Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2023 - GP d'Italie

 

 

Les essais qualificatifs :

Après un week-end sur le sec, c’est toujours sans risque de pluie qu’a débuté la séance qualificative du Grand Prix d’Italie, sur le circuit de Monza. Red Bull et Max Verstappen sont évidemment favoris, mais Ferrari, Mercedes et McLaren se sont rapprochés, ainsi qu’Aston Martin et même Williams, qui pourraient jouer la Q3.
 
Les pilotes vont devoir faire attention à leur rythme sur les tours d’entrée et de sortie, car la FIA veut éviter que des voitures ne trainent au ralenti sur la piste, ce qui pourrait amener à des incidents voire accidents graves. Les pilotes devront faire tous leurs tours avec un temps minimal de 1’41"000.
 
La qualification se déroule selon le format ATA, c’est-à-dire l’attribution alternative des pneumatiques. Les pilotes vont ainsi devoir effectuer la Q1 en pneus durs, la Q2 en pneus mediums, et la Q3 en gommes tendres.
 
Sergio Pérez a connu un problème mécanique ce matin en EL3, et Red Bull travaille d’arrache-pied depuis pour remplacer son moteur. Les mécaniciens de l’équipe autrichienne vont essayer de préparer la voiture pour le début de séance.
  •  1ere partie :
Les pilotes se sont rapidement lancés à l’assaut du chrono, et Yuki Tsunoda a signé le meilleur temps provisoire, battu par Kevin Magnussen en 1’22"8, mais c’est le premier chrono de Max Verstappen qui intéressait, en 1’22"047.
 
Red Bull a parfaitement réussi le changement de moteur pour Sergio Pérez, qui a pu prendre la piste dès les premières minutes, et s’est placé deuxième. Le tour de Verstappen a été annulé pour non-respect des limites de piste.
 
George Russell a devancé Pérez en 1’22"148, avant d’être battu par Alex Albon en 1’22"123 ! Le pilote Williams a été prudent sur ses attentes mais la FW45 est rapide, et Logan Sargeant a placé la deuxième en quatrième place provisoire, devant Guanyu Zhou et Lando Norris.
 
Charles Leclerc s’est placé septième, et Carlos Sainz quatrième. Fernando Alonso a pris le septième temps, et Nico Hülkenberg le 14e. Les pilotes McLaren F1 étaient dans un tour rapide, mais Oscar Piastri a échoué à huit dixièmes, ce qui l’a repoussé en 14e place.
 
Lando Norris a pris le septième temps, et le chrono d’Alonso a été annulé, ce qui l’a renvoyé en fond de classement. Verstappen était de retour à l’attaque du chrono, alors qu’il était dernier sans aucun temps comptabilisé.
 
Pérez a repris la tête en 1’21"911 tandis que Lance Stroll voyait son chrono effacé à son tour. Verstappen a amélioré les trois secteurs du circuit et signé un 1’21"573 qui l’a envoyé en tête du classement.
 
Alonso est remonté en troisième place derrière les Red Bull. Esteban Ocon a signé le 18e temps après une erreur à Ascari, et Tsunoda le cinquième chrono, tandis que Liam Lawson s’est placé septième.
 
Leclerc a réussi un bon chrono en se plaçant troisième, tandis qu’Ocon demandait de vérifier le plancher de sa monoplace après son passage dans les graviers. Sainz a pris le troisième temps, et Hamilton seulement le dixième.
 
Hülkenberg est remonté 12e, Magnussen 15e, et Stroll seulement 17e, très loin de la cinquième place d’Alonso. Piastri n’était que 11e, et Norris est remonté quatrième. Le temps de Pierre Gasly a été annulé, et les deux pilotes Alpine étaient derniers du classement à deux minutes de la fin de séance.
 
Le temps de Piastri a été annulé, renvoyant le pilote McLaren en 19e position, entre les deux Alpine. Tous les pilotes étaient en piste en cette fin de Q1. Leclerc est remonté deuxième entre les Red Bull, à deux dixièmes de Verstappen.
 
Hülkenberg a signé le 12e temps, et Bottas le 12e juste devant l’Allemand. Zhou n’a fait que le 15e temps, et Albon le deuxième ! Piastri est remonté huitième, et Sargeant le cinquième chrono ! Lawson a amélioré pour remonter dixième, et Hamilton septième.
 
Tsunoda a signé le quatrième temps, Ocon n’a fait que 17e et a été battu seulement par Gasly. Le chrono de Zhou a été annulé, le repoussant 16e, devant les Alpine, pour qui c’était la catastrophe.
 
Les pilotes éliminés étaient Zhou, Gasly, Ocon, Magnussen et Stroll.
  •  2ème partie : 
Leclerc et Sainz sont sous enquête, car les deux pilotes n’ont apparemment pas respecté le temps minimal à suivre de 1mn41. Les deux faits seront étudiés après la séance, mais les deux hommes pourraient subir une pénalité.
 
Verstappen signe un premier temps de 1’21"035. Pérez se place deuxième en 1’21"413, et Norris troisième. Albon prend la deuxième place, et Alonso la quatrième, tandis que Piastri se glisse juste derrière Norris.
 
Leclerc se place deuxième devant Albon, et Sainz prend le meilleur temps en 1’20"991. Lawson a signé le 11e temps, à deux dixièmes de Tsunoda seulement, tandis que Sargeant a raté son premier tour rapide et se positionne à sept dixièmes d’Albon.
 
Russell est remonté sixième, mais Hamilton n’a pas réussi à atteindre le top 10 et s’est placé seulement 12e. Le Britannique a légèrement retardé son lancement après avoir été gêné par Pérez, qui rentrait au stand. Le pilote Mercedes F1 révèle qu’il n’a "pas de grip", et semble inquiet.
 
Tous les pilotes se sont relancés en piste à moins de deux minutes de la fin de séance, tentant d’accéder à la Q3. Mais les dix places qualificatives pour la troisième partie de séance étaient chères, les écarts étant très réduits avec une demi-seconde entre le sixième et le 16e.
 
Sargeant n’a pas amélioré et est resté 14e, Tsunoda a signé le neuvième temps. Russell a pris la cinquième place, battu par Hamilton. Leclerc a pris le meilleur temps en 1’20"977, et Lawson s’est placé 12e. Piastri est remonté huitième, Verstappen a signé le meileur temps en 1’20"937, et Bottas n’a pas fait mieux que 14e. Pérez était quatrième.
 
Les éliminés étaient Tsunoda, Lawson, Hülkenberg, Bottas et Sargeant.
  • 3ème partie :
Verstappen s’est lancé le premier devant Pérez, Norris et Alonso, puis les pilotes Ferrari, Leclerc devant Sainz. On a donc eu le chrono de Verstappen en premier, le pilote néerlandais a fait une erreur mais en a terminé en 1’20"631. Pérez ne l’a pas battu en 1’20"921, et Norris s’est intercalé entre les deux.
 
Alonso a signé un 1’21"4, tandis que Leclerc s’est placé en tête en 1’20"564, battu immédiatement par Sainz en 1’20"532 ! Albon a pris la quatrième place, battu par Russell peu après, et Hamilton s’est placé neuvième juste devant Alonso.
 
Pour la deuxième tentative, c’est Alonso qui s’est élancé en premier, suivi de Leclerc et des Red Bull. Leclerc a amélioré le premier secteur absolu, une performance que n’a pas battu Verstappen. Sainz était légèrement en retrait mais les trois hommes se tenaient en un mouchoir.
 
Leclerc a aussi amélioré le deuxième meilleur secteur, battu par Verstappen puis Sainz. Alonso n’a pas amélioré, et Leclerc s’est replacé en tête en 1’20"361 ! Verstappen en a terminé ensuite en 1’20"307, battant la Ferrari, et Sainz a fait mieux en 1’20"294 !
 
Piastri a pris le cinquième temps, et Pérez est remonté quatrième. Albon a signé le cinquième temps, et Russell a progressé en quatrième position, tandis que Hamilton en terminait avec le huitième temps.
 
Sainz est donc en pole, en attendant le résultat de l’enquête sur lui et Leclerc. Verstappen est deuxième devant Leclerc puis Russell. Pérez est en troisième ligne devant Albon, puis Piastri et Hamilton, et enfin Norris et Alonso.
 
Et la FIA a immédiatement classé l’enquête contre les pilotes Ferrari, une fois la ligne passée. La Scuderia peut jubiler, Sainz est donc confirmé en pole position pour 13 millièmes de seconde devant Verstappen, puis Leclerc.
  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Carlos Sainz Ferrari SF-23 1:21.965 1:20.991 1:20.294
2 Max Verstappen Red Bull Honda RBPT RB19 1:21.573 1:20.937 1:20.307
3 Charles Leclerc Ferrari SF-23 1:21.788 1:20.977 1:20.361
4 George Russell Mercedes W14 1:22.148 1:21.382 1:20.671
5 Sergio Pérez Red Bull Honda RBPT RB19 1:21.911 1:21.240 1:20.688
6 Alex Albon Williams Mercedes FW45 1:21.661 1:21.272 1:20.760
7 Oscar Piastri McLaren Mercedes MCL60 1:22.106 1:21.527 1:20.785
8 Lewis Hamilton Mercedes W14 1:21.977 1:21.369 1:20.820
9 Lando Norris McLaren Mercedes MCL60 1:21.995 1:21.581 1:20.979
10 Fernando Alonso Aston Martin Mercedes AMR23 1:22.043 1:21.543 1:21.417
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Yuki Tsunoda AlphaTauri Honda RBPT AT04 1:21.852 1:21.594  
12 Liam Lawson AlphaTauri Honda RBPT AT04 1:22.112 1:21.758  
13 Nico Hülkenberg Haas Ferrari VF-23 1:22.343 1:21.776  
14 Valtteri Bottas Alfa Romeo Ferrari C43 1:22.249 1:21.940  
15 Logan Sargeant Williams Mercedes FW45 1:21.930 1:21.944  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Guanyu Zhou Alfa Romeo Ferrari C43 1:22.390    
17 Pierre Gasly Alpine Renault A523 1:22.545    
18 Esteban Ocon Alpine Renault A523 1:22.548    
19 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-23 1:22.592    
20 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR23 1:22.860    
  • La grille de départ :
C. Sainz  pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"294 M. Verstappen
  1'20"307
C. Leclerc pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"361 G. Russell
  1'20"671
S. Perez pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"688 A. Albon
  p1'20"760
O. Piastri pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"785 L. Hamilton
  1'20"820
L. Norris pour_grille_de_depart.GIF  
1'20"979 F. Alonso
  1'21"417
Y. Tsunoda pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"594 L. Lawson
  1'21"758
N. Hulkenberg pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"776 V. Bottas
  1'21"940
L. Sargeant pour_grille_de_depart.GIF  
1'21"944 G. Zhou
  1'22"390
P. Gasly pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"545 E. Ocon
  1'22"548
K. Magnussen pour_grille_de_depart.GIF  
1'22"592 L. Stroll
  1'22"680

 

La course :

L’effervescence est évidemment de mise depuis la fin des qualifications à Monza, puisque Carlos Sainz a placé Ferrari en pole position à domicile, battant Max Verstappen pour 13 millièmes de seconde. La présence de Charles Leclerc en troisième position complète le tableau pour la Scuderia et les tifosi.
 
Mais le favori reste évidemment Verstappen, qui peut signer un dixième succès consécutif aujourd’hui, ce qui représenterait un record. On attendra aussi que son équipier Sergio Pérez vienne aussi se mêler à la lutte depuis la cinquième place qu’il occupe sur la grille, juste derrière George Russell, et juste devant Alex Albon.
 
Oscar Piastri est septième devant Lewis Hamilton et Lando Norris, qui accompagne Fernando Alonso en cinquième ligne. Les AlphaTauri de Yuki Tsunoda et Liam Lawson occupent la sixième ligne devant Nico Hülkenberg et Valtteri Bottas. Logan Sargeant suit devant Guanyu Zhou et les décevantes Alpine de Pierre Gasly et Esteban Ocon. Kevin Magnussen et Lance Stroll complètent la grille.
 
14h42 : Pirelli prédit des stratégies à un arrêt (medium/dur ou tendre/dur), mais n’exclut pas deux arrêts selon les faits de course.
 
14h45 : AlphaTauri termine les réparations sur le rétroviseur gauche de Lawson, cassé hier par un gravier.
 
14h57 : Hamilton, Bottas et Magnussen s’élancent en pneus durs, tandis que le reste de la grille part en pneus mediums.
 
Tour de formation : Le moteur Honda de l’AlphaTauri a lâché et le Japonais se range en bord de piste avant la Parabolica. La piste est neutralisée et le départ est avorté. Un tour supplémentaire va être fait, le temps que les commissaires évacuent la monoplace arrêtée.
 
Tour de formation 2 : Leclerc se plaint de difficultés à faire tourner la voiture dans les virages à droite. Son ingénieur lui dit qu’il n’a remarqué aucune anomalie.
 
15h07 : Le départ est annulé pour le moment et les mécaniciens se préparent à revenir vers les voitures, qui restent seules sur la piste.
 
15h09 : Les mécaniciens viennent finalement en piste pour relancer les voitures, après plusieurs minutes de discussion avec les commissaires.
 
15h10 : Il y aura donc un troisième tour de formation et les pilotes viendront se placer sur la grille et prendre le départ de manière normale.
 
15h14 : Le tour de formation aura lieu à 15h20 !
 
15h20 : C’est reparti pour - on espère - le départ du Grand Prix d’Italie ! Le troisième tour de formation est en cours. Il y aura 51 tours de course, compte tenu des deux tours de formation ajoutés, ce qui pourrait offrir une course en moins de 1h15 s’il n’y a pas d’interruption.
 
Départ : Sainz prend le meilleur départ et tasse immédiatement Verstappen et Leclerc. Russell se porte à la hauteur de la deuxième Ferrari mais reste derrière.
 
Tour 1 : Les places dans le top 5 ne bougent pas, mais Piastri a passé Albon pour la septième place. Norris a dépassé Hamilton et ses pneus durs, tandis que Hülkenberg a passé Alonso et Lawson. Ocon et Gasly ont gagné une place chacun, mais uniquement grâce à l’abandon de Tsunoda.
 
Tour 2 : Albon repasse Piastri pour la sixième place, profitant de la très bonne vitesse de pointe de la Williams. Le pilote Williams est toujours dans le sillage du top 5, mais doit aussi surveiller la contre-attaque de l’Australien.
 
Tour 3 : Sanz signe le meilleur tour en course en 1’26"006, mais son avance est de moins d’une seconde sur Verstappen, et Leclerc est aussi à 7 dixièmes. Russell pointe à 1"2 de la voiture devant, et Pérez est à moins d’une seconde de la Mercedes. Albon reste proche.
 
Tour 4 : Sainz améliore son meilleur tour en 1’25"976, mais Verstappen fait encore mieux en 1’25"702 ! La Red Bull est à moins d’une demi-seconde de la Ferrari, tandis que Leclerc est toujours sous la seconde derrière le Néerlandais.
 
Tour 5 : Les trois pilotes ont tourné moins vite, mais leurs trois chronos se tiennent en 0"042. Verstappen a noté à la radio que la Ferrari de Sainz glisse déjà. Les trois hommes se tiennent en 1"6, tandis que Russell est à 1"7, menacé par Pérez à 6 dixièmes. Albon pointe à 2"2 de la Red Bull mais a repoussé les McLaren à plus d’une seconde.
 
Tour 6 : Verstappen est très proche et attaque à l’extérieur dans la première chicane mais il doit freiner car la Ferrari ne lui a pas laissé de place ! Les trois hommes de tête se tiennent désormais en 1"2 !
 
Tour 7 : Les écarts restent stables entre les trois pilotes, tandis que la bataille fait rage entre Russell et Pérez derrière. Alonso remonte dans les points en dépassant Hülkenberg.
 
Tour 8 : Pérez tente une attaque sur Russell, en vain. Plus loin, Hamilton est dans le sillage des McLaren mais ne parvient pas à s’en défaire.
 
Tour 9 : Verstappen se montre de plus en plus pressant, et Leclerc aussi, ce qui regroupe le trio en une seconde ! L’ingénieur de Russell lui demande de mettre un mode de gestion sur sa voiture, et l’Anglais réplique : "Je ne sais pas si tu as vu, mais j’ai une Red Bull au cul !" Pérez est en effet à quatre dixièmes de la Mercedes.
 
Tour 10 : L’ingénieur de Verstappen lui demande de mettre le Mode 8, ce qui agace le Néerlandais. Son ingénieur le rassure en expliquant que les pneus arrière de Sainz sont déjà en difficulté.
 
Tour 11 : Pérez tente une attaque sur Russell mais le pilote Mercedes reste devant. Verstappen est toujours à une demi-seconde de Sainz et possède désormais 1"2 sur Leclerc. Gasly passe par les stands et chausse des gommes dures.
 
Tour 12 : Pérez continue d’attaquer en bout de ligne droite mais Russell continue à se défendre à l’intérieur. Lawson a dépassé Hülkenberg pour la 11e position.
 
Tour 13 : Russell pense que l’undercut sera très efficace, et prévient ainsi son équipe qu’il faudra anticiper l’arrêt par rapport à Pérez. Lawson s’est arrêté.
 
Tour 14 : Verstappen tente une attaque sur Sainz au premier virage mais reste derrière. Pérez dépasse en coupant la chicane mais Russell passe hors piste aussi. Le Mexicain laisse passer la Mercedes mais se plaint d’avoir été poussé alors qu’il a bloqué sa roue.
 
Tour 15 : Verstappen profite d’une erreur pour attaquer Sainz, et il se défait de la Ferrari, mais l’Espagnol tente une contre-attaque dans les Lesmo, sans succès. Verstappen est en tête, mais Sainz et Leclerc possèdent la voiture la plus rapide en ligne droite. Albon s’arrête et ressort 13e.
 
Tour 16 : Pérez dépasse Russell, sans sortir cette fois, et le Mexicain est donc quatrième. Verstappen a sorti Sainz de sa zone de DRS.
 
Tour 17 : Verstappen possède 1"7 d’avance sur Sainz, qui n’a plus que 5 dixièmes de seconde de marge sur Leclerc. Pérez est à 3"6 des Ferrari mais voit toujours Russell dans son sillage. Piastri et Norris suivent à 7 secondes, et sont toujours menacés par Hamilton. Alonso est neuvième devant Bottas.
 
Tour 18 : La fenêtre d’arrêt des pneus mediums n’est pas encore atteinte, et Ferrari ne veut pas tenter un undercut trop précoce. Mais le constat est là : Sainz semble plus lent que Leclerc et les deux hommes perdent une seconde au tour sur Verstappen. Pérez leur reprend également près d’une seconde au tour et pointe à moins de deux secondes.
 
Tour 19 : L’écart atteint les 5 secondes entre Verstappen et les Ferrari. Sainz est appelé aux stands au 20e tour, soit le début de la fenêtre d’arrêt des mediums. Russell plonge aussi dans son stand.
 
Tour 20 : Sainz ressort neuvième et Russell dixième, les deux pilotes ayant chaussé des pneus durs. Leclerc est désormais sous la menace de Pérez, et Verstappen s’arrête en fin de tour, tout comme Leclerc, qui voyait Pérez prêt à le dépasser.
 
Tour 21 : Verstappen ressort sixième avec 5 secondes d’avance sur Sainz, qui reprend de justesse la deuxième place à Leclerc. Pérez est en tête devant Piastri, Norris, Hamilton, Alonso. Sainz et Leclerc sont passé près de l’accrochage, Leclerc semblant plus rapide que son équipier devant lui. Pérez et Alonso rentrent aux stands.
 
Tour 22 : Pérez ressort dans le sillage des deux Ferrari, et Alonso reprend la piste 12e juste derrière Albon. L’écart est de 7 dixièmes entre les Ferrari et de 7 dixièmes entre Leclerc et Pérez.
 
Tour 23 : Sainz signe le meilleur tour en course en 1’25"558, tandis que Norris s’est arrêté et ressort devant Alonso. Russell est sous enquête pour être passé dans la chicane après sa sortie des stands, et avoir dépassé Ocon comme ça. Piastri entre aux stands.
 
Tour 24 : Piastri ressort 11e derrière Norris après une touchette, le Britannique ayant réussi l’undercut. Hamilton est en tête devant Verstappen, qui est à moins d’une seconde, et Sainz est à 4"5, avec 4 dixièmes d’avance sur Leclerc et le même écart devant Pérez pour le Monégasque.
 
Tour 25 : Verstappen a dépassé Hamilton et ses pneus durs, et Sainz continue de rouler plus vite que Verstappen, mais moins vite que Leclerc et Pérez, qui semblent avoir davantage de potentiel. Russell écope de 5 secondes de pénalité pour sa chicane coupée. Bottas est septième derrière le Britannique, mais doit lui aussi s’arrêter. Albon est huitième devant les McLaren de Norris et Piastri, puis Alonso et Lawson, alors que nous arrivons à la mi-course. Les Alpine sont 16e (Gasly) et 19e (Ocon).
 
Tour 26 : Bottas s’est arrêté et va donc faire deux arrêts, ou tenter un très long relais en mediums. Pérez est pressant derrière les deux Ferrari.
 
Tour 27 : Le trio composé de Sainz, Leclerc et Pérez revient sur Hamilton, qui ne va pas pouvoir résister avec ses gommes dures usées. Verstappen pointe à 4"7 devant ce groupe. Sainz attaque Hamilton à la Variante Ascari, et Leclerc s’en défait à son tour avant la Parabolica. Hamilton rentre aux stands.
 
Tour 28 : Verstappen signe son meilleur tour en course en 1’25"501 et profite de la bataille derrière lui pour avoir 5"4 d’avance sur Sainz. Leclerc est à 8 dixièmes, et Pérez est à 7 dixièmes du Mexicain. Hamilton ressort en mediums en dixième place, derrière Alonso.
 
Tour 29 : Verstappen accélère en 1’25"434 et porte son avance à 5"7 en tête. Leclerc est toujours à 6 dixièmes de son équipier, et Pérez est à une demi-seconde de la deuxième Ferrari. Hamilton dépasse Alonso pour la neuvième position.
 
Tour 30 : Pérez est très proche des Ferrari et tente une attaque, en vain. Albon est sous la menace des McLaren, qui sont revenues dans la seconde derrière la Williams.
 
Tour 31 : Verstappen sine le meilleur tour en course en 1’25"398, tandis que Pérez attaque Leclerc, d’abord à la première chicane puis à la deuxième. Les deux hommes sont côte à côte mais la Red Bull doit céder car Leclerc met un coup de volant. C’est une manœuvre qui est la réplique exacte de ce qu’il avait fait sur Hamilton en 2019.
 
Tour 32 : Leclerc ne peut pas lutter dans la ligne droite suivante et voit la Red Bull le passer. Sainz en a profité pour prendre 2"4 d’avance sur les deux hommes, et l’absence de DRS pour le Mexicain aide Leclerc à rester proche. Gasly s’arrête une deuxième fois et ressort derrière Ocon, en dernière place.
 
Tour 33 : Sainz est à 7"2 de Verstappen et s’inquiète de ne pas pouvoir atteindre l’arrivée avec ses pneus durs. Pérez est à 2"3 de l’Espagnol et Leclerc est toujours à une demi-seconde de la Red Bull.
 
Tour 34 : Verstappen améliore son meilleur tour en course en 1’25"240.
 
Tour 35 : Pérez revient à moins de deux secondes de Sainz et ramène Leclerc avec lui, le Monégasque étant toujours à une demi-seconde environ de son rival. Derrière, Albon tient toujours le coup face aux McLaren, et Piastri est hors de la zone DRS de Norris. C’est donc ce dernier qui représente une menace pour Albon.
 
Tour 37 : Verstappen possède 8"3 d’avance sur Sainz, qui a toujours 1"4 de marge sur Pérez. Leclerc est à 6 dixièmes du Mexicain, et Russell est à 7 secondes du duo. Albon est à 16 secondes de Russell, et ce dernier n’est pas menacé malgré sa pénalité de 5 secondes. Norris, Piastri, Hamilton et Alonso complètent le top 10 devant Sargeant. Lawson, Zhou, Gasly, Magnussen et Ocon se sont arrêtés deux fois et pointent entre les 16e et 19e places.
 
Tour 38 : Norris attaque Albon et manque de peu d’accrocher la Williams, mais il coupe la chicane au dernier moment et laisse passer son rival. Piastri est dans le sillage des deux hommes.
 
Tour 39 : Pérez et Leclerc sont revenus dans la seconde de Sainz. Huit dixièmes séparent chacune de ces trois monoplaces. Norris est appelé aux stands pour dépasser et tenter l’undercut sur Albon. Norris semble sceptique face à cette stratégie.
 
Tour 40 : Verstappen a 9"2 d’avance sur Sainz, qui voit Pérez dans sa boîte de vitesses. Leclerc est également dans la seconde derrière Pérez. Hamilton a attaqué Piastri mais les deux hommes sont passés par l’échappatoire de la deuxième chicane.
 
Tour 41 : Pérez attaque Sainz qui ferme la porte de manière autoritaire. Leclerc est proche d’eux, les trois hommes se tenant en une seconde. Derrière, Hamilton dépasse Piastri mais les deux hommes se touchent et l’aileron de Piastri est cassé ! C’est Hamilton qui s’est rabattu sur la McLaren.
 
Tour 42 : L’Australien est passé par les stands et ressort en 13e position devant Lawson. C’est Sargeant qui hérite d’une place dans les points, mais Bottas est dans son sillage !
 
Tour 43 : Pérez attaque Sainz mais coupe la chicane et rend sa place. Sainz, Pérez et Leclerc se tiennent toujours en une seconde, et Pérez se plaint des mouvements de Sainz au freinage. Ocon est rentré abandonner au garage. Bottas a dépassé Sargeant et prend le point de la dixième place.
 
Tour 44 : Verstappen a 11"5 d’avance sur le trio qui le suit, et qui se tient toujours en 1"2. Russell est à 8 secondes, et Albon est toujours sous la menace de Norris. Piastri signe le meilleur tour en course en 1’25"072 grâce à ses pneus neufs et à une piste dégagée. Hamilton est pénalisé de 5 secondes pour avoir touché Piastri.
 
Tour 45 : Pérez passe de nouveau par la chicane et doit relaisser passer Sainz. Hamilton dépasse Norris pour le gain de la septième place. Une enquête est ouverte entre Sargeant et Bottas, qui se sont apparemment touchés.
 
Tour 46 : Pérez attaque plus tôt cette fois, et la Red Bull prend la deuxième place. Sainz est en difficulté avec ses pneus et concède immédiatement plus d’une seconde à Pérez. Leclerc est à moins de deux dixièmes de Sainz.
 
Tour 47 : Leclerc dépasse Sainz, mais l’Espagnol contre-attaque ! Les deux hommes s’échangent les positions car Leclerc rate son freinage à la première chicane ! Ils sont côte à côte jusqu’à la deuxième, et Sainz rate son virage, obligeant les deux pilotes à couper la chicane. Hamilton a dépassé Albon et va essayer désormais de prendre 5 secondes pour avoir de la marge avec sa pénalité.
 
Tour 48 : Leclerc a de nouveau attaqué mais a bloqué ses roues à la première chicane. Le Monégasque reste derrière mais est toujours à une demi-seconde de son équipier. Devant, les Red Bull s’envolent. Hamilton a déjà près de 3 secondes d’avance sur Albon, qui est toujours menacé par Norris et Alonso.
 
Tour 49 : Sainz bloque ses roues et empêche Leclerc de passer, mais les deux Ferrari sont à la limite. Norris passe Albon, mais la Williams reprend sa septième position.
 
Tour 50 : Sainz garde la troisième place et demande à Ferrari de garder sa place. Hamilton a 5"2 d’avance sur Albon et sauve donc sa sixième place malgré la pénalité. Ferrari demande à Leclerc de ne plus attaquer dans le dernier tour. Sargeant écope de 5 secondes de pénalité et se fait passer par Piastri.
 
Dernier tour : Leclerc rate son freinage et a failli harponner Sainz ! Le Monégasque a pris des risques inconsidérés et risque de se faire taper sur les doigts. Verstappen est dans un rythme de sénateur et va franchir la ligne pour gagner.
 
Arrivée : C’est fait pour Verstappen qui établit un nouveau record en Formule 1 avec une dixième victoire de suite. Pérez est deuxième devant Sainz, qui signe son premier podium de la saison. Leclerc est quatrième devant Russell et Hamilton. Albon est septième devant Norris et Alonso, puis Bottas qui inscrit un point.
 
Piastri est 11e et ne marque donc pas de point pour son meilleur tour en course. Lawson est 12e devant Sargeant, Zhou, Gasly, Stroll, Hülkenberg et Magnussen.
 
Mise à jour : Piastri prend une pénalité de 5 secondes pour sa bataille avec Lawson et passe 12e.
  • Meilleur tour : O. Piastri : 1'25"072
  • Le classement du GP : 
1er
M. Verstappen
2ème
S. Perez
3ème
C. Sainz
4ème
C. Leclerc
5ème
G. Russell
6ème
L. Hamilton
7ème
A. Albon
8ème
L. Norris
9ème
F. Alonso
10ème
V. Bottas
11ème
L. Lawson
12ème
O. Piastri
13ème
L. Sargeant
14ème
G. Zhou
15ème
P. Gasly
16ème
L. Stroll
17ème
N. Hulkenberg
18ème
K. Magnussen

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 31/08/2023 - 22:02
Dernière modification : 03/09/2023 - 21:52
Catégorie : Saison 2023
Page lue 1003 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 7
^ Haut ^