Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2013 - GP de Singapour

 

Les essais qualificatifs :

Le soleil s’est couché sur Singapour au moment de donner le départ de la qualification du Grand Prix de Singapour, treizième manche du championnat 2013 de F1. La température ambiante est de 29° et celle de la piste est de 30. 

  •  1ere partie :

Notons que les pneus les plus tendres ont un avantage estimé entre 2 à 3 secondes, ce qui va probablement forcer tout le monde, ou presque, à les chausser dès la première partie de cette séance qualificative.

Les pilotes ne tardent pas à monter en piste dès l’ouverture de la piste et c’est Lewis Hamilton qui signe le premier chrono de référence en 1’47”087.

Le pilote anglais est ensuite relayé en tête du classement par Nico Rosberg (1’46”288), Nico Hulkenberg (avec les pneus les plus tendres déjà), Mark Webber (1’45”271 en durs), Nico Rosberg (1’45”208 en tendres comme les suivants), Sergio Perez (1’45”164), Button (1’45”009) et Lewis Hamilton (1’44”196).

Les Red Bull et Romain Grosjean n’ont pas chaussé les gommes tendres.

Les six pilotes éliminés sont : Max Chilton, Charles Pic, Jules Bianchi, Giedo van der Garde, Pastor Maldonado et Paul di Resta.

  •  2ème partie :

Les pilotes se relancent en piste et à partir de maintenant, les pneus tendres seront obligatoires pour ceux qui veulent avoir la possibilité de passer en Q3.

Kimi Raikkonen signe le premier chrono de référence en 1’44”794. Il est ensuite remplacé en tête du classement par : Nico Rosberg (1’43”892) et Sebastian Vettel (1’42”905). Mark Webber prend la deuxième place et l’avantage des Red Bull sur la concurrence est considérable…

On ne voit pas comment la pole position pourrait échapper à cette équipe et notamment à Sebastian Vettel.

Les six pilotes éliminés sont : Valtteri Bottas, Adrian Sutil, Sergio Perez, Kimi Raikkonen, Jean-Eric Vergne et Nico Hulkenberg.

  •  3ème partie :

Ils ne sont plus que dix à espérer décrocher la pole position, mais en vérité, ils ne sont plus que deux : Sebastian Vettel et Mark Webber.

Sebastian Vettel s’installe immédiatement en tête du classement en 1’42”841. Le champion allemand pourrait rentrer à l’hôtel tout de suite pour suivre la fin de la séance…

Alonso, Massa, Gutiérrez et Ricciardo vont tenter de se qualifier avec une seule tentative alors que Vettel va faire la même chose puisqu’il ne quitte pas son stand en fin de séance, estimant que personne ne pourra le battre. C’est osé...

Et effectivement, personne n’arrive à faire mieux que Sebastian Vettel qui signe la 41e pole de sa carrière, la cinquième pour cette saison.

Nico Rosberg crée la surprise en décrochant la deuxième place devant Romain Grosjean et Mark Webber.

  • Résultat des qualifications :
Pos. Pilote Equipe Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1
Sebastian Vettel Red Bull Renault 1:45.376 1:42.905 1:42.841
2 Nico Rosberg Mercedes AMG 1:45.208 1:43.892 1:42.932
3 Romain Grosjean Lotus Renault 1:45.851 1:43.957 1:43.058
4 Mark Webber Red Bull Renault 1:45.271 1:43.727 1:43.152
5 Lewis Hamilton Mercedes AMG 1:44.196 1:43.920 1:43.254
6 Felipe Massa Ferrari 1:45.658 1:44.376 1:43.890
7 Fernando Alonso Ferrari 1:45.115 1:44.153 1:43.938
8 Jenson Button McLaren Mercedes 1:45.009 1:44.497 1:44.282
9 Daniel Ricciardo Toro Rosso Ferrari 1:45.379 1:44.407 1:44.439
10 Esteban Gutierrez Sauber Ferrari 1:45.483 1:44.245 -.—.---
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Nico Hulkenberg Sauber Ferrari 1:45.381 1:44.555  
12 Jean-Eric Vergne Toro Rosso Ferrari 1:45.657 1:44.588  
13 Kimi Raikkonen Lotus Renault 1:45.522 1:44.658  
14 Sergio Perez McLaren Mercedes 1:45.164 1:44.752  
15 Adrian Sutil Force India Mercedes 1:45.960 1:45.185  
16 Valtteri Bottas Williams Renault 1:45.982 1:45.88  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
17 Paul di Resta Force India Mercedes 1:46.121    
18 Pastor Maldonado Williams Renault 1:46.619    
19 Charles Pic Caterham Renault 1:48.111    
20 Giedo Van der Garde Caterham Renault 1:48.320    
21 Jules Bianchi Marussia Cosworth 1:48.830    
22 Max Chilton Marussia Cosworth 1:48.930    
  • Grille de départ :
S. Vettel  pour_grille_de_depart.GIF  
1'42"841 N. Rosberg
  1'42"932
R. Grosjean pour_grille_de_depart.GIF  
1'43"058 M. Webber
  1'43"152
L. Hamilton pour_grille_de_depart.GIF  
1'43"254 F. Massa
  1'43"890
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'43"938 J. Button
  1'44"282
D. Ricciardo pour_grille_de_depart.GIF  
1'44"439 E. Gutiérrez
  pas de temps
N. Hulkenberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'44"555 J.E. Vergne
  1'44"588
K. Raikkonen pour_grille_de_depart.GIF  
1'44"658 S. Perez
  1'44"752
A. Sutil pour_grille_de_depart.GIF  
1'45"185 V. Bottas
  1'45"380
P. di Resta pour_grille_de_depart.GIF  
1'46"121 P. Maldonado
  1'46"619
C. Pic pour_grille_de_depart.GIF  
1'48"111 G. Van der Garde
  1'48"320
J. Bianchi pour_grille_de_depart.GIF  
1'48"830 T. Glock
  1'48"930

 

La course :

La température ambiante est de 29° et celle de la piste est de 30. Il fait nuit sur Singapour et la course de disputera donc intégralement sous une lumière artificielle.

Sebastian Vettel est en pole position et il a tellement dominé les débats qu’on imagine difficilement que quelqu’un puisse le battre aujourd’hui.

Mais le Grand Prix de Singapour a la réputation de provoquer de nombreuses interventions de la voiture de sécurité et on se dit avant le départ que tout compte fait, tout reste possible…

Les 22 monoplaces viennent s’aligner sur la grille de départ et à l’extinction des feux, Sebastian Vettel défend sa position face à un Rosberg très agressif, mais il conserve sa première place. Derrière, Fernando Alonso a pris un départ exceptionnel.

Le classement au premier passage : Vettel, Rosberg, Alonso, Webber, Grosjean, Hamilton, Massa, Button, Hulkenberg, Perez, Gutiérrez, Di Resta, Raikkonen, Ricciardo, Vergne, Maldonado, Sutil, Van der Garde, Bottas, Bianchi, Pic et Chilton.

En tête de la course, Sebastian Vettel adopte un rythme infernal. Au 4e passage, le champion allemand a déjà creusé un écart de 6”2 sur Rosberg, 8”4 sur Rosberg, 9”6 sur Webber, 10”4 sur Grosjean, 11”5 sur Massa, 12”5 sur Hamilton et 14”1 sur Button.

Kimi Raikkonen et Jules Bianchi sont les premiers à changer leurs pneus au 11e tour. Gutiérrez, Vergne, Pic, Chilton s’arrêtent au 12e tour, Massa, Sutil au 13e, Webber, Button, Hulkenberg, Van der Garde, Bottas au 14e, Alonso, Perez au 15e, Rosberg, Grosjean, Hamilton, Ricciardo au 16e, Maldonado au 17e, Vettel au 18e et Di Resta au 21e tour.

Le top 10 au 21e passage : Vettel, Rosberg (+9”), Alonso (+17”1), Webber (+18”8), Grosjean (+19”6), Hamilton (+20”6), Massa, Button, Raikkonen et Perez.

Alors que nous sommes dans le 25e tour, Daniel Ricciardo sort de la piste, tape le mur (assez fort et presque de face) et provoque l’intervention de la voiture de sécurité.

Alonso, Grosjean, Massa, Button, Raikkonen, Perez, Hulkenberg, Gutiérrez, Sutil, Maldonado profitent de cette neutralisation de la course pour changer leurs pneus. Les quatre premiers de la course à ce moment-là - Vettel, Rosberg, Webber et Hamilton - restent en piste.

La course est relancée à l’entame du 31e tour et tout le monde repart sans aucun incident à signaler. En tête de la course, Vettel prend immédiatement plus de 2 secondes par tour à la concurrence.

Quelques minutes plus tard, Lotus demande à Romain Grosjean de rentrer, car on aurait décelé un problème sur son moteur… mais après une brève discussion avec ses ingénieurs alors qu’il est dans les stands, l’équipe le laisse remonter en piste. Etrange.

Le Français remonte en piste à la dernière place alors qu’il était dans les échappements de Fernando Alonso en 6e position. Il fait quelques tours et puis il abandonne pour de bon.

Jean-Eric Vergne change ses pneus au 40e tour, Webber, Sutil au 41e, Rosberg, Maldonado, Chilton au 42e, Di Resta, Massa, Bottas, Van der Garde au 43e, Hamilton au 44e, Vettel au 44e.

En fin de course, Kimi Raikkonen attaque et dépasse Jenson Button. Le Finlandais a certainement oublié qu’il avait mal au dos. Quelques instants plus tard, Paul di Resta perd le contrôle de sa Force India et tape le mur, mais la course n’est pas interrompue cette fois-ci.

Lors des derniers tours de cette course, Jenson Button s’effondre à cause de l’usure de ses pneus et il passe de la 3e place à la 8e. Son équipier subit le même sort, ainsi que Hulkenberg et Gutiérrez. A l’exception de Gutiérrez, tout ce petit monde finira toutefois dans la zone des points.

Sebastian Vettel remporte donc sa troisième victoire consécutive sur ce circuit, la septième pour lui cette saison et la 33e de sa carrière. Le champion allemand a dominé ce Grand Prix de bout en bout avec une aisance surprenante.

Alonso décroche une deuxième place qui ne va probablement pas le consoler et c’est à Kimi Raikkonen que revient la troisième marche du podium.

Suivent pour les points : Nico Rosberg, Lewis Hamilton, Felipe Massa, Jenson Button, Sergio Perez, Nico Hulkenberg et Adrian Sutil.

A noter que Mark Webber avait fait une très belle remontée jusqu’à la 4e place en fin de course avant d’avoir des problèmes de boîte et de finalement ranger sa Red Bull en feu au bord de la piste alors qu’il était dans le dernier tour.

  • Meilleur tour : S. Vettel - 1'48"574
  • Le classement :
1er
S. Vettel
2ème
F. Alonso
3ème
K. Raikkonen
4ème
N. Rosberg
5ème
L. Hamilton
6ème
F. Massa
7ème
J. Button
8ème
S. Perez
9ème
N. Hulkenberg
10ème
A. Sutil
11ème
P. Maldonado
12ème
E. Gutiérrez
13ème
V . Bottas
14ème
J.E. Vergne
15ème
M. Webber
16ème
G. Van der Garde
17ème
M. Chilton
18ème
J. Bianchi
19ème
C. Pic
19ème
P. di Resta

 

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 09/05/2013 - 19:53
Dernière modification : 02/02/2014 - 16:09
Catégorie : Saison 2013
Page lue 1484 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 642

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 2
^ Haut ^