Prochain GP

Les saisons
Les équipes et les pilotes
Recherche



Saison 2024 - GP de Chine

 

 

Les essais qualificatifs sprint :

C’est un retour brutal qu’effectue le Grand Prix de Chine au calendrier de la F1. Après quatre années d’absence, puisque la dernière édition date de 2019, la course de Shanghai se dispute ce week-end avec un format Sprint. Les pilotes n’ont donc eu qu’une EL1 pour se mettre dans le bain, et peu ont vraiment attaqué, ce qui ne laisse aucune idée de la hiérarchie.
 
Désormais, on passe à la première séance chronométrée du week-end, avec la qualification Sprint. Celle-ci détermine la grille du Sprint, qui se déroulera ce samedi matin à 5h. Entre les deux séances, les monoplaces seront sous régime de Parc Fermé.
 
Après le Sprint, le régime sera levé et les équipes pourront travailler sur les voitures jusqu’à la qualification, qui déterminera de manière classique l’ordre de la grille pour la course de dimanche. De là, le Parc Fermé s’appliquera de nouveau.
 
La météo pourrait venir jouer des tours lors de cette qualification Sprint, car des averses frappent Shanghai à quelques minutes du début de séance. Lors de la SQ1, les pilotes doivent chausser des mediums, comme en SQ2, tandis que les gommes tendres seront de sortie en SQ3.
  •  1ere partie :
Oscar Piastri se plaint de quelques gouttes de pluie, alors que presque tous les pilotes ont pris la piste pour signer un premier chrono. Seuls les pilotes Haas prennent le risque de sortir un peu plus tardivement que leurs rivaux. George Russell confirme que le crachin augmente.
 
Guanyu Zhou, le héros local, prend le meilleur temps mais est battu par Valtteri Bottas, puis par Lewis Hamilton en 1’37"239. Alex Albon se place quatrième et Russell seulement cinquième devant Logan Sargeant.
 
Carlos Sainz est troisième, et Charles Leclerc prend le meilleur en 1’36"886. Piastri se positionne en deuxième place à trois dixièmes du Monégasque, et Esteban Ocon signe le neuvième chrono. Lando Norris prend la deuxième place à 4 millièmes de Leclerc.
 
Fernando Alonso en termine avec le meilleur premier secteur absolu et un meilleur chrono en 1’36"883. Lance Stroll se place quatrième, et Max Verstappen met tout le monde d’accord avec un temps de 1’36"456. Daniel Ricciardo se place neuvième, et Sergio Pérez prend la tête de la séance en 1’36"110.
 
Pierre Gasly a gêné Sargeant et il est possible qu’une enquête soit ouverte. Les averses continuent de se rapprocher du circuit et Sainz, seulement 15e, a repris la piste. L’Espagnol se met à l’abri avec le troisième chrono. Leclerc améliore et se place juste devant son équipier. Norris se place deuxième entre les Red Bull.
 
Albon n’a pas fait mieux que 17e alors qu’il passe sous le drapeau à damier, et c’est une élimination pour le pilote thaïlandais. Sargeant est 18e et ne passe pas non plus cette SQ1. Tsunoda ne fait pas mieux que 18e, et Russell se place 12e. Hamilton remonte dixième, et Magnussen neuvième. Piastri se place cinquième.
 
Les éliminés sont Gasly, Ocon, Albon, Tsunoda et Sargeant.
 
Et de nouveau, l’herbe est en feu dans le virage 5, comme ce matin à un autre endroit du circuit ! Les étincelles des voitures atterrissent dans l’herbe et mettent le feu à l’herbe, ce qui va surement faire prendre du retard à la SQ2.
  •  2ème partie : 
La pluie est toujours sur le circuit de Shanghai, mais d’après les équipes, il faudra plusieurs minutes pour que les grosses averses frappent le circuit. Verstappen est l’un des derniers à s’élancer, un risque dans le cas où la pluie arrive plus tôt que prévu, mais Red Bull se trompe rarement à ce niveau là. L’ingénieur de Norris lui dit qu’il est possible que seul ce tour compte, compte tenu de la pluie.
 
Norris en termine en 1’36"047, battu par son équipier Piastri, qui se place en 1’35"853. Sainz se place troisième devant Magnussen et Stroll, et Alonso prend la quatrième place, tandis que Hülkenberg voit son chrono annulé.
 
Leclerc prend le meilleur temps en 1’35"711, et Bottas remonte cinquième, tandis que Zhou est septième. Russell n’est que huitième, et Hamilton est septième. Hülkenberg signe le 12e temps et Verstappen prend la première place en 1’35"606. Pérez remonte en troisième position.
 
L’ingénieur de Bottas, qui tient une belle septième place, lui annonce de la pluie dans moins de 3 minutes, et les données de la direction de course disent même qu’elle arrive dans une minute. On ne peut que le croire, tant le ciel s’est assombri du côté de Shanghai.
 
Onzième et provisoirement éliminé, Russell est reparti pour un tour rapide, mais la piste est déjà en train de perdre en vitesse, et le Britannique abandonne son tour. La direction de course déclare la piste comme humide. Il reste deux minutes mais les chronos sont figés. Bottas et Zhou seront de la partie en SQ3, ce qui va faire plaisir au public du circuit de Shanghai !
 
Les éliminés sont Russell, Magnussen, Hülkenberg, Ricciardo et Stroll.
  •  3ème partie :
La SQ3 aurait dû se faire avec les pneus tendres, mais la pluie s’est installée et les pilotes vont opter pour des gommes sculptées. A noter que du côté de la FIA, on confirme que ce sont les étincelles des monoplaces qui mettent le feu à la pelouse.
 
Tous les pilotes ont chaussé les pneus intermédiaires, car la piste n’est pas non plus assez mouillée pour chausser les gommes pour la pluie. Avec huit minutes seulement, les pilotes vont devoir mettre un bon chrono en banque dès le premier tour, car les conditions risquent de se dégrader, et des accidents peuvent aussi survenir.
 
Et dans son tour d’installation, Leclerc est allé taper les barrières ! On a vu Norris sortir de piste également, sans gravité. Le Monégasque a tapé à deux reprises mais lentement, et son aileron avant est possiblement cassé. La direction de course note une infraction du côté d’Alonso à la sortie des stands. Leclerc rentre au stand.
 
Cette fois, Verstappen a été le premier à sortir en piste, mais le Néerlandais fait une erreur ! Piastri en termine en 2’02"598, Verstappen est deuxième à quatre dixièmes et Norris fait moins bien, tout comme Sainz ! Pérez, en revanche, fait le meilleur chrono en 2’00"455, avec plus de deux secondes de marge !
 
Alonso se place devant Sainz, Zhou en dernière position, et c’est Bottas qui fait l’excellente opération en se plaçant à neuf dixièmes de Pérez, en deuxième place ! Verstappen voit son chrono annulé pour non-respect des limites de piste. Zhou subit la même chose.
 
Piastri puis Norris s’intercalent entre Pérez et Bottas, et Pérez améliore en 2’00"375. Et Alonso fait le meilleur temps en 2’00"213, alors que Verstappen voit son deuxième chrono annulé également ! Norris a son temps annulé aussi, et Leclerc se positionne troisième. Hamilton prend le meilleur temps en 1’59"321 !
 
Verstappen parvient à faire un tour et se positionne deuxième, et c’est Norris qui se place en première position, mais son chrono est de nouveau annulé ! Piastri ne fait pas mieux que septième, et Alonso se cale de nouveau devant Alonso !
 
Les chronos semblent se stabiliser, mais la direction de course redonne son meilleur temps à Norris ! C’est donc le pilote McLaren qui sera en première place sur la grille du Sprint, devant Hamilton ! Alonso et Verstappen seront en deuxième ligne devant Sainz et Pérez. Leclerc est septième devant Piastri, puis les Stake de Bottas et Zhou.
  • La grille de départ de la course sprint :
Pos. Pilote Voiture Temps SQ1 Temps SQ2 Temps SQ3
1 Lando Norris McLaren Mercedes MCL38 1:36.384 1:36.047 1:57.940
2 Lewis Hamilton Mercedes W15 1:37.181 1:36.287 1:59.201
3 Fernando Alonso Aston Martin Mercedes AMR24 1:36.883 1:36.119 1:59.915
4 Max Verstappen Red Bull Honda RBPT RB20 1:36.456 1:35.606 2:00.028
5 Carlos Sainz Ferrari SF-24 1:36.719 1:36.052 2:00.214
6 Sergio Pérez Red Bull Honda RBPT RB20 1:36.110 1:35.781 2:00.375
7 Charles Leclerc Ferrari SF-24 1:36.537 1:35.711 2:00.566
8 Oscar Piastri McLaren Mercedes MCL38 1:36.542 1:35.853 2:00.990
9 Valtteri Bottas Stake F1 Kick Sauber C44 1:37.112 1:36.056 2:01.044
10 Guanyu Zhou Stake F1 Kick Sauber C44 1:37.544 1:36.307 2:03.537
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 George Russell Mercedes W15 1:37.310 1:36.345  
12 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-24 1:37.033 1:36.473  
13 Nico Hülkenberg Haas Ferrari VF-24 1:36.924 1:36.478  
14 Daniel Ricciardo RB Honda RBPT VCARB 01 1:37.321 1:36.553  
15 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR24 1:36.961 1:36.677  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Pierre Gasly Alpine Renault A524 1:37.632    
17 Esteban Ocon Alpine Renault A524 1:37.720    
18 Alex Albon Williams Mercedes FW46 1:38.812    
19 Yuki Tsunoda RB Honda RBPT VCARB 01 1:38.872    
20 Logan Sargeant Williams Mercedes FW46 1:37.923    

La course sprint :

C’est Lando Norris qui s’élance en tête du Sprint du Grand Prix de Chine, le premier de la saison 2024 de Formule 1. Le pilote McLaren F1 a réussi à faire un temps plus rapide de plus d’une seconde sous la pluie face à celui de Lewis Hamilton, qui l’accompagne en première ligne.
 
En deuxième ligne, on retrouve Fernando Alonso et Max Verstappen, qui a vu deux de ses trois tours de SQ3 annulés et a réussi à limiter la casse en fin de qualification. Mais jamais un Sprint, depuis leur introduction en 2021, n’a vu un pilote le remporter en s’élançant hors du top 3. Le triple champion du monde aura donc la chance de repousser une statistique.
 
Carlos Sainz et Sergio Pérez sont en troisième ligne devant Charles Leclerc et Oscar Piastri, et les Stake F1 de Valtteri Bottas et du héros local Guanyu Zhou. George Russell est 11e devant Kevin Magnussen et Nico Hülkenberg, puis Daniel Ricciardo, Lance Stroll, et les Alpine de Pierre Gasly et Esteban Ocon. Alex Albon, Yuki Tsunoda et Logan Sargeant complètent la grille.
 
Contrairement à la qualification Sprint Shootout, la piste est sèche et le soleil est de sortie, même si les températures ne sont pas élevées. On n’a vu que les EL1 dans ces conditions, et il est difficile de savoir qui sera favorisé par celles-ci.
 
4h45 : La FIA a révélé qu’elle n’a pas d’inquiétude particulière quant à un risque de répétition des incendies qui ont eu lieu en bord de virage 7 hier sur la pelouse du circuit, mais précise que l’herbe sera arrosée avant chaque séance restante, et que des pompiers seront déployés aux abords de la piste à cet endroit.
 
4h52 : La température de la piste est de 27 degrés, et celle de l’air est de 20 degrés.
 
4h58 : Russell s’élance en pneus tendres, le reste de la grille a chaussé des pneus mediums. Un choix osé pour le Britannique ! Et plus probablement, il s’agit pour Mercedes de tester la longévité des gommes les plus fragiles en conditions de course.
 
Départ : Hamilton prend le meilleur envol face à Norris qui tente de résister à l’extérieur mais le pilote McLaren glisse et perd gros hors de la piste !
 
Tour 1 : Alonso prend la deuxième place devant Verstappen puis Sainz, Pérez et Leclerc, qui ont tous dépassé Norris qui pointe désormais septième. Piastri est huitième devant Zhou et Magnussen, puis Bottas et Russell. Derrière, Ricciardo a passé Hülkenberg et Ocon a passé Gasly. Tsunoda a dépassé Albon.
 
Tour 2 : Stroll se plaint d’avoir été poussé hors piste par Hülkenberg, mais la direction de course n’en parle pas pour le moment. Hamilton a sept dixièmes d’avance sur Alonso, et Verstappen pointe à 1"6, toujorus sous la menace de Sainz qui tente de le passer mais laisse repasser la Red Bull.
 
Tour 3 : Hamilton signe le meilleur tour en course en 1’40"626, et Alonso est légèrement plus lent. Verstappen et Sainz leur concèdent près d’une seconde, et Pérez puis Leclerc suivent de près, tout comme Norris qui est proche de la Ferrari. Derrière, Russell et Bottas sont en lutte pour la dixième place, et le pilote Mercedes a pour le moment le dernier mot.
 
Tour 4 : Hamilton signe le meilleur tour en 1’40"420, battu par Verstappen en 1’40"331. Le Néerlandais s’inquiète d’avoir la batterie à plat mais son ingénieur lui donne une solution. Plus loin, Magnussen a passé Bottas et Stroll a doublé Hülkenberg.
 
Tour 5 : Hamilton a 1"5 d’avance sur Alonso, qui possède 1"2 de marge sur Verstapen. Sainz pointe à 1"6 du Néerlandais et voit Pérez rester à moins d’une seconde. Leclerc est à 1 seconde du Mexicain et a Norris dans sa zone de DRS. Dernier pilote dans les points de ce Sprint provisoirement, PIastri est à 1"5 de son équipier et possède 1"8 de marge sur Zhou.
 
Tour 6 : Verstappen revient à une seconde d’Alonso, tandis que Hamilton garde la même avance sur l’Espagnol en tête. Leclerc est à moins d’une seconde de Pérez, et subit la pression de Norris.
 
Tour 7 : Verstappen est désormais à moins d’une seconde d’Alonso, et l’on va voir si la vitesse de pointe de l’Aston Martin sera suffisante pour éviter un dépassement au DRS. L’affaire est entendue dans la longue ligne droite opposée, dans laquelle le triple champion du monde en titre s’empare de la deuxième place. Mais il va devoir se méfier du DRS très puissant d’Alonso.
 
Tour 8 : Alonso est toutefois distancé dès le premier secteur du tour suivant, et il lâche Alonso de près de deux secondes dans ce huitième des 19 tours prévus. Il revient à moins d’une seconde de Hamilton après une erreur du Britannique au bout de la longue ligne droite.
 
Tour 9 : Verstappen est dans le sillage de Hamilton, tandis que Russell a dépassé Zhou pour la neuvième place. Ocon se défait de Hülkenberg en 15e position. Et Verstappen fait subir le même sort à Hamilton dans la longue ligne droite, et le Néerlandais prend la tête.
 
Tour 10 : Hamilton tente de résister mais sort de la seconde et de la zone DRS au terme du premier secteur du dixième tour. Alonso pointe à 2"6 de Hamilton, et Sainz, Pérez, Leclerc et Norris sont toujours dans le DRS des pilotes qui les précèdent. Piastri pointe à 5"5 de son équipier et voit Russell revenir.
 
Tour 11 : Verstappen a pris 1"5 à Hamilton dans ce tour, tandis que le chrono du Britannique est au niveau de celui d’Alonso. Sainz, Pérez, Leclerc et Norris sont dans les chronos de l’Aston Martin, ce qui laisse un boulevard à Verstappen en tête. Gasly a dépassé Hülkenberg, et Tsunoda en a fait de même. C’est la première fois que l’on voit une Haas en difficulté en course cette année, mais ce n’est pas lié à la monoplace elle-même puisque Magnussen est 11e.
 
Tour 12 : Verstappen a 3"6 d’avance sur Hamilton, qui a toujours 2"4 sur Alonso. Sainz est proche mais Pérez l’est encore plus, et le Mexicain tente d’attaquer la Ferrari. Mais il n’a pas l’aisance de son équipier et peine à remonter.
 
Tour 13 : L’avance de Verstappen est de plus de 5 secondes, tandis que les écarts sont stables derrière. Russell était revenu à 1"5 de Piastri mais semble perdre en rythme.
 
Tour 14 : Verstappen continue d’attaquer et pointe désormais à près de 7 secondes devant Hamilton. Le Néerlandais teste certainement la résistance des gommes mediums. Ricciardo se défait de Bottas mais le Finlandais se défend. Leclerc a tenté d’attaquer Pérez mais n’y est pas parvenu.
 
Tour 15 : Hamilton pointe à près de 8 secondes de Verstappen, et il a 2"9 d’avance sur Alonso. Pérez se plaint de ne plus avoir de motricité, et Leclerc tente encore de l’attaquer mais n’y parvient pas.
 
Tour 16 : Sainz attaque Alonso qui ralentit toujours ce groupe, et Sainz tente de passer à l’extérieur dans le virage 7 et se retrouve devant à l’intérieur du virage 8. Pérez dépasse les deux hommes, et les deux Ferrari se défont d’Alonso dans le même virage, tandis que Norris le dépasse également ! Alonso rentre au stand, tandis que Sainz pousse Leclerc hors piste !
 
Tour 17 : Leclerc attaque Sainz et le dépasse, tandis que Norris est menaçant face à Sainz. Alonso a été victime d’une crevaison. Verstappen a maintenant 10 secondes d’avance sur Hamilton, qui a 4 secondes de marge sur Pérez.
 
Tour 18 : Les écarts semblent se stabiliser dans le top 8, qu’a intégré Russell après l’arrêt d’Alonso. A noter que Hülkenberg a été dépassé par les Williams et pointe avant-dernier devant Alonso, qui rentre abandonner. Leclerc s’énerve d’avoir été poussé hors piste par son équipier.
 
Dernier tour : Verstappen continue de creuser l’écart et a 12 secondes d’avance sur Hamilton, ce qui représente plus d’une seconde au tour de gagnée depuis son passage en tête. Pérez remonte sur Hamilton mais est encore à 2"4, il sera trop court pour aller chercher la deuxième position. Leclerc a pris 3 seconde d’avance sur Sainz, et Norris est à 1"2 de l’Espagnol.
 
Arrivée : Verstappen termine sa démonstration et remporte le premier Sprint F1 de 2024 avec 13"043 d’avance sur Hamilton, qui retrouve une belle position à l’arrivée. Pérez termine à 2 secondes du Britannique devant Leclerc et Sainz, puis Norris et Piastri.
 
Russell est le dernier à inscrire un point, tandis que Zhou termine à la porte des points. Magnussen est dans le top 10 devant Ricciardo, Bottas, Ocon qui a dépassé Stroll, puis Gasly, Tsunoda, Albon, Sargeant et Hülkenberg.
 
Place aux qualifications pour le Grand Prix à 9h maintenant, avec une réouverture du parc fermé pour les équipes qui permettra aux pilotes de changer leurs réglages avant la séance.
  • Le classement de la course Sprint :
1er
M. Verstappen
2ème
L. Hamilton
3ème
S. Perez
4ème
C. Leclerc
5ème
C. Sainz
6ème
L. Norris
7ème
O. Piastri
8ème
G. Russell
9ème
G. Zhou
10ème
K. Magnussen
11ème
D. Ricciardo
12ème
V. Bottas
13ème
E. Ocon
14ème
L. Stroll
15ème
P. Gasly
16ème
Y. Tsunoda
17ème
A. Albon
18ème
L. Sargeant
19ème
N. Hulkenberg
20ème
F. Alonso

Les essais qualificatifs :

Après un Sprint F1 largement dominé par Max Verstappen, c’est l’heure de la qualification du Grand Prix de Chine. Le pilote Red Bull est évidemment le favori, car il était le plus rapide avant la pluie lors du Sprint Shootout la veille.
 
Les équipes ont pu intervenir sur les voitures hors du régime de Parc Fermé, qui a été levé entre le Sprint et les qualifications. A partir de la fin de cette séance, il sera de nouveau applicable et les teams ne pourront plus travailler sur les voitures jusqu’à la course.
 
Derrière Red Bull, il semblerait que Ferrari soit toujours la deuxième force du plateau, même si Lewis Hamilton a semblé très rapide lors du Sprint ce matin. McLaren et Aston Martin sont un peu en retrait, mais tout pourrait avoir changé avec les modifications apportées aux voitures.
 
C’est la première fois que l’on va pouvoir constater l’efficacité du nouveau format, et l’étendue des changements aux performances des voitures grâce à la levée du Parc Fermé entre le Sprint et les qualifications.
 
8h55 : La FIA a annoncé que Fernando Alonso a écopé de 10 secondes de pénalité pour l’accrochage avec Carlos Sainz. Une sanction minime en piste, puisqu’il a abandonné, mais que la direction de course répercute violemment sur son permis. En effet, l’Espagnol prend trois points de pénalité pour cet incident. La FIA a évoqué un vide juridique qui a mené à cette sanction particulièrement sévère.
  •  1ere partie :
Kevin Magnussen a signé le meilleur temps en pneus tendres en 1’36"646, battu par George Russell en 1’36"436. Carlos Sainz a tenté les mediums mais se place à une demi-seconde de la Mercedes, tandis qu’Esteban Ocon est de nouveau en retrait de Pierre Gasly malgré ses nouveautés.
 
Yuki Tsunoda a indiqué avoir des problèmes de DRS. Lando Norris s’est placé deuxième à moins d’un dixième de Russell. Nico Hülkenberg est sous enquête pour l’après-séance à cause d’un incident dans la voie des stands.
 
Alonso a pris le meilleur tour en 1’35"116, devant Valtteri Bottas et Lance Stroll. Charles Leclerc s’est placé quatrième en pneus tendres, et Verstappen a pris le deuxième chrono à moins d’un dixième d’Alonso. Lewis Hamilton s’est positionné huitième.
 
Alex Albon a gêné Sergio Pérez malgré un décalage à la limite du hors piste dans le premier virage. La vitesse de la Red Bull laisse penser que le Mexicain aurait raté son virage, même sans la présence de la Williams en piste.
 
Albon a pris le quatrième temps, avant qu’Oscar Piastri ne se place en tête en 1’35"014. RB F1 a réparé le DRS de Tsunoda, qui va pouvoir faire des chronos. Sainz en termine en pneus tendres avec le meilleur chrono en 1’34"970. Le chrono de Pérez a été annulé pour passage hors piste.
 
Provisoirement éliminé, Lando Norris a nettement amélioré son chrono et s’est emparé du meilleur temps en 1’34"842. Pérez a fait le sixième temps pour également se mettre hors de danger, ce que n’avait pas encore fait Hamilton, provisoirement 19e. Verstappen a prsi le meilleur temps en 1’34"742.
 
Guanyu Zhou a signé le neuvième temps provisoire et Albon le septième, tandis que Logan Sargeant a fait une erreur. Magnussen est remonté en dixième place et Hamilton en 12e place. Ricciardo a pris la neuvième position, et Stroll la huitième position.
 
Russell est remonté cinquième, Pierre Gasly a pris le neuvième temps et Esteban Ocon le 11e. Leclerc a évidemment amélioré et est remonté deuxième, et Tsunoda n’a pas fait mieux que 19e. Pérez termine 16e et a eu chaud.
 
Les éliminés sont Zhou, Magnussen, Hamilton, Tsunoda et Sargeant.
  •  2ème partie : 
Il n’y a eu aucune activité pendant 3 minutes et tous les pilotes sont sortis en même temps, se gênant dans la voie des stands. Les dix équipes ont réussi à amener au moins une voiture dans cette deuxième partie des qualifs.
 
Alonso a signé le premier chrono significatif de la Q2 en 1’34"801, Piastri a fait 1’34"659 et Norris a amélioré en 1’34"460. Comme souvent, Verstappen a mis tout le monde d’accord en 1’33"946. Leclerc n’a signé que le huitième temps, et Pérez en a terminé avec neuf dixièmes de retard sur son équipier.
 
Et juste derrière, Sainz est parti en tête-à-queue dans le dernier virage et a tapé le mur. Le choc n’est pas trop violent mais la qualification de l’Espagnol semble compromise. Le drapeau rouge est brandi et Sainz repart au volant de sa monoplace blessée en espérant pouvoir refaire un temps, si les suspensions et les moyeux ne sont pas touchés.
 
9h40 : Les mécaniciens de Ferrari s’affairent sur la monoplace de Sainz pour vérifier les suspensions et changer l’aileron avant. Il reste 6mn44 dans la Q2 mais la Scuderia gagne du temps grâce aux réparations en cours sur le mur de pneus qu’il a tapé.
 
9h45 : La Ferrari au n°55 a l’air prête à repartir, et la séance reprend !
 
Russell, qui n’avait pas encore de chrono, a pris le troisième temps à six dixièmes de Verstappen. Ce dernier a d’ailleurs amélioré en 1’33"794, tandis que tous les pilotes étaient en piste, à l’exception de Norris, provisoirement deuxième. Sainz a donc bien repris la piste !
 
Stroll a amélioré, tout comme Alonso qui a pris la quatrième place. Hülkenberg est remonté sixième et Ricciardo neuvième. Sainz en termine avec le deuxième chrono à 0"574 de Verstappen. leclerc remonte troisième et Pérez prend la deuxième position. Bottas progresse en dixième place !
 
Les éliminés sont Stroll, Ricciardo, Ocon, Albon et Gasly.
  •  3ème partie :
Alonso fait mieux que Verstappen dans le premier secteur, et le pilote Red Bull en finit en 1’33"977 avec le meilleur temps, tandis que Pérezz se place à une demi-seconde. Alonso en termine et se hisse entre les Red Bull !
 
Piastri sort large et signe le quatrième chrono devant Hülkenberg et Russell. Sainz se positionne cinquième, et Norris quatrième. Leclerc ne fait pas mieux que septième, et Ferrari semble en retrait face à l’Aston Martin d’Alonso et aux McLaren.
 
Sainz est à près de deux dixièmes de Verstappen dans le premier secteur, et Leclerc à près de trois dixièmes. Leclerc signe le meilleur deuxième secteur absolu, et Hülkenberg prend le sixième temps provisoire. Russell remonte en troisième position.
 
Sainz en termine avec le deuxième temps, et Leclerc boucle son tour en deuxième place également. Piastri accélère aussi et il dépasse les Ferrari ! Bottas ne fait que le dixième temps, à six dixièmes de Verstappen. Norris s’empare de la deuxième place provisoire.
 
Verstappen en finit avec un dernier virage à la limite mais il améliore en 1’33"660. Alonso améliore aussi et il est deuxième ! Pérez douche les espoirs de la concurrence et se place en première ligne. C’est la 100e pole position de Red Bull en Formule 1, 15 ans pile après la première pole de l’équipe au GP de Chine 2009.
 
Verstappen et Pérez seront donc en première ligne devant Alonso et Norris, puis Piastri et Leclerc. Sainz et Russell suivent devant Hülkenberg et Bottas.
  • Résultat des qualifications : 
Pos. Pilote Voiture Temps Q1 Temps Q2 Temps Q3
1 Max Verstappen Red Bull Honda RBPT RB20 1:34.742 1:33.794 1:33.660
2 Sergio Pérez Red Bull Honda RBPT RB20 1:35.457 1:34.026 1:33.982
3 Fernando Alonso Aston Martin Mercedes AMR24 1:35.116 1:34.652 1:34.148
4 Lando Norris McLaren Mercedes MCL38 1:34.842 1:34.450 1:34.165
5 Oscar Piastri McLaren Mercedes MCL38 1:35.014 1:34.659 1:34.273
6 Charles Leclerc Ferrari SF-24 1:34.797 1:34.399 1:34.289
7 Carlos Sainz Ferrari SF-24 1:34.970 1:34.368 1:34.297
8 George Russell Mercedes W15 1:35.084 1:34.609 1:34.433
9 Nico Hülkenberg Haas Ferrari VF-24 1:35.068 1:34.667 1:34.604
10 Valtteri Bottas Stake F1 Kick Sauber C44 1:35.169 1:34.769 1:34.665
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
11 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR24 1:35.334 1:34.838  
12 Daniel Ricciardo RB Honda RBPT VCARB 01 1:35.443 1:34.934  
13 Esteban Ocon Alpine Renault A524 1:35.356 1:35.223  
14 Alex Albon Williams Mercedes FW46 1:35.384 1:35.241  
15 Pierre Gasly Alpine Renault A524 1:35.287 1:35.463  
---------------- --------------- ---------- ---------- ----------
16 Guanyu Zhou Stake F1 Kick Sauber C44 1:35.505    
17 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-24 1:35.516    
18 Lewis Hamilton Mercedes W15 1:35.573    
19 Yuki Tsunoda RB Honda RBPT VCARB 01 1:35.746    
20 Logan Sargeant Williams Mercedes FW46 1:36.358    


La course :

Le week-end du Grand Prix de Chine de F1 a été intense jusqu’ici, avec le nouveau format Sprint qui a permis aux équipes de tester des conditions de course et de qualifications dans plusieurs conditions météorologiques, puisque les températures ont grandement varié au cours du week-end et que la pluie s’est invitée vendredi.
 
Red Bull a dominé la qualification avec la pole de Max Verstappen et le deuxième temps de Sergio Pérez. On attendait Ferrari comme principale rivale des champions en titre, mais c’est Fernando Alonso qui s’est qualifié troisième, devant les McLaren de Lando Norris et Oscar Piastri.
 
Les pilotes Ferrari suivent, Charles Leclerc devant Carlos Sainz et George Russell, qui accompagnera l’Espagnol en quatrième ligne. Nico Hülkenberg et Valtteri Bottas sont en cinquième ligne devant Lance Stroll et Daniel Ricciardo, puis la première Alpine d’Esteban Ocon, qui a signé la meilleure qualif de l’équipe en 2024.
 
Alex Albon suit devant Pierre Gasly et Guanyu Zhou, puis Kevin Magnussen et Lewis Hamilton, qui a été éliminé en Q1, quelques heures seulement après avoir terminé deuxième du Sprint, et avoir fait des changements de réglages qui ont ruiné sa monoplace. Yuki Tsunoda sera seul en dernière ligne sur la grille car Logan Sargeant s’élance des stands.
 
8h45 : A noter que Hülkenberg égale un record plutôt ancien aujourd’hui, puisqu’il dispute son 208e Grand Prix sans avoir gagné, ce qui le met au même niveau qu’Andrea de Cesaris, à qui il prendra le record à Miami dans 15 jours.
 
8h51 : La température de l’air est de 19 degrés et celle de la piste est de 31 degrés.
 
8h57 : Stroll, Hamilton, Tsunoda et Sargeant s’élancent en pneus tendres, Magnussen a opté pour les gommes dures, et le reste du peloton a les pneus mediums pour le départ.
 
8h59 : Quelques gouttes de pluie font leur apparition sur le circuit, mais rien pour le moment qui ne puisse changer la donne dans la course. Ce sera néanmoins à surveiller car les conditions pourraient évoluer.
 
Départ : Verstappen prend le meilleur départ et Pérez bloque Alonso mais l’Espagnol passe par l’extérieur et prend la deuxième place !
 
Tour 1 : Russell et Hülkenberg ont dépassé les deux Ferrari, et Stroll a dépassé Bottas. Ocon, Albon et Gasly ont dépassé Ricciardo et Tsunoda a gagné trois places, tandis que Magnussen et Zhou sont devant Hamilton. Les Ferrari ont déjà repassé Hülkenberg.
 
Tour 2 : Verstappen a déjà 2 secondes d’avance sur Alonso, qui tient pour l’instant Pérez en respect, ainsi que les McLaren, Russell et les Ferrari. Stroll s’est défait de Hülkenberg.
 
Tour 3 : Verstappen signe le meilleur tour en course en 1’30"103, et son avance passe à 3 secondes. Pérez est à 7 dixièmes de l’Espagnol mais ne parvient pas à le dépasser. Hamilton repasse Zhou pour la 18e place.
 
Tour 4 : Le tour de Verstappen est plus lent que le précédent, tandis qu’Alonso fait son meilleur chrono. L’écart est de 3"5.
 
Tour 5 : Les chronos perdent déjà en rythme, puisqu’ils ne sont que quatre, dans le fond du peloton, à faire mieux lors de ce tour. Verstappen dépasse les 5 secondes d’avance, et c’est désormais Pérez qui est deuxième après s’être défait d’Alonso.
 
Tour 6 : Verstappen continue de prendre de l’avance à chaque tour, à hauteur de 5 à 7 dixièmes sur Pérez. Le Mexicain n’a pas encore réussi à mettre Alonso à plus d’une seconde et y parvient enfin dans ce sixième tour.
 
Tour 7 : Verstappen a 6 secondes d’avance sur Pérez et 8"3 sur Alonso. Norris est dans le sillage de l’Espagnol et possède 2 secondes de marge sur Piastri, qui a Russell et les Ferrari dans son sillage. Hamilton s’est défait de Magnussen et pointe 17e. Norris dépasse Alonso pour la troisième place.
 
Tour 9 : Hülkenberg est le premier à s’arrêter et il ressort 18e devant Tsunoda et Zhou qui se sont également arrêtés. Leclerc a dépassé Russell.
 
Tour 10 : Stroll, Bottas, Ocon, Albon et Hamilton s’arrêtent à leur tour. En tête, Verstappen a 8 secondes d’avance sur Pérez et 11 sur Norris. Alosno est à 4 secondes du Britannique et a 1 seconde de marge sur Piastri. Leclerc est revenu dans le sillage de l’Australien.
 
Tour 12 : Leclerc dépasse Piastri, et Alonso s’arrête, tout comme Russell et Gasly. Plusieurs pilotes sont ressortis en mediums, contrairement à Hülkenberg, Bottas, Ocon et Zhou qui ont chaussé les gommes dures.
 
Tour 13 : Le ralenti montre que les arrêts ont été difficiles, et Gasly a perdu 20 secondes dans son arrêt et repart dernier. Sargeant était remonté en huitième place avec les arrêts, mais il s’arrête à son tour. Seuls les huit premiers ne se sont pas arrêtés, il s’agit des Red Bull, des McLaren, des Ferrari, de Ricciardo et Magnussen.
 
Tour 14 : Red Bull se permet de faire un double arrêt avec Pérez. Les deux arrêts sont de 2"1 pour Verstappen et 2"0 pour Pérez, et ils ressortent quatrième et sixième. Norris est en tête avec 7 seconde d’avance et 10 sur Piastri. Verstappen est dans le sillage de l’Australien et le dépasse dès son tour de sortie.
 
Tour 15 : Le replay montre qu’Alpine n’a pas réussi à fixer la roue arrière droite de Gasly mais lui a donné l’autorisation de repartir. En accélérant, le Français a fait tomber un de ses mécanos, qui va heureusement bien.
 
Tour 16 : Verstappen signe le meilleur tour en course en 1’39"591, c’est 1"5 de mieux qu’Alonso avec les mêmes pneus, et c’est 2"5 de mieux que Leclerc devant lui, qui a encore ses anciens pneus et que le Néerlandais dépasse.
 
Tour 17 : Hamilton se plaint de ne pas réussir à suivre l’Alpine d’Ocon : "Je ne peux pas le rattraper, la voiture est tellement lente..." Piastri est rentré au stand et ressort derrière Russell et Stroll. La stratégie de McLaren ne semble pas payante pour le moment, sauf s’il parvient à se décaler encore et faire un arrêt de moins que les pilotes qui le précèdent désormais. Pérez dépasse Sainz qui s’arrête à son tour.
 
Tour 18 : Verstappen signe le meilleur tour en course en 1’39"519 et reprend 2"2 à Norris. Leclerc passe au Plan D, et semble allonger son relais.
 
Tour 19 : Verstappen reprend la tête de la course face à Norris, qui a un arrêt de moins que lui, alors que nous sommes au tiers de la course. La démonstration de force du Néerlandais se poursuit dans la lignée du Sprint de la veille. Les pilotes RB F1 se battent proprement et Ricciardo dépasse Tsunoda.
 
Tour 20 : Leclerc pourrait potentiellement tenter un seul arrêt, et McLaren a proposé à Norris de faire la même chose. Mais Bottas est à l’arrêt avec un problème mécanique, sa voiture fume et la Sauber C44 est coincée dans un dégagement. Si la Safety Car est déployée, Norris et Leclerc vont pouvoir s’arrêter sans perdre de temps.
 
Tour 21 : C’est la voiture de sécurité virtuelle qui est déployée, Norris ne s’arrête pas mais Leclerc passe au stand ! Derrière, Sainz a attaqué Stroll mais s’est raté.
 
Tour 22 : Leclerc ressort cinquième entre Alonso et Russell, et Norris est donc le seul à ne pas s’être arrêté. Stroll et Hamilton se sont arrêtés également. McLaren appelle Norris au stand, et heureusement pour lui, la voiture de sécurité virtuelle dure plus d’un tour. Les commissaires ne parviennent pas à faire bouger la voiture.
 
Tour 23 : La voiture de sécurité est déployée car il va falloir faire entrer une grue en piste. Verstappen et Pérez s’arrêtent pour un changement de pneus gratuit puisque les écarts vont être resserrés. Alonso, Russell, Hülkenberg, Ocon, Tsunoda, Albon et Zhou rentrent aussi. Alonso ressort en pneus tendres. Red Bull a fait son double arrêt en 1"9 et 2"0.
 
Tour 24 : Verstappen mène devant Norris, Leclerc, Pérez et Piastri. Sainz suit devant Alonso, Russell, Ricciardo et Stroll. Sargeant est 11e avec des mediums qui ont 11 tours, tandis que Hülkenberg suit devant Ocon, Hamilton, Magnussen, Tsunoda, Albon, Zhou et Gasly.
 
Tour 25 : Hamilton pense que sa voiture est cassée car elle a des problèmes de performance. Hülkenberg et Sargeant sont sous enquête pour un non-respect des règles de Safety Car.
 
Tour 26 : Tous les pilotes semblent vouloir aller au bout, à l’exception d’Alonso et Ricciardo qui sont en tendres neufs et mediums usés respectivement, puisque Sargeant s’est arrêté. Et la course va reprendre !
 
Tour 27 : Verstappen prend plus d’une seconde dans le premier secteur sur Norris, mais le drapeau jaune est directement relancé car Tsunoda est en bord de piste avec une crevaison. Stroll s’est arrêté au moment où la course repartait car il a percuté violemment percuté Ricciardo qui pilait devant lui, tous les pilotes ayant freiné. Magnussen a également un problème, il semble que c’est lui qui ait touché Tsunoda. Le ralenti montre qu’Alonso a failli taper Sainz avant la relance. La voiture de sécurité revient en piste !
 
Tour 29 : Verstappen avait fait le plus dur et va devoir relancer la course une nouvelle fois, devant Norris et Leclerc. Alonso a réussi à se défaire de Sainz pendant les quelques centaines de mètres où la course était lancée, grâce à ses pneus tendres. Sainz et Russell sont devant Piastri qui s’était arrêté de nouveau sous la précédente voiture de sécurité.
 
Tour 30 : Verstappen s’étonne de la voiture de sécurité en piste. Son ingénieur lui dit que c’est à cause de débris en piste, et le Néerlandais répond : "Si les boules de gommes sont des débris, alors oui !"
 
Tour 31 : La voiture de sécurité va s’effacer et la course va reprendre !
 
Tour 32 : Verstappen prend le meilleur départ et se donne directement de l’air avec une seconde d’avance sur Norris avant la longue ligne droite. Norris a une seconde d’avance sur Leclerc, qui voit Pérez et Alonso dans son sillage. Hamilton dépasse Ricciardo pour la dixième place.
 
Tour 33 : Verstappen signe le meilleur tour en course en 1’38"604, trois dixièmes plus vite que Norris et une seconde de mieux que Leclerc et Pérez. Ocon a également dépassé Ricciardo, et Albon en fait de même. Entre ses vieux pneus et les dégâts sur la voiture, Ricciardo n’a aucun rythme et tourne six secondes plus lentement que les leaders.
 
Tour 34 : Verstappen améliore en 1’38"406, et Norris est le seul à rouler en 1’38 derrière. Il a 2 secondes d’avance sur Leclerc. Ricciardo anbandonne, tandis que Sargeant prend 10 secondes pour non-respect des règles de Safety Car, et Stroll prend 10 secondes pour l’incident avec Ricciardo. Magnussen écope également de 10 secondes. Stroll et Magnussen se battent aux deux dernières places, le Danois passe mais Stroll a le dernier mot pour le moment !
 
Tour 35 : Verstappen a 2"4 d’avance sur Norris, et 5"1 sur Leclerc. Pérez et Alonso sont dans le sillage du Britannique et Sainz est à 2"7 de son compatriote. Russell est à 1"5 de Sainz et possède 1"1 d’avance sur Piastri, tandis que Hülkenberg et Hamilton bouclent le top 10. Ocon est pour l’instant à la porte des points.
 
Tour 36 : Stroll juge "incroyable" sa pénalité, alors qu’il est pourtant le seul à avoir percuté à ce point la voiture de devant lors du ralentissement. Le ralenti montre que Sargeant a dépassé Hülkenberg quand celui-ci sortait des stands et que techniquement, c’est ce qui est compté comme non-respect des règles de Safety Car.
 
Tour 37 : Verstappen a 3 secondes d’avance sur Norris et 7 sur Leclerc. Pérez est dans le sillage de la Ferrari mais ne parvient pas à passer, tandis qu’Alonso décroche déjà avec ses pneus tendres, et il va devoir s’arrêter avant la fin. Plus loin, Gasly a passé Sargeant pour la 13e place.
 
Tour 38 : Zhou dépasse Sargeant pour la 14e place et le public exulte. Gasly s’arrête et repart avant-dernier devant Stroll, qui est repassé aussi par les stands.
 
Tour 39 : Verstappen a 4"5 d’avance sur Norris, et Pérez se défait enfin de Leclerc. Alonso tient à 2"5 et creuse toujours l’écart sur Sainz, qui est désormais sous la menace de Russell. Leclerc s’inquiète de devoir attaquer sur son Plan D, qui est celui de ne plus s’arrêter, car ses gommes ne vont pas bien.
 
Tour 40 : Piastri a également des dégâts après avoir lui-même été percuté par Ricciardo quand Stroll a tapé l’Australien. Verstappen a six secondes de marge sur Norris et 11"3 sur Pérez, qui n’est pas beaucoup plus rapide que la mcLaren devant lui. Leclerc parvient à rester dans la seconde du Mexicain tandis qu’Alonso s’effondre. Zhou s’arrête au stand car il semble qu’aller au bout soit compliqué.
 
Tour 41 : Hamilton se défait de Hülkenberg pour la neuvième place. Il est proche de Piastri et va normalement pouvoir le passer.
 
Tour 43 : Verstappen a maintenant 8 secondes d’avance sur Norris, qui voit Pérez accélérer derrière lui, et revenir à moins de 4 secondes, alors que le Britannique a été lent dans le 42e tour. Leclerc est à 1"5 de Pérez et Alonso est à 6 secondes du Monégasque. Il est dans le rythme de Sainz et Russell et va surement tenter de s’arrêter le plus tard possible. Magnussen dépasse Sargeant, qui s’effondre en cette fin de course.
 
Tour 44 : Alonso s’arrête finalement à 12 tours de la fin de course, et il ressort 12e à 6 secondes d’Albon, en pneus mediums. Il est à 7"5 d’Ocon, qui occupe pour l’instant la dernière place dans les points.
 
Tour 45 : Norris reprend du rythme et roule plus vite que Pérez, qui est à plus de 4 secondes désormais. Leclerc tient le rythme de la Red Bull, alors que Sainz est à 9"8 de son équipier. Hamilton n’arrive pas à ramarrer Piastri pour la septième place.
 
Tour 46 : Alonso a déjà dépassé Albon et signe le meilleur tour en course en 1’37"810, il est revenu dans la seconde d’Albon et il reprend plus de 3 secondes au tour aux pilotes qui le précèdent. Il enchaine en dépassant Ocon et se retrouve à moins de deux secondes de Hülkenberg devant lui.
 
Tour 47 : Verstappen a 9 secondes d’avance sur Norris, qui garde ses 4"5 de marge sur Pérez. Alonso est déjà revenu dans le sillage de Hülkenberg qu’il dépasse dans la ligne droite.
 
Tour 48 : Alonso continue sa remontée et revient dans le sillage de Hamilton, tandis que Gasly dépasse Sargeant après une belle bataille. Alonso manque de se crasher dans le dernier virage, avec un incident comme celui de Sainz hier, mais il rattrape sa monoplace !
 
Tour 49 : L’Espagnol ne se laisse pas perturber et dépasse Hamilton quatre virages plus loin ! En tête, les écarts se stabilisent. Zhou dépasse Sargeant pour la 15e place.
 
Tour 50 : Alonso se défait de Piastri, mais il est désormais à 11 secondes de Russell et il sera difficile d’aller chercher le Britannique.
 
Tour 51 : Verstappen a 11 secondes d’avance sur Norris en tête, et ce dernier atteint 4"9 de marge sur Pérez. Leclerc et Sainz suivent, mais 10 secondes séparent les deux Ferrari. Alonso remonte un peu sur Russell mais il n’aura pas le temps d’aller chercher la Mercedes.
 
Tour 52 : Alonso reprend plus d’une seconde à Russell au tour, mais il faudrait qu’il récupère le double s’il voulait revenir sur la Mercedes.
 
Tour 53 : Zhou dépasse Magnussen, tandis qu’Alonso est à 6"8 de Russell.
 
Tour 54 : Verstappen continue de creuser l’écart avec 12"8 de marge sur Norris, tandis que le reste du top 5 voit ses écarts se stabiliser.
 
Tour 55 : Verstappen s’inquiète d’avoir roulé sur les débris de Zhou, qui a touché la Haas de Magnussen, et il demande de vérifier ses pneus. En attendant, l’écart face à Norris passe au-dessus des 13 secondes. Stroll dépasse Sargeant, qui plonge en dernière place.
 
Dernier tour : Les positions ne devraient plus évoluer, compte tenu des écarts importants dans l’ensemble du peloton.
 
Arrivée : Verstappen s’impose en Chine pour la première fois dans sa carrière, c’est le 26e circuit différent sur lequel gagne le pilote Red Bull ! Norris signe une deuxième place inespéré sur un circuit où McLaren pensait être la cinquième force du plateau. Pérez complète le podium de ce GP de Chine.
 
Leclerc et Sainz suivent dans le classement, devant Russell et Alonso, qui marque le point du meilleur tour ! Piastri est huitième devant Hamilton et Hülkenberg, qui inscrit un point de plus pour Haas. Ocon termine à la porte des points devant Albon, Gasly et Zhou.
  • Meilleur tour  :  F. Alonso : 1'37"810
  • Le classement du GP :  
1er
M. Verstappen
2ème
L. Norris
3ème
S. Perez
4ème
C. Leclerc
5ème
C. Sainz
6ème
G. Russell
7ème
F. Alonso
8ème
O. Piastri
9ème
L. Hamilton
10ème
N. Hulkenberg
11ème
E. Ocon
12ème
A. Albon
13ème
P. Gasly
14ème
G. Zhou
15ème
L. Stroll
16ème
K. Magnussen
17ème
L. Sargeant

Source : motorsport.nextgen-auto.com


Date de création : 18/04/2024 - 22:46
Dernière modification : 15/05/2024 - 21:56
Catégorie : Saison 2024
Page lue 176 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Connexion...
 Liste des membres Membres : 646

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 60
^ Haut ^