Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2023 - GP d'Autriche

 
A1_ring.PNG

 

Les essais qualificatifs (sprint) :

Après la qualification dominée par Max Verstappen hier, les pilotes entament cette deuxième journée du Grand Prix d’Autriche de F1 par le Sprint Shootout. Il s’agit de la qualification pour le Sprint, qui se déroulera à 16h30 cet après-midi.
 
Le format est le même que les qualifications classiques, avec trois parties de qualifications qui durent 12 mn, 10 mn et 8 mn. De plus, l’allocation de pneumatiques est déterminée avec un seul train de pneus neufs mediums pour SQ1 et SQ2, et un train de pneus tendres en SQ3, neuf ou pas.
 
Cette règle a changé après Bakou, où un pilote n’avait pas tourné après avoir utilisé trop de trains de gommes, et n’en ayant plus de neufs pour la SQ3.
 
Les écarts étaient serrés hier, et l’on peut se demander si Ferrari, deuxième force en qualifs, peut aller chercher la pole position pour le Sprint. Charles Leclerc et Carlos Sainz le voudront, tout comme Lewis Hamilton, cinquième hier. Lando Norris, quatrième en qualifs, pourrait aussi créer la surprise.
 
Il a plu toute la nuit et en début de matinée, et la piste était encore humide au moment où le feu est passé au vert au bout de la voie des stands.
  •  1ere partie :
Les pilotes s’élancent avec les pneus qu’ils souhaitent, puisque la piste est déclarée humide et que la règle d’allocation ne s’applique plus. Certains en profitent pour tenter des pneus tendres, alors que personne n’a pris les gommes intermédiaires, la trajectoire étant sèche.
 
Max Verstappen s’est porté en tête dès son premier tour malgré l’utilisation de gommes médiums, en 1’08"646. Carlos Sainz s’est plaint d’un problème de break-by-wire et a regagné son stand.
 
Guanyu Zhou a fait un tête-à-queue et s’est plaint de pneus qui n’étaient pas prêts. A noter que les chronos évoluaient très vite, puisque Oscar Piastri a brièvement pris la tête, avant que Norris ne se place en tête, en 1’07"755. Fernando Alonso a pris la deuxième place, et Yuki Tsunoda la troisième.
 
La piste évoluait très rapidement, et comme hier, des chronos étaient annulés. Ca a été le cas pour Logan Sargeant, qui a chuté en 19e place provisoire, juste devant Sainz qui n’avait toujours pas fait un temps. Alex Albon a pris la tête en 1’07"506.
 
Sergio Pérez, éliminé en Q2 hier, a pris le meilleur chrono en tendres avec un 1’07"085, tandis que Verstappen est remonté en deuxième place à 0"129 de son équipier, toujours en mediums. Sargeant a signé le troisième chrono, et Norris le cinquième !
 
Nico Hülkenberg a pris la deuxième position et Kevin Magnussen la quatrième, alors que Sainz ressortait de son stand ! Lewis Hamilton a pris le meilleur chrono en 1’06"624, et Alonso a signé le deuxième temps, puis Tsunoda le troisième.
 
Piastri est remonté au cinquième rang, alors qu’une enquête était ouverte contre Charles Leclerc pour l’avoir gêné sur un tour rapide. Le Monégasque est remonté en 16e place seulement ! Une situation incompréhensible chez Ferrari après la très belle performance de la veille.
 
Albon a signé le troisième chrono, tandis que Leclerc enchainait un deuxième chrono rapide consécutif, n’ayant plus le temps de faire un tour de refroidissement. Russell a pris le deuxième temps, Esteban Ocon le quatrième, et Leclerc le huitième.
 
Hülkenberg est remonté au deuxième rang et Valtteri Bottas n’a signé que le 15e temps. De Vries est remonté quatrième, et Sainz a pris immédiatement le meileur temps en 1’06"187 !
 
Guanyu Zhou a signé le 14e temps et éliminé ainsi Bottas. Lance Stroll a progressé en quatrième place, et Hamilton n’a pas réussi à refaire un chrono ! Son 19e temps était éliminatoire, alors que Pérez et Leclerc, 14e et 15e, l’ont échappée belle. Le chrono de Sargeant a été annulé.
 
Les éliminés étaient Zhou, Piatri, Hamilton, Bottas et Sargeant.
  •  2ème partie : 
Leclerc va devoir faire mieux en SQ2, après s’être sauvé pour seulement un millième en SQ1. Du côté de Pérez, le spectre d’une nouvelle élimination en deuxième partie de qualifications pèse de nouveau, après sa 14e position en SQ1.
 
Les temps tombaient rapidement avec un meilleur chrono de Verstappen en 1’05"624. Norris a pris le deuxième temps provisoire devant Ocon et les pilotes Haas. Pérez n’a signé que le cinquième chrono, entre Magnussen et Hülkenberg, tandis que Leclerc se plaçait provisoirement septième. Alonso s’est emparé du deuxième temps.
 
Albon s’est placé huitième, et Stroll quatrième. Sainz a fait son premier tour rapide et s’est placé deuxième à deux dixièmes de Verstappen. Pour Leclerc, c’était seulement la neuvième place provisoire.
 
Ce Sprint Shootout tournait à la catastrophe pour Mercedes puisque la W14 de Russell était démontée dans le garage, avec un problème hydraulique sur la colonne de direction. C’en était fini pour le Britannique, et aucune Mercedes n’allait atteindre la SQ3.
 
Pérez est remonté au deuxième rang, Hülkenberg au huitième, tandis que Tsunoda a aussi progressé. Cela éliminait provisoirement Leclerc, à moins de 3 minutes de la fin de cette SQ2.
 
Magnussen a fait un deuxième temps très surprenant, avant qu’Ocon ne prenne la main en 1’05"604 à deux minutes de la fin de cette partie de séance. Cela menaçait virtuellement tous les pilotes d’élimination, alors que de Vries voyait son meilleur temps annulé.
 
Leclerc est reparti à l’assaut du chrono, mais le Monégasque ne parvenait pas à se mettre dans le rythme. Alors que Sainz se plaçait en tête en 1’05"434, Leclerc ne signait que le 12e temps. Verstappen voyait un de ses temps annulé, mais il restait troisième.
 
Leclerc a refait un tour rapide et a signé le quatrième temps, de nouveau in extremis. Norris s’est placé cinquième juste derrière lui. Verstappen a repris le meilleur temps en 1’05"371, et Stroll le neuvième chrono. Tsunoda n’a pas fait mieux que 12e, et Albon pas mieux que 11e. Gasly a signé le 12e chrono.
 
Les éliminés étaient Albon, Gasly, Tsunoda, de Vries et Russell.
  •  3ème partie :
Hülkenberg est sous enquête pour un unsafe release, après un incident étrange. L’Allemand a roulé sur une roue et sa voiture a décollé avec deux roues. Verstappen était le premier au bout de la voie des stands et sa voiture a légèrement fumé, mais il n’a eu aucun problème pour prendre la piste.
 
Le Néerlandais a signé un 1’04"613, tandis que Pérez s’est placé deuxième à 4 dixièmes de son équipier. Ocon s’est placé provisoirement troisième, et Norris s’est intercalé en deuxième position entre les Red Bull.
 
Sainz était étonnamment en gommes mediums, certainement à cause de son train de pneus tendres neufs utilisé hier en qualifications, et il n’était que quatrième. Alonso s’est placé cinquième, et Stroll septième.
 
Hülkenberg était en gommes mediums aussi, et il s’est placé cinquième. Magnussen n’a signé que le huitième temps, alors que Leclerc faisait son premier tour rapide dans cette SQ3 et prenait la cinquième position.
 
Norris n’a pas amélioré et restait deuxième à une trentaine de secondes de la fin de la qualification. Alonso a amélioré mais n’a signé que le cinquième temps. Ocon s’est placé septième et Stroll, en pneus mediums, a pris la place du Français quelques secondes plus tard.
 
Hülkenberg a signé le quatrième chrono, et Verstappen a amélioré en 1’04"440. Sainz a progressé en cinquième place, et Pérez a repris la deuxième position à Norris. Leclerc a progressé en sixième position.
 
Verstappen et Pérez seront donc en première ligne pour le Sprint F1 cet après-midi, devant une deuxième ligne très surprenante, composée de Norris et Hülkenberg. Les Ferrari de Sainz et Leclerc seront en troisième ligne devant les Aston Martin d’Alonso et Stroll. Ocon et Magnussen complèteront le top 10.
  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Voiture Temps SQ1 Temps SQ2 Temps SQ3
1 Max Verstappen Red Bull Honda RBPT RB19 1:06.236 1:05.371 1:04.440
2 Sergio Pérez Red Bull Honda RBPT RB19 1:06.924 1:05.836 1:04.933
3 Lando Norris McLaren Mercedes MCL60 1:06.723 1:05.699 1:05.010
4 Nico Hülkenberg Haas Ferrari VF-23 1:06.548 1:06.091 1:05.084
5 Carlos Sainz Ferrari SF-23 1:06.187 1:05.434 1:05.136
6 Charles Leclerc Ferrari SF-23 1:07.061 1:05.673 1:05.245
7 Fernando Alonso Aston Martin Mercedes AMR23 1:06.611 1:05.759 1:05.258
8 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR23 1:06.569 1:05.914 1:05.347
9 Esteban Ocon Alpine Renault A523 1:06.840 1:05.604 1:05.366
10 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-23 1:06.629 1:05.730 1:05.912
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Alex Albon Williams Mercedes FW45 1:06.892 1:06.152  
12 Pierre Gasly Alpine Renault A523 1:06.873 1:06.360  
13 Yuki Tsunoda AlphaTauri Honda RBPT AT04 1:06.896 1:06.369  
14 Nyck de Vries AlphaTauri Honda RBPT AT04 1:06.704 1:06.593  
15 George Russell Mercedes W14 1:06.653 - :—.---  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Guanyu Zhou Alfa Romeo Ferrari C43 1:07.062    
17 Oscar Piastri McLaren Mercedes MCL60 1:07.106    
18 Lewis Hamilton Mercedes W14 1:07.282    
19 Valtteri Bottas Alfa Romeo Ferrari C43 1:07.291    
20 Logan Sargeant Williams Mercedes FW45 1:07.426    

La course sprint :

Après un Sprint Shootout sur piste séchante, c’est un Sprint F1 sur une piste mouillée qui attend les pilotes de Formule 1 sur le Red Bull Ring. C’est possiblement la dernière fois que la pluie vient ce week-end, mais elle s’est invitée peu avant le départ, ce qui a détrempé la piste.
 
Max Verstappen a signé la pole devant Sergio Pérez pour cette course de 100 kilomètres, la deuxième de la saison. La deuxième ligne est étonnante avec Lando Norris et Nico Hülkenberg, qui devancent Carlos Sainz et Fernando Alonso.
 
Lance Stroll suit aux côtés d’Esteban Ocon, et ils devancent Charles Leclerc, qui a pris trois places de pénalité pour avoir gêné Oscar Piastri. Kevin Magnussen est dixième, tandis que Pierre Gasly a été éliminé en SQ2 et s’élance 12e. Mercedes F1 n’aura pas grand chose à attendre du Sprint, avec la 15e place au départ de George Russell et la 18e de Lewis Hamilton.
 
16h22 : Les pilotes s’installent dans leurs monoplaces, sous des tonnelles qui ont été déployées sur la grille pour tenir les F1 au sec.
 
16h25 : La pluie a cessé de tomber sur le Red Bull Ring, et c’est donc une piste séchante à laquelle les pilotes pourraient faire face !
 
16h27 : Tous les pilotes sont en pneus intermédiaires, sauf Valtteri Bottas ! 19e au départ, le pilote Alfa Romeo F1 semble vouloir tenter un coup.
 
Tour de formation : Bottas est à l’arrêt tant la piste est humide, et il va rentrer chausser des intermédiaires ! Sargeant est très en retard derrière lui.
 
Départ : Verstappen prend un meilleur envol mais tasse Pérez qui le dépasse au premier virage ! Les deux Red Bull sont à la limite de l’accrochage !
 
Tour 1 : Verstappen repasse en tassant Pérez et en bloquant Norris, de manière limite. C’est Hülkenberg qui en profite pour dépasser Pérez après que Verstappn l’a tassé. Sainz est quatrième devant Stroll et Alonso, puis Albon et Ocon. Leclerc est neuvième devant Norris, grand perdant de ce premier tour à cause de Verstappen.
 
Tour 2 : Verstappen s’envole en tête, alors que derrière, Magnussen a failli percuter Piastri. Russell et Hamilton tentent de dépasser la Haas, et seul le plus jeune des eux y parvient. Mais la Haas repasse quelques virages plus tard !
 
Tour 3 : Meilleur tour pour Verstappen en 1’18"498, et il a 1"8 d’avance sur Hülkenberg, qui creuse l’écart sur Pérez ! Sainz est dans les échappements du Mexicain.
 
Tour 4 : Verstappen enchaîne les meilleurs tours en course avec un 1’18"008. Les replays montrent que Verstappen s’est plaint d’avoir été mis dans l’herbe par Pérez. Après que Verstappen l’a tassé à l’épingle, Pérez a demandé "quel est le problème" de son équipier. Ambiance !
 
Tour 5 : Verstappen continue à creuser l’écart en 1’17"427, et son avance est de 2"3. Le plus étonnant est de voir Hülkenberg rouler plus vite que Pérez et avoir 2 secondes de marge sur la Red Bull. Derrière, la lutte fait rage entre Leclerc et Ocon, mais ce dernier conserve l’avantage.
 
Tour 6 : La piste sèche et Verstappen améliore en 1’16"807. Les Mercedes sont toujours bloquées derrière Magnussen, qui roule lui aussi assez vite avec sa Haas. Les Alfa Romeo pointent aux deux dernières places.
 
Tour 7 : Nouveau meilleur tour pour Verstappen en 1’16"547, et son avance est de 3"7. L’Allemand garde toujours 1"9 d’avance sur Pérez, qui a une seconde de marge sur Sainz. Stroll et Alonso suivent à 3 secondes. Albon est septième devant Ocon, tandis que Leclerc doit se défendre face à Norris.
 
Tour 8 : La piste sèche et Hülkenberg commence à marquer le pas. Son avance sur Pérez n’est plus que de 9 dixièmes, et Sainz revient aussi.
 
Tour 9 : Nouveau meilleur tour de Verstappen en 1’16"028, il prend une seconde complète dans ce tour à Hülkenberg, tandis que Pérez ne s’est pas rapproché de la Haas. Dans le peloton, Gasly a fait partie des perdants au départ et pointe en 15e place entre les AlphaTauri. Russell se défait de Magnussen et prend la 11e place.
 
Tour 10 : Verstappen continue d’accélérer et signe un 1’15"911, tandis que Hülkenberg perd une seconde au tour. Pérez ne semble toujours pas en mesure d’attaquer l’Allemand. Hamilton attaque Magnussen et passe.
 
Tour 11 : Seul au monde, Verstappen enchaîne les records de la piste, cette fois en 1’15"774. Pérez est toujours troisième derrière la Haas, avec 2 à 4 dixièmes de retard.
 
Tour 12 : Alors que Hülkenberg revient sous la minute 17, Verstappen enchaîne avec un 1’15"718, et porte son avance à 9 secondes. Derrière Hülkenberg et Pérez, Sainz est aussi proche de la Red Bull. Les Aston Martin sont isolées entre Sainz et Albon, septième, qui voit la bataille entre Ocon, Leclerc et Norris derrière lui. Le Britannique passe la Ferrari, mais Leclerc riposte. Pérez passe finalement Hülkenberg, qui est sous la menace de Sainz.
 
Tour 13 : Nouveau record de la piste pour Verstappen en 1’15"396, alors que Pérez est à 9"7. Sainz se défait rapidement de Hülkenberg.
 
Tour 14 : L’écart entre les deux Red Bull passe au-dessus des 10 secondes grâce à un nouveau record de Verstappen en 1’15"365. Ocon et Leclerc se battent, le Monégasque attaque l’Alpine, mais le Français riposte et garde sa huitième place.
 
Tour 15 : Verstappen améliore son meilleur chrono en 1’15"163 et reprend sept dixièmes supplémentaires à Pérez. Russell rentre aux stands à la fin du tour. Leclerc a fait une erreur et Norris le passe !
 
Tour 16 : Et c’est un nouveau meilleur tour pour Verstappen en 1’14"992. Hülkenberg perd pied et voit désormais Stroll revenir à 1"2. Russell est ressorti en pneus slicks après avoir dit que la piste avait bien séché. Il est dernier en gommes tendres.
 
Tour 17 : Le DRS a été activé, alors que Verstappen a 12 secondes d’avance. Stroll a demandé à la radio qu’Alonso ne leur fasse pas perdre de temps en se battant. Russell va vite dans le premier secteur et Piastri imite la stratégie du Britannique.
 
Tour 18 : Hülkenberg, Hamilton et Magussen se sont arrêtés, ainsi que Sargeant, De Vries et Zhou. La stratégie de Russell fait des émules, et la hiérarchie du top 10 pourrait être bouleversée car à plus de six tours de l’arrivée, l’envie de rester en piste va forcément être présente chez les pilotes qui sont dans les points.
 
Tour 19 : Russell a signé le meilleur tour en course en 1’12"989 ! Albon et Leclerc se sont arrêtés à leur tour, ainsi que Tsunoda et seul le top 8 composé de Verstappen, Pérez, Sainz, Stroll, Alonso, Ocon, Norris et Gasly.
 
Tour 20 : Russell reprend trois secondes aux pilotes encore en gommes intermédiaires, à l’exception de Verstappen qui est sur un très bon rythme. Russell améliore son meilleur chrono en 1’12"020. Hamilton a dépassé Leclerc, tout comme Bottas, tandis qu’Albon se défait lui aussi du septuple champion du monde.
 
Tour 21 : Il reste quatre tours, et Russell améliore en 1’11"620. Il dépasse Gasly, comme l’a fait Hülkenberg juste avant.
 
Tour 22 : Il va manquer quelques tours pour que la stratégie de Russell fonctionne à la perfection, mais le Britannique terminera quand même plus haut que sa place avant le changement de pneus. Alonso est bloqué derrière Stroll mais n’attaque pas. Ce n’est pas la première fois que cela arrive et l’on se demande quelles consignes sont posées chez Aston.
 
Tour 23 : Piastri signe le meilleur tour en 1’10"866 ! Il reste deux tours et Hülkenberg remonte sur Norris en compagnie de Russell ! Les deux hommes vont dépasser la McLaren, et Hülkenberg pourrait même aller chercher Ocon. Devant, Verstappen prend plus d’une seconde à Pérez à chaque tour et possède 21"3 d’avance.
 
Dernier tour : Russell reprend le meilleur tour en 1’10"385 ! Hülkenberg a dépassé Ocon pour la sixième place, et Russell est passé devant Norris. Devant, rien ne change et Verstappen va se diriger vers la victoire. Alonso attaque à chaque virage pour montrer qu’il est bien plus rapide !
 
Arrivée : Verstappen gagne le Sprint F1 devant Pérez, après avoir atomisé la concurrence, à commencer par son équipier. Sainz termine troisième devant Stroll et Alonso. Hülkenberg termine sixième et signe le meilleur tour en course en 1’10"180. Ocon sauve sa septième place et ses deux points face à Russell pour 9 millièmes de seconde !
 
Norris termine à la porte des points de ce Sprint devant Hamilton, Piastri, Leclerc, Albon, Magnussen, Gasly, Tsunoda, de Vries, Sargeant, Zhou et Bottas.
  •  Le classement de la course Sprint :
1er
M. Verstappen
2ème
S. Perez
3ème
C. Sainz
4ème
L. Stroll
5ème
F. Alonso
6ème
N. Hulkenberg
7ème
E. Ocon
8ème
G. Russell
9ème
L. Norris
10ème
L. Hamilton
11ème
O. Piastri
12ème
C. Leclerc
13ème
A. Albon
14ème
K. Magnussen
15ème
P. Gasly
16ème
Y. Tsunoda
17ème
N. De Vries
18ème
L. Sargeant
19ème
G. Zhou
20ème
V. Bottas

Les essais qualificatifs (pour la course du dimanche) :

Comme le veut le format Sprint, c’est déjà l’heure de la séance qualificative du Grand Prix d’Autriche de F1. Une seule séance d’essais libres a eu lieu, dominée par Max Verstappen, devant les Ferrari et Lewis Hamilton.
 
L’enjeu de cette séance sera évidemment de ne pas faire d’erreurs, sur un circuit qui comporte peu de virages, et où les pilotes ont roulé de manière studieuse en Essais Libres. Les erreurs sont très punitives à Spielberg.
 
Outre Red Bull, équipe favorite de ces qualifications, la bataille promet de faire rage entre Ferrari, Mercedes F1 et Aston Martin. Sur un circuit où le tour se fait en un peu plus d’une minute, les écarts promettent d’être ultra serrés.
  •  1ere partie :
Sergio Pérez a signé le premier chrono valide en 1’05"910, battu par Max Verstappen en 1’04"190. Oscar Piastri s’est intercalé entre les deux Red Bull, et Lando Norris le quatrième, mais son temps a été annulé pour non-respect des limites.
 
Kevin Magnussen s’est placé quatrième devant Lance Stroll et Charles Leclerc, pour ce premier run en gommes tendres. Les pilotes étaient tous en piste à l’exception d’Esteban Ocon pendant ces premières minutes.
 
Hamilton n’a fait que le 12e temps, alors que l’Alfa Romeo de Valtteri Bottas était arrêtée. Le pilote finlandais a fait un tête-à-queue et sa voiture ne voulait plus redémarrer. Le drapeau rouge a été brandi pour relancer sereinement la voiture, alors que le pilote parvenait à retourner au garage.
 
Le temps de Verstappen a été annulé, tout comme celui de Hamilton et celui de Sainz, laissant Piastri en tête devant Pérez au moment où la séance a repris avec moins de 12 minutes restantes dans cette première partie de séance.
 
Alonso a signé un 1’05"653 pour prendre la tête, battu par Lando Norris pour 38 millièmes. Sainz s’est emparé de la tête en 1’05"339, mais Verstappen a retrouvé la première place en 1’05"116.
 
Leclerc s’est positionné troisième, Pierre Gasly a fait le septième temps devant Yuki Tsunoda, qui se plaçait juste devant Piastri et Pérez. Russell s’est relancé et a signé le neuvième temps.
 
Lance Stroll a signé le meilleur troisième secteur absolu, mais cela ne l’a amené qu’en 11e place provisoire, alors qu’il restait plus de 4 mn de séance. Russell était 12e, Pérez était 13e, tandis qu’Ocon était 18e, et ces pilotes étaient en danger d’élimination.
 
Norris a pris le deuxième chrono à 0"063 de Verstappen, et Pérez a pris le deuxième temps, juste devant Norris pour 2 millièmes de seconde. Mais le pilote McLaren a perdu son temps, le repoussant au sixième rang. Les chronos étaient de nouveau très serrés, puisqu’il y avait 8 dixièmes entre Verstappen et Hülkenberg, provisoirement 15e.
 
Albon est remonté au huitième rang, et Hülkenberg en 11e position. Sargeant n’a fait que le 16e chrono et était éliminé. Ocon est remonté 11e, et de Vries n’a pas progressé de la dernière place.
 
Russell était 15e mais a amélioré en dixième place, alors que les Alfa Romeo étaient en piste. Bottas a signé le 15e temps, et Zhou le 17e, ce qui ne le qualifiait pas.
 
Les pilotes éliminés étaient Tsunoda, Zhou, Sargeant, Magnussen et de Vries.
  •  2ème partie : 
Malgré les 20 % de risque de pluie seulement, les pilotes Red Bull étaient les premiers à se placer à la sortie des stands. Verstappen et Pérez voulaient ainsi faire un tour rapide très rapidement.
 
Verstappen s’est fort logiquement emparé de la tête en 1’04"955, juste devant Pérez, qui a signé un 1’05"028. Leclerc a interrompu son effort, contrairement à Sainz qui a fait un 1’05"486. Norris a en revanche signé un 1’05"038.
 
Le chrono de Versrtappen a été annulé, laissant donc Pérez devant Norris pour 10 milièmes. Lance Stroll a pris le troisième chrono, et le temps de Pérez a lui aussi été effacé pour non-respect des limites de piste !
 
Norris menait devant Stroll et Hülkenberg puis Alonso, mais Stroll a lui aussi perdu son temps. Il restait dix minutes dans cette Q2 et huit pilotes seulement avaient effectué un tour rapide.
 
Ocon a signé le quatrième temps, et Gasly le deuxième, laissant toujours Norris en tête, devant les Ferrari et les Mercedes notamment. Les pilotes Red Bull étaient de nouveau à l’assaut du chrono.
 
Alonso a pris le quatrième chrono, et Verstappen a franchi la ligne en 1’04"951, le renvoyant en tête du classement. Pérez a pris la troisième position et Piastri la dixième. Stroll est remonté neuvième, tandis que Sainz remontait au deuxième rang.
 
Albon a signé le huitième temps, avec un meilleur temps absolu dans le premier secteur. Leclerc a pris la quatrième place, devant Hamilton. Russell a signé le 10e temps mais a immédiatement reculé au 11e rang.
 
Et le chrono de Pérez a été annulé à son tour, tout comme celui d’Alonso ! La situation était inquiétante pour le Mexicain, qui repartait en piste une dernière fois, car il était 15e à 3 minutes de la fin de Q2.
 
Russell a aussi perdu son temps, et il était donc 14e à quelques dizaines de secondes de la fin de Q2. Russell n’a signé que le dixième temps, et Pérez est remonté en deuxième place. Restait à voir si on chrono tenait... Russell était en tout cas éliminé.
 
Ocon a lui aussi amélioré et s’est emparé de la septième position, et Alonso a pris la sixième place. Hülkenberg est remonté neuvième, et Stroll sixième, ce qui a poussé Gasly et Albon provisoirement hors de la Q2.
 
Gasly a pris le cinquième chrono et le chrono de Pérez a été de nouveau supprimé ! Les temps d’Ocon, Bottas et Piastri ont aussi sauté. Gasly a également perdu le sien mais restait dans le top 10.
 
Les pilotes éliminés étaient Russell, Ocon, Piastri, Bottas et Pérez.
  •  3ème partie :
Albon a été le premier à signer un temps en cette troisième partie de séance qualificative, en 1’05"823. Une marque largement améliorée par Verstappen en 1’04"503. Sainz s’est placé deuxième à 423 millièmes du Néerlandais.
 
Leclerc était en amélioration dans le deuxième secteur, et il a pris la deuxième place, tandis que Norris s’est placé quatrième en 1’05"001. Alonso n’a fait que le cinquième temps, et Gasly le sixième lors de cette première tentative. Hülkenberg a signé le neuvième chrono, juste derrière Stroll.
 
Le tour de Stroll a été effacé pour les mêmes raisons que tous les autres effacements. Hamilton a signé le cinquième chrono malgré le meilleur premier secteur absolu, juste derrière Norris.
 
Albon a refait un deuxième chrono, et il est remonté au sixième rang... mais son chrono a été annulé ! C’était donc retour à la huitième position pour le pilote thaïlandais, alors que de nombreux pilotes reprenaient la piste.
 
Et Verstappen a amélioré en 1’04"391, alors qu’Alonso est remonté en troisième place provisoire. Stroll a pris le troisième temps, et Sainz a amélioré en deuxième position ! Norris a pris le troisième temps provisoire alors que Leclerc terminait son tour.
 
Le pilote Ferrari a échoué à 0"048 du pilote Red Bull ! Hamilton en a terminé en cinquième place. La pole sera donc pour Verstappen dimanche, devant Leclerc et Sainz, puis le surprenant Norris, dont la McLaren évoluée fonctionne très bien !
 
Hamilton est cinquième devant Stroll, Alonso et Hülkenberg, puis Gasly et Albon, qui complèteront le top 10 de la grille.
  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Max Verstappen Red Bull Honda RBPT RB19 1:05.116 1:04.951 1:04.391
2 Charles Leclerc Ferrari SF-23 1:05.577 1:05.087 1:04.439
3 Carlos Sainz Ferrari SF-23 1:05.339 1:04.975 1:04.581
4 Lando Norris McLaren Mercedes MCL60 1:05.617 1:05.038 1:04.658
5 Lewis Hamilton Mercedes W14 1:05.673 1:05.188 1:04.819
6 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR23 1:05.710 1:05.121 1:04.893
7 Fernando Alonso Aston Martin Mercedes AMR23 1:05.655 1:05.181 1:04.911
8 Nico Hülkenberg Haas Ferrari VF-23 1:05.740 1:05.362 1:05.090
9 Pierre Gasly Alpine Renault A523 1:05.515 1:05.308 1:05.170
10 Alex Albon Williams Mercedes FW45 1:05.673 1:05.387 1:05.823
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 George Russell Mercedes W14 1:05.686 1:05.428  
12 Esteban Ocon Alpine Renault A523 1:05.729 1:05.453  
13 Oscar Piastri McLaren Mercedes MCL60 1:05.683 1:05.605  
14 Valtteri Bottas Alfa Romeo Ferrari C43 1:05.763 1:05.680  
15 Sergio Pérez Red Bull Honda RBPT RB19 1:05.177 2:06.688  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Yuki Tsunoda AlphaTauri Honda RBPT AT04 1:05.784    
17 Guanyu Zhou Alfa Romeo Ferrari C43 1:05.818    
18 Logan Sargeant Williams Mercedes FW45 1:05.948    
19 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-23 1:05.971    
20 Nyck de Vries AlphaTauri Honda RBPT AT04 1:05.974    


La course :

Essais Libres, qualifications, Sprint Shootout, Sprint F1 : rien n’a résisté à Max Verstappen depuis le début du week-end du Grand Prix d’Autriche. Dès lors, la question avant cette course est de savoir si le pilote Red Bull peut être battu, notamment par les Ferrari qui l’accompagnent sur la grille.
 
En effet, le Néerlandais a signé la pole position devant Charles Leclerc et Carlos Sainz. Lando Norris a été un surprenant quatrième devant Lewis Hamilton et Lance Stroll qui occupent la troisième ligne. Fernando Alonso et Nico Hülkenberg suivent, devant Pierre Gasly et Alex Albon.
 
George Russell n’a pas franchi la Q2 et il devance Esteban Ocon, Oscar Piastri, Valtteri Bottas et Sergio Pérez, grande déception des qualifications avec trois tours annulés en Q2. Yuki Tsunoda, Guanyu Zhou et Logan Sargeant concluront la grille, puisque Kevin Magnussen et Nyck de Vries, qui devaient être sur la dernière ligne, s’élanceront depuis les stands.
 
La météo est plutôt bonne sur le Red Bull Ring au moment où les pilotes se mettent sur la grille, les nuages laissant la place à un soleil de plus en plus présent à mesure que le départ approche.
 
14h41 : Jock Clear, l’ingénieur en chef de Ferrari, explique que l’objectif de la Scuderia sera de mettre la pression sur Verstappen en début de course, pendant qu’ils sont encore deux contre un, en espérant rester dans le rythme du Néerlandais.
 
14h45 : L’ensemble du circuit de Spielberg observe une minute de silence en la mémoire de Dilano van ’T Hoff, décédé hier à Spa-Francorchamps lors d’une course de FRECA.
 
14h53 : Le risque de pluie est officiellement de 30 % pour la course.
 
14h58 : Alonso, Bottas et Magnussen sont en pneus durs pour le départ, le reste de la grille est en gommes médiums.
 
Départ : Verstappen prend le meilleur départ et Norris se fait dépasser par Hamilton, et est sous la menace d’Alonso !
 
Tour 1 : Hülkenberg est septième et Tsunoda sort de la piste au virage 4 ! Leclerc attaque Verstappen mais le Néerlandais garde la tête ! La voiture de sécurité est déployée car des débris sont en piste ! Magnussen repasse par les stands, tout comme Tsunoda qui change d’aileron avant et chausse des pneus durs.
 
Tour 2 : Le replay montre que Tsunoda a cassé son aileron avant au premier virage, et a perdu le contrôle au virage 4 à cause de cela.
 
Tour 3 : Tous les pilotes passent par les stands derrière la voiture de sécurité car les commissaires sont en piste au virage 1 pour nettoyer les débris. La Safety Car va s’écarter !
 
Tour 4 : Verstappen garde la tête et prend même une seconde d’avance sur Leclerc, qui a Sainz dans ses échappements ! Derrière, rien ne bouge au niveau des places.
 
Tour 5 : Verstappen signe déjà le meilleur tour en course en 1’09"691.
 
Tour 6 : L’écart dépasse la seconde et demie entre Verstappen et Leclerc, mais ce dernier a un autre problème, en l’occurrence son équipier qui est calé dans les échappements de sa SF-23. Hamilton est toujours quatrième à 1"5 des Ferrari, et Norris est dans le sillage de son compatriote. Alonso suit toujours devant Hülkenberg et Stroll, qui a été le grand perdant du départ dans le top 10. Gasly et Albon ont conservé leurs places dans le top 10. Russell est toujours 11e, et Pérez est remonté au 12e rang.
 
Tour 7 : Sainz se montre de plus en plus pressant derrière Leclerc, notamment parce que le DRS est activé. Aucune consigne ne semble avoir été passée chez Ferrari, mais l’Espagnol n’attaque pas. Norris dit à la radio qu’il a vu Hamilton dépasser les limites de piste déjà trois fois.
 
Tour 8 : Verstappen dépasse 2 secondes de marge, tandis que les pilotes Ferrari sont toujours roue dans roue. Hamilton est à 2"2 de l’Espagnol et voit toujours Norris dans ses rétroviseurs.
 
Tour 9 : L’ingénieur de Sainz demande à son pilote ce qu’il en est de son rythme. L’Espagnol répond sèchement : "Je pense que tu le vois, je n’ai pas besoin de te le dire." Et factuellement, il n’a pas tort, puisqu’il semblait intéressant de le faire passer quand Verstappen n’était pas trop loin devant.
 
Tour 10 : Mais le Néerlandais dépasse les 3 secondes d’avance sur les Ferrari. Pérez a dépassé Russell, tandis que Stroll a passé Hülkenberg. Chez Ferrari, l’ingénieur de Sainz confirme qu’ils "s’en tiennent au plan. Aucune attaque pour l’instant."
 
Tour 11 : L’ingénieur de Norris lui demande de rapporter chaque dépassement de limite de piste de Hamilton. Le pilote britannique n’y va pas de main morte : "Il sort à tous les tours, je ne vais pas parler tout le temps !" Gasly a dépassé Hülkenberg qui rentre aux stands, tandis que Pérez a dépassé Albon et rentre dans le top 10.
 
Tour 12 : Verstappen devance Leclerc de 4"6, tandis que Sainz est toujours collé à son équipier. Hamilton se plaint d’une voiture lente, et Norris est dans ses échappements mais ne parvient pas à passer à cause de la mauvaise vitesse de pointe de la McLaren. Hamilton en est déjà à 5 dépassements de limites !
 
Tour 13 : Hülkenberg est à l’arrêt avec un moteur fumant ! L’Allemand était bien qualifié mais abandonne peu après son premier arrêt.
 
Tour 14 : La voiture de sécurité virtuelle est déployée. A la fin du tour, Hamilton, Norris, Gasly, Albon, Russell, Ocon, Piastri et Sargeant passent par les stands.
 
Tour 16 : Leclerc et Sainz ont aussi plongé dans les stands, tout comme Alonso et Stroll ! Seuls Verstappen et Pérez ne se sont pas arrêtés. La fin de voiture de sécurité se fait au moment où plusieurs pilotes sont encore au stand. Verstappen a 17 secondes d’avance sur Leclerc, qui est à 1"5 devant Pérez. Hamilton suit à 2 secondes du Mexicain devant Norris et Sainz, qui a perdu gros. Les deux Ferrari ont eu un arrêt lent et Sainz a perdu deux places dans l’affaire.
 
Tour 17 : Sainz s’énerve de ne pas être resté en piste et dépasse Norris. Hamilton écope de 5 secondes de pénalité pour un dépassement des limites de piste.
 
Tour 18 : Sainz signe le meilleur tour en course en 1’09"129. En tête, Verstappen roule moins vite que les Ferrari et Leclerc est à 16"8 du Néerlandais. Pérez roule moins vite également et voit Hamilton revenir dans ses rétroviseurs.
 
Tour 19 : Les pilotes Ferrari sont étonnamment ressortis en mediums, comme Alonso qui était lui parti en durs. Leclerc et Sainz devront donc faire un arrêt supplémentaire, contrairement à Hamilton si ses pneus tiennent, ainsi que Norris. Plus loin, Ocon se plaint de l’aileron abîmé de Bottas, dont l’ailette menace de tomber. Normalement, la direction de course met un drapeau orange et noir pour cela. Sainz se défait de Hamilton et prend la quatrième place.
 
Tour 20 : Sainz répond en piste aux errances de Ferrari et dépasse Pérez pour la troisième place.
 
Tour 21 : Hamilton dit à son tour que Pérez est sorti des limites de piste.
 
Tour 22 : Leclerc remonte sur Verstappen et pointe désormais à 14"8. Difficile d’imaginer comment la Scuderia pourra transformer cette stratégie en victoire, mais les deux pilotes de l’équipe font le travail. Derrière, Hamilton attaque Pérez mais ne passe pas.
 
Tour 23 : Leclerc est désormais le plus rapide en piste. Sainz a été averti pour les limites de la piste, il a reçu un drapeau noir et blanc, et c’est donc son dernier avertissement avant pénalité. Piastri a percuté Magnussen dans une bataille groupée et a abîmé son aileron.
 
Tour 24 : Leclerc continue à remonter sur Verstappen, tandis que Hamilton dit que Pérez est sorti large au virage 10 : "Est-ce qu’il a une pénalité ?" s’interroge le Britannique.
 
Tour 25 : Verstappen s’est arrêté au stand et ressort juste derrière Sainz. C’est la première fois depuis Miami qu’il cède la tête d’une course ! Il est en gommes dures et va devoir attaquer l’Espagnol, qui pourrait désormais protéger son équipier. Ocon prend 5 secondes de pénalité pour unsafe release.
 
Tour 26 : Pérez est rentré aux stands et ressort 11e, tandis que Verstappen se défait de Sainz ! Il pointe à six secondes de Leclerc.
 
Tour 27 : Verstappen signe le meilleur tour en course en 1’08"929, et reprend une seconde pleine à Leclerc.
 
Tour 28 : L’écart passe sous les 5 secondes entre Leclerc et Verstappen, tandis que Norris se défait enfin de Hamilton !
 
Tour 29 : Sainz prend 5 secondes de pénalité à son tour pour les limites de piste. Vu qu’il devra encore s’arrêter, l’Espagnol devra respecter cette pénalité lors de son prochain arrêt.
 
Tour 30 : L’écart entre Leclerc et Verstappen n’est plus que de 3 secondes et demie. Pérez dépasse Russell pour la huitième place.
 
Tour 31 : Leclerc a moins de 3 secondes d’avance sur Verstappen, qui a 5 secondes de marge sur Sainz. Norris est à 6"5 de l’Espagnol et devance Hamilton de moins d’une seconde. Alonso suit à 4 secondes de la Mercedes et est isolé, 7 secondes devant Gasly. Pérez, Russell et Albon complètent le top 10, mais le pilote Williams est menacé par Ocon et Stroll.
 
Tour 32 : L’ingénieur de Norris lui passe la consigne de ne pas prendre de pénalité : "Je sais que tu vas me détester, mais il faut rester sur la piste, la course est encore longue". L’ingénieur de Leclerc lui indique que la dégradation est plus élevée que prévue et lui propose 3 arrêts ! Gasly prend un drapeau noir et blanc, tout comme Albon.
 
Tour 33 : Verstappen est à moins d’une seconde de Leclerc !
 
Tour 34 : Les deux hommes sont désormais roue dans roue, tandis que Sainz est à 7 secondes. Norris et Hamilton sont eux aussi roue dans roue, et Alonso leur revient dessus.
 
Tour 35 : Verstappen vient à bout de Leclerc et retrouve la tête de la course. Malgré son avantage pneumatique, le Monégasque n’a rien pu faire. Gasly et Albon écopent de 5 secondes de pénalité.
 
Tour 36 : Il n’y a pas eu match, et Leclerc est déjà hors de la zone DRS de Verstappen. Magnussen se plaint car il a été envoyé dans les graviers par de Vries.
 
Tour 37 : Stroll est repassé par les stands et ressort 15e en gommes dures. Devant, Verstappen a déjà plus de 3 secondes d’avance.
 
Tour 38 : L’écart est de 4"5 entre Verstappen et Leclerc, tandis que Sainz est à 5"4 de son équipier. Norris tourne désormais dans les chronos des Ferrari et pointe à 8"9 de l’Espagnol.
 
Tour 39 : De Vries écope de 5 secondes de pénalité pour avoir envoyé Magnussen dans les graviers.
 
Tour 40 : L’avance de Verstappen atteint les 6"5 sur Leclerc. Derrière, Magnussen est repassé par les stands, alors qu’une autre touchette a eu lieu entre les deux hommes. Le Néerlandais est très agressif. Norris s’est raté au virage 3 mais a gardé sa quatrième place.
 
Tour 41 : Ocon s’est arrêté et ressort 14e après avoir purgé sa pénalité. Norris s’arrête de nouveau.
 
Tour 42 : Le pilote McLaren ressort en gommes dures et pointe huitième car devant lui, Albon et Russell se sont arrêtés.
 
Tour 43 : Verstappen atteint les 10 secondes d’avance sur Leclerc, et 14 secondes sur Sainz. Pérez est quatrième car il a dépassé Alonso, et Hamilton s’arrête à son tour.
 
Tour 44 : La pénalité de Hamilton aux stands a donné de l’air à Norris, qui a 8 secondes de marge sur son compatriote. Norris est désormais le plus rapide ne piste avec ses pneus durs, dans des chronos légèrement meilleurs que Pérez. Russell a dépassé Sargeant pour la neuvième place, et l’Américain s’est arrêté.
 
Tour 45 : Alonso passe à son tour au stand.
 
Tour 46 : Norris est le plus rapide en piste et prend désormais la quatrième place, après l’arrêt de Sainz et d’Alonso. La Ferrari ressort au niveau de la McLaren grâce à de très bons tours de Norris et à la pénalité de Sainz, mais ce dernier reprend la quatrième place à Norris.
 
Tour 47 : Ferrari dit à Leclerc qu’il doit prolonger son relais en piste, mais il s’arrête à la fin du tour...
 
Tour 48 : Le Monégasque ressort en troisième place, 8 secondes devant Sainz qui est toujours sous la menace de Norris. Verstappen a 26 secondes d’avance sur Pérez, qui a lui-même 8 secondes d’avance sur Leclerc.
 
Tour 49 : Norris a signé le meilleur tour en course en 1’08"739 ! Et Verstappen s’arrête aux stands.
 
Tour 50 : Le Néerlandais ressort en pneus mediums avec 5 secondes d’avance sur Pérez, et surtout 13 secondes sur Leclerc. Et Pérez rentre à son tour. Un ralenti montre de Vries en train de rater totalement un freinage.
 
Tour 51 : Pérez est ressorti cinquième à 4 secondes de Norris, et 6 secondes devant Alonso, lui aussi avec des pneus neufs.
 
Tour 52 : Verstappen bat le meilleur tour en course en 1’08"150 et porte son avance à 14 secondes.
 
Tour 53 : Pérez bat le meilleur tour en course en 1’08"111. Hamilton se plaint du rythme de sa monoplace, et c’est Wolff qui lui répond à la radio : "Oui Lewis, on sait que la voiture n’est pas bonne, pilote-la au mieux s’il te plait".
 
Tour 54 : Verstappen a 15 secondes d’avance sur Leclerc et 24 sur Sainz. Norris est toujours blotti dans les échappements de l’Espagnol, mais il voit surtout Pérez revenir à 2 secondes. Alonso est sixième devant Hamilton, Russell, Stroll et Gasly. Albon est 11e et dernier pilote dans le tour du leader, juste devant Ocon.
 
Tour 55 : Stroll s’est arrêté et ressort au 11e rang en pneus mediums.
 
Tour 56 : Pérez se défait de Norris pour la quatrième place. Stroll commence à revenir rapidement sur Albon.
 
Tour 57 : Verstappen survole la concurrence et possède 18 secondes d’avance sur Leclerc. Sainz est à 9 secondes de son équipier et voit Pérez dans ses échappements, alors que Norris est à plus d’une seconde des deux hommes. Pérez se plaint que Sainz change de direction au freinage.
 
Tour 58 : Stroll remonte à raison de 3 secondes au tour sur Albon, qui devrait donc perdre sa place dans le top 10 dans deux tours.
 
Tour 59 : Pérez vient à bout de Sainz, mais le pilote Ferrari résiste ! Il reprend pour l’instant la troisième place.
 
Tour 60 : Pérez attaque de nouveau et dans un scénario similaire au tour précédent, Sainz parvient à récupérer sa troisième position ! Le pilote Ferrari a toutefois bloqué son équipier avec un coup de roue peu recommandé.
 
Tour 61 : Verstappen a 21 secondes d’avance sur Leclerc, et Pérez attaque de nouveau ! Cette fois, le Mexicain passe devant son rival.
 
Tour 62 : Sainz reste à moins d’une seconde mais ne parvient pas à repasser Pérez.
 
Tour 64 : Verstappen possède désormais 22 secondes de marge sur Leclerc, qui garde 12 secondes d’avance sur Pérez. Sainz est à 1"9 du Mexicain, et Norris a le même retard sur la deuxième Ferrari. Alonso est toujours isolé devant Hamilton, lui aussi seul en piste. Russell est également tranquille devant Gasly, qui n’a aucun rival à moins de 5 secondes autour de lui. Stroll dépasse Albon pour la dixième place.
 
Tour 65 : Sargeant prend à son tour 5 secondes de pénalité. Magnussen garde la main devant Bottas et Tsunoda pour la 16e place.
 
Tour 67 : Magnussen prend également 5 secondes de pénalité, alors que la lutte fait rage entre lui, Bottas et Tsunoda. Le pilote Haas perd deu positions face à ses rivaux et est sous la menace de Piastri. La Haas est en souffrance.
 
Tour 68 : L’ingénieur de Verstappen lui demande de rafraîchir ses pneus, et Verstappen propose de faire un arrêt aux stands !
 
Tour 69 : Et c’est le cas ! A la fin de la 69e boucle, Verstappen s’arrête !
 
Tour 70 : Il ressort en tête avec 3"6 d’avance sur Leclerc et des pneus tendres, après un arrêt de 2"3 !
 
Dernier tour : Verstappen bat son propre premier secteur, et le meilleur deuxième secteur absolu.
 
Arrivée : Verstappen franchit la ligne en vainqueur et bat le record de la course en 1’07"012 ! Il signe donc un Hat Trick pour son 42e succès en Formule 1. Leclerc signe une belle deuxième place, mais loin, très loin de Verstappen. Pérez est troisième devant Sainz et Norris.
 
Alonso termine sixième devant Hamilton et Russell, puis Gasly et Stroll. Albon est 11e devant Ocon, Sargeant, Zhou, de Vries, Bottas, Piastri, Tsunoda et Magnussen.
  • Meilleur tour : M. Verstappen : 1'07"012
  • Le classement du GP : 
1er
M. Verstappen
2ème
C. Leclerc
3ème
S. Perez
4ème
L. Norris
5ème
F. Alonso
6ème
C. Sainz
7ème
G. Russell
8ème
L. Hamilton
9ème
L. Stroll
10ème
P. Gasly
11ème
A. Albon
12ème
G. Zhou
13ème
L. Sargeant
14ème
E. Ocon
15ème
V. Bottas
16ème
O. Piastri
17ème
N. De Vries
18ème
K. Magnussen
19ème
Y. Tsunoda
20ème
N. Hulkenberg

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 27/06/2023 - 23:09
Dernière modification : 02/07/2023 - 23:05
Catégorie : Saison 2023
Page lue 1112 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 21
^ Haut ^