Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2021 - GP du Mexique

 
Mexique.PNG

 

Les essais qualificatifs :

La séance de qualification du Grand Prix du Mexique de Formule 1 se déroule après trois séances libres qui ont vu les pilotes Red Bull se placer en favoris. Si Valtteri Bottas a signé le meilleur temps des EL1, ce sont ensuite Max Verstappen et Sergio Pérez qui ont dominé les deux autres.
 
Le Mexicain rêve évidemment de la pole position devant son public, mais on sait que Verstappen et Lewis Hamilton sont redoutables lorsqu’ils doivent effectuer un tour optimal durant les séances de qualifications.
 
Un besoin que plusieurs pilotes n’auront pas, condamnés à partir du fond de grille à cause de pénalités moteur. Lando Norris, Esteban Ocon, Lance Stroll et Yuki Tsunoda se partageront les deux dernières lignes. George Russell sera quant à lui pénalisé de cinq positions sur la grille pour un changement de boîte de vitesses.
 
Les limites de piste au virage 9, où Nikita Mazepin était sorti de piste hier, ont été supprimées, tandis que les règles restent les mêmes dans les trois premiers virages et dans le virage 12.
 
La température de l’air était toujours de 21 degrés lors du début de séance, mais le soleil intense avait fait monter l’asphalte à 46 degrés. Cette caractéristique du circuit, avec l’altitude caractéristique, est une difficulté supplémentaire pour exploiter les moteurs et les pneus.
 
20h55 : Le possible premier rebondissement est arrivé avec une inquiétude autour de l’aileron arrière de Verstappen chez Red Bull. Les mécaniciens travaillaient d’arrache-pied sur la RB16B du Néerlandais à 5 minutes du feu vert, mais le pilote est monté dans sa monoplace avant le début de séance.
  •  1ere partie :
Les mécaniciens de Pérez étaient aussi sur son aileron arrière au début de la séance, mais tout semblait normal pour préparer cette séance. Les Haas F1, Nicholas Latifi et Kimi Räikkönen ont été les premiers à se lancer en piste.
 
Räikkönen a signé un 1’19"108, nettement devant les premières références des pilotes Haas F1. Finalement, les pilotes Red Bull ont même pris la piste avant les pilotes Mercedes.
 
Carlos Sainz a fait un temps de 1’18"583, battu immédiatement par Charles Leclerc en 1’17"991. Sebastian Vettel a pris la deuxième place entre les Ferrari. Mais le Drapeau Rouge a été déployé immédiatement pour un crash de Lance Stroll ! Le pilote bougeait allait bien mais a détruit son Aston Martin dans le dernier virage.
 
Il restait 10’58 de Q1 lorsque le drapeau rouge a été brandi, et ils étaient seulement sept à avoir signé un chrono avant l’interruption. Cela promet une deuxième partie de Q1 très animée, car ils seront 13 à vouloir faire certainement deux tentatives.
 
21h20 : Les TecPro de la ligne droite ont été sérieusement abîmés. Les réparations avancent, sous la supervision de Michael Masi, qui s’est rendu sur place pour vérifier que tout était fait dans les règles, et ainsi garantir une reprise sécurisée pour les pilotes.
 
21h25 : Les mécaniciens de Red Bull ont rapidement retravaillé sur les ailerons arrière, mais c’est désormais terminé. La monoplace de Stroll a été ramenée au stand, et les réparations se poursuivent. La direction de course préviendra de la reprise de la séance 5 mn avant que celle-ci ne soit effective.
 
21h28 : La séance va reprendre ! La direction de course indique une relance à 21h33 heure française (14h33 au Mexique).
 
21h32 : Les images montrent que Räikkönen a coupé la ligne des stands pour rentrer au box quand Stroll a eu son accident... puis l’a coupée une deuxième fois pour revenir en piste ! Les commissaires étudieront le problème après la séance.
 
21h33 : La séance est relancée ! Les pilotes se lancent en paquet à l’assaut de la piste.
 
La première inquiétude de cette relance est arrivé avec un problème de puissance pour Sainz ! L’Espagnol a mis du temps à relancer sa monoplace mais il a finalement réussi à repartir. Petite frayeur sans conséquence pour le moment.
 
Les pilotes Mercedes ont immédiatement signé des chronos rapides, Hamilton en 1’17"576, battu de 60 millièmes par Bottas ! Pérez s’est positionné devant Bottas pour 65 millièmes de seconde en 1’17"451, mais Verstappen a mis tout le monde d’accord avec un temps de 1’16"788 !
 
Norris s’est placé quatrième, deux millièmes devant Hamilton, et Leclerc a pris le sixième temps provisoire derrière le septuple champion du monde, et devant Daniel Ricciardo, Pierre Gasly et les Alfa Romeo.
 
Bottas a ensuite amélioré pour remonter à 171 millièmes de Verstappen, et Hamilton s’est positionné juste devant Pérez. Les pilotes Alpine F1 n’avaient toujours pas signé de temps à 4 minutes de la fin de séance, mais Esteban Ocon et Fernando Alonso étaient en piste.
 
Le trafic était de nouveau très difficile à gérer en cette fin de Q1. Ocon s’est intercalé entre les Alfa Romeo, et Alonso s’est placé 12e derrière Yuki Tsunoda. Sainz, pourtant au volant d’une Ferrari redoutable, était menacé mais s’est relancé dans un tour rapide.
 
Sainz a pris le cinquième temps, battu par Tsunoda. Latifi a devancé les deux Haas, et Gasly s’est placé deuxième ! Leclerc a signé un temps de 1’16"748 pour prendre le meilleur temps de cette Q1.
 
Räikkönen et Russell ont amélioré, et Vettel aussi, ce qui a envoyé Alonso hors de la zone des qualifiés. Bottas a signé le meilleur temps en 1’16"727.
 
Les éliminés sont Alonso, Latifi, Schumacher, Mazepin et Stroll.
  •  2ème partie : 
Les pilotes Williams sont sous enquête pour la manière avec laquelle ils sont ressortis des stands lors de la relance. Les deux pilotes ont gagné des positions en passant par la voie de droite.
 
Les pilotes se sont tous lancés en gommes médiums pour ce premier tour de Q2 ! Chacun veut éviter d’avoir les gommes tendres en début de course, alors que les températures de piste frôleront les 50 degrés.
 
Pérez a signé un temps de 1’17"055, il était le premier à passer la ligne. Verstappen a frappé fort à nouveau avec un temps de 1’16"483. Hamilton a signé un temps à 16 millièmes de Verstappen, et Bottas s’est placé 3e à 0"472. Leclerc s’est intercalé entre le Finlandais et Pérez !
 
Derrière, Ricciardo a pris la sixième place devant Gasly, Räikkönen, Sainz et Giovinazzi. Russell et Vettel étaient hors du top 10, et Norris a également repoussé Giovinazzi en 11e place après son premier tour rapide.
 
Ocon a pris la 12e place en pneus tendres, et Tsunoda a pris la troisième position en pneus tendres, à deux dixièmes de Verstappen ! Sainz a amélioré en huitième place, et Gasly n’a pas progressé. Leclerc est lui aussi resté cinquième, et Bottas n’a pas progressé non plus.
 
Vettel a indiqué à la radio avoir un tear-off bloqué dans l’aileron arrière, ce qui a pu perturber son chrono.
 
Norris n’a pas amélioré, contrairement à Vettel, mais l’Allemand a échoué au 11e rang. Hamilton a pris le meilleur temps en 1’16"474, 9 millièmes de seconde devant Verstappen ! Gasly s’est mis à l’abri en cinquième place.
 
Giovinazzi a fait un tête-à-queue à l’entrée du stade et a ruiné le temps de Sainz, qui n’a pas pu progresser. Russell n’a pas fait mieux que 13e.
 
Les éliminés sont Vettel, Räikkönen, Russell, Giovinazzi et Ocon.
  •  3ème partie :
Les équipiers se sont tous lancés dans le sillage l’un de l’autre en ce début de Q3, puisque l’on retrouvait pour cette fin de séance les deux Red Bull, les deux Mercedes, les deux Ferrari, les deux McLaren et les deux AlphaTauri.
 
Gasly a signé le meilleur temps avant d’être battu par Pérez en 1’16"342 ! Verstappen a signé le meilleur temps en 1’16"225, battu immédiatement par Bottas en 1’15"875, et Hamilton s’est placé deuxième en 1’16"020 !
 
Un scénario inattendu, tant Red Bull semblait avoir l’avantage, mais on se retrouve avec les deux Mercedes en tête après ce premier relais. Gasly et Leclerc suivent devant Ricciardo, Sainz, Norris et Tsunoda.
 
Les pilotes Red Bull ont repris la piste en premier pour cette dernière tentative, mais Pérez s’est raté dans le deuxième secteur et Verstappen a été gêné ! Sainz est remonté au sixième rang.
 
Verstappen n’a pas amélioré, comme Bottas, et Hamilton non plus ! C’est Bottas qui signe la pole position devant Hamilton, tandis que Verstappen et Pérez se partageront la deuxième ligne ! Une grille d’autant plus intéressante que la hiérarchie pourrait être inversée en course.
 
Gasly est cinquième devant Sainz, Ricciardo, Leclerc, Tsunoda et Norris. Mais ce sont bien Vettel et Räikkönen qui se partageront la cinquième ligne, Tsunoda et Norris étant pénalisés.
  • Résultat des qualifications : 
Pos.
Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Valtteri Bottas Mercedes W12 1:16.727 1:16.864 1:15.875
2 Lewis Hamilton Mercedes W12 1:17.207 1:16.474 1:16.020
3 Max Verstappen Red Bull Honda RB16B 1:16.788 1:16.483 1:16.225
4 Sergio Pérez Red Bull Honda RB16B 1:17.003 1:17.055 1:16.342
5 Pierre Gasly AlphaTauri Honda AT02 1:16.908 1:16.955 1:16.456
6 Carlos Sainz Ferrari SF21 1:17.517 1:17.248 1:16.761
7 Daniel Ricciardo McLaren Mercedes MCL35M 1:17.719 1:17.092 1:16.763
8 Charles Leclerc Ferrari SF21 1:16.748 1:17.034 1:16.837
9 Yuki Tsunoda AlphaTauri Honda AT02 1:17.330 1:16.701 1:17.158
10 Lando Norris McLaren Mercedes MCL35M 1:17.569 1:17.473 1:36.830
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Sebastian Vettel Aston Martin Mercedes AMR21 1:17.502 1:17.746  
12 Kimi Räikkönen Alfa Romeo Ferrari C41 1:17.606 1:17.958  
13 George Russell Williams Mercedes FW43B 1:17.958 1:18.172  
14 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Ferrari C41 1:17.897 1:18.290  
15 Esteban Ocon Alpine Renault A521 1:18.126 1:18.405  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Fernando Alonso Alpine Renault A521 1:18.452    
17 Nicholas Latifi Williams Mercedes FW43B 1:18.756    
18 Mick Schumacher Haas Ferrari VF-21 1:18.858    
19 Nikita Mazepin Haas Ferrari VF-21 1:19.303    
20 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR21 1:20.873    
  • Grille de départ :
V. Bottas  pour_grille_de_depart.GIF  
1'15"875 L. Hamilton
  1'16"020
M. Verstappen pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"225 S. Perez
  1'16"342
P. Gasly pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"761 C. Sainz
  1'16"763
D. Ricciardo pour_grille_de_depart.GIF  
1'16"763 C. Leclerc
  1'16"837
S. Vettel pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"958 K. Raikkonen
  1'17"958
A. Giovinazzi pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"290 F. Alonso
  1'18"452
N. Latifi pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"756 M. Schumacher
  1'18"858
N. Mazepin pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"303 G. Russell*
  1'18"172
Y. Tsunoda** pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"158 L. Norris**
  1'36"830
E. Ocon** pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"405 L. Stroll**
  1'20"873
*G. Russell est pénalisé de 5 places suite au changement de sa boite de vitesses
** Y. Tsunoda, L. Norris, E. Ocon et L. Stroll sont pénalisés en fond de grille suite au changement de différents éléments du bloc moteur.

La course :

La séance de qualification du Grand Prix du Mexique a offert une issue surprenante, avec la domination de Mercedes F1 pour la pole position. Valtteri Bottas et Lewis Hamilton ont en effet dominé Red Bull et devanceront Max Verstappen et Sergio Pérez au départ.
 
Après une physionomie inverse durant le week-end, où les Red Bull semblaient favorites pour la pole position, la course pourrait réserver de nouvelles surprises, et il sera intéressant de voir comment Mercedes essaiera de conserver son avantage des qualifications.
 
Derrière, Pierre Gasly est le meilleur des autres, devant la Ferrari de Carlos Sainz, la McLaren de Daniel Ricciardo, et Charles Leclerc. Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen se positionneront au départ en cinquième ligne, avec le choix libre de gommes puisqu’ils ont été éliminés en Q2 mais ont gagné deux places avec les pénalités.
 
Le premier des pilotes pénalisés est George Russell, qui a pris cinq places de pénalité pour un changement de boîte de vitesses et s’élancera 16e. Il devancera Yuki Tsunoda, Lando Norris et Esteban Ocon, qui ont changé leur unité de puissance complète, puis Lance Stroll, qui reçoit un nouveau bloc propulseur et une nouvelle boîte de vitesses.
 
La direction de course a donné de nouvelles consignes dans les heures précédant le Grand Prix, puisque les règles pour les premiers virages ont évolué au premier tour. Les pilotes qui ne parviendront pas à négocier le premier virage pourront revenir sur la piste où ils le souhaitent, mais ce n’est que pour le premier tour.
 
Durant les tours suivants, les pilotes devront appliquer la règle classique qui consiste à suivre les plots dans les premiers virages, pour reprendre la piste à l’extérieur du troisième virage de l’Autodromo Hermanos Rodriguez.
 
19h38 : Inquiétude chez Red Bull ! "Regardez, il y a un bug dans le moteur" a expliqué Pérez à ses mécaniciens après son tour de mise en grille. Mais Helmut Marko a ensuite assuré à Canal+ que tout allait bien et que ses mécaniciens faisaient juste des vérifications.
 
19h42 : De nouveau, l’air est frais mais la piste est très chaude. L’altitude du circuit de Mexico, situé à 2200 mètres, permet au mercure d’être à 21 degrés. En revanche, l’asphalte est à une température de 47 degrés, ce qui devrait fortement impacter la dégradation des gommes.
 
19h57 : Hormis Tsunoda et Ocon, qui ont aidé pour l’aspiration de leur équipier en Q3 et s’élanceront en pneus tendres, le reste du peloton débutera la course en pneus médiums.
 
Départ : Les pilotes Mercedes sont bien partis mais Verstappen s’est porté à leur hauteur pour les passer au premier virage par l’extérieur ! Derrière, Ricciardo a percuté Bottas !
 
Tour 1 : Verstappen a pris la tête devant Hamilton et Pérez, qui a dépassé Gasly au virage 4. Tsunoda a abandonné, tout comme Mick Schumacher, après un contact dans le premier enchaînement. Bottas est 17e devant Ricciardo, les deux hommes ayant dû passer par les stands.
 
Le ralenti montre que c’est Ocon qui s’est accroché avec Tsunoda, et Schumacher a été une victime malheureuse de cet incident.
 
Tour 3 : Verstappen mène devnt Hamilton, Pérez, Gasly, Leclerc et Antonio Giovinazzi, auteur d’un excellent départ. Sainz a été quelque peu perdant, contrairement à Vettel et George Russell, qui suivent devant Räikkönen. Nikita Mazepin a fait un excellent départ en 11e place devant Fernando Alonso, Nicholas Latifi, Ocon, Norris, Stroll, Bottas et Ricciardo.
 
Tour 4 : La course va reprendre !
 
Tour 5 : C’est reparti ! Verstappen conserve la tête devant Hamilton. Sainz se défait de Giovinazzi et Alonso de Mazepin. Derrière, Ricciardo dépasse Bottas à la relance, et Norris se défait d’Ocon.
 
Tour 6 : Verstappen signe le meilleur tour en course et prend déjà une seconde à Hamilton, l’écart dépassant les deux secondes. Derrière, tout le monde est stable. Une lutte entre Stroll et Ricciardo est noté par les commissaires sportifs, le pilote McLaren étant très brouillon en ce début de course.
 
Tour 7 : Verstappen reprend un peu de temps à Hamilton mais les temps au tour sont de moins en moins éloignés. Pérez est troisième à 4"5 de son équipier.
 
Tour 8 : Hamilton admet que Verstappen "est rapide" à la radio. Le Néerlandais continue à enchaîner les meilleurs tours en course. Derrière, Räikkönen est à l’attaque sur Russell mais ce dernier conserve l’avantage.
 
Tour 9 : Räikkönen vient finalement à bout de Russell, qui est désormais sous la menace d’Alonso. Devant, Verstappen a encore pris une demi-seconde à Hamilton et a plus de 3 secondes d’avance. En fond de classement, Norris a pris la 13e place à Ocon, et Ricciardo et Bottas coincent toujours derrière Stroll.
 
Tour 10 : L’écart baisse enfin entre Verstappen et Hamilton, le Britannique ayant pour la première fois été plus rapide que son rival dans le neuvième tour. Mais la Red Bull réplique dans le deuxième secteur et l’écart augmente. Derrière, Pérez est à 3 secondes de Hamilton et Gasly à 4 secondes de Pérez. L’écart est similaire devant Leclerc, et Sainz est à 2"2 de son équipier. Giovinazzi tient toujours un bon rythme, à 2"6 de la Ferrari. Vettel est coincé derrière l’Italien.
 
Tour 12 : Alonso a passé Russell, tandis que Norris et Ocon ont dépassé Mazepin. Derrière, Bottas semble incapable de se placer dans l’aspiration de Ricciardo. A-t-il un problème ?
 
Tour 13 : Stroll s’arrête, il est le premier hors des pilotes impliqués dans l’accrochage du premier tour. Il chausse des gommes dures, comme Ricciardo et Bottas, et Latifi en fait de même à son tour.
 
Tour 14 : En tête, Hamilton s’effondre, il se plaint de pneus qui perdent de la performance, et concède pratiquement une seconde au tour à Verstappen. L’écart passe au-dessus des 5 secondes, et Pérez revient à 2"4 du pilote Mercedes F1.
 
Tour 15 : L’écart passe au-dessus des 6 secondes tandis que Norris dépasse Russell. Ce dernier rentre aux stands en fin de tour.
 
Tour 17 : Hamilton stabilise son déficit à 6 secondes, et réussit à garder Pérez au-dessus des 2 secondes derrière lui.
 
Tour 19 : Verstappen signe le meilleur tour en course et reprend plus d’une demi-seconde à Hamilton. L’écart continue de grandir et Hamilton se plaint.
 
Tour 20 : Verstappen dit que ses pneus ne sont "pas mauvais", mais qu’il fait juste attention aux gommes arrière. L’écart est désormais de 7"2. Derrière, Norris est remonté dans le top 10 à la faveur des arrêts aux stands, et il devance Ricciardo et Bottas, déjà chaussés de gommes dures pour leur part.
 
Tour 22 : La coures est calme avec un écart énorme en tête, Verstappen possédant désormais 8"5 de marge sur Hamilton. Pérez reste à distance du Britannique, avec deux secondes de retard. Gasly est à 11"9 du Mexicain et possède 3"7 d’avance sur Leclerc, et 6"9 sur Sainz. Vettel est à 8"7 de Sainz, Räikkönen est à 3"3 de son ancien équipier, et Alonso est à 3"6 du Finlandais. Norris est à 7 secondes d’Alonso.
 
Tour 23 : Hamilton semble désabusé au volant : "Ils sont trop rapides pour nous." Il explique qu’il ne "parvient pas à s’échapper" devant Pérez.
 
Tour 25 : Bottas est dans le sillage de Ricciardo mais ne parvient pas à dépasser la McLaren en dépit de virages dans lesquels il est le plus rapide. Ricciardo s’effondre en rythme, et le Finlandais va devoir le dépasser rapidement.
 
Tour 26 : Les écarts sont stables en tête, avec 8"7 entre Verstappen et Hamilton, et 2"2 entre ce dernier et Pérez.
 
Tour 27 : L’ingénieur de Pérez lui dit qu’il est sur le "plan B" pour sa course, et il demande au Mexicain d’aller chercher Hamilton. Le pilote s’exécute et reprend du temps à la Mercedes. Derrière, Bottas ne parvient toujours pas à dépasser Ricciardo.
 
Tour 29 : Hamilton rentre finalement au stand à la fin de la 29e boucle, il chausse des pneus durs après un arrêt de 2"4 et ressort en cinquième place dans le sillage de Charles Leclerc.
 
Tour 30 : Verstappen, qui a désormais 12 secondes d’avance sur Pérez, explique que ses pneus vont bien. Son rythme reste toujours le meilleur en course. Hamilton va devoir rapidement dépasser Leclerc, et heureusement, Ferrari appelle le Monégasque au stand.
 
Tour 31 : Verstappen demande à son ingénieur de surveiller le temps que gagne Hamilton en pneus durs. Et une fois débarrassé de Leclerc, le Britannique signe les deux meilleurs temps absolus dans les deux premiers secteurs. Leclerc est ressorti neuvième, tandis que Gasly s’arrête à son tour.
 
Tour 32 : Hamilton a repris deux secondes pleines à Verstappen et Pérez, qui ont tourné dans un temps similaire. Les pneus durs neufs sont de nouveau redoutables avec la Mercedes, comme c’était le cas à Austin.
 
Tour 33 : Hamilton continue à reprendre du temps aux Red Bull et Verstappen est appelé au stand à la fin du tour ! Entre temps, Räikkönen s’est arrêté et est ressorti entre les McLaren.
 
Tour 34 : Pérez prend la tête de la course, Verstappen ressort à 8"5 avec 7 secondes d’avance sur Hamilton. L’arrêt de Red Bull, en 2"2, a bien aidé le Néerlandais. Vettel a calqué sa stratégie sur Räikkönen et ressort juste devant le Finlandais.
 
Tour 36 : A la demande de son ingénieur, Pérez accélère pour essayer de rester au contact de Hamilton après son futur arrêt. La course entre seulement dans sa deuxième moitié, dans le 36e des 71 tours. Il explique que ses pneus vont toujours aussi bien, en dépit de chronos un peu plus fluctuants que les deux leaders du championnat.
 
Tour 39 : Verstappen revient rapidement sur Pérez, l’écart étant à 4 secondes. Hamilton reprend aussi du temps au Mexicain mais en perd sur l’autre Red Bull. Ricciardo s’arrête, tout comme Alonso. Le pilote McLaren laisse enfin Bottas respirer, et le Finlandais va pouvoir accélérer.
 
Tour 40 : Pérez rentre enfin aux stands et ressort troisième en gommes durs, à près de dix secondes de Hamilton.
 
Tour 41 : Verstappen est en tête à avec 9"5 de marge sur Hamilton. Sainz est quatrième mais ne s’est pas encore arrêté. Gasly est cinquième devant Leclerc et Norris, qui doit lui aussi passer par les stands. Vettel et Räikkönen suivent devant Alonso.
 
Tour 42 : Bottas s’arrête à son tour mais c’est un arrêt catastrophique pour lui, et il ressort en 15e position ! La roue semblait collée à cause d’une surchauffe.
 
Tour 43 : Verstappen creuse encore l’écart et possède 10"3 d’avance sur Hamilton, tandis que Pérez a signé le meilleur tour en course et revient à 8"7 du pilote Mercedes F1.
 
Tour 44 : Sainz s’est lui aussi arrêté et est ressorti derrière son équipier, en sixième place. Norris est désormais le dernier pilote à ne pas s’être arrêté. Verstappen s’inquiète pour la santé de son pneu avant gauche.
 
Tour 45 : Verstappen et Hamilton se neutralisent pour le moment, tandis que Pérez remonte très légèrement, à 7"5 de Hamilton. Norris s’arrête enfin et ressort dixième.
 
Tour 46 : Bottas remonte et dépasse Ocon après avoir passé Russell. Il est toutefois à plus de 20 secondes des points.
 
Tour 47 : Pérez revient toujours, il réduit l’écart dans presque tous les tours. L’écart avec Hamilton est de 7 secondes.
 
Tour 49 : Pérez signe de nouveau le meilleur tour en course et revient sur Hamilton, il est à 6 secondes de Hamilton. Ce dernier pointe désormais à 13 secondes de Verstappen.
 
Tour 51 : Verstappen perd un peu de temps sur Hamilton qui, lui-même, continue de voir Pérez se rapprocher. L’écart est de 5"4. Plus loin, Gasly est toujours quatrième, avec 6"3 d’avance sur Leclerc. Sainz remonte très vite sur son équipier, puisqu’il reprend 7 à 8 dixièmes au tour et est à 3"2. Hors des points, Bottas est de nouveau coincé derrière Ricciardo, lui-même bloqué derrière Giovinazzi.
 
Tour 52 : Verstappen a fait de nouveau le meilleur temps en 1’18"9. L’écart repasse au-dessus des 13 secondes. Pérez est à 4"5 du Britannique. Peter Bonnington, l’ingénieur de Hamilton, lui dit que le risque de dépassement interviendra dans le dernier tour.
 
Tour 54 : Ferrari dit à Leclerc qu’il va y avoir un échange de positions avec Sainz, qui est nettement plus rapide, avec pourquoi pas une chance d’aller chercher Gasly.
 
Tour 55 : Pérez est à 3"5 de Hamilton. Il semblerait que la prédiction de Bono ait été optimiste.
 
Tour 56 : Verstappen a 14"7 d’avance sur Hamilton, qui voit Pérez à 2"4 désormais. La jonction est presque faite, comme entre les Ferrari.
 
Tour 57 : L’échange est fait chez les Rouges, Sainz est cinquième. Pérez est à 1"7 de Hamilton.
 
Tour 59 : Pérez est à 1"1 de Hamilton, pratiquement dans la zone DRS du pilote Mercedes F1, qui se plaint de l’usure de ses gommes.
 
Tour 60 : Pérez est désormais dans la zone DRS de Hamilton, et le public encourage son pilote ! Devant, Verstappen à 17 secondes d’avance.
 
Tour 61 : Le plus dur reste à faire pour Pérez, Hamilton réussissant à rester devant dans la longue ligne droite. Norris parvient à rester dans leur sillage et pourrait réussir à remonter sur Alonso de la sorte.
 
Tour 64 : Pérez est désormais à 1"4, mais les deux hommes reviennent dans le trafic. Sainz remonte sur Gasly mais il ne reste que 7 tours et l’écart semble trop important.
 
Tour 65 : Bottas rentre aux stands pour chausser des pneus tendres. Il ne pourra pas marquer de point bonus s’il fait le meilleur tour, étant hors du top 10, mais il empêcherait une Red Bull de le faire. Le MT est actuellement la propriété de Verstappen.
 
Tour 67 : Verstappen gère le trafic et sa course pour le moment, avec des chronos très lents. La situation entre Hamilton et Pérez semble en statu quo, 1"6 les séparant.
 
Tour 68 : Pérez est revenu à 1"1 mais ne bénéficie pas du DRS. Bottas n’arrive pas à faire le meilleur tour car il est aux prises avec Versappen, qui a pourtant 2 tours d’avance.
 
Tour 69 : Bottas repasse par les stands, tandis que l’écart est de 0"8 entre Hamilton et Pérez ! Ferrari a rendu sa place à Leclerc, Sainz n’ayant pas réussi à aller chercher Gasly.
 
Tour 70 : L’écart est désormais d’une demi-seconde entre Hamilton et Pérez, et c’est leur écart à l’entame du dernier tour !
 
Dernier tour : Red Bull dit à Pérez de vider la batterie, mais ça ne fonctionne pas pour le Mexicain qui voit la Mercedes s’échapper dans le deuxième secteur !
 
Arrivée : Victoire de Max Verstappen, sa troisième au Mexique, sa neuvième de la saison ! Hamilton termine deuxième devant Pérez. Bottas prend le meilleur tour en course à Verstappen et permet à Hamilton de gagner un point. L’écart est de 19 points entre les deux pilotes à quatre courses de la fin de saison.
 
Gasly termine quatrième devant Leclerc, Sainz, Vettel, Räikkönen, Alonso et Norris. Ferrari inflige un 18-1 à McLaren et prend la troisième place du championnat. Alpine F1 est à égalité avec AlphaTauri, gardant l’avantage grâce à la victoire de la Hongrie.
 
Giovinazzi termine 11e devant Ricciardo, Ocon, Stroll, Bottas et Russell, puis Latifi et Mazepin.
  • Meilleur tour : V. Bottas : 1'17"774
  • Le classement du GP : 
1er
M. Verstappen
2ème
L. Hamilton
3ème
S. Perez
4ème
P. Gasly
5ème
C. Leclerc
6ème
C. Sainz
7ème
S. Vettel
8ème
K. Raikkonen
9ème
F. Alonso
10ème
L. Norris
11ème
A. Giovinazzi
12ème
D. Ricciardo
13ème
E. Ocon
14ème
L. Stroll
15ème
V. Bottas
16ème
G. Russell
17ème
N. Latifi
18ème
N. Mazepin

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 19/02/2020 - 21:43
Dernière modification : 07/11/2021 - 21:47
Catégorie : Saison 2021
Page lue 525 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 17
^ Haut ^