Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2018 - GP d'Abu Dhabi

 

 

Les essais qualificatifs :

C’est la dernière séance qualificative de la saison, et l’avant-dernière fois pour cette année que les pilotes prennent la piste, avant la course qui constituera la grande finale de cette année 2018.

L’esprit est léger dans le paddock, alors qu’on craignait une tension après avoir vu Pierre Gasly et Romain Grosjean s’accrocher en fin de dernière séance libre, mais le pilote Haas est allé s’excuser et les deux hommes se sont expliqués. Du côté de la plainte de Haas contre Racing Point Force India, elle a été déboutée mais l’équipe américaine a promis de faire appel, ce qui sera donc étudié après le week-end.

Kimi Räikkönen a été réprimandé pour avoir hésité à rentrer aux stands puis être ressorti en piste suite à un passage au large durant les essais libres 3. Le Finlandais écope de la même sanction que Lewis Hamilton, coupable de la même infraction hier.

A noter que Hamilton, tout comme Gasly et Kevin Magnussen, ne sont qu’à une réprimande d’une pénalité de dix places. Les trois hommes devront se tenir à carreau durant la qualification, sans quoi ils reculeront de dix positions sur la grille demain.

  •  1ere partie :

Pour ce qui est certainement sa dernière séance en carrière, Fernando Alonso sort dès le passage des lumières au vert. Charles Leclerc établit le premier chrono, rapidement battu par Pierre Gasly, tandis que les McLaren se placent déjà loin du Français.

Brendon Hartley s’approche à 6 millièmes de son équipier, mais c’est Kimi Räikkönen qui signe la première grosse référence en 1’37"010. C’est le temps le plus rapide du week-end, mais il se situe encore à huit dixièmes du record de la piste.

Sebastian Vettel passe sous la minute 37 en 1’36"946, et Esteban Ocon se place à 1,2" de Vettel, en troisième place. Lewis Hamilton et Valtteri Bottas n’améliorent pas les chronos des Ferrari, le Britannique se place troisième à seulement 76 millièmes de Vettel, tandis que Bottas est à près de quatre dixièmes.

Les Red Bull signent un premier tour chrono et s’intercalent entre les deux Mercedes, les six pilotes de pointe se tiennent en moins de quatre dixièmes, tandis que Romain Grosjean sort le grand jeu et se place septième à six dixièmes.

Vettel améliore en 1’36"775, et Nico Hülkenberg déloge Grosjean de la place de meilleur des autres, en signant un temps à seulement deux dixièmes de Bottas ! A cinq minutes du terme de la Q1, les pilotes éliminés sont Kevin Magnussen, Marcus Ericsson, Stoffel Vandoorne et les deux Williams.

Les Mercedes assurent le coup et Bottas se place à 14 millièmes de Vettel, tandis que Hamilton dépasse Räikkönen. Plus d’une dizaine de voitures se relancent à l’assaut du chrono et Charles Leclerc signe le meilleur temps absolu dans le premier secteur !

Esteban Ocon fait le meilleur temps absolu dans le secteur 2, battu par Leclerc ! La piste semble s’améliorer et convenir à la Sauber ! Ocon prend la quatrième position, Leclerc rate son dernier secteur et prend la septième place, Magnussen ne prend que la 13e place, tout le monde améliore !

Sergey Sirotkin ne prend qu’une place, 18e, Lance Stroll est 19e tandis que Sergio Pérez est neuvième. Pierre Gasly n’améliore pas, contrairement à Alonso qui est 14e ! Vandoorne est 18e et aura donc passé les 21 courses à être battu par AlonsO.

Les pilotes éliminés sont Brendon Hartley, Pierre Gasly, qui se plaint d’une coupure générale de sa voiture et l’abandonne en bord de piste, puis Vandoorne et les deux Williams de Sirotkin et Stroll.

  •  2ème partie : 

Lewis Hamilton est le premier des pilotes de pointe à faire un chrono, et l’on peut se demander si les Mercedes font le bon choix en tentant de sortir en pneus ultra-tendres, les mediums du week-end, et le Britannique donne la réponse : Il pulvérise le record de la piste en 1’35"693 !

Les autres pilotes sont loin de cette performance, Bottas est à sept dixièmes, Kimi Räikkönen et Sebastian Vettel, qui sort un peu large dans le dernier virage, sont à une seconde ! Ricciardo est à 1"2 du meilleur temps, comme Sainz.

Räikkönen assure que la Ferrari peut aller plus vite avec le même type de gommes, mais confirme qu’il devra les faire fonctionner. Sanz, Leclerc, Grosjean et Hülkenberg se sont qualifiés pour le moment en gommes hyper-tendres.

Räikkönen ressort avec des gommes hyper-tendres mais possiblement pour se couvrir en cas de grosse amélioration de la part d’autres pilotes. De nouveau, Charles Leclerc signe le meilleur temps absolu dans le premier secteur puis dans le deuxième !

Hülkenberg signe le troisième temps, Grosjean le quatrième, battu par Leclerc qui est troisième ! Alonso ne fait pas de miracle avec le 14e temps, Sainz n’améliore pas. Ocon remonte au huitième temps, Max Verstappen est provisoirement éliminé.

Pérez améliore aussi mais se place seulement 14e, et Verstappen améliore avec la deuxième place ! Les éliminés sont Carlos Sainz, Marcus Ericsson, Kevin Magnussen, Sergio Pérez et Fernando Alonso. Ricciardo est dixième mais a reçu la consigne de ralentir pour ne pas améliorer en hyper-tendres et prendra donc le départ en ultra-tendres, contrairement à son équipier.

  •  3ème partie :

Les pilotes se relancent rapidement pendant que la piste est très bonne, et comme en Q1, ce sont les pilotes Mercedes qui signent les premiers vrais chronos de référence.

Lewis Hamilton signe un 1’35"295 qui est le nouveau record du circuit, un dixième seulement devant Bottas et Ricciardo, tandis que Verstappen est à près de trois dixièmes, juste derrière la Ferrari de Räikkönen.

A noter que Romain Grosjean, premier pilote à effectuer un chrono en cette Q3, est à neuf dixièmes de Hamilton. Sebastian Vettel sauvegarde ses espoirs de pole position et d’un départ en première ligne avec un excellent chrono, à 57 millièmes de Hamilton ! Le dernier duel de la saison entre les deux hommes est bel et bien lancé !

Les pilotes se relancent à moins de deux minutes de la fin pour un dernier tour. Hamilton bat son record dans le premier secteur et le record absolu dans le deuxième, mais Vettel le bat dans le premier et Bottas le bat dans le deuxième.

Hamilton signe un temps énorme en 1’34"794, qui lui permet de rester devant Bottas, à 162 millièmes. Ricciardo est quatrième, Vettel continue à attaquer mais peine dans le dernier secteur,il signe un temps en 1’35"125 et laisse les deux Mercedes en première ligne !

Vettel est donc troisième et Räikkönen a amélioré pour se placer quatrième. Les Red Bull sont en troisième ligne devant Grosjean et Leclerc en quatrième ligne, tandis que Ocon et Hülkenberg seront en cinquième ligne. Si les trois top teams sont classés par ligne, on retrouve quatre équipes entre la septième et la dixième place.

  • Résultat des qualifications : 
Pos.
Pilote Equipe Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Lewis Hamilton Mercedes AMG 1:36.828 1:35.693 1:34.794
2 Valtteri Bottas Mercedes AMG 1:36.789 1:36.392 1:34.956
3 Sebastian Vettel Ferrari 1:36.775 1:36.345 1:35.125
4 Kimi Raikkonen Ferrari 1:37.010 1:36.735 1:35.365
5 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer 1:37.117 1:36.964 1:35.401
6 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer 1:37.195 1:36.144 1:35.589
7 Romain Grosjean Haas Ferrari 1:37.575 1:36.732 1:36.192
8 Charles Leclerc Sauber Ferrari 1:37.124 1:36.580 1:36.237
9 Esteban Ocon Force India Mercedes 1:36.936 1:36.814 1:36.540
10 Nico Hulkenberg Renault F1 1:37.569 1:36.630 1:36.542
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Carlos Sainz Renault F1 1:37.757 1:36.982  
12 Marcus Ericsson Sauber Ferrari 1:37.619 1:37.132  
13 Kevin Magnussen Haas Ferrari 1:37.934 1:37.309  
14 Sergio Perez Force India Mercedes 1:37.255 1:37.541  
15 Fernando Alonso McLaren Renault 1:37.890 1:37.743  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Brendon Hartley Toro Rosso Honda 1:37.994    
17 Pierre Gasly Toro Rosso Honda 1:38.166    
18 Stoffel Vandoorne McLaren Renault 1:38.577    
19 Sergey Sirotkin Williams Mercedes 1:38.635    
20 Lance Stroll Williams Mercedes 1:38.682    
  • Grille de départ : 
L. Hamilton  pour_grille_de_depart.GIF  
1'34"794 V. Bottas
  1'34"956
S. Vettel pour_grille_de_depart.GIF  
1'35"125 K. Raikkonen
  1'35"365
D. Ricciardo pour_grille_de_depart.GIF  
1'35"401 M. Verstappen
  1'35"589
R. Grosjean pour_grille_de_depart.GIF  
1'36"192 C. Leclerc
  1'36"237
E. Ocon pour_grille_de_depart.GIF  
1'36"540 N. Hulkenberg
  1'36"542
C. Sainz pour_grille_de_depart.GIF  
1'36"982 M. Ericsson
  1'37"132
K. Magnussen pour_grille_de_depart.GIF  
1'37"309 S. Perez
  1'37"541
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'37"743 B. Hartley
  1'37"994
P. Gasly pour_grille_de_depart.GIF  
1'38"166 S. Vandoorne
  1'38"577
S. Sirotkin pour_grille_de_depart.GIF  
1'38"635 L. Stroll
  1'38"682

La course :

Le rideau se baisse sur la saison de Formule 1 et le crépuscule du championnat verra le soleil se coucher durant la dernière course, puisque le Grand Prix d’Abu Dhabi débute de jour pour finir sous l’éclairage artificiel du circuit Yas Marina.

Les Mercedes sont en première ligne et utilisent des jantes spéciales ce week-end, qui pourraient être la cause d’une éventuelle plainte de Ferrari. Cela changera-t-il le résultat de la course ? Un éventuel tapis vert à suivre après l’arrivée...

En attendant, ce sont bien les Flèches d’argent qui devancent les Ferrari sur la grille après la 83e pole position de Lewis Hamilton. Les Red Bull sont en troisième ligne, tandis que l’on retrouve Charles Leclerc en quatrième ligne.

Cette dernière course sera la dernière en F1 pour Fernando Alonso, mais aussi pour Stoffel Vandoorne, Marcus Ericsson, Sergey Sirotkin et Esteban Ocon, qui devrait revenir en 2020. De nombreux pilotes disputent également leur dernière course au sein de leur équipe, à l’image notamment de Daniel Ricciardo, qui rejoindra Renault en 2019, Pierre Gasly qui passera de Toro Rosso à Red Bull, ou encore Charles Leclerc, qui va quitter Sauber pour Ferrari.

C’est donc une course sans enjeu autre que la victoire qui attend les 20 pilotes de la grille, avant de se tourner vers la saison 2019, et les premiers essais qui auront lieu dès mardi sur le même circuit !

Le tour de formation se déroule sans problème pour les 20 pilotes de la grille, alors que les lumières sont déjà allumées sur le circuit. Zak Brown et Fernando Alonso discutent par radio et le pilote et l’équipe vont vouloir faire une grande course pour leur dernière ensemble. Les pilotes s’installent sans encombre sur la grille... et c’est parti !

Départ : Tout le monde s’élance sans dommages, Alonso semble être en difficulté, il est dans la poussière, tandis que Max Verstappen perd énormément de temps ! Charles Leclerc attaque Daniel Ricciardo mais c’est derrière que le problème se pose avec un gros accident de Nico Hülkenberg qui est envoyé en tonneaux par Romain Grosjean !

Le pilote est conscient et un début d’incendie est rapidement maîtrisé, on attend encore qu’il soit sorti de sa monoplace, qui est retournée par les commissaires.

L’Allemand a été percuté par Romain Grosjean qui demande immédiatement à la radio si son rival va bien. Et Nico Hülkenberg sort de sa monoplace, il sort par ses propres moyens et semble juste choqué. Lors des premières communications radio, il semblait surtout avoir peur plutôt que mal.

Tour 2 : La voiture de sécurité est évidemment déployée après ce gros accident, Hamilton est en tête devant Bottas, Vettel, Räikkönen et Charles Leclerc, qui a réussi à reprendre sa place à Daniel Ricciardo ! Romain Grosjean est septième devant Ocon, Verstappen et Pérez.

Tour 4 : La voiture de sécurité reste en piste pour le moment, une enquête est menée sur l’incident entre Grosjean et Hülkenberg mais aucune action n’est justifiée. La course va être relancée à la fin de ce tour.

Tour 5 : Hamilton accélère et dépose immédiatement Valtteri Bottas ! Vettel est également distancé du Finlandais, tandis que derrière, on retrouve une demi-seconde entre Vettel et Räikkönen, entre Räikkönen et Leclerc, mais aussi entre Leclerc et Ricciardo.

Max Verstappen a des pertes de puissance après avoir pourtant dépassé Esteban Ocon, mais le Néerlandais s’attaque à Pérez et se retrouve derrière le Français.

Tour 6 : Hamilton signe d’entrée le meilleur tour en course, tandis que Bottas a plus d’une seconde. Derrière, on dit à Verstappen de se placer en mode de compensation sur le moteur.

Verstappen attaque Ocon et tasse le Français qui le reprend dans la ligne droite suivante ! Le Français ferme la trajectoire mais Verstappen repasse dans la ligne droite suivante.

Tour 7 : Kimi Räikkönen est en panne ! On voit le Finlandais attaqué par Leclerc avant qu’il s’arrête dans la ligne droite, victime d’une coupure générale de la monoplace. Sa voiture clignote rouge, ce qui veut dire qu’elle est chargée en électricité, et personne n’ose s’en approcher, tandis qu’il n’en sort pas encore.

Hamilton s’arrête, tout comme Leclerc et Grosjean ! Bottas, Vettel et Ricciardo restent en piste. Hamilton ressort cinquième tandis que Leclerc est 14e et Grosjean 18e.

La voiture de sécurité virtuelle est déployée, ce qui a amené Hamilton à s’arrêter, et la course est relancée !

Tour 8 : Bottas repart immédiatement sur un gros rythme, avec près de deux secondes d’avance sur Vettel, tandis que les Red Bull suivent à cinq secondes. Hamilton signe le meilleur temps dans le premier secteur et il est déjà dans le sillage des Red Bull. Son équipe lui dit qu’il ne va plus s’arrêter !

Hamilton attaque Verstappen et le passe à la chicane entre les deux lignes droites, mais Verstappen reprend la quatrième position, tandis que Ricciardo signe le meilleur tour en course. Derrière, Leclerc et Grosjean ont gagné chacun une position.

Tour 9 : Leclerc dépasse Magnussen tandis que derrière, Brendon Hartley est allé taper les barrières souples dans le troisième secteur. Le Néo-Zélandais continue sa course.

Tour 10 : Bottas est toujours en tête devant Sebastian Vettel, qui reste à 1,5", tandis que Ricciardo suit à trois secondes de Vettel. Verstappen est à une seconde de son équipier, alors que Hamilton a laissé un peu d’écart derrière Verstappen pour économiser ses gommes.

Tour 12 : Les écarts se stabilisent en attendant les premiers arrêts aux stands. Bottas mène devant Vettel, Ricciardo et Verstappen, tandis que Hamilton est cinquième à neuf secondes de la tête, avec un arrêt déjà effectué. Ocon et Pérez suivent à longue distance devant Ericsson, Sainz qui tente d’attaquer le Suédois, et Gasly.

Tour 15 : Vettel s’arrête à son tour après avoir vu les Red Bull se rapprocher de lui, et il ressort entre Ocon et Pérez ! Il tente une attaque sur Ocon dès la ligne droite suivante, et s’empare de nouveau de la cinquième place !

Tour 16 : Vettel pointe tout de même à 15 secondes de Hamilton, il semble bien que la stratégie de Mercedes ait été payante, mais il faudra voir la tenue des gommes du Britannique en fin de saison.

Bottas s’arrête à son tour pour couvrir la stratégie de Vettel, et il ressort entre Hamilton et Vettel ! Les deux Red Bull héritent de la tête de course.

Tour 17 : C’est Max Verstappen qui s’arrête en premier chez Red Bull, une décision logique puisque le Néerlandais est en gommes hyper-tendres. Vettel signe le meilleur tour en course et revient à moins de trois secondes de Bottas. Verstappen ressort à trois secondes de Vettel, et cette fois en pneus similaires à ceux de ses concurrents !

Tour 18 : Lewis Hamilton semble économiser ses pneus puisqu’il perd deux secondes au tour sur son équipier ! Ocon s’arrête après avoir passé trois tours à se défendre face aux assauts de Carlos Sainz. Les gommes du Français étaient à l’agonie.

Tour 20 : Ricciardo perd un peu de temps mais garde six secondes d’avance sur Hamilton, et déclare à la radio que ses gommes se comportent bien. De nombreux pilotes ne se sont pas encore arrêtés derrière et ceux ayant anticipé leur arrêt, à l’image de Charles Leclerc et Romain Grosjean, peinent à remonter. Parmi ceux qui doivent s’arrêter, on retrouve notamment Pierre Gasly, neuvième.

Tour 21 : On dit à Lewis Hamilton que la pluie pourrait arriver sur le circuit, et que si elle arrive, elle ne sera pas assez importante pour changer de gommes. Néanmoins, il sera important pour les pilotes de garder des gommes en bon état.

Tour 24 : La pluie arrive ! Il pleut fortement sur le circuit Yas Marina mais la piste n’est pas encore en train de devenir mouillée. On voit toutefois les temps au tour ralentir un peu, si ce n’est Sebastian Vettel qui reste sous la minute 44 secondes.

Tour 25 : La Sauber de Marcus Ericsson est au ralenti sur la piste, il semble que la carrière du Suédois en Formule 1 va se terminer dans une échappatoire. Il confirme une perte de puissance à la radio.

Tour 26 : Est-ce la piste qui refroidit qui perturbe les gommes fatiguées de Daniel Ricciardo ? L’Australien concède une seconde pleine à Hamilton, tandis que plus loin, Leclerc attaque enfin Alonso pour la neuvième place !

Sergio Pérez s’arrête mais repart en gommes super-tendres, les plus dures du week-end. Les gommes intermédiaires ne sont aucunement une option pour le moment.

Tour 28 : Le vent change de direction, et la piste n’est toujours pas mouillée puisqu’elle est à 32 degrés. Ricciardo conserve 2.5" d’avance sur Hamilton mais doit encore faire un arrêt. Les hélicoptères officiels annoncent des orages autour du circuit. Serait-ce le salut attendu par Ricciardo ?

Tour 29 : En attendant, les performances accélèrent et Sebastian Vettel signe le record de la course, battant celui signé par Valtteri Bottas quelques secondes plus tôt. L’Allemand est toutefois revenu à une seconde du Finlandais !

Tour 30 : Grosjean attaque Vandoorne et passe le Belge avant la deuxième ligne droite du circuit. Malheureusement pour le Français, il subit l’aspiration de la McLaren mais aussi de la monoplace d’Ocon, et lui et Vandoorne se défont de Grosjean.

Tour 31 : Daniel Ricciardo est toujours en tête avec un peu moins de trois secondes, et la bataille continue derrière entre Ocon et Vandoorne. Après une lutte sur plusieurs virages, c’est le Français qui prend la main pour la 11e place, mais deux pilotes devant lui doivent s’arrêter.

Tour 32 : Alonso était dernier après son arrêt au stand et se défait de Sergey Sirotkin, qui doit s’incliner non sans avoir mis un coup de roue en zone de freinage.

Tour 33 : Daniel Ricciardo s’immobilise enfin, avec des gommes ultra-tendres qui ont plus de 30 tours dans les pattes, et il ressort cinquième avec des gommes super-tendres.

Tour 34 : Hamilton est donc en tête du Grand Prix avec six secondes d’avance sur Bottas et un peu moins de huit sur Vettel. Verstappen est à moins de deux secondes de la Ferrari tandis que Ricciardo est à sept secondes de son équipier mais allume ses partiels en vert et en violet, grâce à des gommes neuves.

Tour 35 : Esteban Ocon prend 5 secondes de pénalité pour avoir coupé la chicane suite à son dépassement sur Vandoorne, tandis que devant, Vettel attaque Bottas ! Si le Finlandais espérait une victoire aujourd’hui, il n’est désormais plus en position de se la faire offrir, d’autant que Verstappen est dans son sillage.

Tour 36 : Bottas se rate alors que Verstappen l’attaquait, il ressort loin devant le Néerlandais après avoir coupé la chicane et laisse la Red Bull recoller pour éviter une pénalité similaire à celle d’Ocon. Derrière, Ricciardo roule bien plus vite que tout le monde et a repris 5 des 7 secondes de retard sur Verstappen en deux tours !

Tour 37 : Bottas est acculé par Verstappen et parvient à résister sur la première ligne droite mais pas la deuxième ! Dans une défense douteuse, Bottas se rabat sur Verstappen mais concède sa place au pilote Red Bull.

Tour 38 : Même situation, même punition pour Bottas qui se fait dépasser par Ricciardo ! C’est entre les pilotes Red Bull que va se jouer la place sur le podium, tandis que Hamilton est en train de perdre un peu de temps sur Vettel.

Tour 40 : Bottas repasse par les stands pour aller au bout de la course sans risque, puisqu’il est déjà lâché par les Red Bull. Devant, Ricciardo peine à remonter sur Verstappen pour le gain de la troisième position.

Tour 42 : Hamilton reprend du temps à Vettel en tête, tandis que Ricciardo est à moins de deux secondes de son équipier. L’Australien va certainement tenter une manœuvre sur son équipier pour aller chercher un dernier podium avec Red Bull, avant de rejoindre Renault !

Tour 44 : Ricciardo reste à moins de deux secondes de son équipier, tandis que derrière, on retrouve Bottas cinquième, devant Sainz, Leclerc, Pérez, Ocon et Grosjean. Il reste 11 tours dans cette saison, et Ocon perd de l’huile, il perd de l’adhérence sur les pneus arrière.

Tour 45 : Ocon rentre abandonner et offre le point de la dixième place à Gasly. La Racing Point Force India est immobilisée dans la voie des stands.

Tour 47 : Le moteur de Gasly est en train de fumer ! Le Français est au ralenti alors que les Red Bull reviennent sur lui. Verstappen a une vision très nette du moteur qu’il aura l’année prochaine !

Tour 48 : L’écart est stable entre Hamilton et Vettel, tout comme il l’est entre les deux Red Bull. Le drapeau jaune est sorti dans le deuxième secteur, où Gasly a rangé sa monoplace.

Tour 49 : C’est Magnussen qui a hérité de la 10e place, juste devant Fernando Alonso, qui est à quatre secondes de la Haas. Va-t-il aller chercher un dernier point en carrière ?

Tour 50 : Verstappen s’inquiète de sa voiture mais il garde le même rythme que Ricciardo.

Tour 51 : Bottas tourne à près de deux secondes de Hamilton malgré des gommes neuves et plus tendres. Quelle fin de saison catastrophique pour le Finlandais... Il va manquer la possibilité de ravir la troisième place au classement des pilotes à Kimi Räikkönen et va même perdre sa place face à Verstappen.

Tour 52 : McLaren donne le maximum de performance à Alonso pour aller chercher la dixième place. L’Espagnol dit : "J’ai déjà 1899 points", et son ingénieur lui répond : "Va chercher le 1900e !"

Tour 53 : Alonso signe le meilleur temps absolu dans le deuxième secteur, mais Magnussen accélère aussi.

Tour 54 : Leclerc accélère pour se prémunir d’un retour de Pérez, qui est encore à plus d’une seconde. Sauber lui dit qu’il peut utiliser l’intégralité de la puissance de sa monoplace !

C’est le cas pour tout le monde puisque Vettel signe le meilleur tour en course ! Alonso prend cinq secondes de pénalité pour avoir coupé la chicane et va donc terminer 11e.

Arrivée : Hamilton remporte la course, sa 73e victoire ! Il devance son dauphin au championnat, Sebastian Vettel, de 2.5" ! Verstappen termine sur le podium devant Ricciardo, quatrième ! Bottas est un lointain cinquième. Carlos Sainz sauve la course de Renault en sixième place devant Leclerc et Pérez. Grosjean et Magnussen complètent les points.

Hamilton et Vettel font des donuts tandis ensemble et reviennent à l’arrivée de front avec Fernando Alonso, et les trois hommes font des donuts dans la ligne droite d’arrivée !

Au Championnat, Hamilton et Vettel terminent donc premier et deuxième, tandis que Räikkönen est troisième. Verstappen est quatrième devant Bottas qui termine donc très loin de son équipier au classement final. Ricciardo est sixième au général devant Hülkenberg qui termine "meilleur des autres" cette année !

Chez les équipes, Mercedes devance Ferrari et Red Bull. Renault est quatrième devant Haas, McLaren qui sauve la sixième place devant Racing Point Force India, Sauber, Toro Rosso et Williams.

  • Meilleur tour : S. Vettel : 1'40"867
  • Le classement du GP : 
1er
L. Hamilton
2ème
S. Vettel
3ème
M. Verstappen
4ème
D. Ricciardo
5ème
V. Bottas
6ème
C. Sainz
7ème
C. Leclerc
8ème
S. Perez
9ème
R. Grosjean
10ème
K. Magnussen
11ème
F. Alonso
12ème
B. Hartley
13ème
L. Stroll
14ème
S. Vandoorne
15ème
S. Sirtokin

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 28/01/2018 - 22:18
Dernière modification : 25/11/2018 - 16:03
Catégorie : Saison 2018
Page lue 61 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 644

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 5
^ Haut ^