Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2017 - GP de Malaisie

 

 

Les essais qualificatifs :

Le ciel est très nuageux, mais il ne pleut pas au moment de donner le départ de séance qualificative du Grand Prix de Malaisie, quinzième manche du championnat 2017 de F1.

Ce matin, Sebastian Vettel avait eu de petits soucis électriques avec son moteur et la Scuderia n’a voulu prendre aucun risque et a remplacé son bloc juste avant cette qualification. C’est un moteur neuf, la dernière évolution, qui devait débuter au Japon

  •  1ere partie :

Les premiers pilotes s’élancent dès l’ouverture de la piste et ils sont plusieurs à se succéder en tête du classement :

Grosjean (1’34"943), Wehrlein (1’34"655), Hamilton (1’32"380), Raikkonen (1’32"277) et Hamilton (1’31"605).

Pour Sebastian Vettel, Ferrari a bien du mal à peaufiner les réglages de son nouveau moteur et le champion allemand roule au ralenti. Il ne peut éviter l’élimination bien qu’il semblait prêt à remonter en piste en fin de Q1. Un coup très dur pour lui et un cadeau bienvenu pour Lewis Hamilton.

Les cinq pilotes éliminés sont : Vettel, Ericsson, Wehrlein, Magnussen et Grosjean.

  •  2ème partie : 

Les pilotes se relancent et c’est Lewis Hamilton qui prend la tête du classement en 1’31"009, mais Kimi Raikkonen réplique aussitôt en 1’30"926. Il ne reste qu’une Ferrari en piste, mais elle ne se laisse pas intimider par les Mercedes ou les Red Bull.

Verstappen a pris la deuxième place (1’30"931), Hamilton la troisième (1’31"009), mais il reste sept minutes avant le drapeau à damier.

Tous les pilotes remontent en piste pour profiter des dernières minutes de cette Q2, sauf Raikkonen et Verstappen.

Bottas prend la tête en 1’30"803. Son équipier Hamilton améliore aussi, mais doit se contenter de la quatrième place.

Les cinq pilotes éliminés sont : Gasly, Sainz, Stroll, Palmer et Massa.

  •  3ème partie :

Ils ne sont plus que dix à espérer décrocher la pole position, mais celle-ci devrait se jouer entre Kimi Raikkonen les Mercedes et les Red Bull.

A l’issue de la première tentative, c’est Lewis Hamilton qui prend l’avantage en 1’30"076. Raikkonen prend la deuxième place en 1’30"308, Ricciardo la troisième (1’30"595). Bottas prend la cinquième place – derrière Verstappen – après avoir fait une petite erreur.

Les pilotes se relancent dans les derniers instants de cette qualification et c’est Lewis Hamilton qui a le dernier mot, car si Kimi Raikkonen améliore en 1’30"121, ce n’est pas suffisant pour battre le chrono initial du Britannique.

C’est la 70e pole de Lewis Hamilton.

  • Résultat des qualifications : 
Pos.
Pilote Equipe Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Lewis Hamilton Mercedes AMG 1:31.605 1:30.977 1:30.076
2 Kimi Raikkonen Ferrari 1:32.259 1:30.926 1:30.121
3 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer 1:31.920 1:30.931 1:30.541
4 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer 1:32.416 1:31.061 1:30.595
5 Valtteri Bottas Mercedes AMG 1:32.254 1:30.803 1:30.758
6 Esteban Ocon Force India Mercedes 1:32.527 1:31.651 1:31.478
7 Stoffel Vandoorne McLaren Honda 1:32.838 1:31.848 1:31.582
8 Nico Hulkenberg Renault F1 1:32.586 1:31.778 1:31.607
9 Sergio Perez Force India Mercedes 1:32.768 1:31.484 1:31.658
10 Fernando Alonso McLaren Honda 1:33.049 1:32.010 1:31.704
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Felipe Massa Williams Mercedes 1:32.267 1:32.034  
12 Jolyon Palmer Renault F1 1:32.576 1:32.100  
13 Lance Stroll Williams Mercedes 1:33.000 1:32.307  
14 Carlos Sainz Toro Rosso Renault 1:32.650 1:32.402  
15 Pierre Gasly Toro Rosso Renault 1:32.547 1:32.558  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Romain Grosjean Haas Ferrari 1:33.308    
17 Kevin Magnussen Haas Ferrari 1:33.434    
18 Pascal Wehrlein Sauber Ferrari 1:33.483    
19 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 1:33.970    
20 Sebastian Vettel Ferrari - :—.---    
  • Grille de départ :
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'30"076 K. Raikkonen
  1'30"121
M. Verstappen pour_grille_de_depart.GIF  
1'30"541 D. Ricciardo
  1'30"595
V. Bottas pour_grille_de_depart.GIF  
1'30"758 E. Ocon
  1'31"478
S. Vandoorne pour_grille_de_depart.GIF  
1'31"582 N. Hulkenberg
  1'31"607
S. Perez pour_grille_de_depart.GIF  
1'31"658 F. Alonso
  1'31"704
F. Massa pour_grille_de_depart.GIF  
1'32"034 J. Palmer
  1'32"100
L. Stroll pour_grille_de_depart.GIF  
1'32"307 C. Sainz
  1'32"402
P. Gasly pour_grille_de_depart.GIF  
1'32"558 R. Grosjean
  1'33"308
K. Magnussen pour_grille_de_depart.GIF  
1'33"434 P. Wehrlein
  1'33"483
M. Ericcson pour_grille_de_depart.GIF  
1'33"970 S. Vettel
  pas de temps

La course :

Il ne pleut pas à quelques instants du départ du Grand Prix de Malaisie, quinzième manche du championnat 2017 de F1.

Catastrophe chez Ferrari peu avant le départ avec Kimi Raikkonen qui est poussé dans son stand avant le départ du tour de mise en grille. Lewis Hamilton est donc seul sur la première ligne. Quant à Sebastian Vettel, il est sur la dernière ligne après ses soucis hier en qualification.

A l’extinction des feux, Lewis Hamilton prend un départ parfait et s’engouffre dans le premier virage devant Verstappen, Bottas et Ricciardo.

Le top 12 au premier passage : Hamilton, Verstappen, Bottas, Ricciardo, Vandoorne, Perez, Ocon, Stroll, Massa, Magnussen, Alonso et Vettel.

Esteban Ocon change ses pneus dès le deuxième tour (il a touché Massa peu après le départ). Il a troqué ses pneus super tendres pour des tendres avec lesquels il pourrait aller jusqu’au bout.

Au quatrième tour Max Verstappen crée la sensation en attaquant Hamilton pour finalement le dépasser sans bavure ! La Red Bull du Néerlandais est en tête de la course ! Et Verstappen distance immédiatement Hamilton pour se mettre à l’abris d’une attaque.

Un peu plus loin derrière, Ricciardo prend l’avantage sur Bottas pour le gain de la troisième place. L’Australien est passé, mais il a dû insister pendant plusieurs virages. Pendant ce temps, Vettel est déjà remonté en neuvième position au 10e tour.

Hulkenberg change ses pneus au 10e tour, Massa, Grosjean au 12e, Stroll, Gasly au 13e, Vandoorne, Palmer au 14e.

Pendant ce temps, Sebastian Vettel est remonté en 6e position au 20e tour et il va s’attaquer à la cinquième place de Sergio Perez. La Ferrari dépasse la Force India dès le tour suivant. La prochaine victime de Vettel devrait être Bottas qui n’est pas du tout dans le rythme des hommes de tête.

Ocon part à la faute dans le 25e tour, mais il peut reprendre la course. C’est dans la manœuvre de dépassement de Carlos Sainz par Esteban Ocon que les deux pilotes se sont touchés, sans casse apparente pour les deux voitures.

Hamilton et Alonso changent leurs pneus au 27e tour, Verstappen, Vettel au 28e, Bottas au 29e, Ricciardo au 30e, Sainz au 31e (pour abandonner) et Perez (32e).

Le top 12 au 33e tour : Verstappen, Hamilton, Ricciardo, Vettel, Bottas, Perez, Vandoorne, Stroll, Massa, Ocon, Hulkenberg et Palmer.

En tête de la course, Verstappen est isolé avec 8 secondes d’avance sur Hamilton, mais ce dernier voit revenir sur lui la Red Bull de Daniel Ricciardo. Vettel est en quatrième position et il n’a rien à craindre de Valtteri Bottas qui est déjà loin derrière lui.

Mais la Ferrari de Vettel revient sur la Red Bull de Ricciardo qui a encore un matelas d’une dizaine de secondes d’avance au 36e tour.

Au 42e tour, Vettel en pneus super tendres n’est plus qu’à 5 secondes de Ricciardo en gommes tendres. C’est une place sur le podium qui est en jeu.

La jonction entre la Ferrari et la Red Bull se fait au 47e tour. Vettel place sa première attaque à l’entame du 49e tour, mais cela ne passe pas. Peu après, Sebastian Vettel (gêné plusieurs fois par des retardataires) ne semble plus être en mesure de suivre le rythme de Daniel Ricciardo. Vettel a légèrement ralenti alors que Ricciardo a légèrement accéléré son rythme.

C’est donc Max Verstappen qui remporte la victoire, la deuxième de sa carrière en F1. Lewis Hamilton prend la deuxième place et Ricciardo la troisième.

Suivent pour les points : Vettel, Bottas, Perez, Vandoorne, Stroll, Massa et Ocon.

Pour la petite histoire - mais elle va faire parler - il y a eu une grosse incompréhension entre Lance Stroll et Sebastian Vettel peu après l’arrivée.

Les deux pilotes se sont en effet accrochés dans le "tour d’honneur" et la Ferrari y a laissé son train arrière ! Vettel rejoint les stands sur la Sauber de Wehrlein qui joue au taxi pour l’occasion.

  • Meilleur tour : S. Vettel : 1'34"080
  • Le classement du GP : 
1er
M. Verstappen
2ème
L. Hamilton
3ème
D. Ricciardo
4ème
S. Vettel
5ème
V. Bottas
6ème
S. Perez
7ème
S. Vandoorne
8ème
L. Stroll
9ème
F. Massa
10ème
E. Ocon
11ème
F. Alonso
12ème
K. Magnussen
13ème
R. Grosjean
14ème
P. Galsy
15ème
J. Palmer
16ème
N. Hulkenberg
17ème
P. Wehrlein
18ème
M. Ericsson

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 02/04/2017 - 22:22
Dernière modification : 01/10/2017 - 21:59
Catégorie : Saison 2017
Page lue 127 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 16
^ Haut ^