisième et devance Ricciardo, Vettel, Hulkenberg et Räikkönen qui a donc un arrêt supplémentaire. Bottas, Massa et Pérez complètent le top 10 et devancent toujours les Sauber d’Ericsson et Nasr et la Renault de Palmer.

Vettel bat le record du tour en 1’22"659 avant d’être battu par son équipier en 1’22"512 ! Le changement de pneumatiques a fait du bien à Räikkönen et il va maintenant pouvoir attaquer jusqu’au bout de la course.

Vettel confirme par radio qu’il va essayer d’aller au bout et s’inquiète que Ricciardo fasse la même chose. Ce sont les deux seuls pilotes qui pourraient le tenter même si, dans le cas de l’Australien, le scénario d’accomplir 70 tours avec le même train de pneus semble peu probable.

Verstappen est revenu à moins d’une seconde de Rosberg mais ce dernier profite d’une McLaren pour reprendre un peu d’air, car c’est le dépassement des pilotes à un tour qui l’a mis dans cette situation. Verstappen est toutefois revenu à six dixièmes et les deux hommes entrent dans la ligne droite.

Rosberg se rate à cause d’un pilote retardataire et bloque ses roues, il attaque Rosberg et sort au large ! Rosberg repasse et Verstappen revient en piste de manière très cavalière ! Il bloque Carlos Sainz et ce dernier perd une place au profit de Button.

Ricciardo se plaint maintenant de ses pneus et ne devrait pas pouvoir aller au bout avec ce jeu de gommes.

L’Australien s’arrête aux stands et ressort sixième avec un jeu complet de pneus tendres.

Ricciardo dépasse déjà Nico Hulkenberg pour la 5e place et signe immédiatement le meilleur tour en course en 1’22"252 ! Il est parti pour un sprint de 19 tours !

Verstappen perd un morceau de fond plat et a semble-t-il heurté un débris. Sa Red Bull pourrait désormais manquer de vitesse.

Ricciardo continue à améliorer et signe de nouveau le meilleur tour en 1’21"134 ! Plus d’une seconde de mieux que son propre meilleur tour et deux secondes plus rapide par tour que tous ses rivaux !

Hamilton mène toujours devant Rosberg et Verstappen, Vettel est quatrième et tente de résister à la remontée de Daniel Ricciardo. Hulkenberg s’est invité parmi les équipes de pointe et devance Räikkönen, Bottas, Massa et Pérez.

Räikkönen est revenu dans le sillage de la Force India d’Hulkenberg et va tenter de reprendre sa sixième place. Le trio de tête se neutralise pour le moment tandis que Vettel et surtout Ricciardo tournent nettement plus vite. A neuf tours du but, les places ne devraient cependant plus évoluer.

Verstappen est à 3.5s de Rosberg et veut aller chercher la deuxième place à l’Allemand, mais ce dernier se doit de la conserver tant elle est importante pour le championnat !

Sebastian Vettel est remonté sur Max Verstappen, le Néerlandais perdant légèrement en performance ! Il reste six tours et l’écart est d’à peine plus d’une seconde entre les deux hommes !

Verstappen accélère mais le mieux qu’il semble capable de faire est de tourner dans les temps de Vettel. Ricciardo est à six secondes de Vettel et pourrait profiter d’une lutte, voire d’un accrochage, entre les deux hommes devant lui.

Ricciardo accélère et est remonté à deux secondes de Vettel, va-t-il coiffer les deux hommes au poteau ?

Räikkönen attaque Hulkenberg, les deux hommes se touchent à peine et l’Allemand part en tête à queue !

Verstappen est en panique et coupe allègrement dans l’herbe pour éviter de devoir se défendre face à la Ferrari, mais son équipe lui annonce qu’il va falloir laisser passer la Ferrari car c’est clairement interdit !

Le grand danger vient également de l’arrière pour Vettel car Ricciardo est à sept dixièmes ! Vettel se plaint (encore) et dit que Verstappen doit le laisser passer.

Verstappen ne semble pas décidé à rendre sa place à Vettel et fait le jeu de son équipier en retenant la monoplace italienne, les trois hommes sont maintenant roue dans roue ce qui a le don d’agacer Maurizio Arrivabene.

Verstappen est sous enquête et si les positions restent les mêmes, il sera pénalisé après la course ! On ne voit pas bien l’intérêt pour Red Bull de le laisser continuer, mais il bloque nettement Vettel et Ricciardo est dans le sillage de la Ferrari !

Ricciardo attaque mais Vettel se défend ! Les deux hommes jouent surement un podium, car même s’ils n’accompagneront pas Hamilton et Rosberg pour les célébrations, il y a des chances que Verstappen soit pénalisé.

Hamilton gagne et devance Rosberg qui garde toujours 19 points d’avance au championnat ! Verstappen termine troisième devant Vettel qui est littéralement hors de lui ! Ricciardo est sixième et devance Räikkönen, Hulkenberg, Bottas, Massa et Pérez !

Ericsson rate les points de peu et signe toutefois une très belle onzième place.

L’attribution du titre garde donc un suspens certain mais si Rosberg gagne à Interlagos, il sera champion quoiqu’il se passe.

La course est maintenant sujette à d’éventuelles pénalités car l’incident entre Vettel et Ricciardo est également sous investigation.

Alors que les trois hommes se dirigent vers le podium, Verstappen est pénalisé et écope de 5 secondes supplémentaires ! Vettel va donc grimper sur le podium en lieu et place du Néerlandais ! Ce dernier glisse à la cinquième place et termine derrière Ricciardo.

  • Meilleur tour : D. Ricciardo : 1'21"134
  • Le classement du GP : 
1er
L. Hamilton
2ème
N. Rosberg
3ème
D. Riccardo
4ème
M. Verstappen
5ème
S. Vettel
6ème
K. Raikkonen
7ème
N. Hulkenberg
8ème
V. Bottas
9ème
F. Massa
10ème
S. Perez
11ème
M. Ericsson
12ème
J. Button
13ème
F. Alonso
14ème
J. Palmer
15ème
F. Nasr
16ème
C. Sainz
17ème
K. Magnussen
18ème
D. Kvyat
19ème
E. Gutierrez
20ème
R. Grosjean
21ème
P. Wehrlein

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 28/03/2016 - 11:35
Dernière modification : 31/10/2016 - 09:38
Catégorie : Saison 2016
Page lue 454 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 8
^ Haut ^