Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2022 - GP de Hongrie

 

 

Les essais qualificatifs :

Avant cette séance de qualifications du Grand Prix de Hongrie, la hiérarchie était difficile à prédire. Red Bull semble légèrement en retrait de Ferrari ce week-end, Carlos Sainz et Charles Leclerc ayant signé les deux meilleurs temps des essais du vendredi.
 
La séance du samedi matin a été dominée par Nicholas Latifi, alors qu’une énorme averse avait frappé le Hungaroring dans la matinée. Il faisait bien meilleur avant les qualifications, le soleil ayant fait son retour, et la piste ayant séché.
 
La pole devrait se jouer entre Max Verstappen et les pilotes Ferrari, mais tout le monde s’interroge évidemment du rôle que pourront jouer les pilotes McLaren et les pilotes Mercedes, très en verve ce vendredi.
 
La pluie pourrait faire son retour dans la séance qualificative, le ciel étant très chargé avant le début de la Q1, mais les radars montrent pour le moment que les averses resteront à distance. Cependant, la météo est connue pour changer rapidement sur le Hungaroring.
 
  •  1ere partie :
Sebastian Vettel a été dans les premiers à sortir malgré son accident du matin, les mécaniciens Aston Martin F1 se félicitant d’avoir pu réparer la monoplace. Les pilotes n’ont pas attendu pour prendre la piste, la pluie étant proche du tracé.
 
Kevin Magnussen a signé le premier chrono en 1’20"388, battu par Lance Stroll en 1’20"240. Valtteri Bottas a signé un 1’19"930, et Lewis Hamilton s’est porté en tête en 1’19"732. Max Verstappen a ensuite fait mieux en 1’19"020. George Russell a pris la troisième place, juste derrière George Russell.
 
Etonnamment, les pilotes Ferrari n’étaient pas encore en piste, ayant visiblement confiance en la météo. Charles Leclerc est sorti après cinq minutes de séance. Sergio Pérez s’est placé quatrième, et Lando Norris deuxième à une demi-seconde de Verstappen. Esteban Ocon s’est positionné neuvième, Fernando Alonso cinquième.
 
Alex Albon a pris le huitième temps, dans la bonne dynamique des tours de ce matin, et Nicholas Latifi a pris la 11e place. Verstappen a amélioré en 1’18"792, et Russell a pris la deuxième place, rapidement battu par Pérez. Ricciardo a signé le huitième temps.
 
Sainz a pris le quatrième temps, et Leclerc seulement le dixième chrono. Des chronos étonnants pour la Scuderia, qui avait semblé bien meilleure hier. Le ciel s’assombrissait autour du Hungaroring, sans que la pluie ne vienne toutefois s’abattre sur la piste.
 
Alonso a repris le cinquième temps devant Sainz, Ocon a pris la huitième place devant Hamilton, et Ricciardo puis Tsunoda se sont placés dixième et 11e. Pierre Gasly a ensuite effectué le septième chrono, mais beaucoup de pilotes étaient dans un tour d’amélioration. Ca a été le cas de Hamilton, qui est remonté en deuxième place.
 
Verstappen a de nouveau accéléré en 1’18"509, et Leclerc s’est assuré un passage en Q2 avec la deuxième place à moins de trois dixièmes du meilleur temps. Sainz a ensuite pris le deuxième temps à 0"052 de Verstappen. Stroll a pris le neuvième chrono, mais tous les pilotes dans la zone d’élimination ressortaient aussi en piste.
 
Le chrono de Tsunoda a été annulé, alors que Magnussen a pris le huitième temps. Schumacher, jusque-là ennuyé par un problème mécanique, a pris le neuvième temps. Guanyu Zhou a lui aussi amélioré et pris une belle cinquième place. Albon n’a pris que le 14e temps, tandis que Latifi l’a devancé peu après. Vettel a pris le 12e temps.
 
Hamilton a pris le meilleur chrono en 1’18"374, Sainz s’est placé à 0"060 et Russell s’est intercalé à 0"033. Alonso a pris la cinquième place, Bottas la septième, et Ricciardo la sixième place. Alonso est remonté au cinquième rang, Gasly au 13e tandis que Tsunoda n’a pas amélioré.
 
Albon s’est positionné 18e, Norris a pris la cinquième place, et le chrono de Gasly a été annulé. Latifi a raté son dernier secteur et a fait le 20e chrono malgré le meilleur temps absolu dans le premier secteur.
 
Les éliminés étaient Tsunoda, Albon, Vettel, Gasly et Latifi.
  •  2ème partie : 
Hamilton a bloqué une roue au premier virage, alors que Magnussen a signé un temps de 1’19"378. Hamilton a fait un 1’19"063, et Russell l’a battu en 1’18"883 ! Leclerc a pris la main de peu en 1’18"769, grâce à un très beau dernier secteur.
 
Sainz s’est placé deuxième en 1’18"849, et Norris a pris le meilleur temps en 1’18"121, avec six dixièmes d’avance ! Pérez s’est positionné juste derrière Norris, à près de quatre dixièmes tout de même, mais son chrono a été annulé, et Verstappen a signé un 1’17"703.
 
Ocon s’est ensuite installé en troisième position, et Alonso a pris la deuxième place, Bottas remontant en sixième position. Zhou a fait mieux en quatrième place, et Ricciardo s’est placé juste derrière Norris.
 
Les pilotes Mercedes F1 sont ressortis en piste, et Hamilton est remonté en troisième position, et Russell en cinquième place. Leclerc et Sainz, neuvième et 11e à ce moment-là, étaient aussi en piste.
 
Le Monégasque est remonté au deuxième rang et Sainz au quatrième, tandis que Schumacher n’a pas amélioré. Pérez se plaignait de gouttes de pluie sur la ligne droite de retour, et le chrono de Pérez était remis dans le classement.
 
Stroll n’a pas amélioré, restant en 14e place, et Magnussen n’était pas non plus en amélioration, en 13e position. C’était en revanche le cas de Bottas et d’Ocon. Le Finlandais plaçait son Alfa Romeo en huitième place et Ocon remontait en huitième position, Pérez reculant en 11e place ! Norris était en amélioration mais a coupé son effort.
 
Les éliminés étaient Pérez, Zhou, Magnussen, Stroll et Schumacher.
  •  3ème partie :
Zhou était partagé entre déception et satisfaction à la radio, après son élimination : "Merde ! En tout cas, bravo à vous tous. Nous sommes enfin de retour, je suis tellement heureux !"
 
La pluie semblait rester loin du Hungaroring et les pilotes ont pris la piste pour la troisième partie de séance qualificative sous le soleil, même si les nuages noirs tournaient autour du circuit.
 
Ocon a signé un temps de 1’18"890, pas battu par Ricciardo, mais devancé par Leclerc en 1’17"985. Norris a pris la deuxième place à près de six dixièmes, et Sainz a signé la meilleure référence en 1’17"505. Alonso a pris le troisième chrono.
 
Hamilton l’a devancé ensuite, et Russell s’est intercalé devant les Ferrari ! Verstappen ne signait que le septième temps dans cette première tentative, un chrono raté à cause d’une erreur dans le virage 2. Le Néerlandais se plaignait d’un train avant très peu réactif.
 
Dès le début de son tour de sortie, Verstappen s’est plaint d’un problème de puissance sur son moteur, et l’équipe lui demandait de mettre le mode erreur Fail 21. L’ensemble des pilotes se relançait à l’assaut d’un dernier tour !
 
"Rien ne fonctionne !" a déclaré Verstappen, alors que les pilotes Ferrari se battaient pour la pole position. Ocon a pris la quatrième place devant Alonso, et Leclerc a pris la deuxième place à 0"062 de Sainz ! Et l’Espagnol a amélioré en 1’17"421 !
 
Norris a amélioré son chrono également en troisième place. Verstappen ne pouvait pas faire un tour rapide et c’en était fini pour lui ! Russell a lui aussi progressé et signé le meilleur chrono en 1’17"377 ! C’est la première pole position en carrière pour le pilote britannique !
 
Russell et Sainz partageront la première ligne devant Leclerc et Norris ! Les Alpine seront en troisième ligne, Ocon devant Alonso, puis Hamilton et Bottas en quatrième ligne. Ricciardo et Verstappen seront en cinquième ligne, sous réserve du travail que Red Bull aura à effectuer sur la RB18 du Néerlandais.
  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 George Russell Mercedes W13 1:18.407 1:18.154 1:17.377
2 Carlos Sainz Ferrari F1-75 1:18.434 1:17.946 1:17.421
3 Charles Leclerc Ferrari F1-75 1:18.806 1:17.768 1:17.567
4 Lando Norris McLaren Mercedes MCL36 1:18.653 1:18.121 1:17.769
5 Esteban Ocon Alpine Renault A522 1:18.866 1:18.216 1:18.018
6 Fernando Alonso Alpine Renault A522 1:18.716 1:17.904 1:18.078
7 Lewis Hamilton Mercedes W13 1:18.374 1:18.035 1:18.142
8 Valtteri Bottas Alfa Romeo Ferrari C42 1:18.935 1:18.445 1:18.157
9 Daniel Ricciardo McLaren Mercedes MCL36 1:18.775 1:18.198 1:18.379
10 Max Verstappen Red Bull RBPT RB18 1:18.509 1:17.703 1:18.823
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Sergio Perez Red Bull RBPT RB18 1:19.118 1:18.516  
12 Gunayu Zhou Alfa Romeo Ferrari C42 1:18.973 1:18.573  
13 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-22 1:18.993 1:18.825  
14 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR22 1:19.205 1:19.137  
15 Mick Schumacher Haas Ferrari VF-22 1:19.164 1:19.202  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Yuki Tsunoda AlphaTauri RBPT AT03 1:19.240    
17 Alex Albon Williams Mercedes FW44 1:19.256    
18 Sebastian Vettel Aston Martin Mercedes AMR22 1:19.273    
19 Pierre Gasly AlphaTauri RBPT AT03 1:19.527    
20 Nicholas Latifi Williams Mercedes FW44 1:19.570    
  • Grille de départ : 
G. Russell  pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"377 C. Sainz
  1'17"421
C. Leclerc pour_grille_de_depart.GIF  
1'17"567 L. Norris
  1'17"769
E. Ocon pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"018 F. Alonso
  1'18"078
L. Hamilton pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"142 V. Bottas
  1'18"157
D. Ricciardo pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"379 M. Verstappen
  1'18"823
S. Perez pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"516 G. Zhou
  1'18"573
K. Magnussen pour_grille_de_depart.GIF  
1'18"825 L. Stroll
  1'19"137
M. Schumacher pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"202 Y. Tsunoda
  1'19"240
A. Albon pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"256 S. Vettel
  1'19"273
N. Latifi pour_grille_de_depart.GIF  
1'19"570 P. Gasly*
  1'19"527
* P. Gasly partira en fond de grille suite au changement de son groupe propulseur.

La course :

La séance qualificative du Grand Prix de Hongrie a offert une surprise, avec la première pole position en Formule 1 de George Russell. Le pilote Mercedes F1 voudra désormais convertir ce beau résultat en une victoire.
 
Pour cela, il devra lutter contre les pilotes Ferrari, Carlos Sainz et Charles Leclerc, tandis que Lando Norris espère réussir à se mêler à la lutte. Les pilotes Alpine F1 ont monopolisé la troisième ligne, Esteban Ocon devançant Fernando Alonso.
 
Lewis Hamilton ne s’élance que septième à cause d’un problème mécanique, devant Valtteri Bottas, Daniel Ricciardo et Max Verstappen. En effet, le leader du championnat a eu un problème mécanique pendant la séance qualificative et ne s’élancera que dixième, juste devant Sergio Pérez. Les pilotes Red Bull devront donc effectuer une remontée.
 
Pierre Gasly s’élancera de la voie des stands après un changement de moteur, et l’installation de composants différents de ceux qu’il embarquait jusqu’ici. Verstappen et Pérez ont également changé, mais ils ne prennent pas de pénalité.
 
14h40 : La météo est nuageuse et venteuse à 20 minutes du départ, la pluie est autour du circuit mais les averses ne sont pas prévues pour le moment.
 
14h43 : Mario Isola, directeur F1 de Pirelli, a confirmé que les faibles températures ne permettront pas de s’élancer en pneus durs, en tout cas pas sans avoir un grip plus faible, les gommes les plus dures étant les plus compliquées à mettre en température.
 
14h54 : La température de la piste est de 26.3 degrés, et celle de l’air est de 18.8, mais la pluie n’est pas encore sur le circuit.
 
14h56 : Les équipes s’attendent à une pluie légère pendant la course, mais rien qui ne change leur stratégie pour le moment.
 
14h58 : Russell s’élance en pneus tendres, comme Norris, Ricciardo, Verstappen, Pérez, Stroll, Tsunoda, Albon, Vettel et Gasly. Le reste du peloton prend le départ en gommes médiums.
 
15h00 : Quelques gouttes sont visibles sur les voitures sur la grille de départ, mais rien qui ne semble pousser les pilotes à changer leur stratégie au moment de lancer le tour de formation.
 
Départ : Bon départ de Russell qui conserve la tête, alors que les Ferrari se placent dans son aspiration ! Sainz tente de prendre la tête, sans succès.
 
Tour 1 : Hamilton a dépassé les deux Alpine, et Verstappen est déjà huitième devant Pérez. L’aileron d’Albon a souffert, et la voiture de sécurité virtuelle est déployée.
 
Tour 2 : Des débris jonchent le virage 2, c’est pour cela que la direction de course a déployé la VSC. Russell mène donc devant les Ferrari, Norris, Hamilton, les Alpine, les Red Bull et Magnussen. Gasly est toujours dernier après être parti des stands.
 
Tour 3 : Albon rentre aux stands avec son aileron abîmé, peu avant que la VSC ne soit retirée. Le timing de Williams n’est pas le bon. Leclerc est très proche de Sainz mais ne parvient pas à dépasser.
 
Tour 4 : Russell signe le meilleur tour en course en 1’30"593, battu par Sainz en 1’28"905, puis par Leclerc en 1’28"826. C’est finalement Pérez, en 1’26"519, qui a le dernier mot, mais ces chronos ne signifient rien puisque la VSC s’est éclipsée au milieu du tour. Pérez s’inquiète de possibles problèmes avec son moteur.
 
Tour 5 : Russell signe le meilleur tour en 1’23"722, mais Sainz le bat immédiatement en 1’23"354. Derrière eux, Norris est en 1’24" et voit Hamilton le recoller. Alonso conserve toujours la main devant Verstappen mais finit par devoir céder face au leader du championnat après une petite erreur.
 
Tour 6 : Russell garde 1"8 d’avance sur Sainz, lui-même 1"6 devant Leclerc. Norris a moins d’une seconde d’avance sur Hamilton, et Ocon est à 2 secondes, sous la menace de Verstappen. Derrière, Magnussen a une dérive d’aileron avant abîmée, et pourrait être appelé aux stands par la direction de course.
 
Tour 7 : Le drapeau noir et orange est agité pour le Danois qui rentre aux stands, tandis que Verstappen se défait d’Ocon. Pérez passe Alonso, et la pluie n’arrivera pas d’ici 30 minutes, d’après l’ingénieur de Russell.
 
Tour 8 : L’avance de Russell sur Sainz est désormais de 2"3, le pilote Mercedes parvenant à décrocher l’Espagnol et Leclerc. Norris est à 3"4 de Leclerc et possède seulement huit dixièmes de marge sur Hamilton. Verstappen revient sur le septuple champion du monde, à un peu plus de deux secondes.
 
Tour 9 : Pérez dépasse Ocon pour la septième place, et pointe à 3"3 de Verstappen. Hamilton se rapproche de Norris.
 
Tour 10 : L’ingénieur de Hamilton lui explique que les pilotes en pneus tendres commencent à avoir des problèmes. Dans le top 10, il s’agit donc de Russell, Norris, Verstappen, Pérez et Ricciardo. Avec une température si fraîche, le graining est un grand risque pour les pneus tendres.
 
Tour 11 : Hamilton est à quatre dixièmes de Norris après avoir tenté une attaque au premier virage, et Verstappen est maintenant à une demi-seconde de la Mercedes. Devant, l’écart est stable entre les deux leaders, et Leclerc est à 1"3 de Sainz.
 
Tour 12 : Hamilton attaque Norris et se défait de la McLaren au premier virage ! Verstappen en profite entre les virages 1 et 2, et les deux hommes se retrouvent quatrième et cinquième.
 
Tour 13 : Hamilton a repris un peu d’air sur Verstappen, qui n’est plus dans la zone de DRS. Dans la ligne droite des stands, Pérez dépasse Norris pour la sixième place. Verstappen se plaint d’un problème sur sa monoplace, et on lui conseille un réglage ’Fail’, c’est-à-dire un mode sans échec. Derrière, Gasly est remonté en 17e place.
 
Tour 14 : Sainz est revenu à 1"3 de Russell, et Leclerc a demandé à Ferrari de passer le message à son équipier d’accélérer. En effet, le Monégasque est à 1 seconde d son équipier. Derrière, Hamilton a 1"4 de marge sur Verstappen.
 
Tour 15 : Leclerc est à 0"7 de Sainz et à 2 secondes de Russell. Hamilton roule dans leur rythme, comme Verstappen. Norris s’arrête et ressort 16e en gommes mediums.
 
Tour 16 : Russell a 0"9 d’avance sur Sainz, qui a 0"6 sur Leclerc. Derrière, Verstappen est revenu dans la seconde de Hamilton, et Ricciardo comme Vettel se sont arrêtés. Sainz est appelé aux stands mais ne rentre pas, et Russell rentre !
 
Tour 17 : Avec ses gommes tendres, le pilote britannique ne va pas trop loin sur son relais et il ressort sixième en mediums. Verstappen rentre aussi et ressort huitième en gommes médiums. Les deux pilotes Ferrari sont donc en tête, et il y a une demi-seconde entre les deux. Alonso attaque Russell mais ne parvient pas à le dépasser. Sainz rentre à la fin du 17e tour.
 
Tour 18 : L’Espagnol ressort sixième en pneus médiums à nouvau après un arrêt de 3,7s, tandis que Russell dépasse Ocon. Leclerc signe le meilleur premier secteur absolu en tête, et il reste en piste. Pérez rentre aux stands.
 
Tour 19 : Verstappen a signé le meilleur tour en course en 1’23"082, et Pérez ressort dixième en pneus médiums. Devant, leclerc continue d’attaquer, alors que Hamilton a perdu du temps dans son 18e tour. Sainz dépasse Ocon pour le gain de la quatrième place. Il pointe à 3"1 de Russell. Hamilton rentre à la fin du tour.
 
Tour 20 : Hamilton ressort septième en mediums, ayant concédé des places à Verstappen et Alonso, et beaucoup de temps, ses deux derniers tours avant l’arrêt n’ayant pas été rapides. Leclerc est toujours en tête et prolonge son premier relais, avec un rythme qui est toutefois en baisse.
 
Tour 21 : Verstappen se défait d’Ocon dans la ligne droite des stands et s’empare de la quatrièe place. Les pilotes Alpine, cinquième et sixième, ne se sont pas arrêtés. Comme Leclerc, ils jouent les pneus plus frais pour le deuxième relais, et le Monégasque rentre à la fin du 21e tour ! Alonso rentre aussi.
 
Tour 22 : Russell reprend la tête, et Leclerc parvient à ressortir juste devant Sainz, en pneus mediums ! La Mercedes de tête a 3 secondes d’avance, et Verstappen est à 3"4 des Ferrari. Alonso est 11e en pneus durs.
 
Tour 23 : Leclerc a immédiatement pris plus d’une seconde d’avance sur Sainz, qui voit Verstappen remonter rapidement. Sainz est assez lent, tandis que Leclerc est déjà à moins de deux secondes de Russell.
 
Tour 24 : Leclerc signe le meilleur tour en course en 1’22"995, et Ocon s’arrête. Le Français ressort lui aussi en pneus durs, en dixième place, juste devant Alonso. Les deux Alfa Romeo sont devant les Alpine, mais doivent encore s’arrêter. Ricciardo parvient à se défaire des deux Alpine pour prendre la dixième place après une petite mésentente entre Ocon et Alonso !
 
Tour 25 : Leclerc est à 1"5 de Russell, Sainz à 2"5 de son équipier, et Verstappen à 2"7 de Sainz, ne parvient plus à remonter. Hamilton est à 7 secondes de Verstappen mais tourne dans le même chrono que les pilotes devant lui. Pérez est à 7 secondes de Hamilton, et devance Norris, Bottas et Zhou, puis Ricciardo.
 
Tour 26 : Leclerc est à moins d’une seconde de Russell ! Le Monégasque est le plus rapide en piste, l’écart étant désormais supérieur à 3 secondes face à Sainz. Bottas s’arrête, tandis qu’Alonso se fait passer par Stroll, les pneus durs des Alpine ne fonctionnant pas du tout, comme ceux des Haas, 17e et 18e.
 
Tour 27 : Bottas est ressorti 15e en gommes dures, ce qui semble un choix risqué. Devant, Leclerc lance l’assaut sur Russell !
 
Tour 28 : Russell résiste malgré l’attaque de Leclerc à l’extérieur dans le virage 2 ! Sainz est à 2"5 du duo de tête, et Verstappen à 2"5 de Sainz. Zhou s’est arrêté et ressort 17e en gommes dures. Gasly pointe en 13e place.
 
Tour 29 : Leclerc ne parvient toujours pas à passer la Mercedes, qui gère parfaitement ses trajectoires pour couper les freinages de Leclerc. Derrière, Stroll se défait d’Ocon pour le gain de la neuvième place.
 
Tour 30 : Russell parvient toujours à garder Leclerc derrière lui, malgré une nouvelle attaque de Leclerc. Le pilote Mercedes utilise toute la piste, sans pour autant bouger de manière dangereuse.
 
Tour 31 : Leclerc place une attaque impressionnante au premier virage ! La Ferrari prend la tête et Leclerc creuse immédiatement l’écart, alors que Sainz revient sur la Mercedes.
 
Tour 32 : Leclerc a 1"7 d’avance sur Russell, et Sainz est à 1"2. Verstappen est toujours à 2"2 de Sainz, et Hamilton est cinquième devant Pérez, les Mclaren, Stroll et Ocon. Vettel dépasse Alonso pour le gain de la 11e place.
 
Tour 33 : Hamilton roule plus vite que les leaders et est revenu à 5 secondes de Verstappen, contre 7 secondes plusieurs tours auparavant.
 
Tour 34 : Sainz est dans le sillage de Russell, qui accuse 2"6 de retard sur Leclerc.
 
Tour 35 : Leclerc a désormais 3"3 d’avance sur Russell, qui défend toujours sa deuxième place face à Sainz... et Verstappen, qui revient à 1"2 ! Hamilton est toujours à 5"2. Tsunoda a fait un tête-à-queue avec ses pneus tendres fraîchement chaussés, et il repart dernier.
 
Tour 37 : Russell est à 4"3 de Leclerc et garde 1"1 d’avance sur Sainz, tandis que Verstappen est maintenant dans la seconde de l’Espagnol.
 
Tour 38 : Verstappen est désormais plus menaçant sur Sainz que ce dernier ne l’est sur Russell, qui a retrouvé un peu de rythme. Hamilton est à 5"6 de Verstappen. Norris se plaint d’une piste de plus en plus glissante, et Vettel dépasse Ocon pour la dixième place. Verstappen rentre aux stands !
 
Tour 39 : Russell se plaint de ses pneus arrière mais parvient à rester deuxième. Verstappen ressort en sixième place en gommes mediums. Un arrêt anticipé parce que le pilote Red Bull perdait du temps derrière Sainz. Leclerc et Russell s’arrêtent à leur tour !
 
Tour 40 : Leclerc ressort troisième... en pneus durs ! Un choix étonnant compte tenu de la température de piste et du rythme des pneus à flancs blancs depuis le début de course. Mais la Scuderia ne pouvait pas chausser d’autres mediums. Le Monégasque ressort tout juste devant les Red Bull, et Russell ressort en pneus médiums derrière les Red Bull. Verstappen dépasse Pérez pour la quatrième place.
 
Tour 41 : Verstappen signe le meilleur tour en course en 1’22"789, et il dépasse Leclerc qui se plaint des pneus. Mais Verstappen fait une erreur dans le 41e tour et voit Leclerc repasser ! Pérez ne veut pas le dépasser et c’est Russell qui en profite en attaquant les Red Bull !
 
Tour 42 : Russell est cinquième entre Verstappen et Pérez. Devant, Sainz a 4"4 de marge sur Hamilton, et Leclerc est troisième. Pérez rentre en fin de 42e tour, comme Norris. Le Mexicain repart sixième en médiums, le Britannique neuvième en durs.
 
Tour 44 : Leclerc prend le meilleur tour en 1’22"456, battu par Verstappen en 1’22"128. Le Néerlandais est déjà dans le sillage de la Ferrari. Hamilton remonte sur Sainz et pointe à 3"3 de la tête.
 
Tour 45 : Verstappen se défait de nouveau de Leclerc, et Pérez signe le meilleur tour en course en 1’21"940. Il est toutefois à 23 secondes de Russell. En tête, Hamilton est à moins de 3 secondes de Sainz.
 
Tour 46 : Sainz est en tête avec 2"6 d’avance sur Hamilton, mais les deux doivent encore s’arrêter. Verstappen est troisième à 10 secondes en gommes médiums, qu’il devra surement changer aussi. Leclerc est à 1"6 de Verstappen mais ira, lui, au bout. Russell est cinquième devant Pérez, Ricciardo et Stroll, ces deux-là ne s’étant pas arrêtés. Norris est neuvième devant Vettel, Alonso et Ocon, puis Gasly.
 
Tour 47 : Verstappen se plaint de quelques légères gouttes de pluie, une fine bruine qui ne change pour le moment rien aux conditions de piste. Le Néerlandais est 2"3 devant Leclerc et remonte à raison d’une seconde au tour sur Hamilton, qui dit que ses gommes vont bien. Sainz s’arrête à la fin du tour !
 
Tour 48 : L’Espagnol ressort cinquième en pneus tendres, après un arrêt long de 4"6. Ricciardo s’est arrêté lui aussi et est ressorti en durs en 11e place. Stroll et Ricciardo se sont accrochés, le pilote Aston Martin étant parti en tête-à-queue après avoir été harponné par la McLaren.
 
Tour 49 : Hamilton mène avec 5"4 d’avance sur Verstappen, et Leclerc est à 3 secondes du Néerlandais. Russell est à 1"4 et possède 7"8 d’avance sur Sainz.
 
Tour 50 : Ricciardo est pénalisé de 5 secondes pour avoir harponné Stroll. Devant, Russell est dans le sillage de Leclerc, qui est à 4"5 de Verstappen.
 
Tour 51 : Hamilton garde 2"3 de marge sur Verstappen, et Leclerc se défend face à Russell. Hamilton s’arrête à la fin du tour.
 
Tour 52 : L’écart entre Verstappen et Leclerc est de six secondes. Russell est toujours dans le sillage de la Ferrari, et Sainz leur reprend deux secondes au tour. Hamilton est ressorti cinquième à 10 secondes de Sainz, lui aussi en softs. Pérez est sixième devant Norris, Alonso, Ocon et Bottas.
 
Tour 53 : Leclerc se défend face à Russell mais perd beaucoup de temps derrière Verstappen, qui a 7"5 d’avance. Sainz est à moins de trois secondes de Russell.
 
Tour 54 : Russell a dépassé Leclerc, qui va maintenant voir Sainz revenir sur lui. L’écart entre Verstappen et Russell est de 8 secondes. Et Leclerc rentre !
 
Tour 55 : Hamilton signe le meilleur tour en 1’21"685, et Leclerc ressort sixième en gommes tendres. Quelle catastrophe pour le Monégasque...
 
Tour 56 : Verstappen à 8"7 d’avance sur Russell, et le Britannique a 2"2 d’avance sur Sainz. Hamilton est à 6"5 de l’Espagnol et lui reprend une seconde au tour. Pérez est à 8"2 de Hamilton et a 7 secondes d’avance sur Leclerc, qui va devoir aller le chercher avec ses pneus tendres.
 
Tour 57 : Hamilton signe de nouveau le meilleur tour en course en 1’21"560, et il reprend 1"4 à Sainz. Une légère pluie pourrait arriver, selon Mercedes, mais elle ne devrait pas durer.
 
Tour 58 : Hamilton améliore en 1’21"386, et il est à 4"5 de Sainz. Le septuple champion du monde joue le podium, alors que l’écart est stable entre Verstappen et Russell en tête, avec 8"7, et entre Russell et Sainz, avec 1"9 entre les deux hommes.
 
Tour 59 : Leclerc remonte sur Pérez à raison d’une seconde par tour. Mercedes communique à Russell que ses pneus devraient durer jusqu’à la fin sans problème. Ce devrait donc être le cas de ceux de Verstappen, qui n’ont qu’un tour de plus.
 
Tour 60 : Hamilton est à 2"5 de Sainz et continue de lui reprendre une seconde au tour. Mattia Binotto a quitté le muret des stands et est allé à l’arrière du garage Ferrari... où l’ambiance doit être électrique.
 
Tour 61 : Sainz tente d’accélérer et revient à 1"4 de Russell, mais Hamilton est à une seconde du pilote Ferrari ! La Scuderia, qui avait signé les deuxième et troisième chronos des qualifs, est en passe de n’avoir aucun pilote sur le podium...
 
Tour 62 : Verstappen a 9"6 d’avance sur Russell, et ce dernier est toujours 1"4 devant Sainz, qui voit désormais Hamilton revenir dans son sillage. Leclerc est à 3"8 de Pérez.
 
Tour 63 : Hamilton attaque Sainz dans la ligne droite et prend la troisième place ! Avec un rythme très impressionnant, le septuple champion du monde est à 1"1 de son équipier.
 
Tour 64 : Russell se défend mais Hamilton est déjà à 0"5 de son équipier. Sainz est décroché, et Leclerc ne remonte plus sur Pérez. Derrière, Stroll et Vettel se battent de nouveau pour le point de la dixième place, comme en France.
 
Tour 65 : Russell ne peut rien faire et voit Hamilton le dépasser à la sortie du virage 1. Hamilton est maintenant deuxième, et Russell va devoir se défendre face à Sainz.
 
Tour 66 : Les écarts se stabilisent dans le top 10 à l’éxception de Vettel qui s’empare de la dixième place aux dépens de son équipier ! Il est à six secondes d’Ocon.
 
Tour 67 : Alpine annonce de la pluie dans le dernier tour, ce qui ne devrait pas perturber les pilotes.
 
Tour 68 : Bottas est à l’arrêt ! Le moteur de l’Alfa Romeo a lâché, et la voiture de sécurité virtuelle est déployée. Leclerc s’interroge à la radio pour savoir si sa voiture va bien.
 
Tour 69 : La course est relancée ! Leclerc est revenu à 2 secondes de Pérez et va essayer d’aller chercher la cinquième place. Hamilton revient quelque peu sur Verstappen alors que les gouttes tombent sur la piste, mais rien ne change pour le moment. Russell se plaint d’une forte pluie, qui arrive un peu tardivement pour chambouler cette course !
 
Dernier tour : Leclerc est dans le sillage de Pérez mais le DRS est désactivé à cause de la pluie, mais celle-ci n’empêchera pas Verstappen d’aller chercher la victoire !
 
Arrivée : Dixième au départ sur un circuit où il est difficile de dépasser, le pilote Red Bull gagne une huitième victoire cette saison et met un coup certainement fatal à Ferrari dans la lutte pour le titre ! Hamilton et Russell signent de nouveau un double podium, comme en France, et le septuple champion du monde a le point du meilleur tour en course.
 
Sainz est quatrième devant Pérez et Leclerc, qui va accuser 80 points de retard au championnat. Norris est septième devant les Alpine d’Alonso et Ocon, qui marquent autant de points que McLaren. Vettel arrache le point de la dixième place, devant Stroll et Gasly, puis Zhou, Schumacher, Ricciardo, Magnussen, Albon, Latifi et Tsunoda.
  • Meilleur tour : L. Hamilton : 1'21"386
  • Le classement du GP : 
1er
M. Verstappen
2ème
L. Hamilton
3ème
G. Russell
4ème
C. Sainz
5ème
S. Perez
6ème
C. Leclerc
7ème
L. Norris
8ème
F. Alonso
9ème
E. Ocon
10ème
S. Vettel
11ème
L. Stroll
12ème
P. Gasly
13ème
G. Zhou
14ème
M. Schumacher
15ème
D. Ricciardo
16ème
K. Magnussen
17ème
A. Albon
18ème
N. Latifi
19ème
Y. Tsunoda

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 29/07/2022 - 23:25
Dernière modification : 23/10/2022 - 21:59
Catégorie : Saison 2022
Page lue 300 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 18
^ Haut ^