Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2016 - GP du Brésil

 

 

Les essais qualificatifs :

C’est sur une piste sèche que commence la séance qualificative du Grand Prix du Brésil, avant-dernière manche du championnat 2016 de F1.

La pole position sera importante ici, car Interlagos n’est pas le circuit le plus facile pour les dépassements et si Nico Rosberg gagne demain, il deviendra le nouveau champion du monde de F1. La bataille sera donc intense cet après-midi pour la conquête de la pole position…

  •  1ere partie :

Les deux Mercedes sont les premières à s’élancer en piste et c’est Lewis Hamilton qui prend immédiatement la tête du classement en 1’11"511. Nico Rosberg suit en 1’11"815. Les Mercedes ne ressortiront plus.

En Q1, c’est bien sûr à l’arrière du classement que les choses intéressantes se passent, car les six pilotes les plus lents seront éliminés. A la fin de la première tentative face au chrono, ce sont les deux Sauber, les deux Manor, Magnussen et Button qui sont dans la zone rouge…

Mais les pilotes menacés se relancent (les 9 premiers restent dans leur stand) à la fin de cette première phase et finalement, les six éliminés sont les mêmes, mais dans un ordre différent : Nasr, Ericsson, Ocon, Wehrlein, Magnussen et Button.

  •  2ème partie : 

Les pilotes se relancent en piste (sèche malgré quelques rares goutte de pluie) et c’est encore Lewis Hamilton (1’11"238) qui prend l’avantage sur Nico Rosberg (1’11"373). Suivent Max Verstappen, Sebastian Vettel, Daniel Ricciardo, Kimi Raikkonen, Valtteri Bottas, Fernando Alonso, Nico Hulkenberg et Sergio Perez.

Les autres (Massa, Sainz, Kvyat, Palmer, Grosjean et Gutierrez) sont déjà dans la zone rouge. Mais il leur reste une tentative pour faire mieux.

Après leur ultime tentative, les six pilotes éliminés sont : Kvyat, Sainz, Palmer, Massa, Gutierrez et Bottas.

  •  3ème partie :

Ils ne sont plus que dix à avoir la possibilité de signer la pole position, mais c’est bien sûr entre les deux pilotes de l’écurie Mercedes que cela se jouera.

Lewis Hamilton prend l’avantage à l’issue de la première tentative en bouclant son tour en 1’10"860. Nico Rosberg est en 1’11"022. Suivent Verstappen (1’11"485), Vettel, Ricciardo, Raikkonen, Alonso, Hulkenberg et Perez. Romain Grosjean n’est pas monté en piste.

Les dix pilotes se relancent pour profiter des dernières minutes de la qualification et Lewis Hamilton garde l’avantage en 1’10"736 contre 1’10"838 pour Nico Rosberg. Kimi Raikkonen prend la troisième place devant Max Verstappen et Sebastian Vettel.

  • Résultat des qualifications : 
Pos.
Pilote Equipe Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Lewis Hamilton Mercedes AMG 1:11.511 1:11.238 1:10.736
2 Nico Rosberg Mercedes AMG 1:11.815 1:11.373 1:10.838
3 Kimi Raikkonen Ferrari 1:12.100 1:12.301 1:11.404
4 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer 1:11.957 1:11.834 1:11.485
5 Sebastian Vettel Ferrari 1:12.159 1:12.010 1:11.495
6 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer 1:12.409 1:12.047 1:11.540
7 Romain Grosjean Haas Ferrari 1:12.893 1:12.343 1:11.937
8 Nico Hulkenberg Force India Mercedes 1:12.428 1:12.360 1:12.104
9 Sergio Perez Force India Mercedes 1:12.684 1:12.331 1:12.165
10 Fernando Alonso McLaren Honda 1:12.700 1:12.312 1:12.266
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Valtteri Bottas Williams Mercedes 1:12.680 1:12.420  
12 Esteban Gutierrez Haas Ferrari 1:13.052 1:12.431  
13 Felipe Massa Williams Mercedes 1:12.432 1:12.521  
14 Daniil Kvyat Toro Rosso Ferrari 1:13.071 1:12.726  
15 Carlos Sainz Toro Rosso Ferrari 1:12.950 1:12.920  
16 Jolyon Palmer Renault F1 1:13.259 1:13.258  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
17 Jenson Button McLaren Honda 1:13.276    
18 Kevin Magnussen Renault F1 1:13.410    
19 Pascal Wehrlein Manor Mercedes 1:13.427    
20 Esteban Ocon Manor Mercedes 1:13.432    
21 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 1:13.623    
22 Felipe Nasr Sauber Ferrari 1:13.681    
  • Grille de départ : 
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'10"736 N. Rosberg
  1'10"838
K. Raikkonen pour_grille_de_depart.GIF  
1'11"404 M. Verstappen
  1'11"485
S. Vettel pour_grille_de_depart.GIF  
1'11"495 D. Ricciardo
  1'11"540
R. Grosjean pour_grille_de_depart.GIF  
1'11"937 N. Hulkenberg
  1'12"104
S. Perez pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"165 F. Alonso
  1'12"266
V. Bottas pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"420 E. Gutierrez
  1'12"431
F. Massa pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"521 D. Kvyat
  1'12"726
C. Sainz pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"920 J. Palmer
  1'13"258
J. Button pour_grille_de_depart.GIF  
1'13"276 K. Magnussen
  1'13"410
P. Wehrlein pour_grille_de_depart.GIF  
1'13"427 M. Ericsson
  1'13"623
F. Nasr pour_grille_de_depart.GIF  
1'13"681 E. Ocon*
  1'13"432
* E. Ocon est pénalisé de 3 places pour avoir gêné J. Palmer lors de la Q1.

La course :

Il a plu toute la journée à Interlagos et la pluie est prévue pour durer sur la première heure de course. Le premier coup de théâtre intervient à une demi-heure du départ théorique, dans le tour d’installation des pilotes, lorsque Romain Grosjean sort de la piste !

Le Français perd sa voiture dans la dernière accélération du circuit et arrache les deux roues du côté gauche. Il va bien mais perd tout le bénéfice de sa belle qualification, lui qui avait signé le septième temps. Compte tenu de la course qui s’annonce, c’est également une chance de très beau résultat qui s’envole.
 
Le départ est finalement reporté de dix minutes car la pluie s’est un peu aggravée et l’objectif de la direction de course est de donner un départ normal, ce qui serait une bonne chose.
 
L’annonce tombe finalement à 17h heure française, le départ sera donné sous voiture de sécurité... en espérant que ça ne dure pas !
 
L’eau n’étant pas stagnante sur le circuit, et la pluie étant censée ralentir d’ici quelques minutes, nous pouvons raisonnablement espérer que la voiture de sécurité ne soit en piste que quelques tours, même si elle nous privera tout de même d’un vrai départ. A noter qu’à partir de 2017, une telle situation entraînera toutefois un départ arrêté une fois la piste déclarée viable.
 
Comme l’exige le règlement en cas de départ sous voiture de sécurité, l’ensemble des pilotes s’élance en pneus pour la pluie, et non en pneus intermédiaires. La course est donc officiellement partie !
 
Si la grille de départ laissait penser que la décision de la voiture de sécurité était exagérée, le bas du circuit est une véritable patinoire, avec une grosse quantité d’eau.
 
Daniel Ricciardo confirme à la radio que "le dernier virage est la pire partie du circuit, et les conditions y sont bien pires que dans le tour de mise en grille". C’est dans ce même virage, lors de la mise en grille, que Romain Grosjean a conclu sa journée dans le mur.
 
Les pilotes se plaignent finalement d’eau stagnante sur la piste et le dernier virage semble inquiéter l’ensemble de la grille. Un mauvais signe pour le lancement du drapeau vert ?
 
Le premier pilote à vouloir lancer les hostilités est Carlos Sainz qui, s’il n’est pas très enthousiaste, estime toutefois que la course peut avoir lieu. Si c’est le cas, il serait intéressant de la lancer immédiatement avant la prochaine grosse averse, prévue dans la prochaine demi-heure.
 
L’avis des pilotes commence à s’améliorer, Daniel Ricciardo estime, à l’entrée du cinquième tour, que la visibilité s’améliore et qu’on pourra courir dans les deux prochains tours. Son jeune équipier, Max Verstappen, estime que rouler trop lentement n’aide pas à évacuer l’eau en piste et vote lui aussi pour un départ !
 
Malgré sa place en fond de peloton, Kevin Magnussen assur elui aussi que le départ peut être donné
 
De manière étonnante et inhabituelle, Lewis Hamilton se plaint d’eau rentrant dans son casque ! Sa visière est fermée et l’Anglais se plaint d’eau qui rentre par le haut de celle-ci !
 
Après sept tours, la course est relancée ! Hamilton part rapidement dans le dernier virage et se ménage une petite avance sur Nico Rosberg qui en fait autant sur Kimi Räikkönen ! Verstappen attaque le Finlandais et lui prend immédiatement la troisième place ! Beau dépassement du pilote Red Bull !
 
Magnussen tente un pari et chausse les pneus intermédiaires, bien qu’on doute du bien fondé d’une telle décision tant la piste semble chargée en eau.
 
Comme on l’attendait, la Red Bull semble meilleure sous la pluie et Max Verstappen est déjà dans le sillage de Nico Rosberg ! Il y a 1.6s entre les deux hommes et c’est pour le moment Lewis Hamilton qui signe le meilleur tour.
 
Jenson Button tente à son tour de prendre le pari des pneus intermédiaires, sans avoir attendu de voir les résultats sur Kevin Magnussen. Mercedes amène également ces gommes dans les garages et se tient prête à en équiper ses pilotes.
 
Enormément de pilotes rentrent chausser les pneus intermédiaires ! Kevin Magnussen a signé un temps en 1’30" avec ces gommes tandis que les leaders roulent en 1’27", c’est une décision très difficile à prendre !
 
Alors qu’on les propose à Nico Rosberg, il répond clairement : "Pas moyen, c’est trop tôt".
 
Sebastian Vettel sort de la piste dans le dernier virage ! Il glisse et fait un tête à queue au même endroit que l’a vécu Romain Grosjean avant la course mais ne touche rien et rentre immédiatement aux stands !
 
Pour le moment, Lewis Hamilton et Nico Rosberg roulent dans des chronos similaires !
 
L’arrêt aux stands de Sebastian Vettel prend plus de temps que prévu et l’Allemand est en fond de peloton, entre Felipe Massa dont l’arrêt a été ralenti par celui de Bottas devant lui, et Marcus Ericsson !
 
Les Mercedes mènent toujours la course devant Max Verstappen, Kimi Räikkönen, Daniel Ricciardo, les Force India de Hulkenberg et Pérez, tandis que Sainz, Nasr et Ocon complètent pour le moment le top 10 !
 
Encore un accident dans le dernier virage et c’est cette fois Marcus Ericsson ! Le pilote Sauber tape le mur et la voiture de sécurité est déployée, la Sauber du Suédois est arrêtée dans la ligne des stands ! Max Verstappen a failli percuter la Sauber, et la voie des stands est fermée pour cette même raison. Ricciardo a également pu s’arrêter avant la fermeture, en espérant que la décision n’ait pas été prise trop tard. Mauvaise décision de Marcus Ericsson qui a stoppé la voiture à l’entrée des stands. Les Mercedes sont condamnées à rester en piste, alors que Max Verstappen s’est arrêté et est ressorti quatrième.
 
On attend les images de l’entrée aux stands de Ricciardo, mais si aucune pénalité n’est donnée, les Red Bull seront très bien placées avec leurs quatrième et huitième places respectives ! Ce sont les seuls pilotes du top 10 en pneus intermédiaires et si la pluie ne redouble pas, ils se retrouveront nettement en tête de la course.
 
L’image n’avait pas été montrée durant la course, mais Sergio Pérez a fait un 360° en piste, au même endroit que les autres. Felipe Massa est sous investigation pour avoir dépassé Esteban Gutierrez avant la ligne de départ lorsque la course a été relancée.
 
Une enquête est lancée contre Daniel Ricciardo pour être entré alors que la ligne des stands était fermée !
 
Les pilotes Renault profitent de la voiture de sécurité pour chausser de nouveau les pneus pour la pluie, alors qu’une aggravation des conditions est annoncée.
 
La voiture de sécurité sera rappelée aux stands à la fin du 19e tour et la course va être relancée !
 
C’est reparti ! Hamilton se relance encore avec une belle avance, Rosberg est une seconde derrière.
 
Kimi Räikkönen percute le mur dans la ligne droite des stands ! Le Finlandais perd le contrôle au redémarrage de la course qui est arrêtée immédiatement, puisque la Ferrari meurtrie et ses débris sont en plein milieu de la ligne des stands !
 
Le régime de drapeau rouge est donc déployé et les pilotes descendent de leurs monoplaces, il reste à voir quand la course reprendra, du moment où les débris seront enlevés de la piste.
 
Il apparaît maintenant probable que les pilotes n’arriveront pas à faire la distance entière de la course, et si on en fait moins de 75%, la moitié des points sera attribuée aux pilotes. Dans l’état actuel des choses, Hamilton en marquerait 12.5 contre 9 à Rosberg, ce qui réduirait l’écart à 15.5 points !
 
La course est suspendue mais pas son déroulement, Felipe Massa écope de 5 secondes de pénalité pour avoir dépassé avant la ligne de départ, tandis que Daniel Ricciardo prend la même sentence pour être entré aux stands alors que la voie venait d’être fermée.
 
Celui à qui profite ces accidents est Romain Grosjean, qui a été énormément critiqué juste avant la course, mais dont l’accident a été strictement le même que Ericsson, et peu avant l’endroit où Kimi Räikkönen a également mis sa Ferrari dans le mur.
 
La voiture de sécurité est en piste pour étudier la faisabilité de la suite de la course et des informations devraient nous parvenir rapidement...
 
La course est relancée et repartira officiellement à 18h21, heure française.
 
Les pilotes, régime de voiture de sécurité oblige, repartiront tous en pneus pour la pluie.
 
Jolyon Palmer n’est pas sûr de repartir après un accrochage avec Daniil Kvyat qui a eu lieu au moment de l’accident de Räikkönen. On ne sait pas encore si 18 ou 19 voitures reprendront la course.
 
La direction de course reste prudente et annonce que la voiture de sécurité fera plus d’un tour en piste. Le deuxième secteur semble s’assécher malgré la pluie qui continue de tomber.
 
Les projections d’eau sont encore très importantes dans le troisième, aux abords de la ligne droite de départ, et les pilotes devront être vigilants lorsque la course sera relancée, tout comme dans le premier virage.
 
L’ingénieur de Pérez lui annonce une grosse pluie qui arriverait dans quelques minutes et durerait 50 minutes. Toutefois, l’annonce avait déjà été faite tout à l’heure et la plus grosse averse est passée à côté du circuit.
 
Jolyon Palmer abandonne suite au contact avec Kvyat et ce sont donc 18 pilotes qui sont en piste. C’est le Britannique qui a percuté la Toro Rosso alors que cette dernière ralentissait après avoir vu la Ferrari en travers de la piste.
 
Hulkenberg s’arrête pour une crevaison, tandis que Rosberg confirme que les conditions sont toujours très difficiles.
 
L’ingénieur de Verstappen lui annonce une possible augmentation de la pluie d’ici 20 minutes, mais le ton est plus conditionnel que celui de l’ingénieur de Pérez quelques minutes auparavant.
 
"Ce n’est même plus mouillé, je ne comprends pas pourquoi on arrête la course" assène Hamilton à la radio, visiblement peu impressionné par la pluie.
 
La décision est plus que compliquée pour les commissaires de course qui ont clairement la vie de 18 pilotes en jeu, et la satisfaction de milliers de spectateurs. Pour le moment, c’est la prudence qui prévaut.
 
La direction de course annonce finalement un redémarrage de la course à 19h02 ! Reste à savoir si la course sera relancée ou si on assistera à un nouveau relais sous régime de voiture de sécurité.
 
Le classement est le suivant : Hamilton, Rosberg, Verstappen, Pérez, Sainz, Nasr, Ricciardo, Ocon, Wehrlein et Alonso. Manor tient pour le moment un très beau résultat, tout comme Sauber, alors que Daniel Ricciardo écopera de cinq secondes de pénalité.
 
Les voitures vont devoir de nouveau repartir avec les pneus pour la pluie.
 
Les voitures se relancent en piste et sur les caméras embarquées, la pluie semble toujours aussi intense et la visibilité toujours aussi mauvaise.
 
"La piste est très différente" annonce Hamilton, tandis que Verstappen assure qu’on peut piloter, et la voiture de sécurité va rentrer ! La course va reprendre ses droits !
 
C’est reparti ! Hamilton ne prend pas un aussi bon départ que lors des deux relances précédentes ! Rosberg est juste derrière et Verstappen est proche de la Mercedes mais reste derrière ! Verstappen passe Rosberg à la sortie de la première chicane ! Il le fait par l’extérieur ! Quelle maîtrise du Néerlandais !
 
Rosberg semble en difficultés et sous la menace désormais de Sergio Pérez, tandis que Verstappen est à une seconde de Hamilton !
 
Ricciardo dépasse Sainz un peu plus loin, les Red Bull sont très à l’aise sous la pluie comme on pouvait l’attendre. Seuls les cinq leaders tournent en 1’26" et 1’27", tous les autres sont au delà des 1’29".
 
Vettel attaque la Manor de Pascal Wehrlein et prend la 10e place malgré une petite glissade ! L’Allemand remonte après son tête à queue du début de course. Devant eux, Alonso est dans le sillage d’Esteban Ocon.
 
Meilleur tour en course pour Max Verstappen qui reprend cinq dixièmes à Lewis Hamilton ! Les deux hommes sont sur une autre planète et Hamilton tente de reprendre du temps à son rival. Verstappen fera tout pour aller chercher sa deuxième victoire en piste.
 
Magnussen rembarre son ingénieur qui lui dit de faire attention aux conditions : "Laisse moi tranquille un moment".
 
Hamilton reprend les cinq dixièmes perdus au tour précédents et possède 1.3s d’avance sur Verstappen, tandis que Button prend le pari de mettre les pneus intermédiaires.
 
Hulkenberg attaque Magnussen au bout de la ligne droite et passe le Danois tandis que devant eux, Bottas dépasse Wehrlein. La Manor se fait immédiatement dépasser par Hulkenberg.
 
Vettel est quant à lui remonté derrière Esteban Ocon et s’empare de la 9e place aux dépends du Français, juste après une erreur de ce dernier dans le premier virage !
 
En tête, Hamilton, Verstappen et Rosberg tournent dans le même dixième. Hamilton mène toujours avec 1.8s d’avance sur Verstappen, lui-même possédant 3.6s de marge sur la deuxième Mercedes. Button reconnaît quelques difficultés avec les pneus intermédiaires mais lui et Massa tournent dans le rythme des leaders, ou presque, ce qui laisse penser qu’un changement de gommes pourrait rapidement être à l’étude.
 
Erreur pour Verstappen ! Il glisse à l’entrée de la ligne droite et se retrouve sous la menace de Rosberg, mais arrive toutefois à tenir sa deuxième place ! Beau sauvetage du pilote Red Bull qui a bien failli finir dans les barrières et donne à Lewis Hamilton quasiment six secondes d’avance.
 
La ligne blanche à l’intérieur du dernier virage a déjà été fatale à Ericsson et a bien failli mettre un terme à la course de Verstappen !
 
Pérez est maintenant sous la menace de Ricciardo qui aimerait bien récupérer cette quatrième place, mais n’arrivant pas à dépasser, il décide de rentrer aux stands !
 
Il passe les pneus intermédiaires, comme l’ont fait les Williams avec de bons résultats, et en profite pour appliquer sa pénalité de 5 secondes. Il saura désormais exactement où il en est dans le classement.
 
De nouveau, l’ingénieur de Pérez annonce une forte pluie dans une poignée de minutes ! Si c’est le cas, les pilotes en intermédiaires seront désavantagés, à savoir Button, Massa, Bottas et Ricciardo.
 
Vettel manque de sortir de la piste dans le dernier virage ! L’Allemand corrige une belle glissade dans la montée, qui s’avère toujours aussi dangereuse. La Ferrari est très instable et Vettel n’est pas loin de sortir une nouvelle fois. Il passe toutefois Alonso ! L’Espagnol tente de lutter mais passe hors piste et concède sa place à Vettel.
 
Ricciardo signe le meilleur temps en course avec ses intermédiaires, quelques dixièmes de mieux pour lui que pour Hamilton. En tête, Hamilton tourne une seconde plus vite au tour que Verstappen qui décide de s’arrêter et chausser les intermédiaires malgré les risques de pluie !
 
Ricciardo tourne bien plus vite que ses rivaux, et c’est pour cela que Red Bull tente la même stratégie avec Verstappen qui ressort cinquième ! Seules les Mercedes, la Force India de Pérez et la Toro Rosso de Sainz le devancent !
 
Vettel attaque la Sauber de Nasr et passe !
 
"On va devoir repasser en pneus pluie, ça ne s’arrange pas" déclare Button à la radio, avant que son ingénieur lui explique que tout le monde met des pneus intermédiaires. La réponse ne se fait pas attendre : "Je m’en fous, j’ai failli sortir deux fois de la piste, je repasse en pneus pluie".
 
Rosberg a failli se faire avoir comme Vettel et a récupéré sa voiture au dernier moment ! Quelle tension en piste ! Le dernier virage ne pardonne aucun écart hors de la piste, y compris sur la moindre bande blanche.
 
Il y a désormais 18 secondes d’écart entre Hamilton et Rosberg en tête de course ! Clairement, l’Allemand va devoir viser la deuxième place alors que la totalité des points devrait finalement être distribuée.
 
Gutierrez se plaint d’un problème sur sa voiture mais c’est Massa qui se crashe ! Pour son dernier Grand Prix à domicile, le Brésilien sort de la piste au même endroit que tous les autres, et de nouveau l’entrée des stands est fermée car la Williams est en plein milieu.
 
Si la course n’est pas arrêtée, alors que la voiture de sécurité rentre de nouveau en piste, Hamilton aura perdu toute son avance ! Il mène toujours devant Rosberg, Pérez, Sainz, Verstappen, Vettel, Nasr, Alonso, Hulkenberg et Ricciardo.
 
L’entrée des stands fermée, Mercedes ne peut pas rentrer changer des gommes pourtant usées presque jusqu’à la corde, Hamilton se plaignant de beaucoup d’aquaplaning.
 
Button continue son festival à la radio : "Sérieusement les gars, la voiture est incompréhensible. Elle est inconduisible sous la pluie".
 
Felipe Massa rentre à pieds, drapeau brésilien sur les épaules, et sous les hourras du public. Le Brésilien est en larmes alors que se termine son dernier Grand Prix à domicile.
 
Ricciardo rentre aux stands alors que la voie des stands vient d’ouvrir et repasse les pneus pluie ! L’Australien est 13e mais n’avait pas le choix car les conditions empirent. Hamilton se plaint de grosses difficultés à maintenir les pneus en température avec le rythme imposé par la voiture de sécurité.
 
Verstappen rentre à son tour ! Les Red Bull ont clairement perdu leur pari d’avoir installé les pneus intermédiaires et sont désormais 12e et 16e !
 
La voiture de sécurité va être renvoyée aux stands et la course va repartir ! Les Mercedes mènent devant Pérez, Sainz et Vettel !
 
Hamilton se relance très bien, contrairement à Rosberg ! L’Allemand s’assure toutefois de ne pas être dépassé par Pérez et se retrouve même dans le sillage de son équipier ! Hamilton a dû être ralenti à l’accélération !
 
Alonso a fait un tête à queue à l’accélération, quelle course catastrophique pour Mclaren !
 
Hamilton tourne une seconde plus vite au tour que son équipier, mais Rosberg est nettement plus rapide que tous ses rivaux et assure pour le moment sa deuxième place. Ricciardo est déjà remonté à la 10e place et Verstappen à la 12e !
 
Esteban Ocon est de nouveau 8e, mais la 6e place de Nasr pour le moment ferait perdre sa 10e place du classement constructeurs à Manor.
 
Verstappen dépasse Bottas qui est toujours en pneus intermédiaires. Les Red Bull sont toutes les deux au fond du top 10 et s’attaquent désormais à Daniil Kvyat.
 
Hulkenberg tente de dépasser Nasr mais n’arrive pas à se défaire de la Sauber ! Le Brésilien occupe toute la piste et arrive à laisser la Force India dans son sillage.
 
On annonce à Ricciardo que l’adhérence est excellente à l’extérieur dans le virage 3 mais Verstappen dépasse finalement l’Australien avant la remontée ! Les deux hommes sont côte à côte et c’est bien Verstappen qui reste devant dans la ligne droite des stands. Hulkenberg profite du virage 3 pour dépasser Nasr !
 
Verstappen ne s’embarrasse pas de Kvyat et le dépasse à son tour. Hulkenberg est 6e et devance Nasr, Ocon, Verstappen et Kvyat. Ricciardo est 11e.
 
Verstappen continue sa remontée et laisse Ocon sur place avant la ligne droite des stands. Consécutivement aux problèmes rencontrés auparavant, Gutierrez abandonne et jette ses gants au sol dans le garage Haas ! Le Mexicain semble furieux !
 
Verstappen prend la 7e place à Nasr juste après que Ricciardo a dépassé Kvyat pour le gain de la 10e, les Red Bull volent au-dessus du peloton.
 
Ricciardo dépasse Ocon et signe le meilleur temps absolu dans le premier secteur ! Verstappen revient sur Hulkenberg et pourrait encore aller chercher le podium à Sergio Pérez.
 
L’ingénieur de ce dernier lui dit que la pluie s’est arrêtée, sauf dans la ligne droite des stands, et qu’ils n’envisagent pas de l’arrêter pour changer de gommes avant la fin.
 
Pendant ce temps-là, le ton monte entre Gutierrez et Steiner dans le garage Haas, et l’éviction du pilote en vue de 2017 semble clairement jouer sur sa patience.
 
Ricciardo dépasse Nasr pour le gain de la 8e place. Nasr est 9e, Ocon 10e. Dans ce cas de figure, Manor perdrait sa 10e place au classement des constructeurs au profit de l’équipe suisse.
 
Vettel est dans le sillage de Sainz mais n’arrive pas à passer la Toro Rosso, tandis qu’ils sont rattrapés par Verstappen qui s’est défait de Nico Hulkenberg ! Le podium semble largement à la portée du Néerlandais.
 
A cinq tours de l’arrivée, Verstappen attaque Vettel qui s’est loupé dans le premier virage et profite encore de sa trajectoire à l’extérieur dans le troisième virage ! La Ferrari reste devant la Red Bull pour le moment mais le Néerlandais se débarrasse de Vettel et de Sainz dans la foulée !
 
Il signe immédiatement le meilleur tour en course et remonte sur Sergio Pérez !
 
Le Mexicain défend au mieux son podium mais la différence de rythme est trop importante et Verstappen dépasse par l’extérieur, il glisse et les deux pilotes se retrouvent l’un à côté de l’autre ! Après un autre virage, la Red Bull prend finalement l’avantage et se place pour un nouveau podium, quelle attaque !
 
Vettel dépasse Sainz et s’empare de la 5e place, privant l’Espagnol de son meilleur résultat. Hamilton entame son dernier tour !
 
Les pilotes ne forcent pas dans les derniers kilomètres de la course, et on atteint la barre des deux heures de course dans le 71e et dernier tour ! Hamilton gagne devant Rosberg !
 
Verstappen signe un nouveau podium et devance Pérez, Vettel, Sainz et Hulkenberg qui permet à Force India de presque assurer sa quatrième place !
 
Ricciardo termine 8e devant Nasr et Alonso ! L’Espagnol sauve un point in extremis et condamne la 10e place de Manor au classement des constructeurs puisque Sauber marque deux points et qu’Esteban Ocon termine 12e.

Le titre sera donc attribué à Abu Dhabi, lors de la dernière course de la saison où Rosberg se présentera avec 12 points d’avance sur Lewis Hamilton.

  • Meilleur tour : M. Verstappen : 1'25"305
  • Le classement du GP : 
1er
L. Hamilton
2ème
N. Rosberg
3ème
M. Verstappen
4ème
S. Perez
5ème
S. Vettel
6ème
C. Sainz
7ème
N. Hulkenberg
8ème
D. Ricciardo
9ème
F. Nasr
10ème
F. Alonso
11ème
V. Bottas
12ème
E. Ocon
13ème
D. Kvyat
14ème
K. Magnussen
15ème
P. Wehrlein
16ème
J. Button

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 28/03/2016 - 11:36
Dernière modification : 13/11/2016 - 21:33
Catégorie : Saison 2016
Page lue 376 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 7
^ Haut ^