Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2022 - GP du Canada

 

 

Les essais qualificatifs :

Pour le retour du Grand Prix du Canada de F1 après deux années d’absence à cause du Covid-19, Montréal a réservé la pluie au paddock de la Formule 1. Au milieu du débat sur le marsouinage et les directives de la FIA pour le limiter, les pilotes vont pouvoir se disputer la pole position sans contraintes officielles à ce sujet.
 
On connait déjà l’identité des deux pilotes qui composeront la dernière ligne de la grille de départ dimanche, puisque Charles Leclerc et Yuki Tsunoda seront contraints de s’élancer du fond de grille à cause de changements de pièces sur leur moteur.
 
Max Verstappen a dominé les deux premières séances d’essais libres sur le sec, tandis que Fernando Alonso s’est illustré sous la pluie en Essais Libres 3. Si Red Bull semble favorite, le mauvais temps était bien décidé à jouer un rôle crucial lors de la séance qualificative.
 
En effet, la pluie tombait toujours au moment où le feu au bout de la ligne droite des stands est passé au vert.
  •  1ere partie :
Les pilotes n’avaient pas d’autre choix que sortir des stands, malgré le peu de roulage sur la piste humide du Circuit Gilles Villeneuve. Mercedes F1 a immédiatement dit à Lewis Hamilton de faire un chrono correct rapidement, car "le risque de drapeaux jaunes et rouges est élevé" dans ses conditions.
 
George Russell s’est vite placé en première place, battu rapidement par Max Verstappen, qui a signé la première référence en 1’35"830. Mais Carlos Sainz l’a battu en 1’35"812, et Russell a repris la main en 1’34"989 ! Hamilton se plaignait de n’avoir aucune visibilité, tandis que Lando Norris a fait une erreur au premier virage.
 
Pierre Gasly a pris le troisième temps, et Sainz a progressé pour revenir à 0"176 de Russell. Esteban Ocon et Yuki Tsunoda sont remontés aux cinquième et sixième places, rapidement séparés par Guanyu Zhou.
 
Ocon a pris la deuxième place, et Kevin Magnussen a pris le meilleur temps en 1’34"893, alors que la piste semblait progresser. Russell a signé le meilleur première secteur pendant que Valtteri Bottas prenait le meilleur temps absolu en 1’34"811.
 
Mais Russell a repris la main en 1’33"925, et Hamilton s’est placé deuxième à sept dixièmes de son équipier. Verstappen a ensuite repris le meilleur tour en 1’33"200... battu par Alonso en 1’33"136. Sainz a pris le meilleur temps en 1’32"781, et Leclerc est remonté au septième rang.
 
Bottas a amélioré en sixième place, Leclerc a repris la septième place et Zhou est remonté en dixième position. Tsunoda faisait partie des éliminés et AlphaTauri confirmait qu’il ne reprendrait pas la piste, devant servir sa pénalité sur la grille.
 
Ocon a également amélioré et pris la deuxième place tandis que Gasly a fait une erreur et n’a pas rejoint la piste où il aurait dû le faire. Cependant, vu la météo, il est probable que les commissaires fassent preuve de clémence.
 
Leclerc a pris le deuxième temps alors que Sainz expliquait qu’il serait bientôt possible de chausser les intermédiaires. Verstappen a signé le meilleur chrono en 1’32"219 et Sainz a fait une erreur dans le secteur 1, faisant agiter un drapeau jaune, mais l’Espagnol a vite repris la piste.
 
Pérez semblait en difficulté et n’a pu améliorer qu’en 12e place, tandis que les pilotes Aston Martin F1 étaient en grande difficulté aussi. Vettel a amélioré mais seulement en 16e place, battu par Gasly qui restait 16e et ne se qualifiait pas. Ricciardo a pris la huitième place, Latifi a amélioré mais sans progresser au classement.
 
Les éliminés étaient Gasly, Vettel, Stroll, Latifi et Tsunoda.
  •  2ème partie : 
Vettel était très déçu de son élimination, se plaignant de n’avoir trouvé aucun grip. Ocon se plaignait du retour en piste plutôt cavalier de Sainz, qui l’a gêné dans un tour rapide, heureusement sans conséquence. Gasly avait un problème à l’avant gauche qui semble avoir provoqué son élimination.
 
Charles Leclerc est sorti de sa monoplace après la Q2, ayant visiblement décidé d’en rester là. Dans des conditions difficiles, Ferrari ne veut certainement pas qu’un bon chrono du Monégasque puisse provoquer l’élimination de Sainz.
 
Alonso, Magnussen, Ocon, Schumacher et Albon sont sortis directement en gommes intermédiaires, tandis que les autres pilotes optaient pour des pneus pluie au départ de cette deuxième partie de séance qualificative.
 
Hamilton expliquait à la radio que le "crossover point", ce moment où les intermédiaires deviennent meilleurs que les pluie, était proche. Mais le Britannique s’est lancé à l’assaut du chrono en pneus pluie.
 
Hamilton a fait un temps de 1’33"060, battu d’un dixième par Russell. Les commissaires confirmaient avoir noté l’incident impliquant Sainz et Ocon en fin de Q1. Alonso a signé le meilleur temps en 1’30"910, et Albon est allé taper les pneus dans le deuxième secteur, sans dommages.
 
Juste après en revanche, c’est Pérez qui a tapé le mur, au niveau des TecPro du virage 3. Le drapeau rouge a été brandi pour évacuer la Red Bull du Mexicain, qui a dû mettre pied à terre. Après la pénalité de Leclerc, c’est un deuxième pilote de top team qui voit sa qualification ruinée, puisque Pérez partira probablement aux alentours de la 14e place.
 
La séance a été relancée avec 9 minutes à disputer dans la deuxième partie de la qualification. La piste s’améliorait et il semblait que la pluie n’allait plus revenir. Hamilton le confirmait, avec l’apparition d’une trajectoire sèche sur la piste.
 
Bottas a pris la troisième place avant que Magnussen ne signe le meilleur temps en 1’30"612. Albon s’est positionné deuxième à deux dixièmes du Danois, et Hamilton s’est emparé du meilleur temps, vite battu par Russell, puis Sainz puis Verstappen, en 1’27"764.
 
Alonso a amélioré à son tour en deuxième place, à plus d’une seconde de Verstappen. Magnussen a pris la deuxième place, et semblait décidément à l’aise sur cette piste changeante. Albon est remonté quatrième devant Zhou, et les Mercedes ont progressé aussi.
 
Sainz a progressé en 1’26"588, et Verstappen a repris la tête de la séance en 1’26"270. Albon a continué à améliorer en cinquième place, et Zhou a pris la quatrième position. Russell et Alonso progressaient aussi, et la piste était sans cesse en progression.
 
Verstappen a gagné plus d’une seconde en 1’25"201, Schumacher a amélioré, mais d’autres ont encore progressé dans la hiérarchie. Les pilotes profitaient de pneus intermédiaires performants pour enchaîner les tours. Russell et Schumacher ont pris les deuxième et troisième positions.
 
Alonso a pris le meilleur temps en 1’24"848 au moment où le drapeau à damier était déployé, alors qu’Ocon n’améliorait pas. Bottas a pris la septième place provisoire, Magnussen a amélioré et Zhou aussi, remontant en cinquième place. Norris était 14e sans avoir signé de chrono et rentrait aux stands. Hamilton a pris la quatrième place, Verstappen a amélioré en 1’23"746, Ocon est remonté huitième.
 
Les éliminés étaient Bottas, Albon, Pérez, accidenté, Norris et Leclerc, qui n’a pas roulé en Q2.
  •  3ème partie :
La piste était séchante mais encore bien humide dans le premier secteur, et c’est Hamilton qui a fait le premier chrono de la Q3 en 1’24"360, battu par Russell en 1’24"006. Schumacher s’est placé troisième, avec quatre dixièmes d’avance sur Magnussen.
 
Verstappen a signé un temps de 1’22"701, et Sainz s’est placé deuxième à 1"111. Alonso a pris le troisième temps à 37 millièmes de son compatriote. Ocon était en retrait, comme Zhou et Ricciardo, qui a commis une erreur dans son tour rapide.
 
Schumacher a amélioré en deuxième place, Sainz est remonté en deuxième position à deux dixièmes de Verstappen, et Alonso s’est emparé de la troisième position, à un peu moins de quatre dixièmes du champion du monde.
 
Russell n’est pas parvenu à améliorer, pas plus que Zhou. Les pilotes sont rentrés au stand pour préparer une dernière tentative. Hamilton a commis une erreur dans sa deuxième tentative de chrono.
 
Russell a tenté les pneus slicks malgré un premier virage très humide ! Les autres pilotes sont repartis en piste avec des pneus intermédiaires, et c’était donc un pari très risqué pour le pilote Mercedes.
 
Magnussen a amélioré son chrono et s’est emparé d’une très belle troisième place. Verstappen a grandement amélioré en 1’21"620, et Russell est sorti de piste au premier virage, comme on pouvait s’y attendre ! Le Britannique a cassé l’aileron arrière mais a pu reprendre la piste.
 
Hamilton a amélioré en deuxième place, toutefois à 1"2 de Verstappen. Alonso a commis une erreur au virage 10, tandis que Hamilton repartait pour un autre tour rapide sans succès cette fois.
 
Verstappen a enfoncé le clou en 1’21"299, et Sainz s’est emparé de nouveau du deuxième temps. Alonso a réussi un dernier tour rapide et s’est emparé de la deuxième place ! Quel retour !
 
Verstappen a donc signé la pole position devant Alonso, qui s’élancera en première ligne devant Sainz et Hamilton. Les pilotes Haas F1 sont en troisième ligne, Magnussen devant Schumacher.
  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Max Verstappen Red Bull RBPT RB18 1:32.219 1:23.746 1:21.299
2 Fernando Alonso Alpine Renault A522 1:32.277 1:24.848 1:21.944
3 Carlos Sainz Ferrari F1-75 1:32.781 1:25.197 1:22.096
4 Lewis Hamilton Mercedes W13 1:33.841 1:25.543 1:22.891
5 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-22 1:32.957 1:26.254 1:22.960
6 Mick Schumacher Haas Ferrari VF-22 1:33.707 1:25.684 1:23.356
7 Esteban Ocon Alpine Renault A522 1:33.012 1:26.135 1:23.529
8 George Russell Mercedes W13 1:33.160 1:24.950 1:23.557
9 Daniel Ricciardo McLaren Mercedes MCL36 1:33.636 1:26.375 1:23.749
10 Guanyu Zhou Alfa Romeo Ferrari C42 1:33.692 1:26.116 1:24.030
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Valtteri Bottas Alfa Romeo Ferrari C42 1:33.689 1:26.788  
12 Alex Albon Williams Mercedes FW44 1:34.047 1:26.858  
13 Sergio Perez Red Bull RBPT RB18 1:33.929 1:33.127  
14 Lando Norris McLaren Mercedes MCL36 1:34.066 - :—.---  
15 Charles Leclerc Ferrari F1-75 1:33.008 - :—.---  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Pierre Gasly AlphaTauri RBPT AT03 1:34.492    
17 Sebastian Vettel Aston Martin Mercedes AMR22 1:34.512    
18 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR22 1:35.532    
19 Nicholas Latifi Williams Mercedes FW44 1:35.660    
20 Yuki Tsunoda AlphaTauri RBPT AT03 1:36.575    
  • Grille de départ : 
M. Verstappen  pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"299 F. Alonso
  1'21"944
C. Sainz pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"096 L. Hamilton
  1'22"891
K. Magnussen pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"960 M. Schumacher
  1'23"356
E. Ocon pour_grille_de_depart.GIF  
1'23"529 G. Russell
  1'23"55
D. Ricciardo pour_grille_de_depart.GIF  
1'23"749 G. Zhou
  1'24"030
V. Bottas pour_grille_de_depart.GIF  
1'26"788 A. Albon
  1'26"858
S. Perez pour_grille_de_depart.GIF  
1'33"127 L. Norris
  pas de temps
P. Gasly pour_grille_de_depart.GIF  
1'34"492 S. Vettel
  1'34"512
L. Stroll pour_grille_de_depart.GIF  
1'35"532 N. Latifi
  1'35"660
C. Leclerc* pour_grille_de_depart.GIF  
pas de temps Y. Tsunoda*
  1'36"575

* C. Leclerc et Y. Tsunoda sont pénalisés en fond de grille suite au changement de plusieurs composants sur leur groupe propulseur.

La course :

Après un samedi compliqué, marqué par une pluie battante, le Circuit Gilles Villeneuve accueille la F1 sous un soleil radieux. Comme vendredi, les 20 pilotes vont pouvoir retrouver une piste sèche pour disputer une course qui promet d’être animée.
 
En effet, Max Verstappen a signé une pole autoritaire sous la pluie, devançant largement l’ensemble de la concurrence. Derrière lui, Fernando Alonso a créé la surprise en s’invitant en première ligne sur la grille du départ. Le pilote Alpine F1 a promis d’attaquer au départ pour aller chercher la tête de la course s’il le peut.
 
Derrière, Carlos Sainz sera accompagné de Lewis Hamilton en deuxième ligne. Si l’Espagnol était déçu, son voisin du jour s’est félicité d’une quatrième place inespérée. Inespéré, c’était aussi le résultat d’ensemble des pilotes Haas F1 lors de ses qualifications.
 
Ainsi, Kevin Magnussen et Mick Schumacher occuperont la troisième ligne de la grille devant Esteban Ocon, George Russell, Daniel Ricciardo et Guanyu Zhou, qui a réussi sa première entrée en Q3 en carrière.
 
Valtteri Bottas et Alex Albon suivent devant Sergio Pérez, accidenté en Q2, et Lando Norris, victime d’un problème moteur au même moment. Pierre Gasly et Sebastian Vettel occupent la huitième ligne devant Lance Stroll, Nicholas Latifi, puis Charles Leclerc et Yuki Tsunoda, renvoyés en fond de grille par un changement de moteur.
 
19h45 : Pirelli annonce une stratégie à un arrêt comme étant la plus rapide. Chausser des médiums au départ puis des durs devrait être un peu plus efficace que de prendre le départ en pneus tendres pour ensuite passer des gommes dures. A noter qu’il est possible de faire deux arrêts en cas de voiture de sécurité, mais cette tactique sera moins rapide dans des conditions normales.
 
19h59 : Bottas, Pérez, Norris, Stroll et Leclerc s’élancent en gommes tendres, et le reste des pilotes s’élance en pneus médiums.
 
Départ : Bon départ de Verstappen qui garde la tête au premier virage, et derrière Alonso résiste à Sainz !
 
Tour 1 : Ocon dépasse Schumacher, tout comme Russell. Pérez remonte au 11e rang tandis que Bottas perd deux places. Gasly rate son départ et Leclerc en profite pour remonter en 17e place.
 
Tour 2 : Alonso est sous pression de Sainz mais résiste, malgré le fait que son compatriote soit à 4 dixièmes.
 
Tour 3 : Verstappen fait le meilleur tour en 1’18"960 et mène devant Alonso, Sainz, Hamilton et Magnussen, qui a des dégâts sur la dérive verticale droite de son aileron avant après avoir touché Hamilton au départ. Sainz a dépassé Alonso dans la ligne droite de retour vers la dernière chicane.
 
Tour 5 : Verstappen améliore encore le meilleur tour en course et derrière, Alonso parvient à se mettre dans le rythme de Sainz.
 
Tour 6 : C’est Sainz qui prend le meilleur tour en course en 1’18"214, et Russell en profite pour dépasser Magnussen, qui reçoit un drapeau noir et orange pour son aileron abîmé.
 
Tour 7 : Sainz a encore amélioré en 1’17"974, mais l’écart n’évolue pas car Verstappen parvient à reprendre du temps dans le premier secteur. Il y a toujours trois secondes entre les deux hommes, et Alonso est à 1 seconde de la Ferrari. Derrière, Ocon est proche de Magnussen, tandis que Zhou a dépassé Ricciardo et se montre menaçant sur Schumacher. Bottas reçoit un drapeau noir et blanc pour ne pas avoir respecté les notes du directeur de course puisqu’il a percuté un cône en le faisant.
 
Tour 8 : Verstappen reprend le meilleur temps en 1’17"828, et Magnussen rentre aux stands pour changer son aileron. Vettel et Gasly sont eux aussi rentrés changer de pneus, et le Français a failli percuter Stroll au moment de tirer tout droit vers les stands. Et Pérez est au ralenti ! Le moteur de la Red Bull a un souci et le Mexicain abandonne. La voiture de sécurité virtuelle est déployée.
 
Tour 9 : Sainz a repris le meilleur tour en course en 1’17"466 juste avant que la VSC ne soit déployée. La fiabilité est décidément un problème cette année pour toutes les équipes. Verstappen et Hamilton rentrent aux stands à la fin du neuvième tour. Le Néerlandais ressort troisième et le Britannique sixième. Sainz et Alonso prennent la tête provisoirement.
 
Tour 10 : La course est relancée et l’écart entre Sainz et Alonso est de 1"6. Verstappen est à 4"7 d’Alonso et possède 3 secondes de marge sur Russell. Ocon devance un Hamilton plus rapide, et Zhou est huitième devant Ricciardo. Albon complète le top 10. Leclerc est 13e.
 
Tour 12 : Hamilton se défait d’Ocon et prend la cinquième place, tandis que Zhou est proche de Schumacher. Dans cette 12e boucle, Verstappen signe le meilleur tour en course en 1’17"370, reprenant un dixième à Sainz, mais surtout une seconde à Alonso.
 
Tour 14 : L’écart est de 4"6 entre Sainz et Alonso, et Verstappen n’est plus qu’à 1"4 de l’Alpine. Russell suit à 6 secondes de Verstappen, et il a 2"4 d’avance sur Hamilton. Ocon devance ensuite Schumacher de 1"5, et Zhou est à une demi-seconde. Ricciardo et Albon complètent le top 10, mais Bottas est dans le sillage de la Williams. Leclerc est 12e après avoir passé Norris.
 
Tour 15 : Verstappen a fait la jonction avec Alonso, il le dépasse dans la longue ligne droite. La bataille fait rage derrière Albon, avec Bottas, Leclerc et Norris.
 
Tour 16 : L’écart entre Verstappen et Alonso se creuse, avec près de deux secondes dans le tour suivant le dépassement du Néerlandais. Bottas attaque Albon à chaque tour mais la Williams a une bonne vitesse de pointe, et le Thaïlandais ne laisse pas la trajectoire intérieure à son rival.
 
Tour 18 : Verstappen a battu le meilleur tour en course dans la 17e boucle, en 1’17"356. Il est à 4"8 de Sainz, et Alonso est désormais à 4"6 de la Red Bull. Russell remonte sur l’Alpine à raison de près d’une seconde au tour, et Hamilton grappille quelques dixièmes sur son équipier. Bottas dépasse enfin Albon avant la dernière chicane, et Leclerc en profite pour lui aussi dépasser la Williams et prendre la 11e place.
 
Tour 19 : Albon s’est arrêté, et Schumacher a un problème ! La Haas est au ralenti puis à l’arrêt dans le deuxième secteur. La voiture de sécurité virtuelle est déployée, et Russell ainsi qu’Ocon en profitent pour s’arrêter. Zhou et Ricciardo s’arrêtent à leur tour, comme Norris. Mais le double arrêt de McLaren est un désastre et Norris perd plus de 10 secondes car les pneus ne sont pas prêts !
 
Tour 20 : C’est aussi le cas de Sainz, qui profite de cette neutralisation pour effectuer son arrêt ! Alonso ne peut pas le faire car la période de voiture de sécurité virtuelle va se terminer.
 
Tour 21 : Verstappen a 7 secondes d’avance sur Alonso, qui doit encore s’arrêter. Sainz est à 1"3 de son compatriote mais doit composer avec un Hamilton très pressant derrière. Russell est à dix secondes de son équipier, dix secondes devant Ocon. Leclerc est septième avec ses gommes dures et ne s’est pas encore arrêté, comme Stroll qu’il précède. Zhou s’est arrêté et pointe dixième.
 
Tour 22 : Sainz dépasse Alonso après lui avoir repris 2"4 en un tour. Hamilton est désormais dans le sillage de l’Alpine.
 
Tour 23 : Verstappen ne creuse plus l’écart sur Sainz, mais il est stabilisé à 9 secondes. Hamilton dépasse Alonso pour la troisième place et pointe à près de 3 secondes de la Ferrari.
 
Tour 25 : Zhou est dans la boîte de vitesses de Stroll et se plaint de ne pas avoir de vitesse. Son ingénieur lui explique qu’il fait un excellent travail et qu’il doit continuer à mettre la pression sur son adversaire, qui ne s’est pas encore arrêté.
 
Tour 26 : Avec ses pneus médiums usés, Alonso perd gros, puisqu’il concède 2 secondes par tours aux leaders, et 1"8 par boucle à Russell qu’il précède.
 
Tour 27 : Sainz signe le meilleur tour en course en 1’17"210 et pointe à 8"7 de Verstappen. Hamilton perd un peu plus d’une demi-seconde au tour, et Alonso continue de se faire décrocher, pointant à 20 secondes du leader. Leclerc est dans le sillage d’Ocon.
 
Tour 28 : Alonso s’arrête chausser des gommes dures, Alpine espérant ne faire faire qu’un arrêt à son pilote, tout en misant sur le besoin d’en faire un deuxième pour la concurrence. Il ressort septième. Sainz continue de gagner un peu de temps sur Verstappen.
 
Tour 29 : Sainz signe le meilleur deuxième secteur et se détache de Hamilton, qu’il devance de 5"8. Russell est à dix secondes de son équipier et possède 15 secondes de marge sur Ocon, qui doit composer avec les attaques de Leclerc. Mais ce dernier se plaint d’un manque de motricité. Zhou est toujours coincé dans le sillage de Stroll.
 
Tour 31 : Sainz continue de grappiller quelques centièmes par tour et pointe à 8 secondes de la Red Bull. Hamilton est à 7 secondes de l’Espagnol.
 
Tour 33 : Verstappen, qui s’est arrêté très tôt, annonce à la radio qu’il perd déjà du grip avec ses pneus. Il semble que de nombreux pilotes soient partis pour une stratégie à deux arrêts, avec ces interventions précoces de la voiture de sécurité virtuelle.
 
Tour 35 : Sainz dit à son tour que les pneus n’ont pas un bon feeling, mais l’Espagnol continue de grappiller un peu de temps sur Verstappen, puisqu’il y a 7"4 entre les deux hommes.
 
Tour 36 : Russell accélère et il est le deuxième pilote le plus rapide en course, derrière Sainz. Il reste tout de même à 9"3 de son équipier. Les pilotes Mercedes F1 sont dans un no man’s land. Ferrari propose le plan D à Leclerc, toujours coincé derrière Ocon, ce à quoi il répond : "Peu importe, je n’arrive pas à dépasser".
 
Tour 37 : Gasly est repassé par son stand et a repris la piste en gommes dures. Il était un des premiers à s’être arrêté, avant même la première VSC.
 
Tour 38 : Peu après la mi-course, Verstappen mène avec 6"9 d’avance sur Sainz. Hamilton est troisième à 17 secondes du leader, et Russell quatrième à 26 secondes de Verstappen. Ocon suit à 21 secondes de Russell, et il devance toujours Leclerc. Alonso ne remonte plus sur les deux hommes et pointe à 2"3 de la Ferrari. Bottas est à 6"3 d’Alonso et devance Stroll de 8"4. Zhou est à moins d’une seconde du Canadien mais il voit Tsunoda, Ricciardo et Vettel dans ses rétroviseurs. Magnussen, Albon, Norris, Gasly et Latifi suivent.
 
Tour 40 : Sainz continue de profiter de ses pneus plus frais que Verstappen, et l’écart entre les deux hommes passe sous la barre des 6"5.
 
Tour 41 : Leclerc s’arrête à la fin de son tour. Ferrari rate son arrêt en 5"3 et il ressort dans une position catastrophique, puisqu’il est dans le groupe qui suit Stroll, en 12e place.
 
Tour 42 : Russell est désormais le pilote le plus rapide en piste, assez nettement. Devant, Verstappen voit son avance tomber à 5"9.
 
Tour 43 : Verstappen s’arrête à la fin du tour après avoir dit que ses gommes perdaient en performance. Il ressort en troisième place après un arrêt de 2"4, à moins d’une seconde de Hamilton qui l’a empêché de passer. Sainz prend la tête de course.
 
Tour 44 : Verstappen dépasse immédiatement Hamilton, qui s’arrête à la fin du tour. Leclerc dépasse Ricciardo.
 
Tour 45 : Leclerc enchaîne et se défait de Tsunoda.
 
Tour 46 : Sainz est en tête mais Verstappen a déjà signé le meilleur tour en course en 1’16"959. Russell est rentré aux stands et ressort à 7"2 de son équipier.
 
Tour 47 : Verstappen améliore en 1’16"830 et reprend une seconde pleine à Sainz, qui doit encore s’arrêter et est décalé en stratégie. Hamilton bat le meilleur tour en course du Néerlandais en 1’16"769 ! Il est cependant à 19 secondes de la Red Bull. Leclerc passe Zhou pour la neuvième place, ce qui va surement agacer le Chinois, qui ne parvient pas à dépasser Stroll depuis de nombreux tours.
 
Tour 48 : Stroll s’est enfin arrêté, il ne reste que Bottas qui n’a pas encore fait d’arrêt dans le top 10. Ferrari annonce à Sainz que la fenêtre de voiture de sécurité est ouverte.
 
Tour 49 : Dans la 48e boucle, Verstappen a repris le meilleur tour en course en 1’16"759, battu immédiatement par Hamilton en 1’16"549. Tsunoda se met dans le mur en sortant des stands ! L’AlphaTauri est plantée dans les TecPro au premier virage et la voiture de sécurité est déployée. Sainz rentre aux stands.
 
Tour 50 : Verstappen est en tête après avoir passé Sainz, mais le peloton se regroupe. Hamilton et Russell suivent tandis qu’Ocon, Alonso et Bottas rentrent aux stands, tout comme Zhou et Ricciardo.
 
Tour 51 : Verstappen mène devant Sainz, Hamilton, Russell, Ocon, Alonso, Leclerc, Bottas, Vettel et Zhou pour le top 10. A noter qu’Ocon, Alonso, Leclerc et Bottas sont les seuls à être en médiums. Ricciardo est 11e devant Magnussen, Stroll, Gasly, Albon, Norris et Latifi.
 
Tour 54 : Les pilotes à un tour ont pu dépasser. La course va reprendre à la fin du tour !
 
Tour 55 : C’est reparti ! Verstappen a relancé dans le dernier virage et Sainz est resté dans son sillage ! Les pilotes sont tous séparés par moins d’une seconde, mais aucun dépassement n’est à noter dans cette relance. Russell est le premier à décrocher, et le pilote Mercedes pointe à 1"3 de son équipier à la fin du 55e tour.
 
Tour 56 : L’écart navigue autour d’une seconde entre Verstappen et Sainz, tandis que derrière, seul Leclerc parvient à rester collé dans le sillage de la voiture qui le précède. Zhou est également très proche de Vettel.
 
Tour 57 : Verstappen s’empare pendant moins d’une seconde du meilleur tour en course en 1’16"293, battu immédiatement par Sainz en 1’16"287 ! L’Espagnol revient à sept dixièmes de la Red Bull et semble reprendre en rythme. Derrière, les Mercedes commencent déjà à être isolées.
 
Tour 58 : Sainz améliore en 1’15"897 et manque de pouvoir attaquer Verstappen grâce au DRS. Le Néerlandais accélère encore dans le 58e tour avec le meilleur premier secteur, mais Sainz reste à moins d’une seconde de son rival. Alpine explique à Ocon qu’il doit résister à Leclerc si Alonso le dépasse, mais c’est finalement le Monégasque qui passe l’Espagnol.
 
Tour 59 : L’écart oscille toujours entre 3 et 8 dixièmes entre Verstappen et Sainz, et l’Espagnol va devoir attaquer. Leclerc dépasse Ocon, mais le pilote Alpine reprend la main après une erreur de Leclerc.
 
Tour 60 : Sainz reste à une demi-seconde, Hamilton est à 2 secondes de l’Espagnol, et Russell est à 3"3 de son équipier. Leclerc va pouvoir tenter de remonter sur le Britannique puisqu’il se défait cette fois d’Ocon.
 
Tour 61 : Sainz commence à se faire légèrement décrocher et peine à rester à moins d’une seconde de Verstappen. Vettel s’effondre sur cette fin de course, et Zhou et Ricciardo l’ont dépassé, ainsi que Stroll : il est 12e.
 
Tour 63 : Derrière Verstappen, Sainz et revenu à moins d’une seconde du leader et continue de bénéficier du DRS. Hamilton tourne dans les chronos des deux leaders.
 
Tour 64 : Sainz a encore signé le meilleur tour en course en 1’15"749. L’écart entre les deux pilotes est de moins d’une seconde. Ricciardo se fait dépasser par Stroll et sort du top 10. Vettel n’a pas respecté la règle de Safety Car et sera sous enquête après la course.
 
Tour 65 : L’écart reste de moins d’une seconde en tête, et Hamilton a légèrement ralenti, mais il tourne à 4 dixièmes par tour des leaders. Leclerc remonte légèrement sur Russell mais il reste encore 2"7 entre les deux pilotes.
 
Tour 66 : Alpine demande à Alonso de geler les positions en sixième et septième places, prétextant un "problème en ligne droite". Mais l’Espagnol s’agace : "Malgré le problème en ligne droite, j’ai été plus rapide tout au long du week-end !" Bottas est dans le sillage de l’Espagnol, comme Zhou.
 
Tour 67 : Sainz pointe à huit dixièmes de Verstappen mais ne parvient pas à revenir assez pour attaquer la Red Bull.
 
Tour 68 : L’écart entre les deux leaders tombe à 4 dixièmes dans la zone de DRS, mais il manque un peu de vitesse de pointe à Sainz pour attaquer Verstappen. L’écart entre Russell et Leclerc n’évolue plus pour la quatrième place.
 
Tour 69 : A l’entame du dernier tour, Sainz est à 4 dixièmes de Verstappen !
 
Dernier tour : Sainz est proche de la Red Bull mais ses pneus plus frais n’offrent pas un avantage colossal en motricité, surtout dans le premier secteur favorable à Red Bull. L’écart grimpe à près d’une seconde entre les deux hommes dans le deuxième secteur, et Sainz se rate à l’épingle, ce qui empêche l’Espagnol de pouvoir contrer son rival.
 
Arrivée : Verstappen résiste et gagne sa sixième course de l’année, devant Sainz, qui est deuxième pour la troisième fois de l’année. L’Espagnol inscrit aussi le point du meilleur tour en course. Hamilton est sur le podium pour la deuxième fois de l’année, son premier depuis la manche d’ouverture à Bahreïn. Russell est quatrième devant Leclerc, Ocon, Alonso et Bottas, puis Zhou, qui retrouve enfin les points pour la première fois depuis Bahreïn. Stroll inscrit le point de la dixième place.
  • Meilleur tour : C. Sainz : 1'15"749
  • Le classement du GP : 
1er
M.  Verstappen
2ème
C. Sainz
3ème
L. Hamilton
4ème
G. Russel
5ème
C. Leclerc
6ème
E. Ocon
7ème
V. Bottas
8ème
G. Zhou
9ème
F. Alonso*
10ème
L. Stroll
11ème
D. Ricciardo
12ème
S. Vettel
13ème
A. Albon
14ème
P. Gasly
15ème
L. Norris**
16ème
N. Latifi
17ème
K. Magnussen

* F. Alonso (7eme) est pénalisé de 5s pour avoir zigzagué en piste.
** L. Norris est pénalisé de 5s pour vitesse excessive dans les stands

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 19/06/2022 - 22:05
Dernière modification : 03/07/2022 - 21:51
Catégorie : Saison 2022
Page lue 79 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 8
^ Haut ^