Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2021 - GP de Monaco

 

 

Les essais qualificatifs :

Après un week-end impressionnant depuis jeudi, la question se pose de savoir si les pilotes Ferrari pourront réitérer leurs performances des essais libres et se mêler à la lutte pour la pole position.
 
Red Bull a signé deux meilleurs temps dans le week-end, à chaque fois devant une Ferrari, tandis que Charles Leclerc a également fait un meilleur temps en Principauté, pour sa course à domicile.
 
L’autre inconnue est le potentiel réel des Mercedes, qui semblaient en retard sur les Red Bull et les Ferrari lors de chacune des séances. Le trafic et les possibles drapeaux jaunes ou drapeaux rouges pourront aussi jouer un rôle dans la séance.
 
La piste est à 34 degrés en ce samedi après-midi, tandis que la température de l’air n’est que de 18 degrés, pour des conditions nuageuses finalement similaires à celle de la matinée.
 
  •  1ere partie :
Yuki Tsunoda a été le premier à faire un chrono mais Antonio Giovinazzi a signé la première référence en 1’13"4, avant que Lando Norris ne fasse un temps de 1’12"676. Max Verstappen s’est placé juste derrière la McLaren.
 
Pierre Gasly s’est ensuite glissé en deuxième place, mais la piste progressait à grande vitesse. Kimi Räikkönen est remonté en deuxième place, Giovinazzi a repris la première place avant que Valtteri Bottas ne signe un 1’11"794.
 
Lance Stroll est remonté deuxième devant Hamilton, puis Norris a dépassé son compatriote. Verstappen a signé un 1’11"522, battu immédiatement par Carlos Sainz et sa Ferrari en 1’11"341.
 
Charles Leclerc a pris ensuite le troisième temps, tandis que Räikkönen a tiré tout droit à Ste Devote, sans toucher de mur. Hamilton a repris la quatrième place à moins de trois dixièmes, avant que Norris ne prenne la tête en 1’11"321.
 
Verstappen n’a pas traîné à reprendre la meilleure référence en 1’11"124. Pérez s’est ensuite intercalé entre les deux Mercedes. Derrière, la lutte faisait rage pour se qualifier en Q2 entre les Williams, Nikita Mazepin et les Alpine, pas en forme en Principauté. Bottas a pris le meilleur temps absolu du week-end en 1’10"938.
 
George Russell est remonté au 12e rang à 1"5 du meilleur temps, pendant que Leclerc prenait la deuxième position. A 5 minutes du terme de la Q1, les deux pilotes Alpine F1 étaient provisoirement éliminés.
 
Russell a ensuite pris la dixième place, et Ocon la 12e. La piste progressait énormément en cette fin de Q1, mais Mazepin n’a pas réussi à faire mieux. Daniel Ricciardo est remonté en neuvième place, contrairement à Alonso qui n’a pas amélioré.
 
Latifi a même amélioré plus que l’Espagnol, qui semblait décidément en grande difficulté.
 
Vettel a amélioré mais a gardé la 12e place, et Räikkönen est remonté en neuvième place. Giovinazzi est remonté au neuvième rang, et Ocon au dixième. Mazepin n’a pas réussi à faire mieux que sa 19e place.
 
Tsunoda a pris la 16e place, Alonso a amélioré en 17e place seulement, et Latifi a pris la 18e place. Vettel a failli être éliminé mais passe en Q2.
 
Les éliminés sont Tsunoda, Alonso, Latifi, Mazepin et donc Mick Schumacher, qui n’a pas roulé en qualifications.
  •  2ème partie : 
Les pilotes Ferrari ont fait deux tours de préparation pour leur premier chrono de cette Q2, et ce sont les Aston Martin qui ont pris la main... pendant quelques secondes avant que les Red Bull ne franchissent la ligne.
 
Verstappen a pris le meilleur temps en 1’11"040, devant Pérez, mais Leclerc l’a battu pour trois millièmes de seconde. Sainz a mis les deux hommes d’accord avec un 1’10"806.
 
Les pilotes Mercedes F1 se sont placés aux quatrième et cinquième places, Hamilton devant Bottas, à respectivement 372 et 381 millièmes de seconde du meilleur temps de Carlos Sainz.
 
Norris a ensuite fait son premier chrono rapide et a pris le deuxième temps en 1’11"031, avec 6 millièmes d’avance sur Leclerc et neuf millièmes de seconde sur Verstappen.
 
Ce dernier a répliqué avec le meilleur temps en 1’10"650. Leclerc a amélioré et dépassé Norris, puis Bottas a simplement dépassé Hamilton, restant tout de même à 4 dixièmes de Verstappen.
 
Derrière, Giovinazzi se faisait éliminer provisoirement par Ricciardo et Gasly à 7 minutes du terme de la séance. Stroll, Ocon, Räikkönen et Russell étaient eux aussi en danger d’élimination.
 
Russell a amélioré en 13e place, mais toujours trop loin d’une possible qualification en Q3. Ocon est passé en 11e position mais à près de deux dixièmes d’une place en Q3. Gasly a amélioré mais est resté neuvième, à 1 millièmes de Vettel devant lui. Stroll, qui a tapé légèrement au portier avec sa roue arrière, est remonté 11e.
 
Bottas a dépassé Norris, contrairement à Hamilton qui a amélioré mais a conservé sa sixième place provisoire. Leclerc a repris le meilleur temps en 1’10"597 ! Le pilote n’avait jamais franchi la Q1 à domicile et va disputer la pole !
 
Giovinazzi est passé dixième, Gasly a amélioré, tandis qu’Ocon, Ricciardo et Räikkönen n’ont pas amélioré. Bottas a pris la troisième place, et Stroll la 13e. Pérez est remonté en cinquième position.
 
Les éliminés de cette Q2 sont Ocon, Ricciardo, Stroll, Räikkönen et Russell.
  •  3ème partie :
Verstappen a directement mis la pression sur ses rivaux avec un temps de 1’10"576. Bottas a accéléré pour la Q3 avec un temps à 60 millièmes du Néerlandais, au moment où les Ferrari s’élançaient pour leur tour chrono.
 
Giovinazzi a devancé Gasly dans leur première tentative respective. Leclerc a ensuite passé la ligne avec un temps de 1’10"346, un chrono à 2 dixièmes du record de la piste ! Sainz a pris la troisième place à 265 millièmes de son équipier.
 
Hamilton a pris le cinquième temps à 7 dixièmes, juste devant Vettel, et Gasly les a devancés tous les deux. Bottas a pris la troisième place devant Sainz, alors que Norris a raté sa première tentative.
 
Pérez était huitième et Norris a enchaîné un deuxième tour rapide avec un cinquième temps à la clé. Hamilton était provisoirement repoussé en quatrième ligne sur la grille de départ.
 
Verstappen a raté sa deuxième tentative, tout comme Pérez qui restait neuvième. Et le coup de théâtre ! Leclerc est allé taper le mur alors qu’il était dans sa dernière tentative aux S de la Piscine, mettant un terme à la séance !
 
Le Monégasque sera donc en pole position si sa voiture n’a pas de changement de boîte de vitesses ou de moteur. Il devancera Verstappen sur la première ligne, et Bottas et Sainz sur la deuxième ligne.
  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Charles Leclerc Ferrari SF21 1:11.113 1:10.597 1:10.346
2 Max Verstappen Red Bull Honda RB16B 1:11.124 1:10.650 1:10.576
3 Valtteri Bottas Mercedes W12 1:10.938 1:10.695 1:10.601
4 Carlos Sainz Ferrari SF21 1:11.324 1:10.806 1:10.611
5 Lando Norris McLaren Mercedes MCL35M 1:11.321 1:11.031 1:10.620
6 Pierre Gasly AlphaTauri Honda AT02 1:11.560 1:11.179 1:10.900
7 Lewis Hamilton Mercedes W12 1:11.622 1:11.116 1:11.095
8 Sebastian Vettel Aston Martin Mercedes AMR21 1:12.078 1:11.309 1:11.419
9 Sergio Pérez Red Bull Honda RB16B 1:11.644 1:11.019 1:11.573
10 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Ferrari C41 1:11.658 1:11.409 1:11.779
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Esteban Ocon Alpine Renault A521 1:11.740 1:11.486  
12 Daniel Ricciardo McLaren Mercedes MCL35M 1:11.747 1:11.598  
13 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR21 1:11.979 1:11.600  
14 Kimi Räikkönen Alfa Romeo Ferrari C41 1:11.899 1:11.642  
15 George Russell Williams Mercedes FW43B 1:12.016 1:11.830  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Yuki Tsunoda AlphaTauri Honda AT02 1:12.096    
17 Fernando Alonso Alpine Renault A521 1:12.205    
18 Nicholas Latifi Williams Mercedes FW43B 1:12.366    
19 Nikita Mazepin Haas Ferrari VF-21 1:12.958    
20 Mick Schumacher Haas Ferrari VF-21 - :—.---    
  • Grille de départ : 
C. Leclerc  pour_grille_de_depart.GIF  
1'10"346 M. Verstappen
  1'10"576
V. Bottas pour_grille_de_depart.GIF  
1'10"601 C. Sainz
  1'10"611
L. Norris pour_grille_de_depart.GIF  
1'10"620 P. Gasly
  1'10"900
L. Hamilton pour_grille_de_depart.GIF  
1'11"095 S. Vettel
  1'11"419
S. Perez pour_grille_de_depart.GIF  
1'11"573 A. Giovinazzi
  1'11"779
E. Ocon pour_grille_de_depart.GIF  
1'11"486 D. Ricciardo
  1'11"598
L. Stroll pour_grille_de_depart.GIF  
1'11"600 K. Raikkonen
  1'11"642
G. Russell pour_grille_de_depart.GIF  
1'11"830 Y. Tsunoda
  1'122"096
F. Alonso pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"205 N. Latifi
  1'12"366
N. Mazepin pour_grille_de_depart.GIF  
1'12"958 M. Schumacher
  pas de temps

La course :

C’est une grille de départ à la physionomie étonnante qui a marqué les qualifications du Grand Prix de Monaco de Formule 1. La cinquième manche de la saison pourrait donner lieu à un duel entre Ferrari et Red Bull.
 
En effet, Valtteri Bottas s’élance troisième pour Mercedes F1, derrière une première ligne surprenante composée de Charles Leclerc et Max Verstappen, et il sera accompagné de Carlos Sainz.
 
Lewis Hamilton a fait sa pire qualification depuis le Grand Prix d’Allemagne 2018 et s’élancera septième derrière Lando Norris et Pierre Gasly. Sebastian Vettel sera huitième au départ devant Sergio Pérez et Antonio Giovinazzi.
 
Le top 10 s’élancera intégralement en pneus tendres, puisque les essais qualificatifs étaient trop serrés et n’ont pas pu permettre de chausser les gommes médiums en Q2. Les stratégies alternatives seront donc présentes en deuxième partie de grille.
 
14h 20 : Charles Leclerc subit un problème de boîte de vitesses dans le tour de mise en grille ! La voiture revient aux stands et est analysée par l’équipe.
 
C’est l’abandon pour le Monégasque ! Le problème est bien trop important pour que le pilote Ferrari ne prenne le départ de la course.
 
C’est donc Max Verstappen qui s’élancera premier, mais sur la deuxième place de grille, la pole restant vide. Bottas s’élancera du côté propre de la piste et aura un coup à jouer, tandis que Sainz devient le seul espoir de résultat pour Ferrari.
 
14h58 : Dans la deuxième partie du classement, Esteban Ocon s’élancera en tendres, tout comme les pilotes Haas F1. Daniel Ricciardo, Kimi Räikkönen, George Russell, Fernando Alonso et Nicholas Latifi auront des pneus médiums, tandis que Lance Stroll et Yuku Tsunoda auront des gommes dures.
 
Départ : C’est parti à Monaco, le premier virage est passé sans trop d’encombres, et Verstappen garde la tête devant Bottas et Sainz !
 
Tour 1 : Le premier tour se passe bien, Ocon a tapé le rail sans gravité à l’épingle, tandis que Schumacher a passé Mazepin au Grand Hotel.
 
Tour 2 : Verstappen a pris une seconde d’avance sur Bottas et trois sur Sainz. Derrière Norris se tient à distance de la Ferrari et doit composer avec Gasly et Hamilton dans son sillage.
 
Tour 4 : Verstappen enchaîne les meilleurs tours mais possède moins d’une seconde d’avance sur Bottas, placé dans son sillage.
 
Tour 6 : L’écart reste situé à une seconde entre les deux hommes de tête, qui ne parviennent désormais plus à creuser l’écart sur Sainz et Norris, dont les chronos sont similaires aux deux leaders.
 
Tour 8 : Verstappen, Bottas, Sainz et Norris continuent de tourner dans des chronos similaires, même si le meilleur tour est l’œuvre du premier cité. Sainz a signé un temps à 14 millièmes du record du Néerlandais.
 
Tour 9 : Norris signe le meilleur tour en course et revient à peine sur Sainz, qui remonte lui aussi sur les leaders à coups de dixièmes. Derrière, les places sont stables avec Gasly, Hamilton, Vettel, Pérez, Giovinazzi et Ocon.
 
Tour 11 : Verstappen accélère en 1’16"2, trois dixièmes de mieux que Bottas, et cinq dixièmes de mieux que Sainz. L’écart entre les deux premiers est de 1"9, Sainz est à 4 secondes de Verstappen et Norris à 7"2.
 
Tour 12 : Pérez prend le meilleur tour en course en 1’15"9, et se rapproche à une seconde de Vettel. Ce dernier est désormais à 6"5 de Lewis Hamilton devant lui.
 
Tour 14 : Mazepin prend un drapeau noir et blanc pour avoir coupé la chicane et ne pas avoir respecté les limites de la piste à la chicane.
 
Tour 15 : Pérez fait encore le meilleur tour mais bloque derrière Vettel.
 
Tour 17 : Mercedes demande à Bottas s’i peut aller plus vite, alors que Verstappen enchaîne les meilleurs tours en course.
 
Tour 19 : Norris prend lui aussi un drapeau noir et blanc pour le non respect des limites de piste.
 
Tour 21 : Bottas se plaint de son pneu avant-gauche qui perd en performance, et Sainz revient sur lui, tandis que Verstappen prend de l’avance en tête, avec 3"8.
 
Tour 24 : Les pilotes Haas F1 prennent un tour par les leaders mais ne les gênent pas, n’impactant pas l’écart qui frôle désormais les 5 secondes entre Verstappen et Bottas. Sainz reste à environ 1"5 du Finlandais.
 
Tour 27 : Bottas explique qu’il n’y a plus de vie dans ses pneus mais Mercedes prolonge son relais. Hamilton est coincé derrière Gasly et s’impatiente.
 
Tour 29 : Hamilton s’arrête et ressort huitième en gommes dures.
 
Tour 31 : Bottas rentre aux stands et a un problème sur l’écrou ! L’avant droite ne peut pas être enlevé et le Finlandais doit tout simplement abandonner !
 
Tour 32 : Gasly est rentré aux stands et est ressorti devant Hamilton, qui n’est pas heureux de la stratégie. Pire pour le Britannique, Vettel ressort devant les deux hommes en cinquième place.
 
Tour 33 : Sainz et Norris se sont arrêtés et Verstappen et Pérez restent en tête avec un arrêt encore à effectuer.
 
Tour 35 : Verstappen s’arrête et ressort juste derrière Pérez, qui doit encore s’arrêter.
 
Tour 36 : Pérez passe à son tour par les stands et ressort en quatrième place ! Très bonne opération pour Red Bull, confirmant au passage que la stratégie que Hamilton voulait appliquer en restant plus longtemps était la bonne.
 
Tour 38 : Ocon s’arrête et parvient à dépasser Giovinazzi. Stroll et Räikkönen sont huitième et neuvième mais doivent encore s’arrêter.
 
Tour 39 : Verstappen a 3 secondes d’avance sur Sainz, qui roule plus d’une seconde plus vite que le Néerlandais ! Le pilote Red Bull a-t-il un problème ? Norris est à 5 secondes de l’Espagnol, Pérez à 17 secondes de Verstappen, Vettel cinquième à 4 secondes du Mexicain, et Gasly à près de 3 secondes de l’Aston Martin. Hamilton le suit de près.
 
Tour 41 : Verstappen a repris son rythme. Par ailleurs, Leclerc a expliqué son problème, qui n’aurait finalement rien à voir avec la boîte de vitesses.
 
Tour 43 : Vestappen garde 3"3 d’avance sur Sainz, tous les leaders étant en pneus durs, ils devraient aller à l’arrivée comme ça, sauf si une interruption ou une neutralisation venait agiter la fin de course. Räikkönen entre enfin aux stands et laisse Ocon neuvième, devant Giovinazzi et Alonso.
 
Tour 47 : L’écart se réduit entre Verstappen et Sainz, qui remonte à 2"5 de son rival. Derrière, Norris perd du temps car l’Espagnol est le pilote le plus rapide en course. Pérez reste à 7 secondes de Norris et devance Vettel de 10 secondes. Gasly est à 4"2 de l’Allemand et garde toujours Hamilton derrière lui. Stroll roule plus vite que ses rivaux dans ce peloton et pourrait réussir à garder la huitième place après son arrêt en fin de course.
 
Tour 51 : Image très difficile pour McLaren, avec Norris qui prend un tour à son équipier Ricciardo.
 
Tour 53 : L’écart entre Verstappen et Sainz reste aux alentours des 3 secondes, et ils ne sont plus que 10 dans le même tour que le leader.
 
Tour 55 : Hamilton se montre pressant derrière Gasly mais ne parvient pas à dépasser l’AlphaTauri. En l’état, le Britannique perdrait la tête du classement au profit de Verstappen.
 
Tour 59 : Stroll s’arrête à son tour aux stands et repart en pneus tendres après avoir fait son premier relais en durs. Le Canadien repart huitième et a donc fait une belle opération avec cette stratégie décalée.
 
Tour 61 : Sainz perd un peu en rythme et laisse Verstappen s’envoler en tête, puisque l’écart est désormais de 5 secondes. Norris pointe à 13 secondes de la Ferrari et se plaint de pneus difficiles à gérer. Pérez est remonté à 3 secondes du Britannique.
 
Tour 63 : Sainz perd beaucoup de temps mais reste à l’abri pour la deuxième place.
 
Tour 64 : Stroll est sous enquête pour avoir mordu la ligne séparant la voie des stands en sortie et la piste
 
Tour 66 : Pérez est dans le sillage de Norris mais le plus dur reste à faire : dépasser.
 
Tour 68 : Hamilton s’arrête aux stands et ressort en pneus tendres ! Le Britannique va tenter d’arracher un point supplémentaire avec le meilleur tour en course, qui vient de tomber dans l’escarcelle de Tsunoda, ressorti 16e en pneus tendres après son arrêt, grâce à un temps de 1’14"0.
 
Tour 70 : Hamilton signe le meilleur tour en course en 1’12"909. Red Bull va-t-elle demander à Pérez de s’arrêter s’il ne parvient pas à dépasser Norris rapidement ?
 
Tour 72 : Verstappen possède 8"8 d’avance sur Sainz, lui-même à l’abri de Norris avec 13" d’avance sur le Britannique. Ce dernier défend toujours chèrement son podium contre un Pérez impuissant sur l’étroit circuit de Monaco.
 
Tour 75 : Ocon conserve la neuvième place malgré la pression des pilotes Alfa Romeo et de Ricciardo.
 
Tour 77 : Norris signe son meilleur tour personnel et reprend de l’air sur Pérez, qui pointe à deux secondes de la McLaren.
 
Arrivée : Max Verstappen remporte le Grand Prix de Monaco, sa deuxième victoire de la saison ! Le pilote Red Bull prend la tête du championnat pour la première fois de sa carrière.
 
Il devance Carlos Sainz, qui signe son premier podium avec Ferrari, le troisième de sa carrière, tandis que Norris signe son deuxième podium de la saison. Pérez est quatrième et permet à Red Bull de prendre aussi la tête du classement constructeurs.
 
Vettel signe son premier résultat de la saison dans le top 10 avec une excellente cinquième place en Principauté. Gasly est un très bon sixième devant Hamilton qui marque sept points grâce au meilleur tour en course.
 
Stroll complète un bon résultat pour Aston Martin devant Ocon et Giovinazzi, qui ouvre le compteur d’Alfa Romeo pour cette saison 2021.
  • Meilleur tour : L. Hamilton : 1'12"909
  • Le classement du GP : 
1er
M. Verstappen
2ème
C. Sainz
3ème
L. Norris
4ème
S. Perez
5ème
S. Vettel
6ème
P. Gasly
7ème
L. Hamilton
8ème
L. Stroll
9ème
E. Ocon
10ème
A. Giovinazzi
11ème
K. Raikkonen
12ème
D. Ricciardo
13ème
F. Alonso
14ème
G. Russell
15ème
N. Latif
16ème
Y. Tsunoda
17ème
N. Mazepin
18ème
M. Schumacher

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 19/02/2020 - 21:37
Dernière modification : 23/05/2021 - 16:53
Catégorie : Saison 2021
Page lue 153 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 9
^ Haut ^