Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2017 - GP d'Australie

 
melbourne.jpg

 

Les essais qualificatifs :

C’est parti pour la première séance de qualification de l’année à Melbourne et ce sera du coup la première séance de qualifications d’Antonio Giovinazzi. qui remplace Pascal Wehrlein. L’Allemand a déclaré forfait de sa propre initiative, ne se sentant pas assez préparé après un hiver contrarié par une blessure au dos.

Sorti de la piste lors des essais libres du matin, Lance Stroll écope d’une pénalité de cinq places sur la grille pour changement de boîte de vitesses et l’équipe Williams est à pied d’œuvre au début des qualifications pour que le Canadien puisse aller défendre ses chances.

  •  1ere partie :

Le record de la piste a d’ores et déjà été battu mais l’on s’attend à ce qu’il tombe encore un peu plus. Les pilotes sortent et font tous au moins un tour avant que Lance Stroll ne soit enfin envoyé en piste.

Les Mercedes se placent directement en haut de la hiérarchie, d’abord avec Valtteri Bottas, et ensuite grâce à Lewis Hamilton qui colle directement trois dixièmes à son équipier.

La McLaren de Stoffel Vandoorne est coincée au garage pour un souci de débit de carburant, et ne semble pas en mesure de démarrer. On attend également Jolyon Palmer en piste, les deux hommes ne sont évidemment pas qualifiés pour le moment.

Kevin Magnussen se fait une frayeur et sort légèrement dans les graviers tandis que Giovinazzi joue les pigistes de luxe et se place devant Marcus Ericsson au classement. Mais dans son dernier tour, l’Italien se rate dans l’avant dernier virage et rentre aux stands.

Alonso prend la 12e place provisoire, alors que Vandoorne est 18e et sera éliminé en Q1. Ericsson devance Giovinazzi alors que Palmer défend enfin ses chances mais ne fait pas mieux que dernier.

Vandoorne se plaint de n’avoir eu qu’un tour pour faire un temps et n’a pas réussi à mettre ses pneus en température. Les pilotes éliminés sont Giovinazzi, Magnussen, Vandoorne, Stroll et Palmer. Il y a cinq équipes qui perdent une voiture dans cette Q1, et lon note le très mauvais résultat pour Lance Stroll, très loin de Felipe Massa.

  •  2ème partie : 

Bottas signe d’entrée un très gros temps en 1’23"215, c’est le nouveau record de la piste ! Hamilton échoue provisoirement à trois centièmes de son équipier et Räikkönen se place juste derrière les deux hommes à un dixième. Vettel suit, lui-même à un dixième de son équipier.

Les Red Bull ont du mal à suivre l’accélération des Mercedes et des Ferrari et se positionnent pratiquement à une seconde du Finlandais.

Les écarts sont énormes et les Force India, tout comme Hulkenberg, sont à deux secondes du temps de référence à la moitié de cette Q2. Romain Grosjean se plaint d’avoir été gêné par une voiture qui, pourtant, était assez loin devant lui. Avec six minutes restantes, le Français a encore le temps de progresser.

Fernando Alonso est victime d’un problème moteur, le bloc Honda a subi une perte de puissance et il n’est pas sûr que l’Espagnol puisse reprendre la piste lors de cette séance.

Sébastian Vettel ressort en piste et améliore son temps pour venir échouer à quelques centièmes de Kimi Räikkönen. Verstappen est également ressorti car il ne possède que six dixièmes de marge sur la dixième place.

L’intégralité des pilotes qui se situe derrière Verstappen au classement est repartie en piste et hormis Alonso et Giovinazzi, les sept autres pilotes sont séparés par sept dixièmes.

Grosjean améliore et rentre dan le top 10, duquel il élimine Sergio Pérez ! Les deux Toro Rosso tiennent leur accès en Q3 et Kvyat devance Sainz. Fernando Alonso améliore et passe devant Estéban Ocon ! Pérez améliore mais reste onzième, les deux Force India sont éliminées.

Le Mexicain est donc le premier éliminé, devant Hulkenberg, Alonso, Ocon et Ericsson. Il restera donc en Q3 deux Mercedes, deux Ferrari, deux Red Bull, deux Toro Rosso, une Williams et une Haas.

  •  3ème partie :

La pluie est aux abords du circuit au moment où le feu passe au vert et les deux Mercedes, tout comme les deux Ferrari, s’élancent directement pour passer avant les gouttes.

Hamilton y parvient et explose le record de la piste en 1’22"496 ! Il relègue Bottas à trois dixièmes, mais Vettel s’intercale entre les deux hommes pour deux millièmes ! Kimi Räikkönen est quatrième, à une seconde de la Mercedes de tête.

Tête à queue pour Daniel Ricciardo ! L’Australien sort de la piste devant ses fans et va écraser l’arrière de sa Red Bull dans les pneus. La séance est interrompue et l’Australien annonce qu’il va bien, avec une voix qui transpire la déception.

La séance reprend ses droits après l’évacuation de la Red Bull et il y a encore cinq pilotes qui n’ont pas signé de temps, si l’on enlève Daniel Ricciardo de l’équation.

Seul Romain Grosjean prend la piste, les autres pilotes attendant le dernier instant de cette qualification pour ressortir. Bottas sort légèrement avant tout le monde afin de ne pas être gêné en piste.

Bottas améliore et se rapproche de Lewis Hamiton en 1’22"481 mais ce dernier améliore également et signe un temps canon en 1’22"188 !

Vettel s’intercale à son tour entre les deux Mercedes, avec trois centièmes d’avance sur Bottas. Räikkönen est nettement derrière en 1’23"033, Verstappen prend la cinquième place devant Grosjean.

Massa et Sainz améliorent, ce qui n’est pas le cas de Kvyat qui partira de la cinquième ligne.

  • Résultat des qualifications : 
Pos.
Pilote Equipe Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Lewis Hamilton Mercedes AMG 1:24.191 1:23.251 1:22.188
2 Sebastian Vettel Ferrari 1:25.210 1:23.401 1:22.456
3 Valtteri Bottas Mercedes AMG 1:24.514 1:23.215 1:22.481
4 Kimi Raikkonen Ferrari 1:24.352 1:23.376 1:23.033
5 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer 1:24.482 1:24.092 1:23.485
6 Romain Grosjean Haas Ferrari 1:25.419 1:24.718 1:24.074
7 Felipe Massa Williams Mercedes 1:25.099 1:24.597 1:24.443
8 Carlos Sainz Toro Rosso Renault 1:25.542 1:24.997 1:24.487
9 Daniil Kvyat Toro Rosso Renault 1:25.970 1:24.864 1:24.512
10 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer 1:25.383 1:23.989 - :—.---
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Sergio Perez Force India Mercedes 1:25.064 1:25.081  
12 Nico Hulkenberg Renault F1 1:24.975 1:25.091  
13 Fernando Alonso McLaren Honda 1:25.872 1:25.425  
14 Esteban Ocon Force India Mercedes 1:26.009 1:25.568  
15 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 1:26.236 1:26.465  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Antonio Giovinazzi Sauber Ferrari 1:26.419    
17 Kevin Magnussen Haas Ferrari 1:26.847    
18 Stoffel Vandoorne McLaren Honda 1:26.858    
19 Lance Stroll Williams Mercedes 1:27.143    
20 Jolyon Palmer Renault F1 1:28.244    
  • Grille de départ :
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"188 S. Vettel
  1'22"456
V. Bottas pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"481 K. Raikkonen
  1'23"033
M. Verstappen pour_grille_de_depart.GIF  
1'23"485 R. Grosjean
  1'24"074
F. Massa pour_grille_de_depart.GIF  
1'24"433 C. Sainz
  1'24"487
D. Kvyat pour_grille_de_depart.GIF  
1'24"512 S. Perez
  1'25"081
N. Hulkenberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'25"091 F. Alonso
  1'25"425
E. Ocon pour_grille_de_depart.GIF  
1'25"568 M. Ericsson
  1'26"465
D. Ricciardo* pour_grille_de_depart.GIF  
pas de temps A. Giovinazzi
  1'26"419
K. Magnussen pour_grille_de_depart.GIF  
1'26"847 S. Vandoorne
  1'26"858
J. Palmer pour_grille_de_depart.GIF  
1'28"244 L. Stroll*
  1'27"143
* L. Stroll et D. Ricciardo sont pénalisés de 5 places suite au changement de sa boite de vitesses.

La course :

Le Grand Prix d’Australie va se disputer sous un soleil de plomb à Melbourne et avant la course, Red Bull confirme que Daniel Ricciardo va prendre 5 places de pénalité puisque l’équipe a été contrainte de changer sa boîte de vitesses.

Un ennui n’allant jamais seul, sa RB13 tombe en panne dans le tour de formation et l’Australien doit repasser au garage où ses mécaniciens essaient de trouver l’origine du bug qui a posé problème. Un contre-la-montre s’engage alors pour que l’Australien puisse prendre le départ de sa course à domicile, de la voie des stands le cas échéant.

Les voitures se placent sur la grille, la Red Bull de Daniel Ricciardo est encore au garage alors que les voitures sont toutes installées, et le drapeau jaune est directement lancée pour un autre tour de formation ! Un mauvais placement des pilotes est la cause de ce tour de formation supplémentaire.

Cette fois-ci, c’est parti ! Très bon départ des Mercedes sur la partie propre de la ligne droite, mais Vettel conserve sa deuxième place ! Derrière, Ericsson et Haas s’accrochent au troisième virage. Les positions n’ont pas bougé dans le top 5 mais Massa a doublé Grosjean.

Plus loin, Pérez double Kvyat et Hulkenberg tente de suivre le Mexicain, sans succès. En tête, Hamilton boucle son premier tour avec seulement cinq dixièmes d’avance sur Vettel et un peu moins de deux secondes sur Bottas.

Magnussen passe aux stands à la suite de son contact avec Ericsson alors que Daniel Ricciardo ne sort des stands qu’au début du troisième tour, sous les hourras de son public. Hamilton signe le meilleur temps mais ne prend qu’un dixième à Sébastian Vettel qui s’accroche à l’Anglais.

Bottas concède une poignée de dixièmes aux deux hommes de tête et se détache de Kimi Räikkönen.

Vettel reprend à Hamilton le dixième perdu au tour précédent alors que plus loin, Vandoorne se plaint d’un problème de boîte de vitesses sur sa McLaren qui semble décidément sujette à tous types de panne.

Hamilton est en tête au début du 5e tour devant Vettel, toujours à moins d’une seconde de l’Anglais. Bottas suit à deux secondes de la Ferrari et précède Räikkönen, Verstappen et Massa. Grosjean, Sainz, Pérez et Kvyat complètent le top 10 alors que Fernando Alonso est le 1er pilote hors des points.

Hamilton accélère et porte son écart sur Vettel à plus d’une seconde. Les deux hommes continuent de boucler des tours quasi similaires et creusent l’écart sur Bottas et Räikkönen.

Lance Stroll est pour le moment antépénultième, ayant lui aussi été contraint de repasser par les stands, mais tourne nettement plus vite que ses concurrents du fond de peloton et s’attaque déjà à Marcus Ericsson, qu’il double dans le 9e tour. Kevin Magnussen est nettement plus loin, et prend un tour de retard au même moment.

Sébastian Vettel signe le meilleur tour en course en 1’28"234 et reprend près de deux dixièmes à Lewis Hamilton, réduisant l’écart à 1.8s. Derrière, Bottas est à près de 5 secondes de l’Allemand et possède près de 5 secondes également sur Kimi Räikkönen. De manière rassurante pour Red Bull, Verstappen suit le Finlandais de près.

Stoffel Vandoorne s’arrête aux stands et sa McLaren semble de plus en plus mal en point puisque l’équipe parle maintenant d’une perte de puissance. Sergio Pérez revient sur Carlos Sainz pour la 8e place mais ne s’attaque pas encore à l’Espagnol.

A la 11e place, Fernando Alonso n’est qu’à 5 secondes des points et signe un meilleur tour à seulement 4 dixièmes de la référence de Pérez, lui aussi en pneus ultra-tendres neufs, qui est deux places devant. D’un point de vue du rythme, la MCL32 est moins lente que prévu.

Jolyon Palmer rencontre un problème de freins, qui sont apparemment bloqués, mais l’Anglais continue pour un tour de plus. Lance Stroll continue sa remontée et veut dépasser Antonio Giovinazzi pour le gain de la 14e place.

L’assouplissement des règles concernant les luttes en piste se confirme car malgré l’évidente responsabilité de Kevin Magnussen dans l’accrochage avec Marcus Ericsson, aucune action n’est lancée par les commissaires. Le Danois a involontairement touché la Sauber après avoir sous-viré et cette absence d’intention négative a certainement pesé dans la balance.

Vettel continue de reprendre du temps à Hamilton et se situe désormais à 1.7s de l’Anglais tandis que Valtteri Bottas signe son meilleur tour en course et reprend du temps aux deux hommes, à 6.3s de Vettel tout de même.

Grosjean s’arrête aux stands avec une épaisse fumée derrière sa monoplace ! Il sort de la voiture immédiatement et sa course s’arrête malheureusement là, après un début solide. Le Français n’a pas de chance car c’est le premier gros problème moteur rencontré par l’équipe Haas. De fait, Fernando Alonso est désormais 10e.

Giovinazzi s’arrête à son tour aux stands pour un arrêt de routine alors que Sebastian Vettel améliore son meilleur tour personnel et revient à 1s de Lewis Hamilton ! La Ferrari est étonnamment à l’aise aujourd’hui alors que nous n’en sommes qu’au tiers de la course.

Hamilton s’arrête aux stands et repart en 5e place ! L’Anglais signe immédiatement le meilleur tour en course, une seconde plus rapide que le rythme de Vettel mais se retrouve rapidement derrière Max Verstappen et bloque derrière le Néerlandais !

Son ingénieur de course lui demande de passer Verstappen car même si son écart virtuel est encore suffisant sur la Ferrari, cette dernière reprend plus d’une seconde au tour ! Mercedes a négligé l’impact du trafic en voulant faire l’undercut sur Vettel, cette tactique qui consiste à s’arrêter avant pour ne pas se faire dépasser aux stands.

Verstappen se plaint de difficultés avec ses gommes usées mais Hamilton se plaint quant à lui de ne pas pouvoir dépasser la Red Bull. Sebastian Vettel s’arrête aux stands et ressort devant les deux hommes ! Bottas récupère la tête de la course provisoirement devant Räikkönen et Vettel ! Verstappen attaque la Ferrari mais Vettel résiste et conserve la tête virtuelle de l’épreuve, très bien joué de la part de Ferrari !

Marcus Ericsson abandonne sur un apparent problème mécanique, c’est le 3e abandon de cette course après Grosjean sur casse moteur et Palmer sur problème de freins.

Vettel améliore son meilleur tour personnel et reprend en un tour près de 3 secondes à Lewis Hamilton, alors que Bottas et Verstappen s’arrêtent ! Vettel est désormais 6 secondes devant Hamilton !

Räikkönen est le dernier des hommes de tête à s’arrêter et revient à sa quatrième place initiale, Vettel est en tête et améliore son meilleur tour personnel, il a désormais 6.3s d’avance sur Lewis Hamilton.

Bottas s’énerve enfin après 27 tours et signe le meilleur tour en course en 1’27"052 ! Le Finlandais n’a peut-être pas vécu un début de course facile mais semble décidé à attaquer avec les pneus tendres. Avec cette salve d’arrêts aux stands, les écarts ont explosé dans le groupe de tête. Vandoorne s’offre un passage par les graviers mais revient sur la piste.

Daniel Ricciardo est arrêté en bord de piste ! La course catastrophique de l’Australien s’arrête là, apparemment suite à un nouveau problème mécanique, ce n’est certainement pas ce qu’espérait Ricciardo pour sa course à domicile.

Bottas continue de tourner plus vite que les deux hommes de tête et se porte à 5.3s de Lewis Hamilton, lui-même toujours 6.2s derrière Vettel.

Red Bull confirme qu’il s’agit d’un problème moteur pour Daniel Ricciardo et les commissaires évacuent la RB13 afin que le drapeau jaune soit enlevé du premier secteur.

La mi-course a été dépassée et Vettel mène toujours très nettement devant Hamilton et Bottas. Kimi Räikkönen est 4e devant Verstappen, Kvyat, Massa, Pérez, Sainz et Alonso. Derrière le top 10, c’est Estéban Ocon qui est le premier hors des points, à une poignée de dixièmes de Fernando Alonso.

Sebastian Vettel perd quelques dixièmes en dépassant Estéban Ocon et Fernando Alonso, en bataille pour le point de la 10e place, mais conserve plus de 5 secondes sur Hamilton qui va revenir sur les deux hommes.

A noter qu’à la 6e place, Daniil Kvyat ne s’est pas encore arrêté et porte ses pneus ultra-tendres à 32 tours ! Ce que Pirelli avait promis se confirme, les nouvelles gommes tiennent le coup et ne chutent que peu en performances, puisque le Russe roule aussi vite que Sainz en tendres quasi neufs.

Hamilton perd à son tour du temps en dépassant Ocon puis Alonso, et l’écart avec Vetel monte à 6.6 tandis que son avance sur Bottas fond à 4.4s. Le Finlandais va être le suivant à revenir sur les deux hommes.

Lance Stroll améliore son meilleur tour en course en même temps que Felipe Massa, ce qui permet de voir que le Canadien accuse une seconde pleine de retard sur un tour face à son équipier.

Lewis Hamilton semble avoir des difficultés à garder le rythme et lâche encore plus d’une seconde sur Vettel et Bottas. Si la tête de la course s’éloigne pour l’Anglais, sa 2e place est désormais menacée puisqu’il n’a que 3s d’avance sur Bottas.

Kvyat s’arrête enfin et ressort des stands à la 9e place, juste derrière Carlos Sainz. Hamilton accélère mais n’arrive pas encore à suivre le rythme de Vettel et surtout de Bottas qui n’est plus qu’à 2.8s !

Verstappen revient sur Kimi Räikkönen grâce à un choix de pneus plus tendres que le Finlandais, mais les gommes vont-elles tenir sur la distance pour le Néerlandais ?

Hamilton tente de s’accrocher mais a des difficultés à tenir son écart sur Bottas qui revient inexorablement ! L’écart tombe en dessous des deux secondes avant de remonter au dessus. Devant, Vettel a quasiment 10 secondes d’avance !

Meilleur tour en course pour Max Verstappen en 1’27"045 ! Le Néerlandais est désormais à 3s de Kimi Räikkönen. Bottas repasse sous la barre des 2 secondes de retard sur Hamilton.

Hamilton concède encore près d’une seconde dan le 43e tour, l’écart est sous les 2s avec Bottas et au dessus des 10s derrière Vettel. Verstappen améliore de nouveau le meilleur tour en course en 1’26"964, ce qui pousse Räikkönen a accélérer pour éviter la remontée du pilote Red Bull.

Hamilton améliore son meilleur tour personnel en 1’27"033 et se donne un peu d’air, mais la Mercedes semble incapable d’être régulière. Lance Stroll abandonne après un passage dans l’herbe qui semble avoir endommagé sa Williams. Il n’y a plus que 15 pilotes en course.

Kvyat revient sur Pérez pour le gain de la 7e place et va s’attaquer au Mexicain. La Toro Rosso est très performante en cette fin de course et le Russe va avoir une vraie chance de dépasser la Force India.

Vettel tourne en 1’27"7 dans le 45e tour alors que les deux Mercedes tournent en 1’27"1. Le pilote Ferrari doit commencer à mesurer son attaque afin de ne pas infliger trop de contraintes à la mécanique.

Le capot moteur de la Force India de Pérez est légèrement décroché derrière l’entrée d’air mais semble pouvoir tenir, en se doutant toutefois que la FIA va surveiller de près l’évolution de ce problème.

Les écarts se stabilisent, sauf du coté de Pérez qui est talonné par Kvyat. Vettel double ces hommes et perd du temps, son avance n’est plus que de 6.5s sur Hamilton qui aura toutefois la même difficulté à surmonter dans les prochains tours.

Bottas est repassé sous les 2s de retard face à Hamilton, tout comme l’a fait Verstappen face à Räikkönen ! Alonso s’accroche à la 10e place alors qu’il n’a que 8 dixièmes d’avance sur Ocon et 1.7s sur Hulkenberg !

Les Mercedes se retrouvent bloquées dans le trafic qui a coûté plusieurs secondes à Vettel et l’Allemand souffle en tête de course, avec désormais 8.4s.

Kvyat repasse par les stands au moment où Kevin Magnussen est arrêté en bord de piste après un nouveau problème mécanique sur la Haas VF-17 ! La fiabilité qui semblait pourtant l’une des qualité de la Haas lui a complètement fait défaut sur ce Grand Prix et les deux voitures américaines sont hors course.

Ocon attaque Alonso ! L’Espagnol résiste dans le dernier virage mais la Force India est dans l’aspiration de la McLaren et Hulkenberg attaque les deux hommes en même temps ! Ocon dépasse Alonso et s’empare de la 10e place ! Alonso perd une autre place car Hulkenberg lui prend la 11e place ! Une belle passe d’arme entre les trois hommes et un beau festival de couleurs avec ces trois voitures rose, orange et jaune !

Alonso se plaint immédiatement d’un problème qu’il situe au niveau de la suspension, et McLaren perd l’espoir de marquer le point de la 10e place qui est désormais la propriété d’Ocon, en lice pour le 1er point de sa carrière.

Alonso abandonne dans la foulée et peut regretter de ne pas avoir terminé la course même si la catastrophe annoncée pour McLaren n’a pas été aussi évidente. Meilleur tour en course en 1’26"638 pour Vettel à 4 tours de la fin de course !

Il n’y a plus que 6 voitures dans le tour du leader et c’est Massa qui est le dernier à ne pas s’être fait dépasser, mais cela pourrait arriver avant le dernier tour. Bottas signe le meilleur tour en course, immédiatement battu par Räikkönen qui se réveille un peu tard.

Verstappen s’interroge : "A quel point le meilleur tour est rapide ?" Ce à quoi son ingénieur répond : "Trop rapide" ! Le Néerlandais va devoir se contenter de la 5e place.

Et c’est la victoire pour Sebastian Vettel ! Pour la première fois depuis 10 ans, Ferrari s’impose à Melbourne et pour la première fois depuis 2013, Mercedes ne triomphe pas en Australie ! C’est la première victoire de Ferrari depuis Singapour 2015.

Hamilton et Bottas accompagnent l’Allemand sur le podium tandis que Räikkönen et Verstappen suivent devant Massa, Pérez, Sainz, Kvyat et Ocon qui marque son premier point en Formule 1 !

Seulement 13 monoplaces ont franchi la ligne d’arrivée avec Hulkenberg, Giovinazzi et Vandoorne pour conclure le classement.

  • Meilleur tour : K. Raikkonen : 1'26"538
  • Le classement du GP : 
1er
S. Vettel
2ème
L. Hamilton
3ème
V. Bottas
4ème
K. Raikkonen
5ème
M. Verstappen
6ème
F Massa
7ème
S. Perez
8ème
C. Sainz
9ème
D. Kvyat
10ème
E. Ocon
11ème
N. Hulkenberg
12ème
A. Giovinazzi
13ème
S. Vandoorme

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 17/03/2017 - 22:06
Dernière modification : 26/03/2017 - 10:44
Catégorie : Saison 2017
Page lue 165 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 641

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 12
^ Haut ^